Enquête sur l'accessibilité dans les organisations du secteur public (EAOSP)

Information détaillée pour 2021

Statut :

Active

Fréquence :

Occasionnelle

Numéro d'enregistrement :

5345

L'Enquête sur l'accessibilité dans les organisations du secteur public fournira des données pour les indicateurs clés liés à l'accessibilité dans le secteur fédéral. Ces indicateurs établiront une base de référence de l'accessibilité dans les domaines prioritaires en vertu de la Loi canadienne sur l'accessibilité.

Date de la parution - 18 août 2021

Aperçu

L'EAOSP recueille de l'information sur les obstacles liés à l'accessibilité chez les Canadiens âgés de 15 ans et plus dont les activités quotidiennes sont limitées en raison d'une incapacité, d'un état ou d'un problème de santé de longue durée.

Les renseignements tirés de l'EAOSP peuvent être utilisés par tous les ordres de gouvernement ainsi que par les associations de personnes handicapées et les chercheurs travaillant dans le domaine de l'incapacité. Ces données peuvent servir à planifier et à évaluer les politiques et les programmes destinés aux Canadiens ayant une incapacité afin de les aider à participer pleinement à la société. En particulier, les renseignements sur les adultes ayant une incapacité sont essentiels à l'élaboration et au fonctionnement efficaces du Programme légiféré d'équité en matière d'emploi et à la mesure des progrès réalisés en vertu de la Loi canadienne sur l'accessibilité. Les données sur les personnes ayant une incapacité sont également utilisées pour respecter l'accord international du Canada lié à la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées. L'enquête est parrainée par Emploi et Développement social Canada (EDSC).

L'enquête recueille des renseignements sur les obstacles rencontrés dans le secteur fédéral en ce qui a trait au transport, aux technologies de l'information et des communications (TIC), et à la communication.

Sources de données et méthodologie

Population cible

La population cible de l'EAOSP est composée de personnes ayant une incapacité vivant dans l'une des dix provinces canadiennes et âgées de 15 ans ou plus en date du 10 mai 2016 (le jour du recensement, 2016). La population cible exclut les personnes vivant dans une réserve des Premières Nations, celles qui vivent dans des logements collectifs, comme des établissements institutionnels et des bases des Forces armées canadiennes.

La population visée par l'EAOSP est composée d'un échantillon de personnes âgées de 15 ans et plus en date du 10 mai 2016, qui ont participé à l'Enquête canadienne sur l'incapacité (ECI) de 2017 et ont indiqué que leurs activités quotidiennes étaient limitées en raison d'une ou plusieurs difficultés ou problèmes de santé de longue durée. Cela comprend les personnes vivant dans des logements privés dans les dix provinces au moment de la sélection de l'échantillon.

Élaboration de l'instrument

Le questionnaire a été élaboré en collaboration avec Emploi et Développement social Canada (EDSC). L'application de QE a fait l'objet d'un essai qualitatif au CRCQ, de concert avec le Centre d'expertise en accessibilité (CEA).

Échantillonnage

Il s'agit d'une enquête transversale par échantillon.

Un échantillon aléatoire simple des répondants à l'enquête canadienne sur l'incapacité (ECI) et vivant dans les dix provinces. L'ECI a utilisé un plan de sondage a été statifié en deux phase sure la base du Recensement de 2016.

Unité d'échantillonnage
L'unité d'échantillonnage pour l'EAOSP était la personne.

Échantillonnage et sous-échantillonnage
Un échantillon aléatoire simple des répondants à l'enquête canadienne sur l'incapacité (ECI) qui sont du champ de l'EAOSP. Tous 20,000 unités ont envoyés à la collecte.

Sources des données

Collecte des données pour cette période de référence : 2021-03-08 à 2021-04-08

Il s'agit d'une enquête à participation volontaire.

Les données sont obtenues directement auprès des répondants.

Les données sont obtenues directement auprès des répondants au moyen d'un questionnaire électronique ou par interview téléphonique assistée par ordinateur.

Voir le(s) Questionnaire(s) et guide(s) de déclaration .

Détection des erreurs

Les fichiers électroniques contenant les enregistrements complétés des répondants transmis quotidiennement ont été combinés afin de créer le fichier d'enquête « brut ». Avant tout autre traitement, une vérification a été effectuée pour relever et supprimer d'éventuels enregistrements en double et pour exclure les enregistrements de non-réponse et ceux hors champ.

En outre, certains enregistrements de répondants hors champ ont été relevés à l'étape du nettoyage des données. Tous les enregistrements de répondants qui ont été jugés hors champ et ceux qui ne contenaient aucune donnée ont été retirés du fichier de données.

Après l'étape de la vérification, un contrôle a été effectué afin de détecter les erreurs et de modifier les données au niveau des variables individuelles. La première étape du contrôle consistait à détecter les erreurs et à déterminer les éléments des résultats de l'enquête qui devaient être conservés dans le fichier maître de l'enquête. Ensuite, les caractères non valides ont été supprimés, et les éléments de données restants ont fait l'objet du formatage pertinent.

Imputation

Cette méthodologie ne s'applique pas à ce programme statistique.

Estimation

Dans le cas d'un échantillon probabiliste, l'estimation repose sur le principe que chaque unité retenue dans l'échantillon représente, outre elle­même, d'autres unités non sélectionnées dans l'échantillon. Par exemple, si un échantillon aléatoire simple de taille 100 est sélectionné dans une population de taille 5 000, alors chaque unité de l'échantillon représente 50 unités dans la population.

Puisque l'EAOSP a recours à un plan de sondage et à une méthode d'estimation complexes, les poids de l'enquête ne sont pas égaux pour toutes les unités échantillonnées. Lors de la production d'estimations et de tableaux statistiques, les utilisateurs doivent appliquer les poids d'enquête appropriés. Sinon, les estimations calculées à partir des fichiers de microdonnées ne peuvent pas être considérées comme étant représentatives de la population observée et ne correspondront pas à celles produites par Statistique Canada.

Étant donné que l'échantillon de l'EAOSP a été sélectionné à partir de la liste des personnes ayant participé à l'ECI de 2017 et ayant indiqué que leurs activités quotidiennes étaient limitées en raison d'une ou de plusieurs difficultés ou conditions de longue durée, les poids de l'ECI ont été utilisés pour calculer les poids de l'EAOSP. En partant des poids ajustés pour la non-réponse et des poids bootstrap de l'ECI, des corrections ont été apportées pour tenir compte de la sélection de l'échantillon de l'EAOSP et de la non-réponse. Suite à l'ajustement de la non-réponse, les poids extrêmes dans chaque province ont été tronqués. La dernière étape consistait en une poststratification des poids de l'EAOSP aux estimations des personnes avec incapacité provenant de l'ECI, la période de référence étant le jour du Recensement de 2016. Les poststrates ont été définies à partir de la province, du groupe d'âge, du sexe et de la sévérité de chaque unité au moment du recensement. Le terme « sévérité » fait référence aux trois niveaux de sévérité utilisés pour stratifier l'ECI en fonction des réponses aux six questions filtres sur les activités de la vie quotidienne (questionnaire détaillé du recensement).

Évaluation de la qualité

Bien que des mécanismes rigoureux d'assurance de la qualité soient appliqués à toutes les étapes du processus statistique, la validation et l'examen détaillé des données par des statisticiens représentent la vérification ultime de la qualité avant la diffusion. Un grand nombre de mesures de validation ont été mises en oeuvre, à savoir:

a. Vérification des estimations par le biais de tableaux croisés;

b. Consultations auprès d'intervenants à Statistique Canada;

c. Consultations auprès d'intervenants de l'extérieur de Statistique Canada.

Contrôle de la divulgation

La loi interdit à Statistique Canada de divulguer toute information recueillie qui pourrait dévoiler l'identité d'une personne, d'une entreprise ou d'un organisme sans leur permission ou sans en être autorisé par la Loi sur la statistique. Diverses règles de confidentialité s'appliquent à toutes les données diffusées ou publiées afin d'empêcher la publication ou la divulgation de toute information jugée confidentielle. Au besoin, des données sont supprimées pour empêcher la divulgation directe ou par recoupement de données reconnaissables.

Révisions et désaisonnalisation

Cette méthodologie ne s'applique pas à ce programme statistique.

Exactitude des données

Comme l'EAOSP est une enquête-échantillon, toutes les estimations sont soumises à des erreurs d'échantillonnage et à des erreurs non dues à l'échantillonnage.

Erreurs non dues à l'échantillonnage
Les erreurs non dues à l'échantillonnage peuvent se définir comme des erreurs qui se produisent pendant presque toutes les activités d'enquête, mis à part l'échantillonnage. Il s'agit notamment d'erreurs de couverture, d'erreurs dues à la non-réponse, d'erreurs de réponse, d'erreurs de l'intervieweur, d'erreurs de codage et d'autres types d'erreurs de traitement.

Des erreurs de couverture se produisent lorsqu'il y a des différences entre la population cible et la population échantillonnée (population d'enquête). Étant donné que l'échantillon de l'EAOSP a été sélectionné parmi ceux qui avaient participé à l'ECI de 2017, les personnes qui n'ont pas participé à l'ECI n'ont pas pu être échantillonnées pour l'EAOSP, ce qui a entraîné un sous-dénombrement. Si ce groupe d'individus est considérablement différent de ceux qui ont participé à l'ECI en ce qui concerne les caractéristiques mesurées dans l'EAOSP, un biais pourrait être introduit. De plus, en raison du temps écoulé depuis la sélection de l'échantillon de l'ECI, la base de l'EAOSP fera l'objet d'un sous-dénombrement supplémentaire dû à des « naissances » (incapacités se développant chez des personnes qui n'en avaient pas auparavant, vieillissement de la population, immigration). Un sous-dénombrement sur la base pourrait entraîner une sous-représentation de la population cible et biaiser les résultats. De même, la base de l'EAOSP fera également l'objet d'un surdénombrement dû aux « décès » (émigration, décès, personnes dont l'état de santé s'est amélioré). L'impact du surdénombrement sur la base du sondage est réduit, car il peut être déterminé au moment de la collecte pour les unités résolues, mais un surdénombrement peut subsister pour les unités non résolues et pour celles qui ne sont pas sélectionnées dans l'échantillon. Les estimations du sous-dénombrement et du surdénombrement ne sont pas disponibles pour l'EAOSP. Dans la mesure où notre base de sondage ne correspond pas à notre population cible, les estimations pourraient être biaisées. Les utilisateurs doivent en tenir compte lorsqu'ils utilisent les données de l'EAOSP pour formuler des inférences sur la population cible.

La non-réponse est à la fois une source d'erreur d'échantillonnage et d'erreur non due à l'échantillonnage. La non-réponse survient lorsqu'il est impossible d'obtenir des données complètes pour toutes les unités de l'échantillon sélectionné. La non-réponse est une source d'erreur non due à l'échantillonnage dans la mesure où les non-répondants ont souvent des caractéristiques différentes de celles des répondants, ce qui peut entraîner des estimations d'enquête biaisées si le biais de non-réponse n'est pas entièrement éliminé par des corrections lors de la pondération. Plus le taux de réponse est faible, plus le risque de biais est élevé. Le taux de réponse à l'EAOSP était de 48,1 %. On a tenté de réduire le plus possible le biais de non-réponse potentiel en procédant à des corrections lors de la pondération.

Il y a erreur de mesure lorsque la réponse donnée est différente de la valeur réelle. Une telle erreur peut être due aux répondants, à l'intervieweur, au questionnaire ou à la méthode de collecte par exemple. Pour l'EAOSP, tous les efforts ont été faits pour élaborer des questions qui seraient compréhensibles, pertinentes et appropriées pour les répondants. On a aussi eu recours à des intervieweurs qualifiés, à de la formation exhaustive des intervieweurs, ainsi qu'à l'observation et au contrôle des intervieweurs.

Des erreurs de traitement peuvent se produire à diverses étapes, y compris la saisie des données, le codage et le contrôle. Des procédures de contrôle de la qualité ont été appliquées à chaque étape du traitement des données afin de réduire ce type d'erreur.

Erreur d'échantillonnage
L'erreur d'échantillonnage est définie comme l'erreur qui survient parce qu'une estimation est fondée sur un échantillon plutôt que sur l'ensemble de la population. L'erreur d'échantillonnage pour l'EAOSP est rapportée à l'aide d'intervalles de confiance à 95 %. L'intervalle de confiance à 95 % d'une estimation signifie que si l'enquête était répétée à maintes reprises, l'intervalle de confiance couvrirait la valeur de la population réelle 95 % du temps (soit 19 fois sur 20). Les estimations et les intervalles de confiance marqués de la lettre « F » ne répondent pas aux normes de qualité de Statistique Canada et sont supprimés.

Note sur les périodes de référence
Comme les poids ont été calés sur les totaux du Recensement de 2016, les estimations des chiffres et des totaux pour l'EAOSP ne reflèteront pas la population au moment où l'enquête a été menée, mais la population cible au moment du recensement. Il est important de garder cela à l'esprit lorsque l'on estime les totaux. Lorsque l'on travaille avec les données collectées et mesurées à partir de l'EAOSP au cours de l'hiver 2021, la période de référence va de janvier 2019 à la date à laquelle l'enquête a été réalisée (entre le 8 mars et le 10 avril 2021).

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :