Recherche et développement dans le secteur de l'enseignement supérieur (RDSES)

Information détaillée pour 2014-2015

Statut :

Active

Fréquence :

Occasionnelle

Numéro d'enregistrement :

5216

La présente enquête recueille des renseignements sur la recherche-développement (R-D) dans les établissements postsecondaires au Canada, plus précisément sur l'enseignement, la recherche menée par le corps professoral, son administration et aux services qui lui sont offerts. Les données produites sont une composante importante pour l'estimation des Dépenses intérieures brutes de recherche et développement dans le domaine de l'enseignement supérieur (DIRDES).

Date de la parution - 29 juillet 2015

Aperçu

L'objectif de l'enquête est de calculer les coefficients du temps consacré par le corps professoral académiques aux activités de R-D selon le secteur universitaire scientifique et la taille de l'établissement d'enseignement supérieur. Ces coefficients seront intégrés au modèle de Statistique Canada pour obtenir le total des dépenses dans le domaine de l'enseignement supérieur au titre de la R-D, connu sous l'acronyme DIRDES (voir le numéro d'enregistrement 5109).

Sujets

  • Recherche et développement
  • Ressources humaines en sciences et en technologie
  • Science et technologie

Sources de données et méthodologie

Population cible

La population cible de la présente enquête est composée de membres du corps professoral travaillant dans le secteur de l'enseignement supérieur au Canada.

Élaboration de l'instrument

Une version électronique du questionnaire de l'enquête sur la Recherche et développement dans le secteur de l'enseignement supérieur (RDSES) fut utilisée pour recueillir l'information auprès des répondants.

Le questionnaire a été conçu et élaboré au moyen des lignes directrices de l'OCDE, qui sont énoncées dans le Manuel de Frascati : méthode type proposée pour les enquêtes sur la recherche et le développement expérimental (2015). Le questionnaire a été conçu pour tenir compte des différents types d'activités effectuées par les membres du corps professoral dans une année universitaire donnée.

Le contenu du questionnaire a été mis à l'essai dans les deux langues officielles. En décembre 2014, des interviews individuelles approfondies ont été menées auprès de divers membres du secteur de l'enseignement supérieur de Montréal, d'Ottawa et de Toronto pour s'assurer de la pertinence des questions, des concepts et de la terminologie. Les recommandations formulées par le Centre de ressources en conception de questionnaires ont été examinées et des changements ont été apportés au questionnaire.

Échantillonnage

Il s'agit d'une enquête transversale par échantillon.

La base de sondage de HESA a été recoupée avec le modèle de la DIRDES afin de veiller à ce que toutes les universités soient échantillonnées pour l'enquête. Un échantillon d'environ 40 000 adresses électroniques de membres du corps professoral a été sélectionné. Le nombre d'adresses électroniques sélectionnées dans chaque université échantillonnée dépendait de la taille de l'établissement d'enseignement supérieur. Les critères de taille provenaient du modèle de la DIRDES et comprenaient des renseignements sur la quantité d'activités de recherche et développement effectuées, les dépenses opérationnelles et le nombre de programmes de doctorat de chaque établissement. L'échantillon d'enquête fournit une représentation similaire entre les sciences naturelles et sociales.

Sources des données

Collecte des données pour cette période de référence : 2015-02-09 à 2015-03-23

Il s'agit d'une enquête à participation obligatoire.

Les données sont obtenues directement auprès des répondants.

Les données ont été recueillies au moyen d'un questionnaire électronique. Le contact initial s'est fait par courriel dans les deux langues officielles. Des suivis sont faite avec les répondants lorsque nécessaire et dans les cas de non-réponse.

La saisie des données à été faite électroniquement avec l'aide de la Division de la planification et de la recherche en matière de collecte (DPRC). Le délai moyen pour compléter l'enquête était de 40 minutes.

Voir le(s) Questionnaire(s) et guide(s) de déclaration .

Détection des erreurs

Les vérifications de cohérence ont été intégrées au questionnaire électronique. Ces vérifications contribuaient à garantir que la somme des parties équivalait au total déclaré, mais n'étaient pas obligatoires.

Pour les variables clés, les vérifications de cohérence ont été appliquées de nouveau pendant le traitement des données pour déclencher l'imputation.

Les vérifications visant la détection des valeurs aberrantes ont également été appliquées pour les variables clés pendant le traitement, d'abord au niveau macro pour trouver les valeurs aberrantes, puis au niveau micro pour déclencher l'imputation.

Imputation

Pour les variables clés décrivant le temps consacré aux différentes activités professionnelles, les totaux ont été ajustés de façon à correspondre à la somme des parties.

Les réponses « Autre, veuillez préciser » aux variables de classification clés sur le domaine scientifique ont été imputées manuellement.

Dans le cas des réponses correspondantes à des valeurs aberrantes pour les variables clés sur le temps consacré à différentes activités professionnelles, on a réduit la valeur et le poids des variables clés afin de les rendre auto-représentatives seulement.

Estimation

Un modèle a été appliqué pour combiner le temps consacré à différentes activités professionnelles par semaine quand les classes étaient en sessions et quand les classes n'avaient pas lieu.

Des estimations ont été produites au moyen de l'estimateur Horvitz-Thompson, ainsi que d'un ajustement des poids pour les non-réponses totales et d'un ajustement pour redistribuer le poids des réponses aberrantes.

Évaluation de la qualité

Les données ont été vérifiées pour en assurer la consistance interne.

Les coefficients sur l'utilisation du temps calculés à partir de l'enquête ont été comparés avec les coefficients obtenus précédemment à partir de l'enquête sur l'estimation du temps consacré à la recherche dans le secteur de l'enseignement supérieur de 2001 et appliqués au modèle de l'enquête canadienne Recherche et développement dans le domaine de l'enseignement supérieur (DIRDES). Des comparaisons internes des résultats ont été effectuées entre les deux produits du modèle DIRDES pour déterminer la qualité des résultats. Une enquête a été menée sur les valeurs aberrantes importantes en comparant les résultats avec ceux d'autres secteurs menant des activités de recherche et développement au Canada.

En raison du caractère unique de cette enquête, des comparaisons nationales et internationales des coefficients sur l'utilisation du temps ont également été examinées en fonction des sources publiées de divers pays.

Contrôle de la divulgation

La loi interdit à Statistique Canada de divulguer toute information recueillie qui pourrait dévoiler l'identité d'une personne, d'une entreprise ou d'un organisme sans leur permission ou sans en être autorisé par la Loi sur la statistique. Diverses règles de confidentialité s'appliquent à toutes les données diffusées ou publiées afin d'empêcher la publication ou la divulgation de toute information jugée confidentielle. Au besoin, des données sont supprimées pour empêcher la divulgation directe ou par recoupement de données reconnaissables.

Révisions et désaisonnalisation

Cette méthodologie ne s'applique pas à ce programme statistique.

Exactitude des données

Comme la base de sondage a été créée environ deux ans avant la collecte des données, les méthodologies d'échantillonnage et d'estimation ont été conçues de manière à contrôler les erreurs de couverture possibles et à réduire leur incidence potentielle sur les estimations. Cependant, les résultats de l'enquête demeurent susceptibles d'erreurs, notamment d'échantillonnage. Des erreurs d'échantillonnage se produisent lorsque les observations sont effectuées auprès d'un échantillon seulement, et non de la population au complet. Toutes les autres erreurs pouvant survenir au cours des différentes phases d'une enquête sont des erreurs non dues à l'échantillonnage. Par exemple, ces types d'erreurs peuvent se produire quand un répondant fournit des renseignements inexacts ou ne répond pas à certaines questions; quand une unité de la population cible est omise ou couverte plus d'une fois; quand une unité hors champ est incluse par erreur; ou lorsque des erreurs sont commises dans le traitement des données, notamment des erreurs de code ou de saisie.

Date de modification :