Enquête sur les producteurs d'oeufs

Information détaillée pour Avril 2001

Statut :

Inactive

Fréquence :

Mensuelle

Numéro d'enregistrement :

3421

Cette enquête permet d'obtenir des statistiques sur les taux de ponte des pondeuses de producteurs enregistrés et non enregistrés.

Date de la parution - 7 juin 2001

Aperçu

Cette enquête permet d'obtenir des statistiques sur les taux de ponte des pondeuses de producteurs enregistrés et non enregistrés. Elle couvre les producteurs d'oeufs de toutes les provinces et toutes les tailles de bandes de pondeuses. Cette information est utilisée par Agriculture et Agro-alimentaire Canada, par les offices de commercialisation, par d'autres ministères et par des chercheurs aux fins d'analyse des tendances et des politiques du gouvernement et des offices de commercialisation.

Période de référence : Les sept derniers jours de mars et de septembre

Période de collecte : 1er avril et 1er septembre

Sujets

  • Agriculture et alimentation (anciennement Agriculture)
  • Bétail et aquaculture

Sources de données et méthodologie

Population cible

Aux fins de cette enquête, l'univers englobe toute personne ayant déclaré des poules et des poulettes, de 19 semaines ou plus, gardées pour la ponte. La base de sondage est, conçue pour représenter l'ensemble des producteurs d'oeufs dénombrés lors du recensement de l'agriculture 1996 avec quelques exceptions.

Échantillonnage

Il s'agit d'une enquête transversale par échantillon.

Un échantillon aléatoire stratifié de moins de 2 000 fermes est constitué.

Sources des données

Il s'agit d'une enquête à participation obligatoire.

Les données sont obtenues directement auprès des répondants.

La période de référence pour cette enquête est les sept derniers jours de mars ou de septembre. Le personnel des bureaux régionaux communique avec tous les répondants et les données sont recueillies par interview téléphonique assisté par ordinateur (ITAO). Les questionnaires sont acheminés au bureau d'Ottawa.

Voir le(s) Questionnaire(s) et guide(s) de déclaration .

Imputation

On procède à une imputation des données manquantes ou incohérentes en modifiant les facteurs d'amplification des autres enregistrements de la strate. Les données produites à partir des totalisations sont ensuite publiées mensuellement et sont mises dans CANSIM.

Estimation

Les données d'enquête recueillies sont pondérées au sein de chaque strate afin de produire des estimations non biaisées représentatives de la population visée.

Évaluation de la qualité

Les estimations sont analysées et comparées avec les données provinciales et administratives avant que ne soit publiée une estimation finale.

Contrôle de la divulgation

La Loi interdit à Statistique Canada de rendre publique toute donnée susceptible de révéler de l'information obtenue en vertu de la Loi sur la statistique et se rapportant à toute personne, entreprise ou organisation reconnaissable sans que cette personne, entreprise ou organisation le sache ou y consente par écrit. Diverses règles de confidentialité s'appliquent à toutes les données diffusées ou publiées afin d'empêcher la publication ou la divulgation de toute information jugée confidentielle. Au besoin, des données sont supprimées pour empêcher la divulgation directe ou par recoupement de données reconnaissables.

Révisions et désaisonnalisation

Les données sont révisées semi-annuellement, soit le 1er octobre et le 1er avril.

Exactitude des données

Les taux de ponte pour les troupeaux enregistrés et les troupeaux non-enregistrés ainsi que les prix reçus par ces derniers, sont basés sur un échantillon probabiliste des exploitations agricoles. L'erreur éventuelle provoquée par l'échantillonnage peut être estimée à partir de l'échantillon lui-même au moyen d'une mesure statistique appelée le coefficient de variation (CV). Pour des enquêtes répétées, 95 fois sur 100, la différence relative entre une estimation de l'échantillon et ce que l'on aurait dû obtenir à partir d'un dénombrement de l'ensemble des exploitations agricoles, eu égard à l'estimation de l'échantillon, représente moins de deux fois le coefficient de variation. Cet ensemble de valeur est appelé intervalle de confiance.

Des coefficients de variation (CV) sont produits à la fois pour nombre de pondeuses et les taux de ponte. Les ovoculteurs qui ont de petits troupeaux font partie du contingent des producteurs une année sur deux, ce qui rend très difficile le maintien d'une bonne base de sondage. Étant donné que les taux de ponte ne varient pas beaucoup, les CV sont ordinairement faibles (c.-à-d. qu'ils se situent en deça de 5 %).

On estime élevé exactitude des nombres de pondeuses obtenus pour les troupeaux enregistrés, car les nombres de pondeuses dans les troupeaux de cette catégorie sont fixés par l'attribution de quotas et sont sujets à des verifications. La majorité des pondeuses se retrouvent dans les troupeaux enregistrés si bien que les estimations du nombre total de pondeuses peuvent également être considérées comme de haute qualité.

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :