Indicateurs nationaux de la culture (INC)

Information détaillée pour le quatrième trimestre de 2021

Statut :

Active

Fréquence :

Trimestrielle

Numéro d'enregistrement :

5360

Les Indicateurs nationaux de la culture offrent des renseignements à jour qui facilitent le suivi et l'analyse continus des activités de la culture et du sport au Canada.

Date de la parution - 14 avril 2022

Aperçu

Les Indicateurs nationaux de la culture (INC) offrent des renseignements trimestriels à jour qui facilitent le suivi et l'analyse continus des activités de la culture et du sport au Canada. Les INC sont un prolongement du Compte satellite provincial et territorial de la culture (CSPTC) et des Indicateurs provinciaux et territoriaux de la culture (IPTC).

Les INC sont disponibles environ 90 jours après le trimestre de référence. Les tableaux statistiques incluent des données sur le produit intérieur brut (PIB) exprimé tant en dollars nominaux qu'en dollars réels, aux prix de base, de même que des données sur la production et les emplois. Les données sont désaisonnalisées.

Les INC peuvent être utilisés pour évaluer la situation économique actuelle de la culture et du sport au Canada, pour analyser l'évolution de la culture et du sport en examinant les tendances et pour appuyer les décisions liées aux politiques et les décisions stratégiques.

Activité statistique

Le Système canadien des comptes macroéconomiques fournit un cadre conceptuel intégré de statistiques pour l'étude de l'état et du comportement de l'économie canadienne. Les comptes sont axés sur la mesure des activités liées à la production de biens et de services, à la vente de biens et de services sur les marchés finaux, aux transactions financières qui les sous-tendent et aux situations financières qui en découlent.

Période de collecte : Trois mois après le trimestre de référence

Sujets

  • Comptes économiques
  • Culture et loisirs

Sources de données et méthodologie

Population cible

Les Indicateurs nationaux de la culture (INC) couvrent les activités économiques de la culture (incluant les arts et le patrimoine) et du sport au Canada.

Élaboration de l'instrument

Ce type de méthodologie ne s'applique pas à ce programme statistique.

Échantillonnage

Ne s'applique pas.

Sources des données

Les données sont tirées de fichiers administratifs et sont dérivées de diverses enquêtes de Statistique Canada et/ou d'autres sources.

Il existe plusieurs sources de données principales pour les Indicateurs nationaux de la culture (INC), toutes provenant de Statistique Canada. Le Compte satellite de la culture (CSC) et les Indicateurs provinciaux et territoriaux de la culture (IPTC) fournissent des totaux de référence annuels, en dollars courants. Le CSC est un produit biennal alors que les IPTC sont produits annuellement et tous deux ont été publiés pour la première fois pour l'année de référence 2010.

Pour diviser les repères annuels en trimestres, des estimations infra-annuelles de divers indicateurs sont utilisées. Cela comprend le produit intérieur brut (PIB) mensuel aux prix de base, par industrie, et l'Enquête sur l'emploi, la rémunération et les heures de travail (EERHT).

Pour les années où les Indicateurs provinciaux et territoriaux de la culture ne sont pas disponibles, le PIB mensuel par industrie et l'EERHT sont les principales sources utilisées comme indicateurs principaux. De plus, certaines composantes des dépenses de consommation des comptes des revenus et dépenses sont utilisées.

Les données d'enquête sur les industries de services, les données fiscales administratives sur les institutions sans but lucratif au service des ménages ainsi que d'autres données internes du Système canadien des comptes macroéconomiques (SCCM) sont utilisées comme sources secondaires lorsque cela est nécessaire et pour évaluer la qualité des estimations. Elles peuvent également fournir des informations plus détaillées sur une industrie ou un produit dans les cas où les données du SCCM ne sont disponibles qu'à un niveau agrégé.

Détection des erreurs

Cette méthodologie ne s'applique pas.

Imputation

Cette méthodologie ne s'applique pas à ce programme statistique.

Estimation

Les indicateurs du produit intérieur brut (PIB), de la production et de l'emploi en dollars courants sont élaborés du point de vue des produits et étalonnés aux niveaux du Compte satellite de la culture du Canada (CSCC) et sont estimés pour les années précédant et suivant les repères. Les repères sont incorporés tous les deux ans. Dans les années suivant la disponibilité du CSCC, ces indicateurs sont étalonnés aux Indicateurs provinciaux et territoriaux de la culture (IPTC).

Les Indicateurs nationaux de la culture (INC) utilisent les données des tableaux des ressources et des emplois de Statistique Canada, qui sont fondées sur des enquêtes trimestrielles et annuelles sur les industries et leurs revenus (production). Pour les périodes non couvertes par les données les plus récentes sur les ressources et les emplois, les indicateurs sont projetés sur la base : i) des chiffres de production par industrie (PIB) ; ii) les données d'enquêtes sur l'emploi sélectionnées ; iii) certaines composantes des dépenses de consommation des comptes des revenus et dépenses.

Une fois les estimations des ressources calculées, la production est attribuée aux domaines et sous-domaines de la culture en fonction des facteurs de répartition générés pendant l'élaboration du CSCC. Ces facteurs de répartition désagrègent les codes utilisés dans les tableaux des ressources et des emplois en données qui reflètent mieux les secteurs de la culture et du sport afin qu'il soit possible de les réaffecter aux domaines et sous-domaines. Ces facteurs de répartition sont également utilisés pour répartir le produit intérieur brut en dollars courants.

À l'instar des indicateurs des ressources, les estimations des emplois des INC sont étalonnées aux estimations du CSCC et des IPTC, qui à leur tour sont fondées sur des mesures des comptes de productivité du travail. L'Enquête sur la population active sert principalement à produire des totaux de contrôle, et l'Enquête sur l'emploi, la rémunération et les heures de travail sert principalement à calculer la ventilation industrie par industrie. Ces dernières données sont également utilisées pour projeter les estimations trimestrielles sur une base courante. Les données, qui estiment l'emploi direct, sont ensuite désaisonnalisées.

De même, les estimations du PIB en dollars courants sont fondées sur les repères annuels du CSCC et des IPTC. Les mouvements trimestriels et les estimations des années autres que celles de l'année repère sont calculés en utilisant le PIB par industrie aux prix de base.

Les estimations du PIB en dollars constants ne sont actuellement pas produites dans le CSCC et les IPTC, et ne sont donc pas étalonnées à ces séries. Les estimations repères du PIB en dollars courants sont déflatées à l'aide de certaines composantes des dépenses de consommation des comptes des revenus et dépenses afin de générer des estimations en dollars constants.

Évaluation de la qualité

Les Indicateurs nationaux de la culture sont basés sur un large éventail de données connexes et comparables. Les estimations des ressources suivent généralement les tendances des mesures de la production pour les industries dans le système des ressources et des emplois et les comptes du PIB par industrie.

Les données sur le PIB en dollars constants des INC sont comparables aux données sur le PIB par industrie. Cependant, les INC ne comprennent que la production attribuable aux produits de la culture et du sport.

Contrôle de la divulgation

La loi interdit à Statistique Canada de divulguer toute information recueillie qui pourrait dévoiler l'identité d'une personne, d'une entreprise ou d'un organisme sans leur permission ou sans en être autorisé par la loi. Diverses règles de confidentialité s'appliquent à toutes les données diffusées ou publiées afin d'empêcher la publication ou la divulgation de toute information jugée confidentielle. Au besoin, des données sont supprimées pour empêcher la divulgation directe ou par recoupement de données reconnaissables.

Révisions et désaisonnalisation

La politique de révision des INC suit une approche structurée des révisions qui correspond au Système canadien des comptes macroéconomiques (SCCM) ainsi qu'un étalonnage régulier avec les nouveaux comptes satellites de la culture (CSC) et les IPTC. La politique de révision sert à améliorer la fiabilité et la précision des estimations des séries chronologiques des INC. Elle est adaptée de la politique suivie pour les IPTC et le SCCM. Les données ne sont normalement pas révisées à nouveau, sauf lorsque des révisions historiques sont effectuées.

Ces révisions permettent d'intégrer les nouveaux tableaux des ressources et des emplois (TRE) dans les séries chronologiques.

Les estimations des INC seront révisées en fonction des révisions des IPTC. Cela permettra d'intégrer de nouveaux ratios pour la culture et le sport dans les estimations des INC. Voir l'onglet Révisions sous les IPTC pour plus de renseignements.

Les révisions des INC au cours de l'année de référence en cours concernent tous les trimestres jusqu'au premier trimestre de l'année suivante afin d'incorporer des données supplémentaires dès qu'elles deviennent disponibles. Ces révisions sont effectuées afin d'intégrer les données les plus récentes sur le produit intérieur brut et l'emploi pour la culture et le sport.

Désaisonnalisation

La culture est dominée par de grandes fluctuations saisonnières présentant des modèles similaires d'une année à l'autre. Pour la commodité des utilisateurs, ces variations régulières sont supprimées, grâce à une technique statistique connue sous le nom de désaisonnalisation, pour aider à isoler les tendances sous-jacentes.

Toutes les séries désaisonnalisées des ICN trimestriels sont dérivées à l'aide de la méthode X-12-ARIMA. En pratique, seuls les indicateurs corrigés des variations saisonnières sont retenus pour calculer les mouvements trimestriels. Ainsi, toutes les estimations des INC peuvent être considérées comme désaisonnalisées. Les estimations brutes ne sont pas calculées.

Exactitude des données

Aucune mesure directe de la marge d'erreur dans les estimations ne peut être calculée. La qualité des estimations peut être déduite de l'analyse des révisions et d'une évaluation subjective des sources de données et de la méthodologie utilisées dans la préparation des estimations.

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :