Enquête sur les attitudes des Canadiens à l'égard de l'apprentissage (EACA)

Information détaillée pour 2006

Statut :

Inactive

Fréquence :

Annuelle

Numéro d'enregistrement :

5122

L'Enquête sur les attitudes des Canadiens à l'égard de l'apprentissage (EACA) recueille des renseignements sur les opinions, les attitudes et les attentes des canadiens sur les enjeux reliés à l'apprentissage. L'enquête porte sur quatre thèmes reliés à l'apprentissage : l'apprentissage de la petite enfance, l'apprentissage structuré (primaire, secondaire et post secondaire), l'apprentissage relier au travail et la santé et l'apprentissage.

Date de la parution - 10 octobre 2006

Aperçu

L'Enquête sur les attitudes des Canadiens à l'égard de l'apprentissage, menée en collaboration avec le Conseil canadien sur l'apprentissage (CCA), a pour but d'évaluer les besoins, les opinions et les connaissances des Canadiens au sujet de l'apprentissage et de l'éducation. Cette enquête porte sur quatre domaines qui représentent des thèmes d'apprentissage d'actualité : apprentissage de la petite enfance, apprentissage structuré (primaire, secondaire et postsecondaire), santé et apprentissage, et l'apprentissage relier au travail. Les résultats de l'enquête intéresseront beaucoup ceux qui participent à la planification des politiques et des services des programmes et des initiatives actuels et futurs des secteurs public et privé dans le domaine de l'apprentissage et de l'éducation. L'enquête nous aidera à cerner les lacunes et mènera à une meilleure compréhension des attitudes de la population canadienne à l'égard de l'apprentissage.

Période de collecte : Avril à mai

Sujets

  • Éducation, formation et apprentissage

Sources de données et méthodologie

Population cible

Population canadienne âgée de 20 ans et plus ne résidant pas dans des institutions ou dans les réserves indiennes et excluant les membres des forces armées.

Élaboration de l'instrument

Le questionnaire a été développé en collaboration avec le Conseil canadien sur l'apprentissage. Les questions reliées à la situation du répondant sur le marché du travail ainsi que les questions sociodémographiques sont issues du questionnaire de l'Enquête sur la population active (EPA) ainsi que de questions standards du Recensement et d'autres enquêtes menées par Statistique Canada. La composante standard d'entrée-sortie pour enquêtes auprès de répondants ciblés a été utilisée. Les questions reliées aux attitudes à l'égard de l'apprentissage ont été développées en collaboration avec des experts du Centre de la statistique de l'éducation, de la Division des enquêtes spéciales, de la Division de la recherche et du développement des opérations, de la Division des opérations d'enquête et du Conseil canadien sur l'apprentissage. Des questions de l'Enquête sur l'éducation et la formation des adultes (EEFA, numéro d'enregistrement 3879) et de l'Enquête sociale générale (ESG) (cycle 17, numéro d'enregistrement 5024) sur l'engagement social ont aussi été utilisés. Le questionnaire a été mis à l'essai par l'entremise de groupes de discussion en janvier 2006.

Échantillonnage

Il s'agit d'une enquête transversale par échantillon.

L'Enquête sur les attitudes des Canadiens à l'égard de l'apprentissage a été menée aux mois d'avril et mai 2006 auprès d'un sous-échantillon de 8 570 personnes sélectionnées dans des logements issus de l'échantillon de l'Enquête sur la population active (EPA, numéro d'enregistrement 3701) pour les dix provinces, et de l'Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes (ESCC, numéro d'enregistrement 3226) pour les Territoires. Son plan de sondage est donc étroitement lié à ceux de ces études.

Sources des données

Collecte des données pour cette période de référence : 2006-04-25 à 2006-05-30

Il s'agit d'une enquête à participation volontaire.

Les données sont obtenues directement auprès des répondants.

L'EACA a été effectuée auprès d'une personne par ménage sélectionnée au hasard par l'entremise d'un questionnaire interview téléphonique assistée par ordinateur (ITAO). La sélection au hasard a été effectuée avant le début de la collecte des données lors de la sélection de l'échantillon.

Voir le(s) Questionnaire(s) et guide(s) de déclaration .

Détection des erreurs

Les intervieweurs saisissent directement les réponses aux questions de l'enquête au moment de l'interview à l'aide d'une version automatisée du questionnaire. Une partie du contrôle se fait au moment de l'interview. Lorsque les renseignements introduits sont hors limites (trop faibles ou trop élevés) des valeurs attendues, ou qu'ils entrent en contradiction avec des renseignements introduits auparavant, l'intervieweur voit paraître à l'écran de l'ordinateur des messages lui demandant de modifier les renseignements. Cependant, pour certaines questions, l'intervieweur a la possibilité de passer outre aux contrôles et de sauter des questions si l'enquêté ne connaît pas la réponse ou refuse de répondre. Pour cette raison, on soumet les données des réponses à d'autres processus de vérification et d'imputation après réception au bureau central.

La première étape du traitement d'enquête effectué au bureau central a été de remplacer les valeurs « hors limites » incluses dans le fichier de données par des blancs. Ce processus a été conçu pour faciliter les vérifications ultérieures.

Les erreurs dans le déroulement du questionnaire, où l'on a relevé des questions qui ne s'appliquaient pas au répondant (et auxquelles on n'aurait donc pas dû répondre) et qui renfermaient des réponses, constituaient le premier type d'erreurs traitées. Dans ces cas, une vérification par ordinateur a éliminé automatiquement les données superflues en suivant l'ordre du questionnaire dicté par les réponses à des questions antérieures et subséquentes, parfois.

Le second type d'erreurs traitées avait trait à un manque d'information dans les questions pour lesquelles le répondant aurait dû répondre. Pour ce type d'erreur, un code de non-réponse ou « non déclaré » était attribué au poste.

Imputation

Aucune imputation n'est effectuée pour cette enquête.

Estimation

Les principes qui sous-tendent le calcul des poids pour l'EACA sont identiques à ceux établis aux fins de l'EPA et de l'ESCC. Toutefois, d'autres ajustements sont apportés aux sous-poids de l'EPA et aux poids-ménages de l'ESCC afin de calculer un poids final pour les différents enregistrements inclus dans le fichier de microdonnées de l'EACA.

Les différentes étapes d'ajustements sont les mêmes pour les individus sélectionnés dans la base de l'EPA et ceux sélectionnés dans la base de l'ESCC, à l'exception de la troisième étape, qui ne s'applique qu'aux provinces, c'est-à-dire aux individus sélectionnés dans la base de l'EPA.

1) Probabilité de sélection
Le premier ajustement consiste à ajuster les poids des ménages sélectionnés pour faire partie de l'échantillon de l'EACA de façon à leur attribuer les poids des ménages non sélectionnés.

2) Nombre de personnes dans le ménage
Le deuxième ajustement est destiné à tenir compte de la taille des ménages sélectionnés afin de produire des estimations en termes de personnes, et non en termes de ménages.

3) Nombre de groupes de rotation retenus
Cet ajustement ne s'applique qu'aux individus sélectionnés dans les provinces. Trois groupes de rotation, c'est-à-dire la moitié des six groupes de rotation nécessaire, de l'EPA on été utilisés pour construire l'échantillon de l'EACA dans les provinces.

4) Ajustement pour la non-réponse
Le quatrième ajustement est destiné à tenir compte de la non-réponse survenue pendant l'enquête. Pour cela, on commence par former des groupes d'individus (répondants et non- répondants) présentant des probabilités de réponse similaires.

5) Post-stratification
Le dernier ajustement est destiné à faire coïncider certains totaux produits au moyen des données recueillies lors de l'enquête à des estimations démographiques connues. Les répondants sélectionnés dans les provinces sont regroupés selon les variables province, groupe d'âge et sexe, tandis que ceux issus des territoires sont regroupés selon les variables territoire et sexe.

Le poids qui en résulte WTPS est le poids final qui figure dans le fichier de microdonnées de l'EACA.

Veuillez consulter le chapitre 11.0 (Pondération) du Guide de l'utilisateur pour obtenir de l'information détaillée.

Évaluation de la qualité

Des mesures d'assurance de la qualité ont été prises à chacune des étapes du cycle de collecte et de traitement des données afin de contrôler la qualité des données. Ces mesures comprenaient le recours à des intervieweurs hautement qualifiés, une formation poussée des intervieweurs concernant les procédures d'enquête et du questionnaire, l'observation des intervieweurs en vue de cerner les problèmes liés à la conception du questionnaire ou à une mauvaise compréhension des instructions, des procédures visant à s'assurer que les erreurs de saisie des données étaient réduites au minimum ainsi que des vérifications de la qualité du codage et de contrôle ayant pour but d'attester la logique du traitement.

Contrôle de la divulgation

La Loi interdit à Statistique Canada de rendre publique toute donnée susceptible de révéler de l'information obtenue en vertu de la Loi sur la statistique et se rapportant à toute personne, entreprise ou organisation reconnaissable sans que cette personne, entreprise ou organisation le sache ou y consente par écrit. Diverses règles de confidentialité s'appliquent à toutes les données diffusées ou publiées afin d'empêcher la publication ou la divulgation de toute information jugée confidentielle. Au besoin, des données sont supprimées pour empêcher la divulgation directe ou par recoupement de données reconnaissables.

Les noms, adresses et numéros de téléphone des répondants ont été retirés du fichier partagé. Comme les données ont trait aux opinions, attitudes et attentes personnelles des Canadiens à l'égard des questions d'apprentissage, aucune information ne peut être utilisée pour identifier les répondants. Aucun fichier de microdonnées à grande diffusion ne sera produit à partir de ces données.

Révisions et désaisonnalisation

Cette méthodologie ne s'applique pas à cette enquête.

Exactitude des données

Le taux de réponse pour l'EACA de 2006 est 61,4 %, combiné à un taux de réponse de 92,0 % pour l'EPA dans les dix provinces et l'ESCC dans les territoires a pour résultat un taux de réponse global de 56,5 %.

Veuillez consulter le chapitre 8.0 (Qualité des données) du Guide de l'utilisateur pour obtenir de l'information détaillée.

Documentation

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :