Classification nationale des professions (CNP) 2021 version 1.0

Un

Centre de confiance de Statistique Canada: Découvrez comment Statistique Canada veille à la protection de vos données et de vos renseignements personnels.

7 - Métiers, transport, machinerie et domaines apparentés

Cette grande catégorie comprend les cadres intermédiaires des métiers, des transports, de la production et des services d'utilité publique, ainsi que les professions telles que les officiers/officières et contrôleurs/contrôleuses des métiers techniques et des transports; les métiers généraux; le personnel au courrier et à la distribution de messages et autres conducteurs/conductrices de matériel de transport et personnel d'entretien assimilé; et les aides et ouvriers/ouvrières et autres opérateurs/opératrices et manoeuvres de transport et personnel assimilé.

72 - Officiers/officières et contrôleurs/contrôleuses des métiers techniques et des transports

Ce grand groupe comprend les officiers/officières et contrôleurs/contrôleuses des métiers techniques et des transports. Ces professions viennent avec la Formation, études, expérience et responsabilités (FEER) identifiées comme FEER 2. Les professions du FEER 2, comme celles incluses dans ce grand groupe avec 2 comme deuxième chiffre dans leur code, exigent généralement l'achèvement d'un programme d'études postsecondaires de deux à trois ans dans un collège communautaire, un institut de technologie ou un cégep; ou l'achèvement d'un programme de formation en apprentissage de deux à cinq ans; ou des responsabilités de supervision ou des responsabilités importantes en matières de sécurité; ou l'accumulation de plusieurs années d'expérience dans une profession connexe trouvée dans FEER 3, le cas échéant (FEER 3 inclut des professions avec 3 comme deuxième chiffre dans leur code).

724 - Métiers techniques en maintenance

Ce sous-grand groupe comprend les métiers techniques en maintenance, y compris les mécaniciens/mécaniciennes de machinerie et d'équipement de transport (sauf véhicules automobiles); les mécaniciens/mécaniciennes de véhicules automobiles; les mécaniciens/mécaniciennes de petits moteurs et équipements et leurs composants électriques, et les réparateurs/réparatrices connexes.

7241 - Mécaniciens/mécaniciennes de véhicules automobiles

Ce sous-groupe comprend les mécaniciens/mécaniciennes de véhicules automobiles, y compris les mécaniciens/mécaniciennes et réparateurs/réparatrices de véhicules automobiles, de camions et d'autobus, et les techniciens/techniciennes en collision, en carrosserie, en peinture et en glace de véhicule automobile et les estimateurs de dommages. Ils/elles travaillent pour des concessionnaires d'automobiles, des garages, des représentants de commerce en poids lourds de transport routier; des stations-service, des garages spécialisés, des sociétés de transport et des commerces ayant des ateliers d'entretien et de réparation d'automobiles; des concessionnaires d'automobiles, dans des ateliers de carrosserie et dans des centres d'estimations; ainsi que dans des usines de fabrication et de montage de véhicules automobiles.

72410 - Mécaniciens/mécaniciennes et réparateurs/réparatrices de véhicules automobiles, de camions et d'autobus

Les mécaniciens et réparateurs de véhicules automobiles, de camions et d'autobus inspectent, établissent un diagnostic pour localiser les défectuosités, réparent et entretiennent les systèmes et éléments mécaniques, électriques et électroniques des véhicules automobiles, des autobus, des camions légers et des camions lourds de transport routier. Ils travaillent pour des concessionnaires d'automobiles, des garages, des représentants de commerce en poids lourds et en remorques, des centres d'entretiens et des stations-service, des garages spécialisés, des sociétés de transport et des commerces ayant des ateliers d'entretien et de réparation d'automobiles. Ce groupe de base comprend aussi les réparateurs de véhicules automobiles qui effectuent les principales réparations et remplacent les pièces des éléments mécaniques de véhicules automobiles nouvellement assemblés. Ils travaillent dans des usines de fabrication de véhicules automobiles. Ce groupe inclus aussi les apprentis.

  • Exemple(s) illustratif(s)

    • apprenti mécanicien/apprentie mécanicienne de véhicules automobiles
    • mécanicien/mécanicienne d'autobus
    • mécanicien/mécanicienne d'automobiles
    • mécanicien/mécanicienne de boîtes de vitesses
    • mécanicien/mécanicienne de camions et de véhicules de transport
    • mécanicien/mécanicienne de systèmes de freinage
    • metteur/metteuse à niveau - construction de véhicules automobiles
    • réparateur/réparatrice de moteurs - construction de véhicules automobiles
    • réparateur/réparatrice de remorques de camions
    • spécialiste de la mise au point de véhicules automobiles
    • technicien/technicienne à l'entretien et à la réparation d'automobiles

    Tous les exemples

  • Exclusion(s)

    • Assembleurs/assembleuses, contrôleurs/contrôleuses et vérificateurs/vérificatrices de véhicules automobiles (Voir 94200 Assembleurs/assembleuses, contrôleurs/contrôleuses et vérificateurs/vérificatrices de véhicules automobiles)
    • Mécaniciens/mécaniciennes d'équipement lourd (Voir 72401 Mécaniciens/mécaniciennes d'équipement lourd)
    • Monteur/monteuse de camions à remorque (Voir 94204 Monteurs/monteuses et contrôleurs/contrôleuses de matériel mécanique)
    • Superviseur/superviseure de mécaniciens de véhicules automobiles (Voir 72020 Entrepreneurs/entrepreneuses et contremaîtres/contremaîtresses en mécanique)
    • Surveillants/surveillantes dans la fabrication de véhicules automobiles (Voir 92020 Surveillants/surveillantes dans la fabrication de véhicules automobiles)
    • Technicien/technicienne d'entretien et de réparation de véhicules récréatifs (Voir 72423 Mécaniciens/mécaniciennes de motocyclettes, de véhicules tout-terrain et personnel mécanicien assimilé)
    • Techniciens/techniciennes en collision, en carrosserie, en peinture et en glace de véhicule automobile et les estimateurs de dommages (Voir 72411 Techniciens/techniciennes en collision, en carrosserie, en peinture et en glace de véhicule automobile et les estimateurs/estimatrices de dommages)
  • Fonctions principales

    Ce groupe exerce une partie ou l'ensemble des fonctions suivantes :

    Les mécaniciens de véhicules automobiles

    • vérifier les commandes et discuter avec les surveillants des travaux à exécuter;
    • observer le fonctionnement des moteurs en marche, essayer les véhicules sur la route et vérifier les éléments et les circuits des véhicules à l'aide d'appareils de diagnostic informatisés et autres appareils, pour repérer et isoler les défectuosités;
    • régler, réparer ou remplacer, au moyen d'outils manuels ou d'autres équipements spéciaux, les pièces ou éléments défectueux de divers systèmes du véhicule, comme les circuits d'alimentation en carburant, les dispositifs de freinage, les mécanismes de direction et de suspension, les moteurs et les groupes propulseurs, les systèmes d'échappement et les dispositifs antipollution, les systèmes de climatisation et de régulation de la température de l'habitacle et les systèmes électriques et électroniques;
    • essayer les systèmes réparés et les régler selon les spécifications de bon fonctionnement du manufacturier;
    • effectuer des opérations d'entretien périodique telles que la vidange d'huile, la lubrification et la mise au point;
    • discuter avec les clients des opérations effectuées, de l'état général des véhicules et des réparations qui devront être faites dans l'avenir.

    Les réparateurs de véhicules automobiles

    • vérifier et mettre à l'essai des systèmes mécaniques, comme des moteurs, des transmissions, des essieux et des systèmes de freinage, afin de localiser les défectuosités et les imperfections;
    • identifier les causes des défectuosités ou du mauvais fonctionnement et vérifier les diagnostics avec les surveillants afin de déterminer si les pièces sont réparables ou si elles doivent être remplacées;
    • réparer ou remplacer les composantes ou les éléments défectueux à l'aide d'outils manuels ou mécaniques;
    • mettre à l'essai et ajuster les éléments selon les spécifications pour en assurer le bon fonctionnement;
    • remplir des rapports pour consigner les défectuosités et les travaux exécutés.

    Les mécaniciens de camions et de remorques

    • régler, réparer ou remplacer les pièces et les composantes des systèmes des camions de transport routier, y compris le châssis, le cadre, la cabine, la carrosserie, le moteur et le groupe propulseur, le système de carburant, les freins à air, la direction et les systèmes hydrauliques, électriques et électroniques;
    • ajuster, réparer ou remplacer les pièces et les composantes des systèmes des camions lourds, y compris les systèmes structurels, électriques et les systèmes de freinage.

    Les travailleurs inclus dans ce groupe de base peuvent se spécialiser dans les domaines suivants : moteur et alimentation en carburant, systèmes de transmission, systèmes de climatisation, de refroidissement et de chauffage, direction, alignement, freins, lignes de compression, suspension, systèmes électriques et électroniques, réparation de remorques routières ou services de diagnostic.

  • Conditions d'accès à la profession

    Mécaniciens de véhicules automobiles

    • Un diplôme d'études secondaires et une formation ou un programme professionnel sont habituellement exigés.
    • Un apprentissage de quatre ans comme mécanicien de véhicules automobiles
      ou
      plus de quatre ans d'expérience de travail ainsi qu'une formation spécialisée en technique de l'automobile en milieu industriel, sont exigés pour l'obtention d'un certificat.
    • Un certificat de qualification de mécanicien de véhicules automobiles est obligatoire en Nouvelle-Écosse, à l'Île-du-Prince-Édouard, au Nouveau-Brunswick, en Ontario et en Alberta et est offert, bien que facultatif, à Terre-Neuve-et-Labrador, au Québec, au Manitoba, en Saskatchewan, en Colombie-Britannique, au Yukon, aux Territoires du Nord-Ouest et au Nunavut.
    • Un certificat de qualification comme mécanicien de véhicules automobiles (transmissions) est obligatoire en Ontario.
    • Un certificat de qualification comme mécanicien de véhicules automobiles (systèmes de direction, de suspension et de freinage) est obligatoire au Nouveau-Brunswick et en Ontario.
    • Un certificat de qualification pour techniciens à l'entretien et à la réparation d'automobiles (mécanicien de station-service) est obligatoire en Nouvelle-Écosse et est offert, bien que facultatif, à l'Île-du-Prince-Édouard.
    • Les mécaniciens de véhicules automobiles qualifiés peuvent obtenir la mention Sceau rouge après la réussite de l'examen interprovincial Sceau rouge.

    Réparateurs de véhicules automobiles

    • Un diplôme d'études secondaires et une formation ou un programme professionnel sont habituellement exigés.
    • Une formation en cours d'emploi de deux à trois ans est fournie par les employeurs.

    Mécaniciens de camions et de remorques de camions

    • Un diplôme d'études secondaires et une formation ou un programme professionnel sont habituellement exigés.
    • Un programme d'apprentissage de quatre ans en mécanique de camions de transport ou de remorques de camions
      ou
      plus de quatre ans d'expérience de travail ainsi qu'une formation spécialisée en mécanique de camions de transport en milieu industriel, sont exigés pour obtenir le certificat de qualification.
    • Un certificat de qualification de mécanicien de camions et de véhicules de transport est obligatoire en Nouvelle-Écosse, en Ontario et en Alberta et est offert, bien que facultatif, à Terre-Neuve-et-Labrador, à l'Île-du-Prince-Édouard, au Nouveau-Brunswick, au Québec, au Manitoba, en Saskatchewan, en Colombie-Britannique et au Yukon.
    • Un certificat de qualification comme technicien de remorques de camions est obligatoire en Ontario et est offert, bien que facultatif, à Terre-Neuve-et-Labrador, en Nouvelle-Écosse, à l'Île-du-Prince-Édouard, au Nouveau-Brunswick, au Manitoba, en Colombie-Britannique et au Yukon.
    • Les réparateurs de remorques de camions et les mécaniciens de camions et de camions de transport qualifiés peuvent obtenir la mention Sceau rouge après la réussite de l'examen interprovincial Sceau rouge.
  • Renseignements supplémentaires

    • Une formation supplémentaire permet aux mécaniciens d'automobiles, de camions et de véhicules de transport de travailler dans l'un ou l'autre de ces domaines.
    • La mention Sceau rouge permet une mobilité interprovinciale.
    • L'expérience permet aux mécaniciens dans ce groupe de base d'accéder à des postes de supervision.
    • Un programme d'apprentissage permet aux réparateurs de véhicules automobiles dans la fabrication de véhicules automobiles d'accéder à des postes de mécaniciens de véhicules automobiles. L'expérience leur permet d'accéder à des postes de supervision en fabrication de véhicules automobiles.
72411 - Techniciens/techniciennes en collision, en carrosserie, en peinture et en glace de véhicule automobile et les estimateurs/estimatrices de dommages

Les techniciens en collision, en carrosserie, en peinture et en glace de véhicule automobile réparent et remettent en état les parties endommagées des carrosseries et les garnitures intérieures des véhicules automobiles, repeignent les surfaces de carrosserie, réparent ou remplacent les éléments en verre des automobiles et réparent et retouchent les éléments de carrosserie défectueux et endommagés de véhicules nouvellement assemblés. Les estimateurs de dommages évaluent le degré de dommage d'un véhicule et estiment le coût des pièces et de la main-d'oeuvre. Ils travaillent pour des concessionnaires d'automobiles, dans des ateliers de carrosserie, dans des centres d'estimation et dans des usines de fabrication et de montage de véhicules automobiles. Ce groupe de base comprend également les réparateurs de carrosserie. Ce groupe inclus aussi les apprentis.

  • Exemple(s) illustratif(s)

    • apprenti peintre/apprentie peintre de véhicules automobiles
    • estimateur/estimatrice de dommages aux véhicules automobiles
    • finisseur/finisseuse de tôles - construction de véhicules automobiles
    • mécanicien/mécanicienne de carrosseries d'automobiles
    • peintre - réparation de véhicules automobiles
    • peintre d'automobiles - réparation de véhicules automobiles
    • réparateur/réparatrice de carrosseries d'automobiles
    • réparateur/réparatrice de tôles - construction de véhicules automobiles
    • technicien/technicienne de carrosseries de véhicules automobiles - camions
    • technicien/technicienne de glaces de véhicule automobile
    • technicien/technicienne en collision et en carrosserie automobile

    Tous les exemples

  • Exclusion(s)

    • Contremaître/contremaîtresse de débosseleurs d'automobiles (Voir 72020 Entrepreneurs/entrepreneuses et contremaîtres/contremaîtresses en mécanique)
    • Mécaniciens/mécaniciennes et réparateurs/réparatrices de véhicules automobiles, de camions et d'autobus (Voir 72410 Mécaniciens/mécaniciennes et réparateurs/réparatrices de véhicules automobiles, de camions et d'autobus)
    • Peintre de voitures - fabrication (Voir 94213 Peintres, enduiseurs/enduiseuses et opérateurs/opératrices de procédés dans le finissage du métal - secteur industriel)
    • Surveillants/surveillantes dans la fabrication de véhicules automobiles (Voir 92020 Surveillants/surveillantes dans la fabrication de véhicules automobiles)
  • Fonctions principales

    Ce groupe exerce une partie ou l'ensemble des fonctions suivantes :

    Les techniciens en carrosserie, en collision et en peinture

    • lire le rapport d'estimation des dommages et des coûts de réparation pour déterminer et planifier les réparations à effectuer;
    • réparer et remplacer des éléments d'avant-train et de caisse de véhicules automobiles, des portières, et des éléments de châssis et de dessous de caisse;
    • débosseler des éléments de carrosserie, tels que des bosses, des pliures et autres défectuosités, à l'aide de tasseaux et de marteaux;
    • utiliser des appareils de soudure ou du plastique de remplissage pour niveler des trous, des bosses et des joints;
    • enlever les pare-chocs, les panneaux et les calandres endommagés à l'aide de clés et de chalumeaux coupeurs, et boulonner ou souder les pièces de rechange en place;
    • redresser des châssis à l'aide d'équipement de traction et d'ancrage de châssis et de dessous de caisse;
    • limer, meuler et poncer des surfaces réparées à l'aide d'outils manuels ou mécaniques;
    • masquer et fixer des surfaces d'automobiles au moyen de ruban adhésif en préparation de la peindre;
    • mélanger la peinture et marier les couleurs;
    • appliquer des peintures primaires et de finition au pinceau ou au pistolet;
    • réparer et remplacer des éléments en verre comme des pare-brise, des vitres et des toits ouvrants;
    • réparer ou remplacer des éléments d'habitacle tels que des carcasses de sièges, des moquettes et de l'isolation de plancher;
    • inspecter les véhicules réparés et les essayer sur la route pour en vérifier la stabilité et la direction.

    Les estimateurs de dommages automobiles

    • inspecter le véhicule et estimer les coûts et les délais de réparation et de restauration;
    • écrire des rapports sur les dommages et l'estimation des coûts;
    • planifier et coordonner le processus de travail avec les techniciens;
    • respecter les normes et standards de sécurité de l'industrie automobile;
    • fournir un service à la clientèle, par exemple en répondant à toutes les demandes des clients et en leur expliquant le processus de réparation complet;
    • assurer le suivi avec les compagnies d'assurance pour la correspondance relative aux réclamations;
    • commander des pièces et du matériel;
    • tenir à jour une documentation précise et obtenir les signatures des clients;
    • vérifier les réparations finales au niveau de l'apparence et la qualité du travail.
  • Conditions d'accès à la profession

    Techniciens en collision et en carrosserie automobile

    • Un diplôme d'études secondaires est habituellement exigé.
    • La réussite d'un programme d'apprentissage de trois à quatre ans en carrosserie automobile ou une combinaison de plus de trois ans d'expérience professionnelle dans le métier de carrossier et de carrossier automobile et la réussite d'un programme de carrosserie automobile de niveau professionnel ou collégial sont habituellement exigés pour être admissible au certificat de qualification.
    • Le certificat de qualification de technicien en collision et en carrosserie automobile est obligatoire en Nouvelle-Écosse, en Ontario et en Alberta et est offert, bien que facultatif, à Terre-Neuve-et-Labrador, à l'Île-du-Prince-Édouard, au Nouveau-Brunswick, au Manitoba, en Saskatchewan, en Colombie-Britannique, au Yukon, aux Territoires du Nord-Ouest et au Nunavut.
    • Le certificat de qualification de débosseleur est obligatoire en Ontario et en Alberta, et est offert, bien que facultatif, au Yukon et dans les Territoires du Nord-Ouest.
    • Les techniciens en collision et en carrosserie automobile qualifiés peuvent obtenir la mention Sceau rouge après la réussite de l'examen interprovincial Sceau rouge.

    Techniciens en peinture d'automobiles

    • Un diplôme d'études secondaires est habituellement exigé.
    • Un programme d'apprentissage de deux à trois ans en peinture d'automobiles ou un an d'expérience dans le métier de techniciens en peinture d'automobiles et un programme scolaire en peinture d'automobiles sont habituellement exigés pour être admissible au certificat de qualification.
    • Le certificat de qualification de techniciens en peinture d'automobiles est obligatoire en Alberta et est offert, bien que facultatif, à Terre-Neuve-et-Labrador, en Nouvelle-Écosse, à l'Île-du-Prince-Édouard, au Nouveau-Brunswick, en Ontario, au Manitoba, en Saskatchewan, en Colombie-Britannique, dans les Territoires du Nord-Ouest et au Yukon.
    • Les techniciens en peinture d'automobiles qualifiés peuvent obtenir la mention Sceau rouge après la réussite de l'examen interprovincial Sceau rouge.

    Technicien de glaces de véhicule automobile

    • Un diplôme d'études secondaires est habituellement exigé.
    • Une certification dans l'industrie du verre d'automobiles est habituellement exigée.
    • Un programme d'apprentissage et le certificat de qualification sont offerts, bien que facultatif, aux techniciens de glaces de véhicule automobile en Nouvelle-Écosse, en Ontario et en Colombie-Britannique.

    Estimateur de dommages aux véhicules automobiles

    • Un diplôme d'études secondaires est habituellement exigé.
    • Une combinaison de deux à trois ans d'expérience pertinente et d'éducation sont généralement exigés.

    Réparateurs de carrosserie - construction de véhicules automobiles

    • Un diplôme d'études secondaires est habituellement exigé.
    • Une formation en cours d'emploi d'un à deux ans est offerte par l'employeur.
  • Renseignements supplémentaires

    • La mention Sceau rouge permet une mobilité interprovinciale.
    • L'expérience permet aux techniciens en collision, en carrosserie et en peinture d'automobiles et aux estimateurs de dommages aux véhicules automobiles d'accéder à des postes de supervision.
    • Un programme d'apprentissage permet aux réparateurs de carrosserie dans la construction de véhicules automobiles d'accéder à des postes de débosseleurs. L'expérience leur permet également d'accéder à des postes de supervision dans la construction de véhicules automobiles.
Date de modification :