Enquête sur la couverture vaccinale contre la COVID-19 (ECVCC)

Information détaillée pour mai 2021 (cycle 2)

Statut :

Active

Fréquence :

Occasionnelle

Numéro d'enregistrement :

5347

L'objectif de cette enquête est de recueillir des renseignements sur les taux de vaccination contre la COVID-19.

Date de la parution - 9 juillet 2021

Aperçu

Cette enquête a pour but :
- de mesurer les taux de vaccination contre la COVID-19 dans l'ensemble du Canada;
- d'en savoir plus sur les connaissances et les perceptions au sujet des vaccins contre la COVID-19, ainsi que sur les sources d'information consultées.

Les résultats de l'ECVC permettront au gouvernement canadien de planifier une stratégie face à la pandémie qui répond aux besoins de santé et de sécurité de la population canadienne.

Sujets

  • Prévention et détection de la maladie
  • Santé
  • Société et communauté

Sources de données et méthodologie

Population cible

La population visée par l'enquête comprend les personnes de 18 ans et plus, qui habitent dans les 10 provinces.

La population visée exclut les personnes vivant dans les territoires; les réserves et dans d'autres établissements autochtones; des établissements institutionnels ou des logements collectifs.

Élaboration de l'instrument

Le contenu du questionnaire a été élaboré par le Centre de l'intégration et du développement des données sociales (CIDDS) de Statistique Canada, en collaboration avec des épidémiologistes de l'Agence de la santé publique du Canada (ASPC).

Consulté durant l'élaboration de la version initiale du questionnaire, le Centre de ressources en conception de questionnaires (CRCQ) de Statistique Canada a été chargé de mener, en ligne, 20 interviews cognitives individuelles en profondeur, soit 10 en français et 10 en anglais. Au cours de ces interviews, le CRCQ a présenté aux répondants des conceptions d'écrans du questionnaire électronique (QE) en format PDF.

Cet exercice visait à :
- obtenir les impressions générales et les réactions des répondants à l'égard du QE;
- évaluer les processus cognitifs des répondants lorsque ceux-ci répondaient aux questions;
- évaluer la compréhension des répondants à l'égard des concepts, de la terminologie, des questions et des catégories de réponse;
- évaluer la disponibilité de l'information demandée;
- vérifier la capacité et la volonté des répondants de répondre aux questions;
- déterminer la pertinence et l'exhaustivité des catégories de réponse;
- évaluer le format et la présentation du questionnaire et l'enchaînement des questions;
- évaluer la convivialité du QE (c'est-à-dire vérifier s'il était facile à comprendre et si l'on pouvait y répondre avec exactitude).

À la suite des interviews, le CRCQ a rédigé un rapport détaillé des améliorations recommandées pour le questionnaire. De concert avec ses clients de l'ASPC, le CIDDS a examiné les recommandations, lesquelles ont été mises en oeuvre dans la mesure du possible. Après cette première phase de conception, le contenu du questionnaire a fait l'objet d'une élaboration approfondie pour être offert sous forme d'application en ligne. Il a ensuite été soumis à des essais supplémentaires visant à en évaluer l'accessibilité en ligne, ainsi qu'à une validation interne rigoureuse afin d'en garantir la fonctionnalité optimale avant d'en arriver à une version définitive. Enfin, la version définitive du questionnaire a été soumise à l'approbation finale du CRCQ.

Échantillonnage

Il s'agit d'une enquête transversale par échantillon.

Base de sondage
La base de sondage est le Fichier de l'univers des logements. L'ensemble des établissements institutionnels, des logements collectifs et des logements dans les réserves autochtones ont été exclus.

Unité d'échantillonnage
Le plan de sondage pour l'ECVC est à deux degrés : l'unité d'échantillonnage au premier degré est le logement, et l'unité d'échantillonnage au deuxième degré est la personne. Au cours de la collecte, tous les membres des logements sont inscrits et une personne âgée de 18 ans ou plus est automatiquement sélectionnée au moyen de différentes probabilités de sélection fondées sur l'âge et la composition du ménage.

Méthode de stratification
La base de sondage de l'ECVC a été stratifiée selon les provinces, et un échantillon aléatoire simple de logements a été choisi de façon indépendante dans chaque province.

Échantillonnage et sous-échantillonnage
Un échantillon suffisant a été attribué à chaque province afin de produire des estimations au niveau des provinces. Pour ce cycle de l'ECVC, un échantillon de 20 000 logements a été sélectionné dans les provinces et a été envoyé à la collecte.

Sources des données

Collecte des données pour cette période de référence : 2021-04-12 à 2021-05-12

Il s'agit d'une enquête à participation volontaire.

Les données sont obtenues directement auprès des répondants.

Des lettres ont été envoyées par la poste aux répondants afin de les inviter à répondre au questionnaire dans l'une ou l'autre des langues officielles. Alors que la principale méthode de collecte utilisée pour l'Enquête sur la couverture vaccinale contre la COVID-19 était l'autodéclaration par QE, l'interview téléphonique assistée par ordinateur a été utilisée pour assurer un suivi en cas de non-réponse. La déclaration par personne interposée n'a pas été autorisée; le questionnaire devait plutôt être rempli par le membre du ménage sélectionné dans la lettre de présentation ou les pages d'entrée de l'intervieweur. Le temps moyen estimé pour répondre au questionnaire était de 15 minutes.

Voir le(s) Questionnaire(s) et guide(s) de déclaration .

Détection des erreurs

Le traitement des données d'enquête a pour but d'adapter les données recueillies à un format qui convient à l'analyse et à la totalisation.

Pour l'Enquête sur la couverture vaccinale contre la COVID-19 (ECVC), la collecte de données a été réalisée au moyen d'un questionnaire électronique qui a été rempli par le répondant ou avec l'aide d'un intervieweur. Cette méthode de collecte a permis d'intégrer certains contrôles dans l'application. Par exemple, les contrôles de la validité ont été intégrés à l'application de collecte afin de s'assurer que les réponses correspondent à l'intervalle autorisé. D'autres contrôles de la validité indiqueraient au répondant de corriger des valeurs de type caractère qui ont été entrées dans les champs numériques ou des valeurs numériques qui ont été entrées dans les champs de caractères.

Après la collecte, le fichier de données brutes a subi une série d'étapes de traitement standard pour épurer les données et en assurer l'uniformité, augmentant de ce fait leur utilité. La vérification des données a été effectuée aux niveaux micro et macro.

Ensuite, la vérification de l'enchaînement reproduisait le cheminement des questions utilisé dans l'application et accordait la valeur « enchaînement valide » aux questions qui ne s'appliquaient pas. La valeur « non déclaré » a été accordée pour les questions qui s'appliquaient au répondant, mais auxquelles le répondant n'a pas répondu.

De plus, divers types de contrôles ont été effectués afin de détecter l'information manquante ou incohérente. Par exemple, des contrôles ont été faits afin de vérifier les liens logiques entre les réponses. En outre, puisque le cycle 2 de l'enquête a été mené à un moment où l'on savait que seuls les vaccins avec un schéma à deux doses avaient été administrés, les réponses indiquant la réception d'un vaccin à dose unique ont été corrigées en deux doses.

De nouvelles variables dérivées ont été créées à l'aide des données recueillies. Une variable dérivée peut être fondée sur une variable unique (en procédant au regroupement des catégories) ou être fondée sur différentes variables (en les combinant afin de définir un nouveau concept).

Imputation

Pour fins d'analyse, les participants qui ont déclaré une valeur de « Autre » pour la variable du genre ont reçu une valeur « Homme » ou « Femme » de façon aléatoire pour la variable sexe.

Les valeurs valides du code postal (ou ses trois premiers caractères, ou son premier caractère en l'absence d'un code postal complet) ont été utilisées afin de dériver une province de résidence.

Aucune imputation n'a été faite pour les questions qui n'ont pas été répondues par les participants.

Estimation

L'Enquête sur la couverture vaccinale contre la COVID-19 (ECVC) est une enquête probabiliste. Comme dans le cas de toutes les enquêtes probabilistes, l'échantillon est sélectionné de façon à pouvoir produire des estimations pour une population de référence. Par conséquent, chaque unité de l'échantillon représente un certain nombre d'unités dans la population en plus de l'unité elle-même. Ce nombre est désigné sous le terme de « poids de sondage ».

1) Un poids initial égal à l'inverse de sa probabilité de sélection par rapport à la base de sondage est attribué à chaque logement. Les logements non compris dans la portée de l'enquête qui sont déterminés pendant la collecte sont supprimés de l'échantillon.
2) Les poids des ménages répondants sont corrigés de manière à représenter les ménages non répondants. Les facteurs de correction sont calculés séparément selon la province, le type de logement et le revenu du ménage.
3) Les poids des ménages sont étalonnés afin que la somme des poids corresponde à la taille des ménages à l'échelle des provinces selon les chiffres de population.
4) Les poids des personnes sont calculés en multipliant les poids des ménages par l'inverse de la probabilité de sélection de la personne dans le ménage.
5) Les poids des personnes sont étalonnés afin que la somme des poids corresponde aux chiffres de population dans la province, selon la région métropolitaine de recensement et dans la province, selon le groupe d'âge et le genre.

Afin d'estimer la variance directement, un ensemble de 1 000 poids bootstrap a également été créé et est disponible dans un fichier séparé.

Le Système généralisé d'estimation a été utilisé afin de calculer les poids de sondage et les poids bootstrap.

Évaluation de la qualité

Bien que des mécanismes rigoureux d'assurance de la qualité soient appliqués à toutes les étapes du processus statistique, la validation et l'examen détaillé des données par des statisticiens représentent la vérification ultime de la qualité avant la diffusion. Un grand nombre de mesures de validation ont été mises en oeuvre, incluant (entre autres) :

a) Analyse des variations au fil du temps (lorsque possible)
b) Vérification des estimations au moyen de totalisations croisées
c) Consultation avec des intervenants de Statistique Canada
d) Consultation avec l'Agence de la santé publique du Canada
e) Examen des processus de production
f) Analyse de la cohérence fondée sur des indicateurs de qualité

Contrôle de la divulgation

La loi interdit à Statistique Canada de divulguer toute information recueillie qui pourrait dévoiler l'identité d'une personne, d'une entreprise ou d'un organisme sans leur permission ou sans en être autorisé par la Loi sur la statistique. Diverses règles de confidentialité s'appliquent à toutes les données diffusées ou publiées afin d'empêcher la publication ou la divulgation de toute information jugée confidentielle. Au besoin, des données sont supprimées pour empêcher la divulgation directe ou par recoupement de données reconnaissables.

Révisions et désaisonnalisation

Cette méthodologie ne s'applique pas à ce programme statistique.

Exactitude des données

Les erreurs d'enquête peuvent provenir de différentes sources. Une dimension de l'erreur d'enquête est l'erreur d'échantillonnage. Ce type d'erreur survient lorsqu'une estimation est fondée sur un échantillon de la population plutôt que sur la population entière. L'erreur d'échantillonnage peut être exprimée par l'intervalle de confiance ou le coefficient de variation.

Taux de réponse
Le taux de réponse pour le cycle 2 de l'Enquête sur la couverture vaccinale contre la COVID-19 s'est élevé à 59,15 %.

Erreur non due à l'échantillonnage
Les erreurs de mesure (parfois appelées « erreurs de réponse ») surviennent lorsqu'il y a une différence entre la réponse fournie et la « vraie » valeur; ces erreurs peuvent être attribuables au répondant, au questionnaire, à la méthode de collecte ou au système de conservation des dossiers du répondant. De telles erreurs peuvent être aléatoires ou entraîner un biais systématique si elles ne sont pas aléatoires.

Les erreurs de traitement sont les erreurs associées aux activités effectuées après la réception des réponses de l'enquête. Elles comprennent toutes les activités de manipulation des données après la collecte et avant l'estimation. Elles peuvent être aléatoires comme toutes les autres erreurs et accroître ainsi la variance des estimations de l'enquête, ou elles peuvent être systématiques et ajouter un biais. Il est souvent difficile d'obtenir des mesures directes des erreurs de traitement ainsi que de leur influence sur la qualité des données puisqu'elles sont souvent combinées avec d'autres types d'erreurs (non-réponse, mesure et couverture).

Biais de non-réponse
Les estimations de l'enquête sont ajustées afin de rendre compte des cas de non-réponse par l'intermédiaire des poids de sondage. Dans la mesure où les ménages et les personnes qui ne répondent pas diffèrent du reste de l'échantillon, les résultats peuvent être biaisés.

Erreur de couverture
Les erreurs de couverture se produisent lorsqu'il y a des différences entre la population cible et la population observée. Par exemple, la population observée comprend les personnes vivant dans des logements de la base de sondage ayant une adresse postale. Environ 95,4 % des logements de la base de sondage avaient une adresse postale. Dans la mesure où la population exclue diffère du reste de la population cible, les résultats peuvent être biaisés.

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :