Inventaire du beurre et du fromage

Information détaillée pour janvier 2017

Statut :

Active

Fréquence :

Mensuelle

Numéro d'enregistrement :

3431

Cette enquête est menée auprès des entrepôts frigorifiques et vise à recueillir des données sur les stocks de beurre et de fromage.

Date de la parution - 22 février 2017

Aperçu

Cette enquête est menée auprès des entrepôts frigorifiques et vise à recueillir des données sur les stocks de beurre et de fromage. Ces données sont utilisées par Agriculture et Agroalimentaire Canada, la Commission canadienne du lait, les gouvernements provinciaux, les bibliothèques et les producteurs de lait du Canada pour l'élaboration, la gestion et l'évaluation des politiques agricoles. Ces données servent également aux fins de l'analyse et de la diffusion des données statistiques.

Période de référence : Premier jour de chaque mois

Période de collecte : Les deux dernières semaines du mois

Sujets

  • Agriculture et alimentation (anciennement Agriculture)
  • Aliments, boissons et tabac
  • Bétail et aquaculture
  • Fabrication

Sources de données et méthodologie

Population cible

L'univers est composé de l'ensemble des entrepôts frigorifiques qui entreposent des produits laitiers.

Élaboration de l'instrument

Le contenu du questionnaire papier est resté semblable au fil des ans, mais, afin de conserver la pertinence du questionnaire, des modifications à la mise en page et à la formulation ont été apportées selon les commentaires des répondants et des utilisateurs.

Échantillonnage

Il s'agit d'un recensement.

Les données étant recueillies pour toutes les unités de la population cible, par conséquent, aucun échantillonnage n'est effectué.

Sources des données

Il s'agit d'une enquête à participation obligatoire.

Les données sont obtenues directement auprès des répondants et sont tirées de fichiers administratifs.

Les questionnaires sont envoyés par la poste à tous les entrepôts frigorifiques publics, qui ensuite nous les retournent. Les procédures de suivi par téléphone font en sorte que l'on obtient un taux de réponse élevé au cours de la collecte des données.

Voir le(s) Questionnaire(s) et guide(s) de déclaration .

Détection des erreurs

Les rapports mensuels et les totaux provinciaux sont examinés en profondeur pour vérifier s'ils concordent avec les résultats antérieurs et les tendances du secteur.

Imputation

On impute manuellement les données des rapports manquants selon les rapports précédents et les moyennes des données chronologiques et les ratios. On a recours à cette mesure lorsque les données du mois en cours ne sont pas disponibles. Les données imputées sont habituellement mises à jour d'après les questionnaires remplis du mois suivant.

Estimation

Cette méthodologie ne s'applique pas à ce programme statistique.

Évaluation de la qualité

Les résultats de l'enquête sont évalués en les comparant aux estimations précédentes et aux autres sources de données disponibles. Les facteurs biologiques servent de guide pour l'évaluation des données et la comparaison aux autres ensembles de données.

Contrôle de la divulgation

La loi interdit à Statistique Canada de divulguer toute information recueillie qui pourrait dévoiler l'identité d'une personne, d'une entreprise ou d'un organisme sans leur permission ou sans en être autorisé par la Loi sur la statistique. Diverses règles de confidentialité s'appliquent à toutes les données diffusées ou publiées afin d'empêcher la publication ou la divulgation de toute information jugée confidentielle. Au besoin, des données sont supprimées pour empêcher la divulgation directe ou par recoupement de données reconnaissables.

Révisions et désaisonnalisation

Pour chaque diffusion trimestrielle, les données des périodes précédentes sont révisées si nécessaire. Les révisions peuvent être nécessaires lorsque des révisions sont faites aux résultats de l'enquête ou aux données administratives.

Exactitude des données

En raison de la petite taille de cette enquête-recensement et des mesures de suivi rigoureuses, on juge que la qualité des données est très élevée. Les déclarations non retournées à la date prévue font l'objet d'un suivi par téléphone. Si les données ne peuvent être obtenues, les méthodes d'imputation sont appliquées.

L'exactitude des données de cette enquête est grande puisque le taux de réponse dépasse habituellement 90 %, ce qui assure une couverture de 95 % du secteur.

Date de modification :