Classification nationale des professions (CNP) 2011

Un

Centre de confiance de Statistique Canada: Découvrez comment Statistique Canada veille à la protection de vos données et de vos renseignements personnels.

728 - Personnel de maçonnerie et de plâtrage

7281 - Briqueteurs-maçons/briqueteuses-maçonnes

Les briqueteurs-maçons posent des briques, des blocs de béton, des pierres et d'autres matériaux analogues pour construire ou réparer des murs, des arcs, des cheminées, des foyers et d'autres ouvrages d'après des plans et des devis. Ils travaillent pour des compagnies de construction et pour des entrepreneurs en briquetage, ou ils peuvent être des travailleurs autonomes.

  • Exemple(s) illustratif(s)

    • apprenti briqueteur/apprentie briqueteuse
    • briqueteur/briqueteuse
    • briqueteur/briqueteuse d'ouvrages en briques réfractaires
    • briqueteur-maçon/briqueteuse-maçonne
    • maçon/maçonne en pierres
    • tailleur/tailleuse de pierres

    Tous les exemples

  • Exclusion(s)

    • Carreleurs/carreleuses (7283)
    • Contremaîtres/contremaîtresses des briqueteurs-maçons (Voir 7205 Entrepreneurs/entrepreneuses et contremaîtres/contremaîtresses des autres métiers de la construction et des services de réparation et d'installation)
    • Finisseurs/finisseuses de béton (7282)
  • Fonctions principales

    Les briqueteurs-maçons exercent une partie ou l'ensemble des fonctions suivantes :

    • lire des schémas et des plans pour calculer les matériaux requis;
    • couper et tailler des briques et des blocs de béton conformément aux devis, en se servant d'outils manuels et électriques;
    • préparer et poser des briques, des blocs de béton ou de pierre, des carreaux et d'autres matériaux analogues pour construire ou réparer des murs, des ouvrages de fondation et d'autres ouvrages en construction industrielle, commerciale ou résidentielle;
    • construire des cheminées et des foyers en maçonnerie dans les bâtiments à usage commercial ou résidentiel;
    • construire des enveloppes de cheminées d'usines en briques radiales;
    • garnir des cheminées d'usines de briques réfractaires;
    • faire ou refaire la garniture des fours, des foyers, des chaudières et d'autres ouvrages au moyen de briques réfractaires ou à l'épreuve des acides, de béton réfractaire, de matières plastiques réfractaires et d'autres matériaux;
    • réaliser des parements de murs ou d'autres surfaces en briques, en pierres ou d'autres matériaux analogues;
    • construire et installer des ouvrages à partir d'éléments de maçonnerie préfabriqués;
    • construire des terrasses, des murets ou d'autres ouvrages décoratifs en briques ou d'autres matériaux analogues;
    • remettre à neuf, nettoyer ou peindre, s'il y a lieu, des structures existantes.
  • Conditions d'accès à la profession

    • Un diplôme d'études secondaires est habituellement exigé.
    • Un programme d'apprentissage de trois à quatre ans
      ou
      plus de quatre ans d'expérience dans le métier ainsi qu'une formation spécialisée en briquetage, en milieu scolaire ou industriel, sont habituellement exigés pour être admissible au certificat de qualification.
    • Le certificat de qualification de briqueteur-maçon est obligatoire en Nouvelle-Écosse, au Nouveau-Brunswick et au Québec et est offert, bien que facultatif, dans les autres provinces et au Yukon.
    • Le certificat de qualification de poseur de pierres est offert, bien que facultatif, à Terre-Neuve-et-Labrador.
    • Le certificat de qualification de maçon en travaux de restauration en pierre est offert, bien que facultatif, en Nouvelle-Écosse.
    • Les briqueteurs-maçons qualifiés peuvent obtenir la mention Sceau rouge après la réussite de l'examen interprovincial Sceau rouge.
  • Renseignements supplémentaires

    • La mention Sceau rouge permet une mobilité interprovinciale.
    • L'expérience permet d'accéder à des postes de supervision.

7282 - Finisseurs/finisseuses de béton

Les finisseurs de béton lissent et finissent le béton fraîchement coulé, appliquent des produits de cure et de traitement de surface, installent, entretiennent et remettent à neuf diverses structures maçonnées, comme des fondations, des planchers, des plafonds, des trottoirs, des routes, des terrasses extérieures et des immeubles de grande hauteur. Ils sont employés par des entrepreneurs en construction, des entrepreneurs cimentiers et des fabricants de produits préfabriqués en béton, ou ils peuvent être des travailleurs autonomes.

  • Exemple(s) illustratif(s)

    • apprenti cimentier-applicateur/apprentie cimentière-applicatrice
    • finisseur/finisseuse de béton
    • finisseur/finisseuse de béton préfabriqué
    • maçon/maçonne en béton
    • maçon-cimentier/maçonne-cimentière

    Tous les exemples

  • Exclusion(s)

    • Briqueteurs-maçons/briqueteuses-maçonnes (7281)
    • Contremaîtres/contremaîtresses des finisseurs de béton (Voir 7205 Entrepreneurs/entrepreneuses et contremaîtres/contremaîtresses des autres métiers de la construction et des services de réparation et d'installation)
    • Opérateurs/opératrices de machine pour produits en béton (Voir 9414 Opérateurs/opératrices de machines dans le façonnage et la finition des produits en béton, en argile ou en pierre)
  • Fonctions principales

    Les finisseurs de béton exercent une partie ou l'ensemble des fonctions suivantes :

    • vérifier des coffrages, des couches de fondation granulaire et des éléments d'armature, et diriger la pose du béton sur des surfaces à revêtir en tenant compte de la pente prévue;
    • éliminer des creux et des bosses afin d'épandre uniformément le béton fraîchement coulé;
    • utiliser des rouleaux compresseurs automatiques pour tasser et aplanir des couches de béton;
    • niveler la surface du béton, selon les spécifications de pente et de profondeur, à l'aide de règles à araser ou de taloches;
    • utiliser des outils manuels ou mécaniques pour travailler le béton et lui donner le fini voulu;
    • installer des boulons d'ancrage, des plaques d'acier, des seuils de porte et d'autres accessoires dans le béton fraîchement coulé;
    • appliquer des produits de durcissement et de scellement pour protéger les surfaces en béton;
    • imperméabiliser, hydrofuger et restaurer des surfaces en béton;
    • réparer, refaire ou remplacer la surface de sections usées ou endommagées des planchers, des murs, des chaussées et d'autres ouvrages en béton.
  • Conditions d'accès à la profession

    • Un diplôme d'études secondaires est habituellement exigé.
    • Un programme d'apprentissage de deux à quatre ans
      ou
      plus de trois ans d'expérience dans le métier et une formation spécialisée en finition de béton, en milieu scolaire ou industriel, sont habituellement exigés pour être admissible au certificat de qualification.
    • Le certificat de qualification de finisseur de béton est obligatoire au Québec et offert, bien que facultatif, à Terre-Neuve-et-Labrador, en Nouvelle-Écosse, à l'Île-du-Prince-Édouard, au Nouveau-Brunswick, au Manitoba, en Alberta et en Colombie-Britannique.
    • Le certificat de maçon-cimentier est offert, bien que facultatif, en Ontario.
    • Les finisseurs de béton qualifiés peuvent obtenir la mention Sceau rouge après la réussite de l'examen interprovincial Sceau rouge.
  • Renseignements supplémentaires

    • La mention Sceau rouge permet une mobilité interprovinciale.
    • L'expérience permet d'accéder à des postes de supervision.

7283 - Carreleurs/carreleuses

Les carreleurs couvrent des murs extérieurs et intérieurs, des planchers et des plafonds de carreaux de céramique, de marbre, de grès cérame ou de mosaïque. Ils travaillent pour des entrepreneurs en construction ou en maçonnerie ou ils peuvent être des travailleurs autonomes.

  • Exemple(s) illustratif(s)

    • apprenti carreleur/apprentie carreleuse
    • carreleur/carreleuse
    • installateur/installatrice de carreaux
    • installateur/installatrice de carreaux de céramique
    • ouvrier spécialisé/ouvrière spécialisée en granito
    • polisseur/polisseuse de terrazzo
    • poseur/poseuse de marbre

    Tous les exemples

  • Exclusion(s)

    • Briqueteurs-maçons/briqueteuses-maçonnes (7281)
    • Contremaîtres/contremaîtresses de carreleurs (Voir 7205 Entrepreneurs/entrepreneuses et contremaîtres/contremaîtresses des autres métiers de la construction et des services de réparation et d'installation)
    • Plâtriers/plâtrières, poseurs/poseuses et finisseurs/finisseuses de systèmes intérieurs et latteurs/latteuses (7284)
  • Fonctions principales

    Les carreleurs exercent une partie ou l'ensemble des fonctions suivantes :

    • préparer, mesurer et délimiter les surfaces à revêtir;
    • construire des sous-couches et installer des boulons de scellement, des broches et des supports;
    • mélanger, appliquer et étendre du mortier, du ciment, du mastic, de la colle ou d'autres matières adhésives en se servant de truelles;
    • mettre des carreaux en place et, par pression, les asseoir solidement dans le lit de matière adhésive;
    • aligner et remettre des carreaux d'aplomb à l'aide de niveaux, d'équerres et de règles à araser;
    • découper et ajuster les carreaux autour des obstacles ou ouvertures en se servant d'outils de coupe mécaniques ou manuels;
    • bourrer de coulis les joints entre les carreaux et enlever le surplus de coulis;
    • poser des bordures de carreaux;
    • installer et disposer des carreaux de mosaïque de façon à créer des motifs décoratifs sur des murs et des planchers;
    • mélanger le composé d'argile, l'appliquer et le polir;
    • couper, polir et installer le marbre et le granit;
    • remplacer les carreaux brisés ou endommagés;
    • préparer, s'il y a lieu, des devis et des commandes.
  • Conditions d'accès à la profession

    • Un diplôme d'études secondaires est habituellement exigé.
    • Un programme d'apprentissage de trois ou quatre ans
      ou
      plus de trois ans d'expérience dans le métier ainsi qu'une formation spécialisée en carrelage, en milieu scolaire ou industriel, sont habituellement exigés pour l'obtention du certificat de qualification.
    • Un certificat de qualification de carreleur est obligatoire au Québec et est offert, bien que facultatif, à Terre-Neuve-et-Labrador, en Nouvelle-Écosse, à l'Île-du-Prince-Édouard, au Nouveau-Brunswick, en Ontario, en Saskatchewan, en Alberta et en Colombie-Britannique.
    • Les carreleurs qualifiés peuvent obtenir la mention Sceau rouge après la réussite de l'examen interprovincial Sceau rouge.
  • Renseignements supplémentaires

    • La mention Sceau rouge permet une mobilité interprovinciale.
    • L'expérience permet d'accéder à des postes de supervision.

7284 - Plâtriers/plâtrières, poseurs/poseuses et finisseurs/finisseuses de systèmes intérieurs et latteurs/latteuses

Les plâtriers finissent, entretiennent et remettent en état le plâtre ou des matériaux semblables sur des murs intérieurs et extérieurs, des plafonds et des cloisons pour réaliser des surfaces unies ou décoratives. Les poseurs de systèmes intérieurs posent des panneaux de gypse et divers types de systèmes de plafonds. Les latteurs installent des ossatures pour des systèmes de plafonds, des murs intérieurs et extérieurs et des cloisons de bâtiment. Ils travaillent dans des entreprises de construction et pour des entrepreneurs plâtriers poseurs de systèmes intérieurs ou latteurs, ou ils peuvent être des travailleurs autonomes.

  • Exemple(s) illustratif(s)

    • apprenti plâtrier/apprentie plâtrière
    • apprenti poseur/apprentie poseuse de lattes
    • apprenti poseur-finisseur/apprentie poseuse-finisseuse de panneaux muraux secs
    • finisseur/finisseuse de panneaux muraux secs
    • installateur/installatrice de plafonds
    • jointoyeur/jointoyeuse de cloisons sèches
    • latteur spécialisé/latteuse spécialisée en systèmes intérieurs
    • latteur/latteuse
    • plâtrier/plâtrière
    • poseur/poseuse de cloisons sèches
    • poseur/poseuse de lattes en bois
    • poseur/poseuse de panneaux en gypse
    • poseur/poseuse de plafonds acoustiques

    Tous les exemples

  • Exclusion(s)

    • Contremaîtres/contremaîtresses de travailleurs dans ce groupe de base (Voir 7205 Entrepreneurs/entrepreneuses et contremaîtres/contremaîtresses des autres métiers de la construction et des services de réparation et d'installation)
  • Fonctions principales

    Les plâtriers, les latteurs et les poseurs de systèmes intérieurs exercent une partie ou l'ensemble des fonctions suivantes :

    Plâtriers

    • nettoyer et préparer les surfaces à plâtrer;
    • mélanger dans un bac les ingrédients pour obtenir un plâtre ayant la consistance désirée;
    • appliquer des couches de plâtre lisses et uniformes, à l'aide de truelles, de taloches, de brosses ou de pistolets;
    • appliquer, à la truelle ou au pistolet, des couches de crépi sur les murs extérieurs d'un bâtiment de manière à réaliser des surfaces résistantes aux intempéries;
    • finir des angles et des coins et créer, au besoin, des motifs décoratifs dans la couche de finition;
    • traiter des surfaces fraîchement enduites de plâtre;
    • mouler et installer des panneaux, des corniches et des moulures ornementales en plâtre;
    • vaporiser, à l'aide de pistolets, des matériaux insonorisants ou un fini texturé sur des murs et des plafonds.

    Poseurs et finisseurs de systèmes intérieurs

    • mesurer, découper et ajuster des panneaux de gypse pour les installer sur des murs et des plafonds;
    • poser et assujettir des panneaux aux poteaux ou aux solives en bois ou en métal;
    • couper et installer des baguettes d'angle en métal pour protéger les coins extérieurs;
    • remplir des joints, des têtes de clous, des trous et des fentes avec des produits de remplissage pour joints, à l'aide de truelles ou de couteaux à lame large;
    • poser des rubans sur des joints à l'aide de machines à jointoyer et enduire les rubans de produit de remplissage;
    • enlever le surplus de remplissage et laisser sécher;
    • appliquer plusieurs couches de remplissage et poncer les joints longitudinaux et transversaux;
    • fabriquer et installer des ossatures en métal et des panneaux de façon à former des plafonds suspendus et poser des panneaux pour former des plafonds insonorisants et des plafonds à caissons.

    Latteurs

    • préparer la configuration des murs et des plafonds;
    • installer de l'ossature métallique et des bandes de fourrure pour des murs et des plafonds en panneaux de gypse ou d'enduits, à l'aide d'outils manuels et mécaniques;
    • assujettir des lattes en métal ou en gypse aux poteaux ou aux fourrures au moyen de clous, de vis, d'agrafes ou d'attaches en fil métallique;
    • pratiquer des ouvertures dans les lattes afin de passer de la tuyauterie de chauffage et de ventilation ainsi que des conduits et des prises électriques;
    • poser des baguettes d'angle et des treillis métalliques autour des poutres qui doivent être enduites de plâtre;
    • installer, s'il y a lieu, des carreaux acoustiques, des supports de plafond suspendu et des crampons métalliques pour la composition des panneaux muraux ou des lattes.
  • Conditions d'accès à la profession

    • Un diplôme d'études secondaires est habituellement exigé.
    • Un apprentissage de trois à quatre ans comme plâtrier, latteur ou poseur de systèmes intérieurs
      ou
      plus de trois ans d'expérience et de formation en milieu scolaire ou industriel comme plâtrier, latteur ou poseur de systèmes intérieurs sont habituellement exigés.
    • Un certificat de qualification comme plâtrier est obligatoire au Québec et est offert, bien que facultatif, en Ontario, en Saskatchewan et en Colombie-Britannique.
    • Un certificat de qualification comme poseur de systèmes d'intérieur est offert, bien que facultatif, en Colombie-Britannique.
    • Le certificat de qualification de latteur (spécialiste de systèmes d'intérieurs) est obligatoire au Québec et est offert, bien que facultatif, dans les autres provinces et au Yukon.
    • Les latteurs (spécialistes de systèmes d'intérieur) qualifiés peuvent obtenir la mention Sceau rouge après la réussite de l'examen interprovincial Sceau rouge.
  • Renseignements supplémentaires

    • La mention Sceau rouge des latteurs (spécialistes de systèmes d'intérieur) permet une mobilité interprovinciale.
    • L'expérience permet d'accéder à des postes de supervision.
Date de modification :