Disponibilité et écoulement de l'électricité - annuel

Information détaillée pour 2008

Statut :

Active

Fréquence :

Annuelle

Numéro d'enregistrement :

2194

Cette enquête recueille des données relatives à l'offre et à la distribution d'électricité, au Canada, par les entreprises et établissements industriels qui produisent et (ou) distribuent de l'énergie électrique au Canada.

Date de la parution - 3 février 2010

Aperçu

Cette enquête recueille des données relatives à l'offre et à la distribution d'électricité, au Canada, par les entreprises et établissements industriels qui produisent et (ou) distribuent de l'énergie électrique au Canada.

Les données sont intégrées au Système de comptabilité national. Les données sont aussi utilisées dans le calcul de péréquation fédérale provinciale. Les agences fédérales (Ressources naturelles Canada, Environnement Canada) ainsi que les agences provinciales sont également des utilisateurs réguliers.

Période de référence : Année civile

Sujets

  • Consommation et écoulement d'énergie
  • Énergie
  • Énergie nucléaire et éléctrique

Sources de données et méthodologie

Population cible

L'univers comprend les entreprises de production d'électricité et industries produisant ou distribuant de l'énergie électrique. Les services d'électricité et les entreprises ayant au moins une installation centrale dont la puissance génératrice totale dépasse 500 KW ou une centrale solaire dont la puissance génératrice totale dépasse 100 KW sont comprises. Aucun seuil n'est appliqué aux distributeurs d'électricité.

La structure est dérivée de l'Enquête annuelle sur les centrales d'énergie électrique (numéro d'enregistrement 2193) et de l'information sur les transactions interprovinciales de l'Enquête électricité mensuelle (numéro d'enregistrement 2151).

Élaboration de l'instrument

Le questionnaire de l'enquête comprend les volumes d'électricité produite par les compagnies d'électricité et les industries ainsi que le volume et la valeur des recettes et livraisons par province, pays et par le consommateur principal.

Le questionnaire est rempli par le répondant. L'enquête utilise deux types de questionnaires : le questionnaire complet (Électricité, disponibilité et écoulement - annuel) pour les centrales électriques qui vendent aux clients et le questionnaire abrégé (Électricité - annuel) pour les centrales qui s'occupent principalement du transport de l'électricité.

Le questionnaire actuel fut modifié pour la dernière fois en 1997 en se basant sur les contacts avec les répondants et les utilisateurs des données.

Échantillonnage

Il s'agit d'un recensement avec plan transversal.

Cette méthodologie ne s'applique pas.

Sources des données

Collecte des données pour cette période de référence : 2009-01-02 à 2009-03-27

Il s'agit d'une enquête à participation obligatoire.

Les données sont obtenues directement auprès des répondants.

Les données sont recueillies via un questionnaire retour postal. Les suivis sont faits, au besoin, par téléphone, télécopieur ou courriel.

On envoie un guide aux nouveaux répondants pour compléter la Section 10, Livraisons aux clients principaux.

Voir le(s) Questionnaire(s) et guide(s) de déclaration.

Détection des erreurs

Les méthodes de détection des erreurs incluent une comparaison des données du répondant avec :

- les données du même répondant pour la même période de l'année précédente;
- les données du même répondant sur l'Enquête électricité mensuelle (numéro d'enquête 2151) et sur le Rapport financier des services d'électricité annuel (numéro d'enquête 2001).

Imputation

Pour la plupart des provinces, le taux de réponse pour cette enquête est très élevé. Par conséquent, une imputation minimale est requise pour la non-réponse. L'imputation pour des valeurs manquantes est rarement requise et est faite manuellement.

Les données manquantes sur les livraisons aux clients principaux sont calculées en se basant sur les ratios du même trimestre de l'année précédente, comparées au volume déclaré par le répondant dans l'enquête sur l'électricité pour le trimestre en cours.

Dans les provinces qui font face à une restructuration de l'énergie, la non-réponse peut temporairement devenir plus élevée que dans les autres provinces puisque plusieurs centrales se convertissent en ligne. Dans ces cas-là, l'imputation des données manquantes se calculent en se basant sur un mélange de données historiques, de ratios basés sur les données de l'Enquête annuelle sur les manufactures et l'exploitation forestière (numéro d'enquête 2103), les bases de données des compagnies spéciales et les tendances des répondants.

Évaluation de la qualité

La qualité des données à être diffusées est évaluée par les moyens suivants :

- Les recettes des ventes d'électricité sont comparées avec celles déclarées dans le Rapport financier des services d'électricité annuel (numéro d'enquête 2001).
- Le détail par catégorie des livraisons aux clients principaux est comparé à l'information tirée de l'Enquête annuelle sur la consommation industrielle d'énergie (numéro d'enquête 5047).
- Les données sur la production et le mouvement sont comparées à celles déclarées par le répondant sur l'Enquête électricité mensuelle (numéro d'enquête 2151).

Contrôle de la divulgation

La loi interdit à Statistique Canada de divulguer toute information recueillie qui pourrait dévoiler l'identité d'une personne, d'une entreprise ou d'un organisme sans leur permission ou sans en être autorisé par la loi. Diverses règles de confidentialité s'appliquent à toutes les données diffusées ou publiées afin d'empêcher la publication ou la divulgation de toute information jugée confidentielle. Au besoin, des données sont supprimées pour empêcher la divulgation directe ou par recoupement de données reconnaissables.

L'analyse de la confidentialité inclut la détection d'une divulgation directe possible, laquelle se produit lorsque la valeur d'une cellule de tableau se compose de peu de déclarants ou lorsque la cellule est dominée par quelques entreprises.

Exactitude des données

L'enquête est un recensement de la population cible, par conséquent il n'y a pas d'erreur d'échantillonnage. Étant donné le taux de réponse élevé et les méthodes de détection des erreurs comparant les données avec d'autres sources, les erreurs non dues à l'échantillonnage sont réduites.

Date de modification :