Enquête sur l'enregistrement sonore

Information détaillée pour 2003

Statut :

Active

Fréquence :

Occasionnelle

Numéro d'enregistrement :

3115

Cette enquête permet de recueillir des renseignements sur les finances, l'emploi et les nouveaux enregistrements des maisons de disques et des producteurs de disques au Canada. Cette enquête vise à suivre le développement de l'industrie de l'enregistrement sonore et à aider les gouvernements à évaluer les politiques et les programmes liés à ce secteur de l'économie.

Date de la parution - 26 octobre 2005

Aperçu

Cette enquête permet de recueillir des renseignements sur les finances, l'emploi et les nouveaux enregistrements des maisons de disques et des producteurs de disques au Canada. Cette enquête vise à suivre le développement de l'industrie de l'enregistrement sonore et à aider les gouvernements à évaluer les politiques et les programmes liés à ce secteur de l'économie.

L'Enquête sur l'enregistrement sonore permet de recueillir des données sur la provenance des recettes des maisons de disques canadiennes. Ces recettes proviennent entre autres de la vente d'enregistrements d'artistes canadiens et non canadiens; de la vente de pièces maîtresses; des frais de location ou d'octroi de licences ainsi que des ventes liées à l'édition de pièces musicales et à la distribution ou encore aux concerts. L'Enquête fournit également des renseignements sur le coût des biens vendus et sur les dépenses d'exploitation. Les données sur les ventes d'enregistrements sont disponibles selon la langue des paroles et selon certains genres ou catégories de musique. Les renseignements sur le format des enregistrements vendus et sur le nombre d'unités vendues selon le format sont également disponibles. L'Enquête permet de recueillir des données sur l'emploi, telles que le nombre d'employés à temps plein et à temps partiel, ainsi que le nombre de travailleurs à la pige, leur traitement, leur salaire et leurs avantages sociaux. Finalement, des données sont recueillies sur le nombre d'enregistrements selon la nationalité de l'artiste, la langue des paroles et les catégories musicales.

L'information produite par cette enquête est utilisée par les entreprises pour des analyses de marché, par les administrations gouvernementales pour étudier les politiques et les programmes pour ce secteur, et par d'autres parties intéressées, y compris les chercheurs, pour en étudier la performance et les caractéristiques et effectuer des recherches, de façon générale, sur le secteur de l'enregistrement sonore canadien.

Activité statistique

L'enquête est administrée sous le Programme de la statistique culturelle. Le programme, créé en 1972, a pour mandat d'élaborer, de tenir et de diffuser des données actuelles et détaillées sur le secteur culturel au Canada. Le programme répond aux besoins d'information spécialisée des clients grâce à des études analytiques portant sur des sujets tels que les incidences économiques de la culture, la consommation de biens et de services culturels, les dépenses culturelles de l'État, des particuliers et des entreprises, le marché du travail de la culture, ainsi que le commerce international des biens et des services culturels.

Le Guide de la statistique de la culture (disponible au catalogue en ligne sous le numéro 87-008-GIF (gratuit)) a été conçu dans le cadre du Programme de la statistique de la culture afin de faciliter l'accès aux renseignements sur la culture partout à Statistique Canada.

Période de référence : À partir de 1998, l'exercice financier se terminant entre le 1er janvier et le 31 décembre (inclusivement) de l'année de référence.

Période de collecte : Mai à novembre

Sujets

  • Culture et loisirs
  • Écoute de la télévision et de la radio
  • Enregistrement sonore
  • États financiers et rendement
  • Information et culture
  • Rendement des entreprises et propriété
  • Services aux entreprises, aux consommateurs et liés à la propriété

Sources de données et méthodologie

Population cible

L'Enquête sur l'enregistrement sonore permet de recueillir des données auprès des sociétés qui ont vendu ou lancé des disques, des bandes préenregistrées ou des disques compacts à partir de bandes maîtresses qui leur appartiennent ou qu'elles louent. L'enquête vise également les sociétés qui tirent une partie de leurs recettes de la location, de l'expédition ou de la vente de bandes maîtresses. En règle générale, ce recensement d'entreprises comprend toutes les maisons de disques ou sociétés connues ayant leurs propres étiquettes (p.ex. un distributeur de disques ayant une étiquette), de même que les producteurs de disques connus. L'enquête porte sur les activités se déroulant au premier point de livraison après la fabrication des enregistrements. Elle ne vise pas les fabricants ou les détaillants même si certaines entreprises faisant partie de la population cible peuvent également déclarer des activités de ce genre.

Élaboration de l'instrument

L'instrument de collecte a été conçu en collaboration avec les utilisateurs de données, et le Groupe de travail conjoint sur la statistique de l'industrie de la musique, ainsi qu'avec les spécialistes de la conception de questionnaires. Le questionnaire a été révisé pour la dernière fois en 1995-1996.

Le changement le plus important apporté au questionnaire concerne les critères permettant de déterminer si les produits sont canadiens. Avant 1995-1996, on utilisait la définition du contenu canadien établie par le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC), alors que depuis 1995-1996, on se base plutôt sur la nationalité de l'artiste. Les données sur les produits canadiens mis en marché entre ces deux périodes NE doivent donc PAS être comparées.

Des changements ont aussi été apportés dans la déclaration de l'emploi, des traitements et des salaires (incluant les avantages sociaux). Depuis 1995-1996, les données sur le nombre d'employés et le salaire de ces derniers incluent les producteurs et les vendeurs. Auparavant, les salaires des producteurs étaient ajoutés aux coûts d'enregistrement alors que les salaires des vendeurs étaient regroupés avec les frais de commercialisation sans être déclarés sous les salaires et traitements. Enfin, la question sur les recettes en matière de droits d'édition a été modifiée. On a remplacé le terme « droits de reproduction mécanique » (comprenant les droits d'édition, de diffusion et d'interprétation de pièces musicales) par « droits d'édition » (incluant les droits de reproduction mécanique). Bien que la question ait été reformulée, le concept mesuré est demeuré le même.

Échantillonnage

Il s'agit d'un recensement avec plan transversal.

Les données étant recueillies pour toutes les unités de la population cible, par conséquent, aucun échantillonnage n'est effectué.

Sources des données

Collecte des données pour cette période de référence : 2004-10-19 à 2005-03-31

Il s'agit d'une enquête à participation obligatoire.

Les données sont obtenues directement auprès des répondants.

Les données de cette enquête sont recueillies à l'aide d'un questionnaire à retourner par la poste. La liste d'envoi est mise à jour à partir des listes de membres et des catalogues des associations industrielles, des répertoires d'industries et des fichiers du Registre des entreprises de Statistique Canada. Pour assurer le suivi, on a recours au courrier postal, au téléphone, au télécopieur ou au courrier électronique. Les données sont saisies en utilisant le système Blaise.

Voir le(s) Questionnaire(s) et guide(s) de déclaration .

Détection des erreurs

Une série de vérifications visant à détecter les problèmes relatifs aux microdonnées sont effectuées au moyen du logiciel Système d'analyse statistique (SAS). On effectue notamment des vérifications de l'étendue, de l'historique et de la cohérence après la collecte dans le cadre du traitement.

Imputation

Dans les cas de non-réponse, il y a eu imputation fondée sur les données historiques (les rapports des années antérieures), sur d'autres renseignements figurant dans le questionnaire ou sur les réponses d'un groupe d'entreprises présentant des caractéristiques semblables à celles des entreprises n'ayant pas répondu (les recettes, la région, etc.). On a eu recours tant à l'imputation manuelle qu'à l'imputation automatique.

Estimation

Cette méthodologie ne s'applique pas à ce programme statistique.

Évaluation de la qualité

La qualité dépend en grande partie de l'exactitude des chiffres fournis par les répondants. Les données de l'année courante sont comparées aux données de l'année précédente et, lorsqu'il y a d'importantes variations, on obtient confirmation auprès des répondants. Après la saisie des données, tous les dossiers d'enquête sont soumis à une vérification informatique exhaustive de l'étendue, des liens et de l'historique. En plus de la contre-vérification des dossiers et de l'analyse de la tendance historique, des sources de données à l'intérieur et à l'extérieur de Statistique Canada sont utilisées pour comparer et valider la sortie de données finales.

Contrôle de la divulgation

La loi interdit à Statistique Canada de divulguer toute information recueillie qui pourrait dévoiler l'identité d'une personne, d'une entreprise ou d'un organisme sans leur permission ou sans en être autorisé par la Loi sur la statistique. Diverses règles de confidentialité s'appliquent à toutes les données diffusées ou publiées afin d'empêcher la publication ou la divulgation de toute information jugée confidentielle. Au besoin, des données sont supprimées pour empêcher la divulgation directe ou par recoupement de données reconnaissables.

Révisions et désaisonnalisation

Les données n'ont subi aucun étalonnage, aucune calendrialisation ni désaisonnalisation.

Parfois, les données sont révisées sur une base annuelle. Si les données du répondant ont subi des révisions ou si des changements sont exigés pour maintenir la cohérence historique, nous incorporerons ces derniers dans notre base de données en utilisant le logiciel SAS.

Exactitude des données

Puisque I'enquête constitue un recensement de tous les producteurs de disques et maisons de disques connus au Canada, seules des erreurs non dues à l'échantillonnage (erreurs de couverture, de non-réponse, de mesure ou de traitement) peuvent se produire. Les erreurs de couverture ont été réduites au minimum par la mise à jour de la base de sondage à partir de sources multiples. De nouvelles entreprises se sont également ajoutées à la base de sondage au fil des ans. Dans certains cas, on a découvert que les entreprises qui venaient d'être ajoutées à la base de sondage avaient été actives au cours d'une période d'enquête antérieure. De toutes les entreprises qui ont été ajoutées à la base de sondage en 2003, 42 entreprises étaient également en exploitation en 2000. Ces entreprises supplémentaires représentaient environ 0,6 % des recettes totales en 2003. La mesure du sous-dénombrement n'est pas disponible. La conception soignée du questionnaire, les contrôles automatisés et manuels exhaustifs, l'imputation de la non-réponse ainsi que le contrôle des opérations de l'enquête ont permis de limiter l'importance des erreurs non dues à l'échantillonnage.

Pour la période de référence 2003, le taux de réponse a été de 71 %. Des données ont été imputées aux formulaires remplis partiellement et aux établissements non répondants. Des données complètes ont été imputées pour 88 entreprises. Leurs recettes ont représenté 6,7 % des recettes totales.

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :