Indice des prix a l'enseignement (IPE)

Information détaillée pour 2003

Statut :

Inactive

Fréquence :

Annuelle

Numéro d'enregistrement :

3144

L'indice des prix à l'enseignement (IPE) est employé comme déflateur principal des dépenses au titre de l'enseignement élémentaire et secondaire. Il permet de traduire en dollars constants les dépenses des conseils scolaires, y compris les traitements des enseignants, qui en sont la composante principale.

Date de la parution - 11 mars 2005

Aperçu

L'indice des prix à l'enseignement (IPE) est un indice annuel des prix des entrées qui mesure les variations d'un panier fixe de biens et services achetés par les conseils des écoles publiques au Canada, à l'exception des territoires. Il compare les grilles salariales actuelles des enseignants avec celles d'une année de base et utilise des sous-indices sélectionnés provenant de l'indice des prix à la consommation et de l'indice des prix des produits industriels comme variables de remplacement des augmentations de prix des éléments non salariaux des dépenses des conseils d'école. Il utilise aussi les salaires de la catégorie des services généraux GS-04 comme variable de remplacement de la composante salariale des non-enseignants. Il suit les variations au fil du temps au niveau des ressources réelles utilisées par les conseils scolaires, et l'effet net des variations de prix. Les résultats de l'IPE sont publiés dans Le Quotidien et sont aussi disponibles dans CANSIM.

Période de référence : Année civile

Période de collecte : Janvier à juin

Sujets

  • Éducation, formation et apprentissage
  • Finances de l'éducation
  • Indices des prix de l'enseignement
  • Prix et indices des prix

Sources de données et méthodologie

Population cible

La population cible comprend tous les conseils scolaires au primaire et au secondaire dans les dix provinces du Canada peut importe la confession religieuse. En sont exclues les écoles privées primaires et secondaires, de même que les garderies éducatives et les écoles pour personnes handicapées non directement administrées par le système scolaire public.

Élaboration de l'instrument

Ne s'applique pas.

Échantillonnage

Il s'agit d'une enquête transversale par échantillon.

Les questionnaires ne sont pas utilisés pour collecter les données de l'IPE. Concernant la collecte de données sur les salaires des enseignants, la composante principale de l'IPE, les données sont recueillies en utilisant un plan d'échantillonnage administratif transversal ou un recensement. Plus spécifiquement, pour obtenir la composante de l'IPE sur le salaire des enseignants, on utilise un échantillon des conseils scolaires dans les provinces qui n'ont pas une échelle salariale provinciale. On a adopté un échantillonnage aléatoire systématique stratifié pour prélever un échantillon des conseils scolaires partout au Canada. Chaque province a d'abord été stratifiée en fonction de la région (rurale/urbaine) où est situé le conseil scolaire, après quoi un plan de sondage systématique a été mis en place dans chaque province/région.

Sources des données

Collecte des données pour cette période de référence : 2004-04-01 à 2004-12-31

Les données sont tirées de fichiers administratifs et sont dérivées de diverses enquêtes de Statistique Canada et/ou d'autres sources.

Tous les indices de prix pour la composante non salariale viennent de la Division des prix de Statistique Canada. Le Bureau de recherche sur les traitements de la Commission des relations de travail dans la Fonction publique (CRTFP) fournit les données nécessaires au calcul de l'indice des salaires du personnel non enseignant. Le Centre de la statistique de l'éducation recueille les données sur les échelles salariales dans chaque province. Dans les quatre provinces où les salaires sont négociés au niveau des conseils (Ontario, Manitoba, Alberta, et Colombie-Britannique) on procède par voie d'échantillonnage.

Détection des erreurs

Une comparaison des données des années précédentes et des comparaisons entre les conseils au sein de la même province. Un rapport informatisé de variation pour tous les intrants/postes est aussi produit.

Imputation

Lorsque les données sont en retard ou manquantes, on procède à une imputation de la composante des salaires des enseignants en utilisant comme enregistrements donneurs les augmentations ou les diminutions observées dans les conseils semblables.

Évaluation de la qualité

Chaque année, avant l'achèvement ou la diffusion des données, le gestionnaire de l'enquête les compare aux données de l'année précédente à l'aide d'augmentations et de diminutions en pourcentage des montants en dollars. Les augmentations ou diminutions relativement importantes, par indice de prix ou sous-composante, sont examinées et il peut y avoir des rappels aux fournisseurs de données, le cas échéant. Les chiffres peuvent être contre-vérifiés à partir d'autres sources publiées. Par exemple, si, après comparaison des échelles salariales des enseignants publiées par la Fédération canadienne des enseignantes et des enseignants (FCE) avec la composante de l'IPE sur les salaires des enseignants, on trouve une différence relativement importante entre les deux dans la même année, Statistique Canada examinera plus à fond les différents niveaux des procédures de collecte et de dépouillement des données d'enquête.

Contrôle de la divulgation

La Loi interdit à Statistique Canada de rendre publique toute donnée susceptible de révéler de l'information obtenue en vertu de la Loi sur la statistique et se rapportant à toute personne, entreprise ou organisation reconnaissable sans que cette personne, entreprise ou organisation le sache ou y consente par écrit. Diverses règles de confidentialité s'appliquent à toutes les données diffusées ou publiées afin d'empêcher la publication ou la divulgation de toute information jugée confidentielle. Au besoin, des données sont supprimées pour empêcher la divulgation directe ou par recoupement de données reconnaissables.

Les renseignements sont publiés au niveau provincial agrégé seulement. Le détail des composantes de l'IPE qui sont confidentielles ou protégées selon la Loi sur la statistique n'est pas publié. Par conséquent, seules certaines composantes agrégées sont publiées.

Révisions et désaisonnalisation

Les composantes de l'IPE n'ont pour la plupart pas la même fin d'exercice, si bien qu'elles sont établies en fonction du calendrier civil selon une formule mensuelle de base.

Exactitude des données

Seules les erreurs non dues à l'échantillonnage s'appliquent à certaines parties de cette enquête, car aucun processus d'échantillonnage n'a été utilisé pour produire les résultats finals. Aussi, comme le taux de réponse pour la collecte des données de la composante principale (échelles salariales des enseignants) à partir de données administratives a toujours atteint en moyenne plus de 90 % chaque année, on peut dire que les données sont très exactes. De plus, dans les provinces où l'on a obtenu les échelles salariales des enseignants, le taux de réponse est toujours de 100 %, démontrant encore plus l'exactitude des données.

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :