Recherche et développement dans l'industrie canadienne (RDIC)

Dépense en recherche et développement d'une entreprise, valeur

Dépense en recherche et développement réfère aux dépenses intra-muros (i.e. les dépenses afférentes aux travaux de R-D exécutés dans l'unité déclarante) et les dépenses extramuros (i.e. les dépenses afférentes à la R-D effectuée en dhors de l'unité déclarante). Pour les besoins de la R-D, on mesure aussi bien les coûts courants que les dépenses en capital. Dans le cas du secteur de l'État, les dépenses correspondent à des dépenses directes (i.e. les dépenses reliées entièrement à la R-D telles que dépenses de laboratoires de recherche) et indirectes (i.e. les dépenses qui ne sont pas elles-même encourues pour la R-D mais aux fins de fournir du soutien pour la R-D, telles que dépenses de transport, entreposage, réparation et sécurité). Les coûts d'amortissement sont exclus.

L'« entreprise » correspond au niveau le plus élevé de la hiérarchie statistique du Registre des entreprises. Conformément au Système de comptabilité nationale, l'entreprise est définie comme une unité institutionnelle qui dirige et contrôle l'affectation des ressources liées à ses activités, et pour laquelle on dresse des états financiers permettant de tirer des renseignements sur les opérations internationales, le bilan des investissements internationaux et la situation financière de l'unité. Une entreprise peut être une société ou une quasi-société, une institution ou une entreprise non constituée, ce qui est le cas notamment des entreprises individuelles et des sociétés en nom collectif. Pour les entreprises constituées en société, les états financiers peuvent être consolidés.

Les données de cette variable sont rapportées à l'aide des mesures suivantes :

  • Dollar canadien aux prix courants
Date de modification :