Rapport des fermes à fourrure - Visons et renards

Information détaillée pour 2005

Statut :

Active

Fréquence :

Annuelle

Numéro d'enregistrement :

3426

L'objet de cette enquête est de fournir des estimations annuelles concernant les quantités de peaux écorchées sur les fermes à fourrure au Canada.

Date de la parution - 5 octobre 2006

Aperçu

Cette enquête vise à recueillir des données auprès des fermes d'élevage d'animaux à fourrure en vue de produire des estimations provinciales des stocks, des peaux écorchées et de leur valeur. Ces données sont utilisées par les associations de producteurs, les analystes provinciaux et de l'industrie de la fourrure, et par d'autres ministères et organismes gouvernementaux pour évaluer la production et la valeur des peaux dans les fermes de visons et de renards et pour connaître les tendances de l'industrie.

Période de référence : Année civile

Période de collecte : avril à juin

Sujets

  • Agriculture et alimentation (anciennement Agriculture)
  • Bétail et aquaculture

Sources de données et méthodologie

Population cible

L'univers est composé de l'ensemble des fermes d'élevage de renards et de visons au Canada.

La population cible comprend l'ensemble des éleveurs de renards et de visons au Canada qui correspondent à la définition d'une ferme de Statistique Canada. Une ferme est définie comme une exploitation qui produit au moins un produit agricole et qui va déclarer des revenus ou des dépenses pour cette production agricole à l'Agence du revenu du Canada. Les fermes d'établissements institutionnels et les fermes communautaires sont exclues de la population cible.

La population observée comprend les établissements du Registre des entreprises de Statistique Canada qui représentent la population cible. La base de sondage de l'enquête est établie en utilisant les signaux de production agricole contenus dans les déclarations fiscales les plus récentes. Afin d'améliorer la couverture globale de cette base vis-à-vis la population cible, des renseignements supplémentaires provenant d'autres sources, comme des listes d'exploitations particulières et les mises à jour consécutives à l'enquête, sont utilisés pour inclure les établissements qui déclarent leurs données fiscales différemment.

Élaboration de l'instrument

Le contenu du questionnaire papier est resté semblable au fil des ans, mais, afin de conserver la pertinence du questionnaire, des modifications à la mise en page et à la formulation des questions ont été apportées en fonction des commentaires des répondants et des utilisateurs.

Échantillonnage

Il s'agit d'un recensement avec plan transversal.

Cette méthodologie ne s'applique pas.

Sources des données

Il s'agit d'une enquête à participation obligatoire.

Les données sont obtenues directement auprès des répondants.

Il s'agit d'une enquête-recensement. On communique par la poste avec tous les éleveurs connus de visons et de renards. Les listes d'adresses sont produites à partir du Recensement de l'agriculture et peuvent être complétées par les ministères provinciaux et par l'Association des éleveurs de visons du Canada. La Division de l'agriculture effectue un suivi par téléphone et par la poste auprès des non-répondants. Les enregistrements individuels sont additionnés.

Voir le(s) Questionnaire(s) et guide(s) de déclaration .

Détection des erreurs

On a recours à la microvérification au cours du traitement des données en raison du petit nombre de questionnaires. On fait un rapprochement avec le questionnaire de l'année précédente. Les questionnaires sont présentés comme un bilan pour repérer les erreurs de déclaration.

Imputation

On a recours à l'imputation manuelle pour les exploitations dont les données sont manquantes en se servant des rapports précédents, du Recensement de l'agriculture, des facteurs biologiques et des renseignements sur le secteur.

Estimation

Cette méthodologie ne s'applique pas à ce programme statistique.

Évaluation de la qualité

On juqe que la qualité des estimations est élevée puisque les totaux sont validés à l'aide de l'analyse des bilans. À l'étape de la validation des données, des spécialistes provinciaux vérifient aussi les chiffres.

Contrôle de la divulgation

La Loi interdit à Statistique Canada de rendre publique toute donnée susceptible de révéler de l'information obtenue en vertu de la Loi sur la statistique et se rapportant à toute personne, entreprise ou organisation reconnaissable sans que cette personne, entreprise ou organisation le sache ou y consente par écrit. Diverses règles de confidentialité s'appliquent à toutes les données diffusées ou publiées afin d'empêcher la publication ou la divulgation de toute information jugée confidentielle. Au besoin, des données sont supprimées pour empêcher la divulgation directe ou par recoupement de données reconnaissables. Les données sont toujours disponibles à l'échelon national.

Révisions et désaisonnalisation

Cette méthodologie ne s'applique pas à cette enquête.

Exactitude des données

L'exactitude des données est grande puisque les répondants représentent 80 % de la population du secteur et que les techniques dont on se sert pour tenir compte du reste de la population sont robustes. Les questionnaires sont présentés comme un bilan afin d'assurer l'uniformité interne et de rendre l'imputation possible pour les données manquantes ou incohérentes.

Date de modification :