Enquête sociale générale - Victimisation (ESG)

Information détaillée pour 2013 (cycle 28 pilote)

Statut :

Active

Fréquence :

Aux 5 ans

Numéro d'enregistrement :

4504

Les deux objectifs principaux de l'Enquête sociale générale sont:
- de recueillir des données sur les tendances sociales afin de surveiller les changements dans les conditions de vie et le bien-être des Canadiens et;
- de fournir des renseignements actualisés sur des questions particulières de politique sociale d'intérêt actuel ou émergent.

Date de la parution - Les données de l'enquête pilote ne seront pas diffusées.

Aperçu

L'objectif principal de l'ESG sur la sécurité des Canadiens (victimisation) est de mieux comprendre comment les Canadiens perçoivent le crime et le fonctionnement du système de justice ainsi que de saisir de l'information quant à leurs expériences de victimisation.

Cette enquête est la seule enquête nationale basée sur les déclarations de la victime et elle est menée dans l'ensemble des provinces et territoires. L'enquête permet de produire des estimations sur le nombre et les caractéristiques des victimes et des incidents criminels. Comme certains crimes ne sont jamais déclarés à la police, cette enquête fournit un complément important aux taux de crimes officiellement signalés car elle mesure à la fois les crimes déclarés à la police et ceux qui ne le sont pas. Elle permet également de comprendre les raisons pour lesquelles les personnes choisissent de déclarer ou de ne pas déclarer un acte criminel à la police.

Les résultats de cette enquête seront utilisés par les services de police, tous les paliers de gouvernement, les organismes de services sociaux et d'aide aux victimes, les groupes communautaires ainsi que les chercheurs pour comprendre non seulement la nature et l'étendue de la victimisation au Canada mais également pour étudier les perceptions qu'ont les Canadiens quant à leur sécurité, au niveau de criminalité dans leur voisinage et leur attitude envers le fonctionnement du système de justice pénale.

Activité statistique

Cet enregistrement fait partie du programme de l'Enquête sociale générale (ESG). L'ESG a été menée une première fois en 1985. Chaque cycle comporte un sujet principal, une thématique particulière ou des questions exploratoires, ainsi qu'un ensemble type de questions sociodémographiques utilisées à des fins de classification. Les cycles plus récents comprennent également des questions qualitatives visant à sonder les intentions et les perceptions.

Période de référence : L'année civile

Sujets

  • Crime et justice
  • Société et communauté
  • Victimes et victimisation

Sources de données et méthodologie

Population cible

La population cible de l'ESG sur la sécurité des Canadiens (victimisation) est la population canadienne âgée de 15 ans et plus résidant dans les provinces et les territoires. Les personnes résidant dans des institutions ne sont pas incluses.

Pour l'ESG sur la sécurité des Canadiens (victimisation) menée dans les provinces, tous les répondants sont joints et interviewés par téléphone. Par conséquent, les personnes vivant dans des ménages sans téléphone ne peuvent être rejointes. En 2013, la proportion de ménages sans service téléphonique a été estimée à 1%.

Dans le cadre de l'enquête menée dans les territoires, les répondants sont interviewés par téléphone ou face à face.

En 2014, une enquête pilote a été menée dans le cadre de l'ESG sur la sécurité des Canadiens (victimisation), celle-ci visant à utiliser l'Internet comme moyen de collecte. Pour cette enquête, les répondants ont d'abord été contactés par téléphone pour ensuite être redirigés vers le questionnaire électronique.

Élaboration de l'instrument

Le questionnaire a été élaboré à partir de recherches et de nombreuses consultations avec les partenaires-clés du domaine de la justice et les utilisateurs des données. Les essais qualitatifs sur le nouveau contenu ont été effectués par le Centre d'information sur la conception de questionnaire de Statistique Canada (CICQ). Des entrevues individuelles en profondeur ont été effectuées dans cinq villes, représentant quatre provinces. Ces entrevues nous ont permis d'identifier les questions qui fonctionnaient bien et de cibler celles nécessitant des clarifications ou une restructuration. Les membres de l'équipe du CICQ ont effectué un rapport détaillé de leurs observations et recommandations. À l'issue de cet essai qualitatif, tous les commentaires et rétroactions furent, dans la mesure du possible, pris en considération. Les décisions prises sur les changements ont été considérées en collaboration avec le CICQ.

Échantillonnage

Il s'agit d'une enquête transversale par échantillon.

La population visée pour l'enquête pilote comprend toute personne âgée de 15 ans et plus, qui réside en Alberta, en Saskatchewan et au Québec, et qui ne réside pas dans une institution. Un échantillon de 5 000 ménages, dans les trois provinces, a été considéré pour ce test.

Cette enquête utilise la nouvelle base de sondage téléphonique. Celle-ci contient les numéros de téléphone à ligne fixe et cellulaire tirés du recensement et provenant de différents fichiers administratifs fournis à Statistique Canada. Un sous-ensemble de numéros de téléphone non-listés ainsi que les adresses et les noms provenant de la nouvelle base de sondage de logement de Statistique Canada sont aussi ajoutés. Cette nouvelle base de sondage téléphonique est utilisée pour avoir une meilleure couverture des ménages ayant un numéro de téléphone.

Sources des données

Collecte des données pour cette période de référence : 2013-07-08 à 2013-07-20

Il s'agit d'une enquête à participation volontaire.

Les données sont obtenues directement auprès des répondants.

La collecte des données est effectuée au moyen de la méthode d'interviews téléphoniques assistées par ordinateur (ITAO) dans trois provinces (Alberta, Saskatchewan et Québec). Une lettre d'introduction est envoyée aux répondants, pour lesquels une adresse est disponible, avant le début du pilote

Contrôle de la divulgation

La loi interdit à Statistique Canada de divulguer toute information recueillie qui pourrait dévoiler l'identité d'une personne, d'une entreprise ou d'un organisme sans leur permission ou sans en être autorisé par la Loi sur la statistique. Diverses règles de confidentialité s'appliquent à toutes les données diffusées ou publiées afin d'empêcher la publication ou la divulgation de toute information jugée confidentielle. Au besoin, des données sont supprimées pour empêcher la divulgation directe ou par recoupement de données reconnaissables.

Documentation

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :