Enquête auprès des peuples autochtones (EAPA)

Information détaillée pour 2006

Statut :

Active

Fréquence :

Aux 5 ans

Numéro d'enregistrement :

3250

L'Enquête auprès des peuples autochtones est menée en vue de recueillir des données sur les conditions et le mode de vie des Autochtones au Canada. Plus précisément, elle vise à déterminer les besoins des peuples autochtones et à mettre l'accent sur des questions comme la santé, la langue, l'emploi, le revenu, la scolarité, le logement et la mobilité.

Date de la parution - 3 décembre 2008

Aperçu

L'Enquête auprès des peuples autochtones est une enquête nationale menée auprès des peuples autochtones (membres des Premières nations vivant hors réserve, Métis et Inuits) vivant en milieu urbain, rural et dans les collectivités du Nord, partout au Canada. L'enquête fournit des données cruciales sur les conditions et le mode de vie des enfants et des jeunes autochtones (de 6 à 14 ans) et de tout Autochtone (d'au moins 15 ans).

L'Enquête auprès des peuples autochtones a été menée et mise en oeuvre grâce à la collaboration des organismes autochtones nationaux suivants :
- Le Congrès des Peuples Autochtones (CPA)
- Inuit Tapiriit Kanatami (ITK)
- Le Ralliement national des Métis (RNM)
- L'Association nationale des centres d'amitié (ANCA)
- L'Association des femmes autochtones du Canada (AFAC)

L'enquête a été financée grâce à un consortium de ministères fédéraux, incluant Affaires indiennes et du Nord canadien (MAINC), Ressources humaines et Développement social Canada (RHDSC), Santé Canada (SC), la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL) et Patrimoine canadien (PC).

L'enquête englobe un large éventail de thèmes, tels que l'identité et l'ascendance autochtones, la scolarité, la langue, l'activité sur le marché du travail, le revenu, la santé, la technologie des communications, la mobilité, le logement et les antécédents familiaux.

Les organismes autochtones, les divers ordres de gouvernement, les fournisseurs de services et les chercheurs pourront utiliser les renseignements fournis par l'EAPA aux fins suivantes :
- prendre des décisions éclairées (pour planifier et élaborer des programmes et des politiques);
- appuyer la recherche universitaire (les éducateurs et les chercheurs).

Période de collecte : L'EAPA est menée cinq ans, à la suite du Recensement.

Sujets

  • Caractéristiques de la population
  • Peuples autochtones

Sources de données et méthodologie

Population cible

La population cible comprend toute personne au Canada ayant des ancêtres autochtones et s'identifiant avec les membres des Premières nations, les Métis ou les Inuits, de 6 à 14 ans et de 15 ans et plus, excluant ainsi les personnes vivant dans les réserves ou dans les établissements indiens. Les personnes placées dans les institutions ne sont pas incluses. Même si les personnes vivant dans les réserves ne sont pas incluses au niveau des provinces, tous les Autochtones vivant dans les réserves des territoires sont inclus.

Élaboration de l'instrument

Tous les questionnaires ont été conçus en collaboration avec les organismes autochtones nationaux.

Échantillonnage

Il s'agit d'une enquête transversale par échantillon.

L'Enquête auprès des peuples autochtones (EAPA) est une enquête postcensitaire; cela veut dire que l'échantillon a été sélectionné à partir des personnes vivant dans des ménages dont les réponses au questionnaire du Recensement de 2006 indiquaient :
- qu'ils ont des ancêtres autochtones et / ou
- qu'ils sont membres des Premières nations et /ou Métis et / ou Inuits, et / ou
- qu'ils sont Indiens visés par un traité ou Indiens inscrits et / ou
- qu'ils appartiennent à une bande indienne.

La taille de l'échantillon initial de 62 579 personnes a été réduite à 61 041 à la suite de la réduction du chevauchement entre l'Enquête sur les enfants autochtones (EEA) et les autres enquêtes postcensitaires.

Sources des données

Collecte des données pour cette période de référence : 2006-10-01 à 2007-03-31

Il s'agit d'une enquête à participation volontaire.

Les données sont obtenues directement auprès des répondants.

Les données concernant les Autochtones de 15 ans et plus ont été obtenues directement auprès d'eux. Les renseignements sur les enfants de 6 à 14 ans ont été fournis par un parent ou un tuteur. Le 31 octobre 2006 est la date de référence pour l'EAPA. L'âge du répondant est déterminé à partir de cette date de référence et est utilisée pour décider quel type de questionnaire devra être rempli (le questionnaire destiné aux enfants et aux jeunes ou un des questionnaires destiné aux adultes). Les interviews ont été effectuées en personne au Nunavut, dans les Territoires du Nord-Ouest (sauf à Yellowknife) et dans les collectivités inuites. Ailleurs au Canada, les interviews ont été conduites par téléphone. On a utilisé un questionnaire papier pour consigner les réponses des interviews téléphoniques et de celles effectuées en personne.

Voir le(s) Questionnaire(s) et guide(s) de déclaration.

Imputation

Cette méthodologie ne s'applique pas à ce programme statistique.

Estimation

Dans une enquête-échantillon, chaque unité déclarante est représentative non seulement d'elle-même, mais aussi des autres personnes qui n'ont pas été échantillonnées. Par conséquent, un poids est associé à chaque unité déclarante, afin d'indiquer le nombre de personnes que celle ci représente. Ce poids doit être utilisé pour toutes les estimations. Par exemple, dans un échantillon aléatoire simple de 2 % de la population, chaque personne représente 50 personnes. Le poids initial est par la suite rajusté, afin de tenir compte d'éléments comme la non-réponse, les écarts entre les caractéristiques de l'échantillon et les totaux connus pour la population cible (rajustement par stratification a posteriori). Le nombre de personnes qu'une unité déclarante donnée représente est connu comme étant le poids ou le facteur de pondération de l'unité.

Pour obtenir plus de détails sur l'enquête, veuillez consulter L'Enquête auprès des peuples autochtones, 2006 : Guide des concepts et méthodes (no 89-636 au catalogue).

Évaluation de la qualité

Lorsque c'était possible, les résultats de l'EAPA ont été comparés avec les données d'autres sources (par ex., le Recensement, l'Enquête sociale générale, et l'Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes) de façon à identifier les grandes inconsistances.

Contrôle de la divulgation

La loi interdit à Statistique Canada de divulguer toute information recueillie qui pourrait dévoiler l'identité d'une personne, d'une entreprise ou d'un organisme sans leur permission ou sans en être autorisé par la Loi sur la statistique. Diverses règles de confidentialité s'appliquent à toutes les données diffusées ou publiées afin d'empêcher la publication ou la divulgation de toute information jugée confidentielle. Au besoin, des données sont supprimées pour empêcher la divulgation directe ou par recoupement de données reconnaissables.

Les données basées sur un nombre de répondants inférieur à 10 sont supprimées pour assurer la confidentialité des répondants. Afin de réduire davantage les risques de divulgation, toutes les estimations sont arrondies à un multiple de 10.

Révisions et désaisonnalisation

Ces données sont provisoires et seront révisées mensuellement.

Exactitude des données

Deux types d'erreurs peuvent se produire dans les enquêtes, soit les erreurs non dues à l'échantillonnage et les erreurs d'échantillonnage.

Les erreurs qui se produisent durant le processus d'enquête et qui ne sont pas liées à l'échantillonnage sont appelées erreurs non dues à l'échantillonnage. Ces erreurs peuvent se produire par exemple lorsque les intervieweurs comprennent mal les instructions, lorsque les répondants font des erreurs en répondant aux questions, lorsque les réponses sont entrées de façon incorrecte dans le questionnaire, lorsque des erreurs surviennent au moment du traitement, etc. . Nous décrivons ici les mesures qui ont été adoptées pour réduire au maximum l'ampleur des erreurs non dues à l'échantillonnage.

Plusieurs étapes de vérification ont été effectuées afin d'évaluer l'ensemble du processus d'enquête, du contenu du questionnaire à la saisie et au traitement des données.

De hauts taux de réponse sont essentiels pour la qualité des données. Afin de réduire le nombre de non-répondants, des interviewers autochtones ont été recrutés autant que possible. De plus, les intervieweurs ont tous été formés par des employés de Statistique Canada, ont reçu des manuels détaillés, et relevaient de superviseurs. Nous avons tenté à plusieurs reprises de contacter les gens absents de la maison et les refus ont fait l'objet d'un suivi par des intervieweurs principaux, afin d'encourager les répondants à participer à l'enquête.

De plus, des mesures ont été prises pour identifier et corriger les erreurs qui pourraient résulter de la non compréhension d'une question par le répondant ou d'un cheminement mal suivi dans le questionnaire. Après les entrevues, les interviewers ont examiné les questionnaires et ont rappelé des répondants si nécessaire. Les surveillants ont aussi examiné les questionnaires complétés. Un ensemble détaillé de règles de vérification ont été utilisées durant le traitement des données pour identifier les erreurs dans les réponses fournies.

La différence entre les estimations obtenues à partir de l'échantillon et celles découlant d'un dénombrement complet effectué dans des conditions similaires est appelée erreur d'échantillonnage des estimations.

La mesure de l'erreur d'échantillonnage utilisée pour l'EAPA est le coefficient de variation (c.v.) de l'estimation, c'est à dire l'erreur type de l'estimation divisée par l'estimation proprement dite. Dans le cas de cette enquête, lorsque le c.v. d'une estimation est égal ou supérieur à 16,6 % mais inférieur à 33,3 %, l'estimation sera accompagnée par la lettre « E », ce qui indique que les données doivent être utilisées avec prudence. Lorsque le c.v. d'une estimation est égal ou supérieur à 33,3 %, l'estimation de la cellule sera remplacée par la lettre « F », ce qui indique que le chiffre a été supprimé pour des raisons de fiabilité. La lettre « X » est utilisée pour indiquer qu'une estimation a été supprimée parce qu'elle était confidentielle en vertu des dispositions de la Loi sur la statistique.

Pour obtenir plus de détails sur l'enquête, veuillez consulter L'Enquête auprès des peuples autochtones, 2006 : Guide des concepts et méthodes (no 89-636 au catalogue).

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :