Enquête trimestrielle sur les stocks de viandes froides et congelées (SVFC)

Information détaillée pour le 1er janvier 2020

Statut :

Active

Fréquence :

Trimestrielle

Numéro d'enregistrement :

3423

Cette enquête permet de recueillir les données nécessaires à la production de statistiques sur les stocks de viandes froides et congelées que détiennent les établissements membres de l'Agence canadienne d'inspection des aliments.

Date de la parution - Prévue pour le ...

Aperçu

Cette enquête est menée auprès des entrepôts frigorifiques et vise à recueillir des données sur les stocks de viandes rouges froides et congelées. Les données sont utilisées par les analystes et les producteurs de l'industrie agricole pour prendre des décisions relatives à la production et à la commercialisation. Les analystes du gouvernement s'en servent également pour observer les tendances de l'industrie du bétail ou élaborer des politiques agricoles au Canada.

Activité statistique

L'enquête est menée dans le cadre du Programme intégré de la statistique des entreprises (PISE). Le PISE a été conçu pour intégrer les quelque 200 enquêtes auprès des entreprises dans un même programme d'enquête principal. Le PISE vise à recueillir des données sur les industries et les produits à l'échelle provinciale, tout en évitant les chevauchements entre les différents questionnaires d'enquête. Les questionnaires d'enquêtes auprès des entreprises ainsi restructurés ont une présentation, une structure et un contenu harmonisé.

L'approche intégrée rend la déclaration plus facile pour les entreprises ayant des activités dans différentes industries, puisqu'elles peuvent ainsi fournir des renseignements similaires pour chaque succursale. Elles n'ont ainsi pas à remplir des questionnaires dont la présentation, le libellé et même les concepts changent d'une industrie à l'autre. Les résultats combinés donnent des statistiques économiques plus cohérentes et précises.

Période de référence : 1er janvier; 1er avril; 1er juillet; 1er octobre

Sujets

  • Agriculture
  • Bétail et aquaculture

Sources de données et méthodologie

Population cible

La population cible comprend tous les entrepôts frigorifiques qui détiennent des stocks de viandes rouges et qui sont titulaires d'un permis de l'Agence canadienne d'inspection des aliments. Il s'agit également de la population observée.

Élaboration de l'instrument

Le questionnaire électronique a été conçu par Statistique Canada dans le cadre du Programme intégré de la statistique des entreprises. Ce programme regroupe plusieurs enquêtes auprès des entreprises en un seul cadre et utilise des questionnaires dont la présentation, la structure et le contenu ont été harmonisés.

Échantillonnage

Il s'agit d'un recensement avec plan transversal.

L'unité d'échantillonnage est un établissement inscrit dans le Registre des entreprises de Statistique Canada.

Sources des données

Collecte des données pour cette période de référence : 2019-12-18 à 2021-03-01

Il s'agit d'une enquête à participation obligatoire.

Les données sont obtenues directement auprès des répondants.

Les répondants reçoivent un courriel qui contient un lien menant au questionnaire électronique. Les procédures de suivi téléphonique, par télécopieur ou par courrier électronique permettent d'obtenir un taux de réponse élevé au cours de la collecte des données.

Voir le(s) Questionnaire(s) et guide(s) de déclaration .

Détection des erreurs

Dans le cadre de la collecte et du traitement des données, les enregistrements de microdonnées font l'objet de contrôles pour déceler les erreurs et les incohérences. Ces contrôles comprennent des contrôles de la valeur (p. ex. valeurs qui se trouvent à l'extérieur des fourchettes attendues), des contrôles de l'égalité linéaire (p. ex. valeur1 + valeur2 = valeur totale) et des contrôles de la cohérence (p. ex. stocks d'un certain type de viande déclarés, mais aucune valeur fournie). Des comparaisons avec les réponses antérieures sont également effectuées.

Les rapports trimestriels et les totaux provinciaux sont examinés en profondeur pour s'assurer qu'ils concordent avec les résultats des périodes de déclaration antérieures et les tendances de l'industrie.

Imputation

Dans les situations de non-réponse totale et de non-réponse partielle, et lorsque les données déclarées sont jugées incorrectes aux étapes de détection des erreurs, la méthode de l'imputation automatisée est utilisée pour compléter ou corriger les données.

Le recours aux données historiques (c'est-à-dire les réponses fournies précédemment par l'établissement) est la première méthode d'imputation utilisée. En l'absence de données historiques, la méthode du remplacement à partir de données d'une unité similaire de l'échantillon est utilisée (appelée imputation par donneur). Si cela échoue, une valeur moyenne est imputée.

Les spécialistes du domaine peuvent apporter d'autres changements manuels aux données, en se fondant sur leurs connaissances et leur expertise.

Il est possible que les données imputées doivent être rajustées par la suite, au moyen de mesures comme la répartition au prorata, afin de tenir compte des contrôles.

Estimation

Toutes les unités de la population observée sont visées par l'enquête. L'estimation des totaux est effectuée au moyen d'une agrégation simple des valeurs de toutes les unités d'estimation comprises dans le domaine d'estimation.

Évaluation de la qualité

Les résultats de l'enquête sont évalués en les comparant aux estimations précédentes et aux autres sources de données disponibles. Les facteurs biologiques et les limites de l'industrie servent de guide pour l'évaluation des données ou la comparaison aux autres ensembles de données.

Contrôle de la divulgation

La loi interdit à Statistique Canada de divulguer toute information recueillie qui pourrait dévoiler l'identité d'une personne, d'une entreprise ou d'un organisme sans leur permission ou sans en être autorisé par la Loi sur la statistique. Diverses règles de confidentialité s'appliquent à toutes les données diffusées ou publiées afin d'empêcher la publication ou la divulgation de toute information jugée confidentielle. Au besoin, des données sont supprimées pour empêcher la divulgation directe ou par recoupement de données reconnaissables.

Révisions et désaisonnalisation

Cette méthodologie ne s'applique pas à ce programme statistique.

Exactitude des données

En raison de la petite taille de cette enquête de type « recensement » et des mesures de suivi rigoureuses, la qualité des données est jugée comme étant très élevée. Les questionnaires non retournés à la date prévue font l'objet d'un suivi, ce qui donne lieu à un taux de réponse élevé. Si les données ne peuvent être obtenues, des estimations sont calculées, et les données sont révisées le trimestre suivant.

Erreur non due à l'échantillonnage :
Les erreurs non dues à l'échantillonnage ne sont pas liées à l'échantillonnage et peuvent survenir pour différentes raisons au cours de la collecte et du traitement des données. Par exemple, la non-réponse constitue une importante source d'erreurs non dues à l'échantillonnage. Le sous-dénombrement ou le surdénombrement de la population, les écarts dans l'interprétation des questions ainsi que les erreurs d'enregistrement, de codage et de traitement des données sont d'autres exemples d'erreurs non dues à l'échantillonnage. Dans la mesure du possible, ces erreurs sont réduites au minimum grâce à une conception minutieuse du questionnaire d'enquête, à la vérification des données d'enquête, et au suivi auprès des répondants, au besoin, pour accroître les taux de réponse.

Dans le cas d'un recensement, la principale source d'erreur des estimations statistiques est la non-réponse. Il est possible de réduire le biais de non-réponse en faisant un effort particulier pendant la collecte des données pour encourager les non-répondants à remplir leur questionnaire. Dans les cas où une imputation est requise, les données imputées font l'objet d'un examen rigoureux, afin d'assurer leur validité et leur cohérence par rapport aux données actuelles et aux données antérieures accessibles.

Erreur de couverture :
Statistique Canada obtient régulièrement de l'Agence canadienne d'inspection des aliments la liste des établissements agréés par le gouvernement fédéral qui détiennent des stocks de viandes froides et congelées. Cette information est mise à jour de façon régulière dans le Registre des entreprises de Statistique Canada.

Le taux de réponse à l'Enquête trimestrielle sur les stocks de viandes froides et congelées est d'environ 90 %.

Date de modification :