Enquête canadienne sur la santé et les anticorps contre la COVID-19 (ECSAC)

Information détaillée pour novembre 2020 à mars 2021

Statut :

Active

Fréquence :

Une fois

Numéro d'enregistrement :

5339

L'Enquête canadienne sur la santé et les anticorps contre la COVID-19 (ECSAC), recueille des renseignements importants liés à la pandémie actuelle de la COVID-19 pour apprendre le plus possible sur le virus, à savoir ses effets sur la santé en général, sa propagation et la formation éventuelle d'anticorps contre lui.

Date de la parution - 6 juillet 2021

Aperçu

L'enquête canadienne sur la santé et les anticorps contre la COVID-19 (ECSAC) permettra de recueillir de l'information en deux parties. La première partie est un questionnaire électronique portant sur l'état de santé général et l'exposition à la COVID-19. La deuxième partie est un test sanguin auto-administré par prélèvement au doigt, qui sera envoyé au laboratoire pour déterminer la présence d'anticorps contre la COVID-19.

Les données serviront à :
- estimer le nombre de Canadiens qui obtiennent des anticorps même s'ils n'ont jamais manifesté de symptômes connexes
- mieux comprendre les comportements de distanciation sociale adoptés par les Canadiens et leur état de santé général pendant la pandémie.

Ces renseignements importants aideront à évaluer l'état de santé associé à la pandémie de la COVID-19. Grâce à l'intégration des données administratives sur la santé et la condition sociale, l'enquête fournira également une plateforme pour explorer les enjeux de santé publique émergents, comme les répercussions de la COVID-19 sur la santé et le bien-être social. L'enquête vise également à améliorer la compréhension de la réponse immunitaire au SRAS-CoV-2 dans diverses collectivités et au sein de différents groupes d'âge, de groupes de population et de groupes professionnels partout au pays.

Période de référence : Varie selon la question (p.ex. au cours des derniers six mois, depuis le 1er mars 2020, au cours des 20 dernières années).

Période de collecte : Novembre 2020 à mars 2021

Sujets

  • Maladies et état de santé
  • Mode de vie et conditions sociales
  • Santé

Sources de données et méthodologie

Population cible

La population cible pour l'enquête sont les personnes âgées de 1 an et plus vivant dans les dix provinces ou dans les capitales territoriales.

La population observée exclut : les personnes vivant dans les trois territoires à l'extérieur des capitales; les personnes vivant dans les réserves et dans d'autres établissements autochtones dans les provinces; les membres à temps plein des Forces canadiennes; la population institutionnalisée et les résidents de certaines régions éloignées.

Élaboration de l'instrument

Le contenu de l'enquête a été développé par le Centre de données sur la santé de la population de Statistique Canada avec la collaboration du Groupe de travail sur l'immunité face à la COVID-19, Santé Canada et l'Agence de santé publique du Canada.

L'enquête se déroule en deux parties : un questionnaire électronique portant sur l'état de santé générale et l'exposition à la COVID-19. La deuxième partie est un test sanguin auto-administré par prélèvement, qui sera envoyé au laboratoire pour déterminer la présence d'anticorps contre la COVID-19.

Le questionnaire et la collecte d'échantillon de sang ont été testés dans les deux langues officielles du Canada sous la supervision du Centre de ressources en conception de questionnaires (CRCQ) de Statistique Canada. L'objectif du test était de tester le contenu du questionnaire et d'évaluer la compréhension des instructions concernant l'auto-administration de la prise d'échantillons de sang.

Échantillonnage

Il s'agit d'une enquête transversale par échantillon.

Base de sondage
Le fichier de l'univers des logements est utilisé pour sélectionner les logements ayant des personnes âgées de 25 ans et plus. Plusieurs versions de l'Allocation canadienne pour enfants (ACE) et du Recensement de 2016 sont utilisées pour identifier les personnes âgées de 1 à 24 ans. Leurs coordonnées sont ensuite mises à jour dans la mesure du possible à l'aide des bases de données de l'Agence du revenu du Canada (ARC).

Plan de sondage
Il s'agit d'un échantillon aléatoire stratifié avec deux composantes: un échantillon de répondant ciblé et un échantillon ménage.

Unité d'échantillonnage
Les unités d'échantillonnage ici-bas ont été utilisés afin d'avoir des informations pertinentes sur le logement.

Fichier de l'univers des logements
Fichier des allocations canadiennes pour enfants
Recensement 2016
Base de données fiscale pour la personne-ressource.

Méthode de stratification
Compte tenu de l'hétérogénéité de la COVID-19 dans la population, en particulier par région géographique, des strates infraprovinciales ont été créées et l'échantillon a été réparti entre ces strates.

Dans les provinces, 27 strates ont été créées à partir de la première subdivision de chaque province en RMR et régions non RMR. Les RMR de St. John's, Halifax, Saint John, Montréal, Québec, Toronto, Ottawa, Hamilton, Winnipeg, Regina, Saskatoon, Calgary, Edmonton et Vancouver forment leurs propres strates. L'Ontario, le Québec et la Colombie-Britannique compte trois autres strates des zones restantes de la RMR regroupées. Enfin, il y a 10 régions hors RMR, une pour chaque province. En plus de ces 27 strates, il y a trois territoires pour un total de 30 strates.

Habituellement, la taille de la population d'une strate contribue à la détermination de la taille de l'échantillon, où les strates plus grandes obtiennent plus d'échantillon. Ceci est ensuite compensé par la nécessité de s'assurer que toutes les strates reçoivent un échantillon suffisant pour produire des estimations. Augmenter l'échantillon dans des populations plus importantes et augmenter l'échantillon dans des populations plus hétérogènes conduit à des résultats plus précis au niveau national. Dans ce contexte, cela signifie augmenter l'échantillon dans les grandes RMR et les strates où le nombre de cas confirmés de la COVID-19 est plus élevé, conduisent à une plus grande précision des estimations nationales. Les formules de répartition des échantillons statistiques ont été adaptées à cette situation particulière où la taille de la population et la proportion de cas confirmés de la COVID-19 pour toutes les strates ont été utilisées dans la répartition. La taille des échantillons de strates a été déterminée par une formule qui favorise des populations de plus grande taille et des proportions plus élevées de cas confirmés de la COVID-19. La formule a ensuite été équilibrée pour s'assurer qu'un échantillon suffisant était attribué à des strates plus petites avec moins de cas. Les résultats fournissent une répartition de l'échantillon qui facilitera l'analyse pour les strates les plus touchées et les plus grandes, avec l'avantage supplémentaire de produire des résultats plus précis à l'échelle nationale. La pondération qui intègre le plan d'échantillonnage permettra de s'assurer que l'échantillon pondéré final est représentatif de la population.

Échantillonnage et sous-échantillonnage
Définition des groupes d'âges :
Les groupes d'âge définis dans la proposition sont assez larges, étant définis comme étant < 25, 25-64 et 65, mais l'analyse ne se limite pas à ces grands groupes. Afin d'assurer une taille suffisante de l'échantillon d'enfants et de jeunes, l'échantillonnage des < 25 ans sera effectué directement à partir des dossiers administratifs. La source de données administratives couvre bien les enfants qui ont au moins six mois. Les groupes d'âge plus fins, comme les regroupements de cinq années au sein de cette cohorte la plus jeune, seront pris en compte lors de l'échantillonnage pour s'assurer que tous les âges sont bien représentés dans l'échantillon national brut.

Pour les personnes âgées de 25 ans et plus, les dossiers administratifs disponibles ont une couverture réduite et les logements seront plutôt sélectionnés. Dans chaque ménage, une personne âgée de 25 ans et plus sera sélectionnée en fonction d'instructions précises dans la lettre qu'elle reçoit (ou fournie par l'intervieweur s'il répond par téléphone). Les instructions utiliseront l'âge des membres du ménage pour déterminer qui est sélectionné, et elles varieront d'un ménage à l'autre. Pour certains ménages, le membre le plus âgé est sélectionné, d'autres le deuxième plus âgé, ou le plus jeune, etc. Ces lettres sont attribuées au hasard aux logements sélectionnés, ce qui garantit que la personne sélectionnée à l'intérieur du logement est choisi aléatoirement. Contrairement à l'échantillon des moins de 25 ans, l'échantillonnage par groupe d'âge fin n'est pas contrôlé, car il n'y a aucune connaissance préalable de la composition du ménage du logement sélectionné. Toutefois, cette méthode permet de sélectionner au hasard des individus de tous âges (25 ans et plus) et, compte tenu de la taille proposée de l'échantillon, l'analyse peut être effectuée dans des groupes d'âge beaucoup plus fins pour les régions géographiques agrégées. La pondération de l'échantillon sera également effectuée pour ces groupes d'âge plus fins afin d'assurer la représentativité.

Cet échantillon complet fournira des estimations représentatives à l'échelle nationale et facilitera l'estimation plus détaillée.

Les personnes de moins de 25 ans seront sélectionnées dans les fichiers administratifs de Statistique Canada. Si le répondant sélectionné est âgé de moins de 15 ans, son tuteur sera la personne-ressource. Pour les personnes de 25 ans et plus, les logements ayant une adresse postale seront sélectionnés au hasard, et une personne de l'intérieur du logement sera sélectionnée au hasard pour participer. Il y aura des instructions strictes pour s'assurer que la personne choisie ne choisit pas une autre personne dans le ménage.

Un échantillon de 48 000 personnes est proposé avec l'hypothèse qu'un taux de réponse de 45 % sera atteint et que la prévalence actuelle de l'immunité contre le SRAS-CoV-2 est de 2 à 3 %. Cela devrait donner des estimations fiables aux niveaux provincial et territorial pour trois groupes d'âge (<25, 25-64 et 65 ans et plus) selon le sexe. Il devrait également produire des estimations fiables au niveau national pour au moins trois groupes ethnoculturels ou par statut de minorité visible.

Sources des données

Collecte des données pour cette période de référence : 2020-11-02 à 2021-03-31

Il s'agit d'une enquête à participation volontaire.

Les données sont obtenues directement auprès des répondants.

1- Méthode de collecte
A) Questionnaire électronique
Le seul contact avec les répondants est une lettre envoyée par la poste accompagnée de la trousse pour le prélèvement des gouttes de sang séché. La lettre informe les personnes vivant à l'adresse échantillonnée qu'une personne en particulier ou une personne choisie au hasard a été choisie pour participer à l'enquête. Dans la lettre, il y a un code qui donne accès au questionnaire en ligne. Le questionnaire électronique prend en moyenne 20 minutes à remplir. On pose aux répondants une série de questions portant sur un large éventail de questions liées à la COVID-19. Pour les répondants de 14 ans ou moins, un parent ou un tuteur répond au questionnaire. Les répondants âgés de 15 ans et plus donnent leur consentement et répondent aux questions pour eux-mêmes.

B) Échantillon de gouttes de sang séché
On demande aux répondants de fournir un petit échantillon de sang (au moyen d'une piqûre au doigt) pour le dépistage des anticorps de la COVID-19. Les répondants doivent piquer leur doigt et placer jusqu'à cinq gouttes de sang sur une bande d'essai.

Dans le cas des répondants âgés de 1 à 14 ans, un parent ou un tuteur consent à ce que l'enfant, qui participe au test de l'échantillon de gouttes de sang séché, reçoive les résultats de l'enfant et conserve les échantillons restants pour utilisation future.
Tous les documents liés à l'enquête (lettre initiale, questionnaire, instructions du prélèvement de gouttes de sang séché, etc.) sont disponibles dans les deux langues officielles.

2- Méthodes de suivi
Un intervieweur de Statistique Canada peut appeler, envoyer un courriel ou envoyer un message texte au répondant pour faire un suivi si nous ne recevons pas le questionnaire complet du répondant. Après coup, un système de suivi sera mis en oeuvre afin de signaler les cartes de gouttes de sang séché qui n'ont pas été envoyées. Le personnel de l'ECSAC effectuera les appels de suivi.

Lorsqu'un répondant atteint l'âge de 14 ans, il reçoit une lettre lui demandant d'approuver le maintien de son échantillon de gouttes de sang séché dans la biobanque. Dans le cas d'un répondant qui souhaite retirer son échantillon, il devra le préciser dans une lettre ou envoyer un courriel à l'équipe de l'ECSAC.

3-Langues offertes
Le questionnaire a été développé dans les deux langues officielles.

4- Délai de l'enquête
Le questionnaire électronique prend 20 minutes à compléter et le prélèvement de gouttes de sang séché s'effectue en 10 minutes.

Voir le(s) Questionnaire(s) et guide(s) de déclaration.

Détection des erreurs

Les fichiers électroniques contenant les enregistrements des cas complétés et transmis quotidiennement ont été combinés afin de créer le fichier de sondage « brut ». Avant tout autre traitement, une vérification a été effectuée pour repérer et éliminer les doublons et pour éliminer les enregistrements de non-réponse ainsi que ceux hors champ.

Un certain nombre de répondants hors champ ont été repérés à l'étape du traitement des données. Tous les enregistrements de répondants qui ont été jugés hors champ et ceux qui ne contenaient aucune donnée ont été retirés du fichier de données.

Après l'étape de la vérification, une révision a été effectuée afin de détecter les erreurs et de modifier les données affectées au niveau des variables individuelles. La première étape de la révision était de détecter les erreurs et de déterminer les éléments des résultats du sondage qui devaient être conservés dans le fichier maître du sondage.

Les caractères invalides ont ensuite été supprimés et les éléments de données restants ont été formatés adéquatement.

Imputation

Seulement quelques variables ont été imputées. Premièrement, les deux variables en rapport avec la taille du ménage : taille totale et taille des individus âgés de 25 ans et plus. Seulement une des deux questions a été posée à chaque répondant, dépendant de la vague de collecte et du groupe d'âge du répondant. Dans certain cas, les répondants n'ont pas répondu à la question. En utilisant des données administratives, lorsque la situation le permettait, les variables manquantes ont été imputées. Sinon, l'imputation transversale par donneur fut utilisée. Finalement, lorsque c'était possible, les données sur les revenues ont été reliées aux fichiers fiscaux. Sinon, l'imputation transversale par donneur fut une fois de plus utilisée.

Estimation

L'estimation des caractéristiques de la population est fondée sur la prémisse que chaque personne représente un certain nombre de personnes supplémentaires, en plus d'elles-mêmes. Ce nombre est désigné sous le nom de poids de sondage. Le processus de calcul du poids de sondage pour chaque répondant à l'enquête compte plusieurs étapes.

1) On donne à chaque logement (dans l'échantillon des ménages) un poids initial égal à l'inverse de sa probabilité de sélection par rapport à la base de sondage (FUL). Les logements non compris dans la portée de l'enquête qui sont déterminés pendant la collecte sont exclus de l'échantillon.

2) Le poids des ménages répondants a été corrigé de manière à représenter les ménages non répondants. Les facteurs de correction sont calculés séparément par province et les ajustements sont basés sur un modèle pour la non-réponse prenant en compte l'information de la base de sondage.

3) Le poids des ménages est calibré afin que la somme des poids corresponde à la taille des ménages à l'échelle des provinces selon la démographie de ces dernières.

4) Le poids des personnes est calculé en multipliant le poids des ménages par l'inverse de la probabilité de sélection de la personne dans le ménage.

5) Chaque personne sélectionnée dans l'échantillon de répondants ciblés se voit attribuer un poids initial égal à l'inverse de sa probabilité de sélection à partir de la base de personnes. Les personnes étant identifiées comme hors du champ de l'enquête sont exclues de l'échantillon.

6) Le poids des répondants a été corrigé de manière à représenter les personnes non-répondantes. Les facteurs de corrections sont calculés séparément par province et les ajustements sont basés sur un modèle pour la non-réponse qui prend en compte l'information de la base de sondage.

7) Les poids des répondants provenant de l'échantillon des ménages et l'échantillon de répondants ciblés sont ensuite combinés.

8) Les poids des répondants qui n'ont pas fourni une trousse de prélèvement de gouttes de sang séché sont ajustés pour représenter les personnes qui n'en ont pas fourni. Les facteurs de correction sont calculés séparément par province et les ajustements sont basés sur un modèle pour la non-réponse prenant en compte l'information de la base de sondage et des données du questionnaire.

9) Les poids des répondants sont calibrés afin que la somme des poids corresponde aux chiffres démographiques de population de la région par groupe d'âge et par sexe. Les poids sont également calibrés selon les comptes démographiques pour les grandes régions métropolitaines de recensement (RMR).

L'estimation de la variance est basée sur une méthode de ré-échantillonnage appelée la méthode bootstrap. Un ajustement de la variance additionnel doit être fait pour incorporer la sensitivité et spécificité du test pour estimer la variance de la prévalence de la COVID-19.

Pour le calcul de la prévalence de la COVID-19, l'estimateur Rogan-Gladen doit être utilisé, qui incorpore la sensibilité et spécificité du test.

Le Système généralisé d'estimation (G-Est) a été utilisé afin de calculer les poids de sondage et les poids bootstrap.

Évaluation de la qualité

Bien que des mécanismes d'assurance de la qualité soient appliqués à toutes les étapes du processus statistique, la validation et l'examen détaillé des données par des statisticiens représentent la vérification finale de la qualité avant la diffusion. Un grand nombre de mesures de validation ont été mises en oeuvre incluant:

a. Vérification des estimations par le biais de tableaux croisés;

b. Consultations auprès d'intervenants à Statistique Canada;

c. Consultations auprès d'intervenants externes.

Les poids d'enquête ont aussi été ajustés pour minimiser les biais potentiel qui pourraient survenir à cause de la non-réponse à l'enquête: l'ajustement de non-réponse et le calage en utilisant de l'information auxiliaire disponible furent appliqués et sont reflétés dans les poids de l'enquête fourni avec le fichier de données.

Des validations approfondies des estimés de l'enquête furent effectuées et examinées dans une perspective d'analyse de biais. Malgré ces validations et ajustements rigoureux, le haut taux de non-réponse augmente le risque d'un biais restant et l'ampleur que ce biais a sur les estimés produits par les données d'enquête. Les utilisateurs sont donc avisés d'utiliser les données de l'ECSAC avec prudence, surtout quand des estimés sont créés pour de petites sous-populations ou quand ces données sont comparées à d'autres sources publiques de données.

Contrôle de la divulgation

La loi interdit à Statistique Canada de divulguer toute information recueillie qui pourrait dévoiler l'identité d'une personne, d'une entreprise ou d'un organisme sans leur permission ou sans en être autorisé par la Loi sur la statistique. Diverses règles de confidentialité s'appliquent à toutes les données diffusées ou publiées afin d'empêcher la publication ou la divulgation de toute information jugée confidentielle. Au besoin, des données sont supprimées pour empêcher la divulgation directe ou résiduelle de données reconnaissables.

Les estimés avec moins de 5 cas positifs dans le numérateur sont supprimés pour des raisons de confidentialité.

Les estimés pour lesquels la taille effective de l'échantillon est en dessous de 30 sont aussi supprimés. Pour les estimés de prévalence de la COVID-19, la taille d'échantillon effective doit être calculée en utilisant la variance ajustée, par seulement la variance due à l'échantillonnage. Généralement, à cause de la prévalence basse dans certains domaines, le calcul de l'effet de plan devrait être limité par dessous par 1, et par l'effet de plan selon Kish basés sur les poids.

Révisions et désaisonnalisation

Ce type de méthodologie ne s'applique pas à ce programme d'enquête.

Exactitude des données

L'enquête vise à produire des estimations nationales et provinciales non biaisées et de bonne qualité. Des subdivisions par groupe d'âge et par sexe sont également possibles, mais il faut tenir compte de la taille de l'échantillon et de l'indicateur de qualité (intervalle de confiance).

Taux de réponse

Au total, 47 900 personnes ont été sélectionnées pour participer à l'Enquête canadienne sur la santé et les anticorps contre la COVID-19 (ECSAC). Certaines ont été choisies directement, d'autres via un échantillonnage à deux degrés : par ménage, puis par personne. Le taux de réponse au questionnaire électronique était de 36,3 %. Parmi les personnes qui ont rempli un questionnaire, 63,6 % ont fourni une trousse de prélèvement de gouttes de sang séché complétée et ont consenti au test, donnant un taux de réponse global de 23,0 %.

Erreur de couverture

L'ECSAC couvre la population âgée de 1 an et plus vivant dans les 10 provinces et les 3 territoires. Sont exclus de la couverture de l'enquête : les personnes vivant dans les réserves et autres établissements indigènes dans les provinces ; la population institutionnalisée ; les enfants vivant en famille d'accueil ou dont les parents ne sont pas admissibles à l'allocation canadienne pour enfants. Pour les répondants de 25 ans et plus, cela représente environ 3% de la population cible. Pour les enfants, cela représente environ 4 % de la population cible.

Erreurs non dues à l'échantillonnage

Beaucoup de temps et d'efforts ont été consacrés à la réduction des erreurs non dues à l'échantillonnage lors de l'enquête. Des mesures d'assurance de la qualité ont été appliquées à chaque étape du cycle de collecte et de traitement des données afin de contrôler la qualité des données.

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :