Sondage sur le travail et la santé des cadres supérieurs (STSCS)

Information détaillée pour 2021

Statut :

Active

Fréquence :

Annuelle

Numéro d'enregistrement :

5350

Le sondage propose une évaluation d'indicateurs de l'état de santé des cadres supérieurs fédéraux, de leur organisation et de leur milieu de travail.

Date de la parution - 14 décembre 2021

Aperçu

Les données du sondage fournissent une description de l'environnement de travail ainsi que de la santé et du bien-être des cadres supérieurs de la fonction publique fédérale. Ces résultats contribueront ainsi à une meilleure compréhension de la relation entre l'environnement de travail et la santé des personnes en général.

Période de référence : Varie selon la question (par exemple : «au cours des 12 derniers mois», «au cours des 6 derniers mois», «au cours des sept derniers jours», etc.).

Sujets

  • Emploi et rémunération
  • Gouvernement
  • Santé
  • Santé mentale et bien-être

Sources de données et méthodologie

Population cible

La population cible du Sondage sur le travail et la santé des cadres supérieurs (STSCS) comprend les personnes qui sont employées dans les catégories et les niveaux professionnels de direction, dans des organismes et agences régis par la Loi sur l'emploi dans la fonction publique (ceux qui figurent aux annexes I, IV et V de la Loi sur la gestion des finances publiques ainsi qu'une ancienne organisation désignée par l'Association professionnelle des cadres supérieurs de la fonction publique du Canada) et qui ont fourni les renseignements requis pour la base de sondage.

Élaboration de l'instrument

Le Sondage sur le travail et la santé des cadres supérieurs (STSCS) de 2021 se fonde sur des cycles antérieurs du sondage menés par d'autres organismes. L'élaboration du cycle de 2021 a considérablement reposé sur les concepts et le contenu des sondages de ces cycles antérieurs. Ce sondage utilise en outre le contenu d'autres enquêtes de Statistique Canada ou le contenu harmonisé de Statistique Canada. Le questionnaire du STSCS de 2021 a fait l'objet d'une vérification qualitative par le Centre de ressources en conception de questionnaires (CRCQ).

Échantillonnage

Il s'agit d'une enquête transversale par échantillon.

La base de sondage provient des listes des cadres supérieurs préparées par d'autres ministères et organismes et fournies au commanditaire du sondage.

Unité d'échantillonnage
L'unité d'échantillonnage est la personne.

Sources des données

Collecte des données pour cette période de référence : 2021-05-28 à 2021-07-09

Il s'agit d'une enquête à participation volontaire.

Les données sont obtenues directement auprès des répondants et sont tirées de fichiers administratifs.

Les données ont été recueillies par autodéclaration au moyen d'un questionnaire électronique élaboré dans le Système de génération de questionnaires électroniques, version 4.1.91.0, et à l'aide du Portail de gestion de la collecte. La prise de contact initiale s'est faite par courriel. La méthode de suivi a été par courriel. Les déclarations par personne interposée n' ont pas été autorisées. Le questionnaire électronique a été disponible en français et en anglais. Le temps estimé nécessaire pour remplir le questionnaire a été de 30 minutes.

Voir le(s) Questionnaire(s) et guide(s) de déclaration .

Détection des erreurs

Le questionnaire du STSCS a fait l'objet de quelques modifications. Pour certaines questions, si un répondant entrait une valeur inattendue, un message apparaissait demandant au répondant de confirmer sa réponse.

Les modifications apportées aux données du sondage ont eu lieu lors des étapes de traitement des données qui suivent : nettoyage, recodage, vérification de l'enchaînement, assignation des codes et vérification de la cohérence.

Nettoyage : Les questionnaires transmis ont été combinés pour créer le fichier d'enquête « brut ». Le fichier brut a été examiné et les enregistrements en double ont été éliminés. Les enregistrements qui étaient hors du champ de l'enquête ont également été supprimés. Pour le STSCS, le champ de l'enquête a été déterminé par le ministère ou l'organisme fédéral pour lequel le répondant a déclaré travailler au moment de la collecte de données du STSCS.

Recodage : Avant cette étape, les questions auxquelles le répondant n'a pas répondu ont été laissées en blanc. Les blancs ont été remplacés par des valeurs se terminant par 6 (6, 96, 996, etc.) ou 9 (9, 99, 999, etc.). La valeur 6 correspond à un « enchaînement valide » ou à une question qui n'a pas été posée à un répondant en raison du plan de sondage. Une valeur de 9 signifie « Non déclaré » (ND), c'est-à-dire que le répondant a choisi de ne pas répondre. De plus, les champs de texte (c. à d. les réponses « autre précisez ») ont été retirés de ce fichier et transcrits dans un autre fichier qui servira à l'étape d'assignation des codes.

Vérification de l'enchaînement : Les variables qui ont été laissées en blanc et auxquelles on a attribué une valeur de 6 ou 9 ont été vérifiées par le secteur spécialisé.

Assignation des codes : Les champs « autre, précisez» ont été examinés par le secteur spécialisé et ont été soit codés selon les catégories de réponses préexistantes de la question, soit codés selon une catégorie de réponses créée après la collecte de données pour cette question, soit laissée comme « autre, précisez ».
Vérification de la cohérence : Les réponses aux questions connexes ont été comparées les unes aux autres pour s'assurer qu'elles étaient cohérentes. Par exemple, la variable AGE moins le nombre d'années de travail dans la fonction publique fédérale ne devrait pas être inférieure à 15. Si tel est le cas, la variable AGE est alors définie comme étant « ND ». De plus, les valeurs extrêmes (valeurs trop faibles ou trop élevées pour être considérées comme étant une réponse raisonnable) ont été établies comme « ND ».

Imputation

Cette méthodologie ne s'applique pas.

Estimation

Le STSCS est un recensement. Même si tous les employés admissibles ont été inclus dans l'échantillon du STSCS, en raison des taux de non-réponse de non réponse, il a été nécessaire de pondérer les unités répondantes par ministère ou organisme pour qu'elles soient représentatives de la population cible. Ce processus a été appliqué au fichier de réponse original, pour créer les poids « maître », et au fichier du sous groupe de répondants qui ont donné la permission de partager leurs données avec l'Association professionnelle des cadres supérieurs de la fonction publique du Canada (APEX), afin de créer les poids « partagés ». Il y a un poids pour chaque enregistrement dans ces deux fichiers de microdonnées.

Évaluation de la qualité

Il y a quelques contrôles dans le questionnaire du STSCS. Pour quelques questions, si un répondant entrait une valeur inattendue, un message apparaissait lui demandant de confirmer sa réponse.

La majorité de la validation des données du STSCS s'est produite conjointement avec les activités de vérification des données. Le secteur spécialisé a examiné les données du STSCS à chaque étape de vérification des données (nettoyage, recodage, vérification de l'enchaînement, assignation des codes et vérification de la cohérence) afin de s'assurer que les règles qu'il a fournies étaient correctement appliquées. Le secteur spécialisé a également fourni des précisions pour les variables dérivées à créer, puis a vérifié qu'elles avaient été élaborées conformément à ses spécifications. L'analyse des données avant leur diffusion afin de produire un premier rapport des résultats a également compté comme une étape de validation des données; toutes les erreurs possibles ont été signalées et examinées, ce qui a entraîné des corrections des données.

Exactitude

Voici un exemple d'exactitude en utilisant les estimations de "avez cherché à obtenir des conseils professionnels au cours des 12 derniers mois » (CLS_10=1 or CLS_20=1) par les ministères suivants:

Emploi et Développement social Canada a un n de 360. L'estimation pour avoir cherché à obtenir des conseils professionnels au cours des 12 derniers mois est de 25,8 % avec un coefficient de variation de 6,2 %.

Transport Canada a un n de 145. L'estimation pour avoir cherché à obtenir des conseils professionnels au cours des 12 derniers mois est de 24,5 % avec un coefficient de variation de 10,2 %.

Ressources naturelles Canada a un n de 70. L'estimation pour avoir cherché à obtenir des conseils professionnels au cours des 12 derniers mois est de 28,5 % avec un coefficient de variation de 13,5 %.

Logiciel utilisé

Le sondage a été élaboré dans le Système de génération de questionnaires électroniques, version 4.1.91.0, et la collecte s'est faite dans le Portail de gestion de la collecte. Les données du sondage retournées ont été traitées dans l'Environnement pour le traitement des enquêtes sociales.

Erreur non due à l'échantillonnage

Les erreurs non dues à l'échantillonnage peuvent se définir comme des erreurs qui se produisent pendant presque toutes les activités d'enquête, mis à part l'échantillonnage. Les principales sources d'erreurs non dues à l'échantillonnage sont les suivantes : la non réponse, la couverture, la mesure et le traitement.

Beaucoup de temps et d'effort ont été mis afin de réduire la fréquence des erreurs non dues à l'échantillonnage dans le sondage. Des mesures d'assurance de la qualité ont été instaurées à chaque étape de l'élaboration du questionnaire, de la collecte des données et du traitement pour surveiller la qualité des données. Parmi ces mesures figurent :

• des essais par les groupes de discussion pour déceler les problèmes causés par la conception du questionnaire ou l'incompréhension des instructions;
• la comparaison des listes de cadres supérieurs fournies au commanditaire du sondage par des ministères fédéraux avec les dossiers des employés fédéraux dans le fichier des titulaires de Services publics et Approvisionnement Canada pour s'assurer que les coordonnées sont à jour;
• l'utilisation d'applications de questionnaire informatisé très éprouvées;
• la promotion de l'enquête auprès de la population cible par le client afin d'augmenter les taux de réponse;
• les procédures pour s'assurer que les erreurs de saisie de données sont réduites au minimum;
• des vérifications de la qualité pour vérifier la logique du traitement.

Biais de non-réponse

Dans bien des enquêtes, la non réponse totale peut être une source importante d'erreurs non dues à l'échantillonnage, selon la mesure dans laquelle les répondants et les non répondants diffèrent quant aux caractéristiques présentées. Pour le STSCS, des groupes de non réponse ont été formés à l'aide de groupes d'âge et de sexe afin de calculer les facteurs d'ajustement liés à la non réponse. Ces ajustements de pondération sont effectués afin de réduire autant que possible le biais potentiel de non réponse.

Erreur de couverture

La base de sondage était fondée sur une liste de cadres de la fonction publique, de leur ministère et de leurs courriels, qui était basée sur les renseignements fournis à l'Association professionnelle des cadres supérieurs de la fonction publique du Canada par les organismes participants du gouvernement fédéral. Les noms et les ministères figurant sur cette liste ont été jumelés à des dossiers dans le fichier des titulaires de Services publics et Approvisionnement Canada.

Autres erreurs non dues à l'échantillonnage

Les autres erreurs qui ne sont pas dues à l'échantillonnage sont les erreurs de mesure et les erreurs de traitement.

Les erreurs de mesure (parfois appelées erreurs de réponse) se produisent lorsque la réponse inscrite à une question diffère de la valeur réelle. Le répondant, l'intervieweur, le questionnaire ou la méthode de collecte des données peuvent être à l'origine de ce genre d'erreurs. De telles erreurs peuvent être aléatoires ou elles peuvent produire un biais systématique si elles ne sont pas aléatoires. Afin de réduire ce genre d'erreurs, des essais d'interviews qualitatives ont été effectués afin de détecter tout problème lié à la conception du questionnaire ou à la mauvaise compréhension de l'intention des questions du sondage. L'application de sondage a également été largement mise à l'essai pour s'assurer que les données ont été saisies avec exactitude.
Les erreurs de traitement sont associées aux activités de manipulation des données (également appelées traitement des données) après la collecte. Tout comme les autres types d'erreurs, les erreurs de traitement peuvent être de nature aléatoire et ainsi accroître la variance des estimations du sondage, ou elles peuvent être systématiques et ajouter un biais. Afin de réduire ces erreurs, des procédures et des étapes de traitement des données sont établies et clairement définies, et les données sont examinées après des étapes clés par le secteur spécialisé responsable du sondage.

Contrôle de la divulgation

La Loi interdit à Statistique Canada de rendre publique toute donnée susceptible de révéler de l'information obtenue en vertu de la Loi sur la statistique et se rapportant à toute personne, entreprise ou organisation reconnaissable sans que cette personne, entreprise ou organisation le sache ou y consente par écrit. Diverses règles de confidentialité s'appliquent à toutes les données diffusées ou publiées afin d'empêcher la publication ou la divulgation de toute information jugée confidentielle. Au besoin, des données sont supprimées pour empêcher la divulgation directe ou par recoupement de données reconnaissables.

Révisions et désaisonnalisation

Cette méthodologie ne s'applique pas.

Exactitude des données

Taux de réponse :
Le taux de réponse global a été de 52,9 %.

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :