Enquête canadienne sur la santé des aînés (ECSA)

Information détaillée pour 2020

Statut :

Active

Fréquence :

Occasionnelle

Numéro d'enregistrement :

5267

L'Enquête canadienne sur la santé des aînés (ECSA) est un supplément à l'Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes (ESCC) - Composante annuelle. Elle recueille de l'information sur l'état de santé, les services de soins de santé, le soutien, ainsi que les déterminants sociaux et de la santé de la population canadienne âgée de 65 ans et plus.

Date de la parution - 1 octobre 2021 (Information importante : Veuillez noter que nos bureaux ont dû être fermés mi-collecte à cause de la pandémie COVID-19. La collecte a été réactivée en septembre 2020.)

Aperçu

Cette enquête recueille des données sur la santé auprès de la population canadienne âgée de 65 ans et plus.

Les objectifs de l'Enquête canadienne sur la santé des aînés sont les suivants :

1. Mieux comprendre ce qui contribue à un vieillissement en santé, en recueillant des données sur la santé et le bien-être des aînés, incluant leur utilisation des services de soins de santé et de soutien, ainsi que des déterminants sociaux, démographiques, géographiques et économiques.
2. Produire des estimations sur la santé des aînés âgés de 65 ans et plus à un niveau provincial, ainsi que pour les aînés âgés de 85 ans et plus au niveau national.
3. Produire un ensemble de données transversales sur la santé des aînés qui permettra l'analyse d'un éventail de questions de recherche et d'activités de surveillance.
4. Évaluer les changements de certains aspects de la santé par rapport à l'ESCC - Vieillissement en santé (VS), 2008/2009.

Les données recueillies seront utilisées par Statistique Canada, Santé Canada, l'Agence de la santé publique du Canada, les ministères provinciaux de la santé, ainsi que les planificateurs fédéraux et provinciaux de la santé à travers le pays.

Cette enquête aidera les décideurs, les chercheurs et les planificateurs à prendre des décisions éclairées en ce qui concerne les soins de santé, les services sociaux et les programmes de soutien pour la population vieillissante et qui toucheront tous les Canadiens.

Période de référence : Varie selon la question (par exemple, « au cours des 12 derniers mois », « au cours du dernier mois », etc.)

Période de collecte : Janvier à décembre

Sujets

  • Maladies et état de santé
  • Mode de vie et conditions sociales
  • Santé
  • Santé mentale et bien-être
  • Services de soins de santé

Sources de données et méthodologie

Population cible

L'ECSA couvre la population âgée de 65 ans et plus vivant dans les dix provinces. Sont exclus du champ de l'enquête les personnes vivant dans les réserves et autres peuplements autochtones des provinces, les membres à temps plein des Forces canadiennes, la population vivant en établissement, et les personnes vivant dans les régions sociosanitaires suivantes du Québec : Région du Nunavik et Région des Terres-Cries-de-la-Baie-James.

Élaboration de l'instrument

Le questionnaire de L'Enquête canadienne sur la santé des aînés a été élaboré en collaboration avec des intervenants de Santé Canada et de l'Agence de la santé publique du Canada, et d'un groupe consultatif d'experts.

Les questions ont été conçues pour être posées selon la méthode d'interview assistée par ordinateur (IAO), ce qui veut dire que l'ordre logique des questions a été programmé à mesure que celles-ci ont été élaborées. On a notamment spécifié le type de réponse voulue, les valeurs minimales et maximales, les vérifications en ligne liées aux questions et ce qui doit être fait en cas de non-réponse.

En collaboration avec le Centre de ressources en conception de questionnaires (CRCQ) de Statistique Canada, on a soumis le questionnaire à l'essai qualitatif qui a eu lieu en mai 2018 et qui a comporté des interviews individuelles. L'exercice visait à évaluer les réactions des répondants, leur compréhension de l'enquête et leur volonté à répondre aux questions.

Échantillonnage

Il s'agit d'une enquête transversale par échantillon.

L'ECSA est une combinaison des répondants de l'ESCC - Composante annuelle âgés d'au moins 65 ans dans toutes les provinces, et d'un suréchantillon dans toutes les provinces à l'exception de l'Ontario et du Québec (aucun suréchantillon est requis pour atteindre l'objectif visé dans ces deux provinces). Une description du plan de sondage de l'ESCC - Composante annuelle se retrouve sur la page BMDI de cette dernière. Le suréchantillon pour l'ECSA est sélectionné à partir d'une base liste de logements avect un numéro de téléphone valide dont au moins un occupant est âgé de 65 ans ou plus.

Unité d'échantillonnage:
L'ESCC - Composante annuelle pour les répondants 18+ et le suréchantillon pour l'ECSA pour les répondants 65+, ont le logement comme unité d'échantillonnage. Une fois le contact établi avec le ménage, une liste des membres du ménage est inscrite, à partir de laquelle une personne est sélectionnée aléatoirement pour participer à l'enquête.

Méthode de stratification:
Le suréchantillon de l'ESCC pour les besoins de l'ECSA est stratifié par province. La méthode de stratification pour l'ESCC - Composante annuelle se trouve sur la page BMDI de cette dernière.

Échantillonnage et sous-échantillonnage:
Le suréchantillon pour l'ECSA représente 10 000 logements par année. Combiné avec l'échantillon de l'ESCC - Composante annuelle (15 000), le nombre total de répondants est estimé à environ 25 000 par année.

Le suréchantillon a été alloué à toutes les provinces sauf l'Ontario et le Québec. Le but de cette allocation est d'avoir la possibilité d'obtenir un coefficient de variation d'au plus de 16,5% lors de l'estimation de la même proportion minimum au niveau provincial pour toutes les provinces, une fois combiné avec l'échantillon de l'ESCC - Composante annuelle.

Sources des données

Collecte des données pour cette période de référence : 2020-01-02 à 2020-12-12

Il s'agit d'une enquête à participation volontaire.

Les données sont obtenues directement auprès des répondants.

Les données sont recueillies au moyen d'un logiciel d'interview sur place et d'interview téléphonique assistée par ordinateur. La déclaration par personne interposée est permise, mais certains modules seront sautés.

Les répondants se voient d'abord offrir la possibilité de répondre aux questions d'interview en français ou en anglais. Pour parer aux problèmes de langue qui pourraient nuire aux interviews, tous les bureaux régionaux de Statistique Canada embauchent des intervieweurs qui parlent plusieurs langues.

La durée moyenne pour répondre à l'enquête est de 15 minutes.

Voir le(s) Questionnaire(s) et guide(s) de déclaration .

Détection des erreurs

La vérification des données a été exécutée en grande partie par l'application d'interview assistée par ordinateur (IAO) durant la collecte des données. Les intervieweurs ne pouvaient pas entrer de valeurs hors-norme et les erreurs d'enchaînement faisaient l'objet de l'instruction de contrôle programmée «passez à». Par exemple, l'IAO s'assurait de ne pas poser au répondant les questions non pertinentes.

En réponse à certaines données incompatibles ou inhabituelles, des messages d'avertissement ont été présentés, mais aucune mesure correctrice n'a été prise au moment de l'interview. On a plutôt mis au point, le cas échéant, des vérifications et corrections à appliquer après la collecte des données au bureau central. Les incohérences ont été le plus souvent corrigées en attribuant à l'une ou aux deux variables en question la valeur «Non déclaré».

Imputation

Les données sur les revenus des ménages dans l'ECSA de 2020 sont imputées dans les cas où les données sont manquantes. Les valeurs manquantes en raison du refus du répondant de répondre ou de son ignorance du revenu du ménage sont remplacées au moyen d'une méthode d'imputation par le plus proche voisin.

Estimation

Pour que les estimations produites à partir de données d'enquête soient représentatives de la population couverte, et non pas seulement représentatives de l'échantillon comme tel, l'utilisateur doit incorporer les poids d'enquête dans ses calculs. Un poids d'enquête est attribué à chaque répondant inclus dans l'échantillon final. Ce poids correspond au nombre de personnes représentées par le répondant dans l'ensemble de la population de l'enquête.

Comme mentionné ci-dessus, l'ECSA utilise deux bases de sondage pour la sélection de son échantillon : une base aréolaire dans le cas de la population canadienne âgée de 18 ans et une liste de logements avec un numéro de téléphone valide dont au moins un occupant est âgé de 65 ans ou plus.

Les étapes de pondération de l'ESCC et de l'ECSA sont harmonisées le plus possible. D'abord, la stratégie de pondération traite de manière indépendante la base aréolaire et la base de l'ECSA jusqu'au rajustement lié à la non-réponse au niveau du ménage inclusivement; elle intègre ensuite les deux échantillons (avec rajustement des poids pour tenir compte du chevauchement de la population) pour aboutir à un poids au niveau de la personne pour la population adulte. C'est à ce moment-là que les stratégies de pondération de l'ESCC et de l'ECSA commencent à diverger et qu'elles font l'objet de leurs corrections finales respectives de la pondération. Pour l'ECSA, seuls les répondants âgés de l'ECSS demeurent dans l'échantillon. Leurs poids font l'objet d'autres rajustements (y compris un appariement avec les totaux connus de la population âgée) et ils deviennent les poids définitifs au niveau de la personne de l'ECSA.

Les poids bootstrap sont créés par un ré-échantillonnage de l'échantillon original et en appliquant des ajustements similaires aux poids de l'échantillon et aux poids bootstrap.

Les étapes de pondération sont décrites au chapitre 7 du Guide de l'utilisateur des fichiers de microdonnées de l'ECSA.

Le plan d'échantillonnage utilisé pour cette enquête n'est pas autopondéré. Autrement dit, le poids d'échantillonnage n'est pas le même pour toutes les personnes qui font partie de l'échantillon. Même pour produire des estimations simples, y compris des tableaux statistiques ordinaires, l'utilisateur doit employer le poids d'échantillonnage approprié.

On peut obtenir, à partir du fichier de microdonnées, des estimations du nombre de personnes qui possèdent une caractéristique donnée en additionnant les poids finaux de tous les enregistrements contenant des données sur la caractéristique étudiée.

Pour obtenir les proportions et les rapports, on doit additionner les poids finaux des enregistrements contenant la caractéristique voulue pour le numérateur et le dénominateur, et diviser la première estimation par la seconde.

Évaluation de la qualité

Tout au long de la collecte, des mesures de contrôle et de suivi ont été mises en place et des mesures correctives ont été apportées afin de minimiser les erreurs non dues à l'échantillonnage, par exemple l'évaluation des taux de réponse, l'évaluation des données rapportées et non-rapportées, l'observation d'entrevues sur le terrain, l'amélioration des outils de collecte pour les intervieweurs, etc.

Après que les données de l'ECSA 2020 ont été compilées, elles ont été révisées du point de vue de leur exactitude, de leur cohérence et de leur vraisemblance globale. Une variété d'indicateurs de bilan ont été calculés à partir des données de 2020 et ont été révisées pour la vraisemblance en tenant compte des changements à la méthodologie de collecte de l'enquête et les tendances démographiques et de santé.

Contrôle de la divulgation

La loi interdit à Statistique Canada de divulguer toute information recueillie qui pourrait dévoiler l'identité d'une personne, d'une entreprise ou d'un organisme sans leur permission ou sans en être autorisé par la Loi sur la statistique. Diverses règles de confidentialité s'appliquent à toutes les données diffusées ou publiées afin d'empêcher la publication ou la divulgation de toute information jugée confidentielle. Au besoin, des données sont supprimées pour empêcher la divulgation directe ou par recoupement de données reconnaissables.

Révisions et désaisonnalisation

Cette méthodologie ne s'applique pas à ce programme statistique.

Exactitude des données

La qualité des estimations produites au moyen des données de l'ECSA est mesurée grâce au coefficient de variation (c.v.), produit au moyen de poids bootstrap. L'ampleur du c.v. dépendra du domaine d'intérêt et de la prévalence de la caractéristique.

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :