Étude sur la santé des jeunes Ontariens (ESJO)

Information détaillée pour 1987 (premier suivi)

Statut :

Active

Fréquence :

Occasionnelle

Numéro d'enregistrement :

3824

L'enquête a été menée par Statistique Canada pour le compte de le « Canadian Centre for Studies of Children at Risk » de l'Université McMaster à Hamilton, en Ontario. L'Étude sur la santé des jeunes ontariens (ESJO) est une enquête à long terme conçue pour évaluer l'incidence des expériences vécues durant la petite enfance sur la santé, la qualité de vie et le fonctionnement ultérieurs des personnes.

Veuillez prendre note, qu'aucun fichier de microdonnées à grande diffusion n'a été produit par Statistique Canada pour cette enquête. Les données ne seront pas disponibles via l'Initiative de démocratisation des données (IDD). Pour obtenir des renseignements sur l'analyse des données de cette étude, communiquez avec Yvonne Racine de l'Université McMaster au (905) 521-2100, poste 74345 (raciney@mcmaster.ca). Télécopieur : (905) 521-4970.

Date de la parution - Aucun fichier de microdonnées à grande diffusion n'a été produit par Statistique Canada pour cette enquête. Les données ne seront pas disponibles via l'Initiative de démocratisation des données (IDD)

Aperçu

Statistique Canada, en collaboration avec l'Université McMaster, a tout d'abord recueilli des données auprès d'un groupe représentatif de 3 294 enfants de l'Ontario vivant dans 1 869 familles. Financée par le gouvernement de l'Ontario, cette étude était l'une des premières évaluations à grande échelle de la santé physique et émotionnelle des enfants de l'Ontario. La première enquête a été réalisée en 1983, et l'âge des enfants sélectionnés se situait entre 4 et 16 ans. Le principal objectif de l'étude était d'examiner la santé globale des enfants de l'Ontario, d'établir la mesure dans laquelle leurs besoins en matière de santé étaient satisfaits ainsi que de cerner les facteurs qui ont favorisé ou gêné leur développement.

Un suivi de l'étude initiale a eu lieu en 1987, alors que les mêmes répondants avaient entre 8 et 20 ans. L'étude a permis de réunir d'importants renseignements sur les questions relatives à la santé de ces enfants qui avaient changé ou qui étaient demeurées les mêmes au cours des quatre années précédentes.

Veuillez prendre note, qu'aucun fichier de microdonnées à grande diffusion n'a été produit par Statistique Canada pour cette enquête. Les données ne seront pas disponibles via l'Initiative de démocratisation des données (IDD).

Sujets

  • Enfants et jeunes
  • Santé et bien-être (jeunes)

Sources de données et méthodologie

Population cible

La population cible de l'ESJO initiale de 1983 comprenait tous les enfants nés entre le 1er janvier 1966 et le 1er janvier 1979, dont le lieu habituel de résidence était un logement en Ontario. Étaient exclus les enfants vivant dans des réserves indiennes, des logements collectifs, telles que des institutions, et des logements construits après le 1er juin 1981 (jour du recensement). La population exclue représentait 3,3 % de la population cible. Pour ce qui est des études de suivi de 1987 et de 2000, les répondants longitudinaux initiaux ont été localisés et interviewés.

Échantillonnage

Il s'agit d'une enquête longitudinale par échantillon.

L'échantillon de l'ESJO de 1983 a été prélevé à partir d'une base de sondage regroupant tous les logements du Recensement de la population de 1981. Un échantillon aléatoire de logements stratifié et divisé en grappes a été tiré à même cette base de sondage. L'échantillon était stratifié en quatre régions socio sanitaires, et chaque région était ensuite divisée en trois strates en fonction de la densité de la population (grands centres urbains, petits centres urbains et régions rurales).

Tous les enfants et les familles qui avaient participé à l'ESJO initiale, étaient admissibles pour le suivi de 1987. Parmi les 1 869 ménages, 1 660 (88,8 %) ont été retrouvés et 1 546 (82,7 %) ont convenus à y participer.

Au total, 2 623 ménages ont été sélectionnés pour l'ESJO de 1983. De ce nombre, 78,2 % étaient admissibles à l'enquête (c'est à dire qu'un enfant faisant partie de la population cible vivait dans le ménage) et 91,1 % d'entre eux ont accepté d'y participer. Tous les enfants admissibles vivant dans un ménage répondant ont été sélectionnés comme répondants longitudinaux pour l'étude. Il s'en est suivi des réponses de 3 294 enfants ontariens vivant dans 1 869 ménages.

Sources des données

Collecte des données pour cette période de référence : mars 1987

Il s'agit d'une enquête à participation volontaire.

Les données sont obtenues directement auprès des répondants.

On expédie une lettre de présentation aux ménages choisis qui sont ensuite visités par un interviewer de Statistique Canada. Le père ou la mère remplit la liste de contrôle sur le comportement de l'enfant ou de l'adolescent et le questionnaire sur la santé et la vie familiale, tandis que l'enfant remplit le questionnaire lui étant destiné. L'interviewer remplit le questionnaire sur la santé de l'enfant ou de l'adolescent et le questionnaire sur le milieu familial.

Imputation

Aucune imputation n'est effectuée pour ce programme statistique.

Évaluation de la qualité

Beaucoup de temps et d'efforts ont été consacrés à réduire les erreurs non dues à l'échantillonnage dans l'enquête. Des mesures d'assurance de la qualité ont été prises à chaque étape du cycle de collecte et de traitement des données afin de suivre de près la qualité de celles ci. Ces mesures comprenaient le recours à des intervieweurs hautement qualifés, une formation poussée des intervieweurs pour ce qui est des procédures d'enquête et du questionnaire, l'observation des intervieweurs afin de cerner les problèmes liés à la conception du questionnaire ou à la mauvaise interprétation des instructions, des procédures visant à s'assurer que les erreurs de saisie des données étaient réduites au minimum ainsi que des vérifications de la qualité du codage et de contrôle afin d'attester la logique du traitement.

Contrôle de la divulgation

La loi interdit à Statistique Canada de divulguer toute information recueillie qui pourrait dévoiler l'identité d'une personne, d'une entreprise ou d'un organisme sans leur permission ou sans en être autorisé par la loi. Diverses règles de confidentialité s'appliquent à toutes les données diffusées ou publiées afin d'empêcher la publication ou la divulgation de toute information jugée confidentielle. Au besoin, des données sont supprimées pour empêcher la divulgation directe ou par recoupement de données reconnaissables.

Aucun fichier de micro-données à grande diffusion ne sera publié par Statistique Canada et aucune donnée ne sera fournie via l'initiative de démocratisation des données (IDD).

Révisions et désaisonnalisation

Cette méthodologie ne s'applique pas à cette enquête.

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :