Enquête sur la santé des anciens combattants canadiens (ESACC)

Information détaillée pour 2022

Statut :

Active

Fréquence :

Aux 2 ans

Numéro d'enregistrement :

5383

L'Enquête sur la santé des anciens combattants canadiens est une enquête transversale qui permet de recueillir des renseignements sur la transition de la vie militaire à la vie civile, l'état de santé et le bien-être en général, les problèmes de santé chroniques, l'activité sur le marché du travail, ainsi que d'autres renseignements connexes. Un objectif important de l'enquête consiste à comprendre la période de transition de la vie militaire à la vie civile et les résultats en matière de santé.

Date de la parution - 20 juillet 2023

Aperçu

L'Enquête sur la santé des anciens combattants canadiens fournira des renseignements sur la santé et le bien-être des anciens combattants canadiens après leur transition vers la vie civile. L'enquête pose des questions sur la santé physique et mentale, ainsi que sur l'utilisation des services de soins de santé et de soutien.

Les résultats de l'enquête serviront à :
- comparer l'état de santé des anciens combattants canadiens avec celui des autres Canadiens;
-comprendre les facteurs qui influent sur la santé des anciens combattants et leur accès aux services de soins de santé;
- faire en sorte que les services offerts aux anciens combattants, notamment les programmes familiaux, de santé, de bien-être et d'emploi, continuent de s'améliorer pour répondre à leurs besoins.

Période de référence : Varie selon la question (par exemple : « durant les 12 derniers mois », « durant les 6 derniers mois », « durant la dernière semaine », etc.).

Période de collecte : Octobre à décembre

Sujets

  • Maladies et état de santé
  • Santé
  • Santé mentale et bien-être
  • Services de soins de santé
  • Travail

Sources de données et méthodologie

Population cible

La population cible consiste en les anciens combatants relâchés des forces armées avant le 11 mai 2021, qui ne se sont pas réengagés au moment de l'enquête et qui ne servent plus dans les forces armées. Les vétérans dans la population cible résident dans une des 10 provinces du Canada, sont âgés de 18 ans ou plus et ne résident pas dans des insititutions. Spécifiquement exclus sont les vétérans vivant dans les territoires, sur une réserve ou dans une institution.

Élaboration de l'instrument

Le contenu de l'Enquête sur la santé des anciens combattants canadiens (ESACC) a été élaboré en collaboration avec des spécialistes de Statistique Canada et le commanditaire de l'enquête, Anciens Combattants Canada. Les questions sont conçues pour que le répondant y réponde directement au moyen d'un questionnaire électronique (QE) en ligne, ou par téléphone au moyen d'une interview téléphonique assistée par ordinateur (ITAO) pour le suivi des non-réponses.

Le questionnaire reprend en grande partie le contenu de l'Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes (ESCC) de 2022. Cinq groupes de questions (appelés modules), qui sont importants pour comprendre la santé des anciens combattants, ont été ajoutés à l'ESACC. Ces questions supplémentaires proviennent des cycles précédents de l'ESCC.

Des tests qualitatifs utilisant des entretiens cognitifs individuels sont utilisés pour s'assurer que les nouvelles questions et les nouveaux concepts sont formulés de manière appropriée.

Échantillonnage

Il s'agit d'une enquête transversale par échantillon.

La base de sondage consiste des vétérans dans le recensement 2021. Les enregistrements doublons, les vétérans résidant dans des institutions et sur les réserves autochtones ont été exclus.

Il s'agit d'une enquête transversale par échantillon.

Unité d'échantillonnage
Le plan de sondage pour l'ESACC est à un degré : l'unité d'échantillonnage est la personne.

Méthode de stratification
La base de sondage a été stratifiée selon les quatre groupes suivants :
- Minorités visibles
- Indigènes
- Femmes (non identifiées comme faisant partie de minorités visibles ou autochtones)
- Hommes (qui n'ont pas été identifiés comme faisant partie de minorités visibles ou d'autochtones)

Un échantillon systématique indépendant a ensuite été tiré dans chacune de ces strates.

Échantillonnage et sous-échantillonnage
Un échantillon suffisant a été attribué à chacune des strates afin de produire des estimations de bonne qualité pour chacune des strates. Un échantillon initial de 6 500 vétérans a été sélectionné.

Sources des données

Collecte des données pour cette période de référence : 2022-09-29 à 2022-12-31

Il s'agit d'une enquête à participation volontaire.

Les données sont obtenues directement auprès des répondants.

Les données sont recueillies auprès des répondants à l'enquête soit par le biais d'un questionnaire électronique (QE), soit par le biais d'un ITAO (interview téléphonique assistée par ordinateur).

Une lettre d'invitation est envoyée par courrier au répondant sélectionné. Dans cette lettre se trouve un code d'accès sécurisé au questionnaire en ligne.

Le questionnaire électronique rempli par le répondant commencera d'abord en octobre. Un intervieweur de Statistique Canada peut faire un suivi en appelant le répondant si le questionnaire en ligne rempli n'est pas reçu dans un certain délai.
La déclaration par procuration (lorsqu'un répondant sélectionné est incapable de répondre en raison d'un problème de santé, d'une incapacité physique ou mentale, ou de problèmes liés au vieillissement) est autorisée dans le cadre de l'ESACC, bien que certaines questions puissent être sautées.

Le questionnaire est disponible dans les deux langues officielles et peut être rempli par interview en anglais ou en français.

Le temps moyen pour répondre à l'enquête est de 50 minutes.

Voir le(s) Questionnaire(s) et guide(s) de déclaration .

Détection des erreurs

La vérification des données est exécutée en grande partie par l'application du questionnaire électronique ou lors de l'interview assistée par ordinateur durant la collecte des données. Les répondants ainsi que les intervieweurs ne peuvent pas entrer de valeurs hors-normes et les erreurs d'enchaînement faisaient l'objet de l'instruction de contrôle programmée « passez à ». Par exemple, l'application permet de ne pas poser au répondant les questions non pertinentes.

En réponse à certaines données incompatibles ou inhabituelles, des messages d'avertissement sont signalés, mais sans prendre de mesures correctrices au moment de remplir le questionnaire. Le cas échéant, des versions révisées sont mise au point et sont appliquées après la collecte des données au bureau central. Les incohérences sont le plus souvent corrigées en attribuant à l'une ou aux deux variables en question la valeur « Non déclaré ».

Imputation

Cette méthodologie ne s'applique pas à ce programme statistique.

Estimation

L'estimation des caractéristiques de la population est fondée sur la prémisse que chaque personne représente un certain nombre d'autres personnes en plus d'elle-même. Ce nombre est désigné sous le nom de poids de sondage. Le processus de calcul du poids de sondage pour chaque répondant à l'enquête compte plusieurs étapes.

1) Dans ESACC, l'échantillon a été sélectionné à partir de 4 strates. Donc, dans chacune de ces strates, chaque personne sélectionnée se voit attribuer un poids initial égal à l'inverse de sa probabilité de sélection par rapport à la base de sondage. Les personnes hors du champ de l'enquête qui sont identifiées pendant la collecte, comme les personnes décédées, les personnes ayant déménagées à l'extérieur du Canada ou vivant en institutions, sont exclues de l'échantillon.

2) Les poids des répondants sont ensuite ajustés pour prendre en compte la non-réponse ainsi que les cas hors du champ de l'enquête comme les personnes qui n'ont jamais servies dans les Forces Armées Canadiennes. Puisque ces personnes représentent une grande portion des répondants, ce type de cas hors-champs a été conservé dans la phase d'ajustement de la non-réponse pour tenir compte des non-répondants qui seraient en fait de ce type de hors-champs.

3) Les cas hors-champs conservés à l'étape 2 sont finalement retiré du fichier.

L'estimation de la variance est basée sur une méthode de rééchantillonnage appelée la méthode bootstrap.

Le Système généralisé d'estimation de Statistique Canada (G-Est) a été utilisé afin de calculer les poids de sondage et les poids bootstrap.

Évaluation de la qualité

Bien que des mécanismes rigoureux d'assurance de la qualité soient appliqués à toutes les étapes du processus statistique, la validation et l'examen détaillé des données par des statisticiens représentent la vérification ultime de la qualité avant la diffusion. Un grand nombre de mesures de validation ont été mises en oeuvre, à savoir:

a. Vérification des estimations par le biais de tableaux croisés;
b. Consultations auprès d'intervenants à Statistique Canada;
c. Consultations auprès d'intervenants de l'extérieur de Statistique Canada.

Contrôle de la divulgation

La loi interdit à Statistique Canada de divulguer toute information recueillie qui pourrait dévoiler l'identité d'une personne, d'une entreprise ou d'un organisme sans leur permission ou sans en être autorisé par la Loi sur la statistique. Diverses règles de confidentialité s'appliquent à toutes les données diffusées ou publiées afin d'empêcher la publication ou la divulgation de toute information jugée confidentielle. Au besoin, des données sont supprimées pour empêcher la divulgation directe ou par recoupement de données reconnaissables.

Révisions et désaisonnalisation

Cette méthodologie ne s'applique pas à cette enquête.

Exactitude des données

Les erreurs d'enquête peuvent provenir de différentes sources. Une dimension de l'erreur d'enquête est l'erreur d'échantillonnage. Ce type d'erreur survient lorsqu'une estimation est fondée sur un échantillon de la population, plutôt que sur la population entière. L'erreur d'échantillonnage peut être exprimée par l'intervalle de confiance (IC) ou le coefficient de variation (c.v.).

Erreur non due à l'échantillonnage
Les erreurs non dues à l'échantillonnage peuvent être définies comme des erreurs qui peuvent survenir à peu près à toutes les activités d'enquête, mis à part l'échantillonnage. Il s'agit notamment d'erreurs de couverture, d'erreurs dues à la non-réponse, d'erreurs de réponse, d'erreurs de l'intervieweur, d'erreurs de codage et d'autres types d'erreurs de traitement.

Biais de non-réponse
Les estimations de l'enquête sont ajustées afin de rendre compte des cas de non-réponse par l'intermédiaire du poids de sondage. Dans la mesure les personnes qui ne répondent pas diffèrent du reste de l'échantillon, les résultats peuvent être biaisés.

Erreur de couverture
Les erreurs de couverture se produisent lorsqu'il y a des différences entre la population cible et la population observée. Dans la mesure où la population exclue diffère du reste de la population cible, les résultats peuvent être biaisés.

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :