Statistiques sur l'origine et la destination des marchandises transportées par chemin de fer (FerrOD)

Information détaillée pour 2001

Statut :

Active

Fréquence :

Annuelle

Numéro d'enregistrement :

2736

Cette enquête permet de recueillir des données sur les marchandises transportées par chemin de fer par le Canadien National (CN) et le Canadien Pacifique (CP).

Date de la parution - 29 octobre 2003

Aperçu

L'enquête permet de recueillir des données sur les marchandises transportées par le Canadien National (CN) et le Canadien Pacifique (CP), par les transporteurs effectuant des mouvements interréseaux avec le CN et le CP, de même que par un certain nombre de transporteurs régionaux et sur de courtes distances qui n'ont pas de mouvements interréseaux avec le CN et le CP. Ces données sont utilisées par Statistique Canada comme intrants dans le Système de comptabilité nationale du Canada, par Transports Canada et d'autres ministères fédéraux et provinciaux, ainsi que par les entreprises de transport, par les entreprises d'experts-conseils, les universités et les gouvernements étrangers. Les données sont utilisées à des fins d'analyse des activités de transport, d'études économiques et de marketing, ainsi que pour mesurer la performance de l'industrie.

Activité statistique

Cette activité statistique fait partie d'un ensemble d'enquêtes qui permettent de mesurer divers aspects des activités liées au mouvement des gens et des marchandises. Cet ensemble d'enquêtes se compose des groupes suivants :

Transport aérien, y compris les enregistrements portant sur le mouvement des aéronefs, des passagers et des marchandises par voie aérienne des transporteurs aériens canadiens et étrangers, ainsi que les caractéristiques opérationnelles et financières des transporteurs aériens canadiens. Ces données proviennent du Centre des statistiques de l'aviation.

Transport ferroviaire, y compris les enregistrements portant sur le transport ferroviaire au Canada, et entre les États-Unis et le Canada.

Transport routier, y compris les enregistrements portant sur tout le transport routier au Canada. Outre les programmes d'enquête auprès des transporteurs et des propriétaires de véhicules immatriculés, certains programmes ont besoin de données administratives provinciales et territoriales regroupées.

Période de référence : Annuelle

Période de collecte : Avril à septembre de l'année suivant la période de référence.

Sujets

  • Transport
  • Transport ferroviaire

Sources de données et méthodologie

Population cible

La population cible est composée des transporteurs ferroviaires canadiens, tels que le Canadien National (CN) et le Canadien Pacifique (CP), les transporteurs effectuant des mouvements interréseaux avec le CN et le CP.

Échantillonnage

Il s'agit d'un recensement avec plan transversal.

Cette méthodologie ne s'applique pas.

Sources des données

Il s'agit d'une enquête à participation obligatoire.

Les données sont tirées de fichiers administratifs.

Les données administratives fournies par Transport Canada sont utilisées pour la collecte des données. Les statistiques sur l'origine et la destination des marchandises sont fournies à Transport Canada (TC) et représentent les données d'un recensement annuel des feuilles de route des deux principales sociétés ferroviaires, le Canadien National et le Canadien Pacifique. Le fret faisant l'objet de mouvements inter-réseaux avec les transporteurs de catégorie II (courtes distances) est inclus, tandis que le double comptage des transferts entre le CN et le CP est supprimé. Chaque enregistrement représente un mouvement de marchandises et contient des données sur l'origine, la destination, les catégories de marchandises, le tonnage et d'autres renseignements connexes.

Les deux sociétés ferroviaires attribuent un code à sept chiffres provenant de la 'Standard Transportation Commodity Codes' (STCC) des États-Unis pour leurs propres enregistrements. Avant d'être remis à Statistique Canada, les codes de produits STCC sont convertis à un format agrégé de la Classification type des biens transportés (CTBT). Ces groupes de marchandises sont les mêmes qu'utilisés pour les statistiques sur les chargements. Le transporteur Canadien National déclare le code unifié des localités desservies (SPLC) correspondant aux points d'origine et de destination au Canada. Le transporteur Canadien Pacifique fournit le code comptable de la gare de manutention (FSAC) correspondant aux points d'origine et de destination des marchandises.

Le point d'origine et de destination fourni est le point de départ ou le point d'arrivée du mouvement ferroviaire dans le cas du trafic intermodal. Dans le cas des transferts inter-réseaux, les données sur l'origine et la destination renvoient également à l'origine et à la destination des mouvements ferroviaires qui peuvent différer des localités où le CN et CP prennent ou livrent les marchandises.

Les expéditions qui partent du Canada à destination des États-Unis et vice versa sont comprises dans les données.

Le trafic en transit représente les mouvements dont l'origine et la destination sont effectués aux États-Unis. Ces mouvements ne sont pas inclus dans les tableaux de données.

Les importations ou exportations par mer s'agit des mouvements intérieurs des marchandises expédiées par mer du Canada vers d'autres pays (autres que les États-Unis) et vice versa.

Détection des erreurs

Au niveau micro, plusieurs vérifications sont effectuées à l'égard des données, en vue de vérifier leur uniformité et de déterminer les valeurs extrêmes. Au niveau macro, les données font l'objet d'un processus détaillé d'examen de la qualité, y compris une analyse comparative en fonction de l'année précédente. Les erreurs importantes sont par conséquent décelées et corrigées.

Imputation

Aucune imputation n'est effectuée pour ce programme statistique.

Évaluation de la qualité

Les résultats d'enquête combinés sont analysés avant la diffusion. En général, cela comprend un examen détaillé des données, un examen de la situation économique générale et des tendances historiques, ainsi que des comparaisons avec d'autres sources.

Contrôle de la divulgation

La loi interdit à Statistique Canada de divulguer toute information recueillie qui pourrait dévoiler l'identité d'une personne, d'une entreprise ou d'un organisme sans leur permission ou sans en être autorisé par la loi. Diverses règles de confidentialité s'appliquent à toutes les données diffusées ou publiées afin d'empêcher la publication ou la divulgation de toute information jugée confidentielle.

Au besoin, des données sont supprimées pour empêcher la divulgation directe ou par recoupement de données reconnaissables. Les données pour une industrie ou une variable en particulier peuvent être supprimées (avec les données d'une autre industrie ou variable) si le nombre d'entreprises dans la population est trop petit.

Révisions et désaisonnalisation

Les estimations annuelles sont fournies pour l'année de référence. Les données de l'année de référence précédente sont révisées, au besoin. Comme il s'agit d'un programme annuel, la désaisonnalisation des données n'est pas pertinente.

Exactitude des données

La méthodologie de cette enquête a été développée de façon à exercer un contrôle sur les erreurs et à en réduire les effets possibles. Étant donné que l'enquête est un recensement de la population cible, seules les erreurs non dues à l'échantillonnage sont possibles. Ces dernières comprennent les erreurs de couverture, les erreurs de données fournies dans les réponses, les erreurs dues à la non-réponse et les erreurs de traitement. Une description de ces types d'erreurs suit, de même que les mesures prises pour les corriger.

Les erreurs de couverture peuvent découler d'une inscription incomplète et d'une couverture inappropriée des provinces et des territoires. Puisque la population de cette enquête est principalement composée du CN et du CP, il est peu probable que des erreurs de couverture se produisent.

Les erreurs de données fournies dans les réponses peuvent être causées par la conception du questionnaire, par les caractéristiques d'une question, par l'incapacité ou la réticence du répondant à fournir la bonne information, par la mauvaise interprétation des questions ou par des problèmes de définition. Pour l'enquête, ces erreurs sont contrôlées grâce au soin apporté à la conception du questionnaire, à l'utilisation de concepts simples et aux vérifications de cohérence.

Les erreurs dues à la non-réponse correspondent au refus ou à l'incapacité des répondants de se prononcer sur la question ou au fait qu'ils aient produit leur déclaration trop tard. Pour cette enquête, ce type d'erreur est minimisé par le personnel de Statistique Canada, qui demeure en contact étroit avec Transports Canada (le ministère chargé de la collecte de données) et avec les répondants.

Les erreurs de traitement peuvent survenir à différentes étapes du traitement telles que la saisie, la vérification et la mise en tableau des données. Pour cette enquête, des mesures ont été prises afin de réduire au minimum ces erreurs. Par exemple, l'entrée et la vérification des données sont faites en même temps en raison de la conception du chiffrier qui permet de déceler rapidement les erreurs. Les ratios historiques contribuent aussi à éliminer les valeurs aberrantes créées par l'entrée de données. Enfin, la mise en tableau est automatisée afin d'éliminer l'erreur humaine.

Limites des données

Pour qu'elles puissent s'appliquer à l'analyse des séries chronologiques et à l'analyse transversale, les définitions des données doivent être uniformes à l'intérieur d'une même période et d'une période à l'autre. Autrement dit, les écarts et les similitudes dans les données ne doivent traduire que des écarts réels, et non des écarts dans les définitions ou les concepts utilisés pour la production des données.

En raison des changements apportés en 2001 à l'univers de l'enquête, les données sur l'origine et la destination des marchandises publiées avant cette année ne sont pas comparables avec les données de 2001 et après. L'univers de l'enquête englobe désormais un certain nombre de transporteurs régionaux et sur courtes distances qui n'ont pas de mouvements interréseaux avec le CN et le CP.

Depuis 1999, les marchandises sont classées selon la Classification type des biens transportés (CTBT). Les formats des tableaux publiés avant 1999 ne sont plus disponibles.

Les fusions et les acquisitions et les entreprises qui entrent ou sortent de l'industrie peuvent avoir une incidence sur les données.

Note - Il n'y a pas d'exploitation au Nunavut ni au Yukon, il n'y a que des opérations ferroviaires de tourisme. Ces exploitations ne sont pas incluses dans cette enquête.

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :