Enquête sur les industries canadiennes de la défense, de l'aérospatiale, de la marine et de la cybersécurité

Information détaillée pour 2018

Statut :

Active

Fréquence :

Irrégulière

Numéro d'enregistrement :

2933

L'enquête vise à produire des renseignements statistiques pour créer un profil des entreprises qui mènent des activités de fabrication de produits et de prestation de services liées aux secteurs de la défense, de l'aérospatiale, de la marine et de la cybersécurité au Canada.

Date de la parution - 31 janvier 2020

Aperçu

Statistique Canada mène cette enquête en collaboration avec Innovation, sciences et développement économique Canada pour produire des renseignements statistiques sur les biens et les services, les ventes, les exportations, l'innovation, les aptitudes et les pratiques commerciales des entreprises qui exercent des activités dans les secteurs de la défense, de l'aérospatiale, de la marine et de la cybersécurité au Canada. Les données seront utilisées pour mieux comprendre les caractéristiques des entreprises qui exercent ces activités, ainsi que pour élaborer des politiques et des programmes visant à les aider.

Sujets

  • Fabrication
  • Matériel de transport

Sources de données et méthodologie

Population cible

La population cible est constituée d'entreprises qui mènent des activités de fabrication de produits et de prestation de services liées aux secteurs de la défense, de l'aérospatiale, de la marine et de la cybersécurité au Canada. Cette population comprend des entreprises appartenant aux divers groupes d'industries classifiés dans le Système de classification des industries de l'Amérique du Nord (SCIAN).

Élaboration de l'instrument

Le questionnaire de l'enquête a été conçu par Statistique Canada en collaboration avec Innovation, Sciences et Développement économique Canada. Le Centre de ressources en conception de questionnaires de Statistique Canada a fait des suggestions pour améliorer le questionnaire et, ensuite, il a fait l'essai du questionnaire sur le terrain auprès d'environ huit entreprises différentes. Les résultats de ces essais ont servi à apporter d'autres améliorations au questionnaire.

Échantillonnage

Il s'agit d'un recensement avec plan transversal.

Innovation, sciences et développement économique Canada a compilé une liste d'entreprises désignées comme ayant des activités de fabrication de produits et de prestation de services liées aux secteurs de la défense, de l'aérospatiale, de la marine et de la cybersécurité au Canada aux fins de l'enquête de 2018. La liste a été appariée au Registre des entreprises de Statistique Canada. De plus, Statistique Canada a inclus toutes les entreprises du Registre des entreprises qui comptaient au moins 20 employés et faisaient partie de l'un des groupes SCIAN suivants : 3341, 3342, 336410, 336611, 33699, 488190, 511211, 517, 518, 519130, 541330, 541514, 541619, 541710 and 611420. L'échantillon final est de 6 251 entreprises.

Sources des données

Collecte des données pour cette période de référence : 2019-01-21 à 2019-07-11

Il s'agit d'une enquête à participation obligatoire.

Les données sont obtenues directement auprès des répondants.

Avant l'envoi des questionnaires électronique, les entreprises ont été contactées au préalable par téléphone pour: confirmer qu'elles faisaient partie du champ de l'enquête compte tenu de leurs activités, déterminer la personne la plus apte à répondre au questionnaire et recueillir leurs coordonnées. À la suite de ce contact préliminaire, le nombre définitif d'entreprises auxquelles on a envoyé des questionnaires a été réduit à 3 646 entreprises. On leur a demandé de retourner les questionnaires remplis dans les 30 jours suivant leur réception. À leur réception, les questionnaires papier ont été numérisés sous forme d'image, et les données qu'ils contenaient ont été saisies. Un contrôle préliminaire a également été effectué pour vérifier la validité des données recueillies. Un suivi a été effectué relativement aux rejets au contrôle pendant la collecte.

En cas de non-réponse, un suivi a été effectué par téléphone ou par télécopieur.

Les déclarations de donnée fiscales de l'Agence du revenu du Canada (ARC) seront utilisées pour remplacer les données manquantes et pour rehausser la qualité des données rapporter.

L'appariement aux données administratives et à autres données antérieures de l'enquête sera effectué aux fins de comparaison des données ainsi pour combler les lacunes dans les données rapportées.

Voir le(s) Questionnaire(s) et guide(s) de déclaration .

Détection des erreurs

La détection des erreurs fait partie intégrante des activités de collecte et de traitement des données. La validité des enregistrements de données a fait l'objet de vérifications automatisées pendant la collecte des données, afin de relever les erreurs de saisie et de déclaration. On a demandé aux répondants de valider leurs données déclarées en cas d'échec des vérifications de la collecte des données.

Des contrôles de la cohérence ont été appliqués pendant le traitement des données après la collecte des données. Ces contrôles permettent de s'assurer, par exemple, que la somme des exportations totales et des ventes intérieures n'est pas supérieure à la valeur totale des ventes, ou que la somme des ventes aux différents sous secteurs est équivalente à la valeur déclarée pour les ventes totales. Si des enregistrements ont été rejetés pour un ou plusieurs contrôles, ils ont été examinés afin de corriger les problèmes.

Les erreurs et les incohérences relevées dans les données ont été examinées et corrigées en consultant les données provenant de cycles antérieurs de l'enquête et des renseignements provenant de sources externes.

Imputation

Une imputation a été effectuée afin de réduire le volume de données manquantes, incohérentes ou incomplètes. L'imputation était simple et seulement axée sur l'imputation des cas prioritaires. Les données administratives, les données provenant de cycles antérieurs de l'enquête et les données fournies par des spécialistes du domaine ont été utilisées pour imputer ou pour remplacer les valeurs manquantes. Lorsqu'une imputation a été effectuée, des contrôles ont été exécutés pour les enregistrements comprenant des valeurs imputées afin de garantir la cohérence des données imputées avec les données existantes et de s'assurer que les nouvelles valeurs n'étaient pas des valeurs aberrantes. Dans les cas où aucune autre source de données n'a pu être déterminée pour l'imputation, celle ci n'a pas été pas effectuée.

Estimation

Puisque l'enquête a été menée sous forme de recensement de toutes les unités de la base de sondage, chaque unité avait un facteur de pondération de un. Aucune modification n'a été effectuée aux facteurs de pondération pour tenir compte de la non réponse. L'estimation était fondée sur un regroupement simple des données déclarées ou imputées par des entreprises dans les secteurs de la défense, de l'aérospatiale, de la marine et de la cybersécurité. Les totaux ont été produits à l'échelon national pour les entreprises ayant des activités dans les secteurs de la défense, de l'aérospatiale, de la marine et de la cybersécurité.

Évaluation de la qualité

Dans la mesure du possible, les estimations ont été comparées à des données semblables provenant de cycles antérieurs de l'enquête pour veiller à ce que les résultats de l'enquête correspondent aux résultats historiques ainsi qu'aux données fiscales de l'Agence du revenu du Canada de 2018. De plus, des spécialistes ne faisant pas partie de Statistique Canada ont eu l'occasion d'examiner les microdonnées et les estimations de l'enquête et de formuler des commentaires sur leur qualité avant leur diffusion officielle.

Contrôle de la divulgation

La loi interdit à Statistique Canada de divulguer toute information recueillie qui pourrait dévoiler l'identité d'une personne, d'une entreprise ou d'un organisme sans leur permission ou sans en être autorisé par la Loi sur la statistique. Diverses règles de confidentialité s'appliquent à toutes les données diffusées ou publiées afin d'empêcher la publication ou la divulgation de toute information jugée confidentielle. Au besoin, des données sont supprimées pour empêcher la divulgation directe ou par recoupement de données reconnaissables.

L'analyse de la confidentialité porte sur la détection d'une « divulgation directe » possible, laquelle se produit lorsque la valeur dans une cellule de totalisation se compose de peu de déclarants ou lorsque la cellule est dominée par quelques entreprises. La divulgation par recoupement peut se produire lorsque des renseignements confidentiels peuvent être extraits indirectement en rassemblant des renseignements provenant de différentes sources ou séries de données.

Révisions et désaisonnalisation

Cette méthodologie ne s'applique pas à cette enquête.

Exactitude des données

Les données d'enquête peuvent être sujettes à deux types d'erreurs : les erreurs d'échantillonnage et les erreurs non dues à l'échantillonnage. Puisqu'il s'agissait d'une enquête par recensement, aucun échantillonnage n'a été effectué et, par conséquent, il n'y a pas eu d'erreur d'échantillonnage.

Les erreurs non dues à l'échantillonnage peuvent survenir pour différentes raisons au cours de la collecte et du traitement des données. La non-réponse, par exemple, est une source importante d'erreurs non dues à l'échantillonnage. Le sous-dénombrement ou le surdénombrement de la population, les différences d'interprétation des questions ainsi que les erreurs de consignation et de traitement des données sont d'autres exemples d'erreurs non dues à l'échantillonnage. On tente le plus possible de réduire au maximum ces erreurs par une conception soignée du questionnaire d'enquête, par une vérification des données d'enquête et par un suivi de la non-réponse afin de maximiser les taux de réponse.

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :