Indice des prix des machines et du matériel (IPMM)

Information détaillée pour deuxième trimestre de 2017

Statut :

Active

Fréquence :

Trimestrielle

Numéro d'enregistrement :

2312

L'Indice des prix des machines et du matériel fournit des estimations trimestrielles de la variation des prix des machines et du matériel achetés par les industries au Canada.

Date de la parution - 24 août 2017

Aperçu

L'Indice des prix des machines et du matériel fournit des estimations trimestrielles de la variation des prix des machines et du matériel achetés par les industries au Canada. L'IPMM est utilisé par le Système de comptabilité nationale du Canada (SCNC) pour calculer les estimations du prix constant des achats de demande finale de machines et de matériel capitalisés, par l'intermédiaire du processus de déflation.

À titre d'indicateur économique, l'IPMM fournit de l'information sur les coûts changeants de l'achat de biens en immobilisations des acheteurs canadiens. Cette information est organisée tant du point de vue de l'industrie que du produit. De plus, l'IPMM suit ces fluctuations de prix pour les produits intérieurs comme pour les produits importés.

Les données sont offertes à l'échelle du Canada seulement.

Période de référence : La période de temps pour laquelle la valeur de 100 est attribuée à l'IPMM; en ce moment, celle-ci est l'année 2010.

Période de collecte : La collecte des données se fait sur une base mensuelle.

Sujets

  • Indices des prix des machines et du matériel
  • Prix et indices des prix

Sources de données et méthodologie

Population cible

La population cible de l'IPMM se compose de l'ensemble des industries au Canada qui achètent des machines et du matériel.

L'univers des produits de l'IPMM se compose de l'ensemble des machines et du matériel achetés par des industries au Canada qui correspondent à la classification par produit incorporée aux tableaux d'entrées-sorties, c'est-à-dire la Classification des produits par entrées-sorties (CPES).

L'univers des industries de l'IPMM se compose de l'ensemble des industries au Canada qui achètent des machines et du matériel et qui correspondent à la classification des catégories de la demande finale incorporée aux tableaux d'entrées-sorties, c'est-à-dire la Classification entrées-sorties de la demande finale (CESDF).

On peut consulter les classifications des tableaux d'entrées-sorties en cliquant sur le lien suivant http://www.statcan.gc.ca/nea-cen/hr2012-rh2012/data-donnees/aggregation-agregation/aggregation-agregation-fra.htm

Élaboration de l'instrument

Cette méthodologie ne s'applique pas.

Échantillonnage

L'IPMM est fondé sur une liste de marchandises et d'industries de la CPES et la CESDF pour les catégories du Machines et matériel. Des indices sont calculés pour 56 marchandises et 66 industries et groupes d'industries.

Sources des données

Les données proviennent de diverses enquêtes de Statistique Canada et/ou d'autres sources.

Les données proviennent de diverses enquêtes de Statistique Canada (l'Indice des prix des produits industriels et l'indices des prix des ordinateurs et des périphériques) et d'autres sources (les indices du « Bureau of Labour Statistics » des États-Unis).

Détection des erreurs

La détection des erreurs se fait lors de la collecte des données ainsi qu'à l'étape de traitement après la collecte, grâce à un ensemble de procédures systématisées de détection des erreurs visant à cibler les valeurs aberrantes et les anomalies de traitement possibles. Les enregistrements qui échouent ces vérifications sont examinés pour révision ou correction au besoin. Un échec lors de la vérification peut entraîner un suivi auprès du répondant.

Du temps et des efforts sont consacrés pour maintenir constantes les spécifications de façon à ce que seules les variations pures de prix sont mesurées. Certains renseignements sont aussi collectés afin d'assurer, dans la mesure du possible, que les données collectées correspondent aux mêmes spécifications au fil du temps. Cette qualité de prix constante permettra aux Systèmes canadiens des comptes macroéconomiques (SCCM) de calculer des estimations du Produit intérieur brut (PIB) en dollar constant.

Imputation

Les données manquantes sont généralement estimées par un processus systématisé d'imputation. Pour une période donnée, les données des prix pourraient ne pas être disponibles pour l'estimation. Dans de tels cas, les données manquantes sont donc imputées en utilisant le mouvement de prix moyen des unités restantes au sein de la même strate (méthode d'imputation par la moyenne globale ou par la moyenne ciblée).

Estimation

Prix
L'IPMM est estimé en fonction des prix à la production. Il s'agit des prix recueillis pour les marchandises vendues au départ de l'usine, qui ne comprennent pas les taxes de vente, les tarifs, les frais de transport, etc.

Pondération
Pour le calcul de l'IPMM, les pondérations des produits et de l'industrie sont calculées en fonction des parts d'investissement en capital par industrie au Canada pour l'année 2010, évaluées au prix d'achat de 2010. Les pondérations sont tirées de la matrice demande finale des tableaux d'entrées-sorties compilés par le SCNC (Structure par entrées-sorties de l'économie canadienne en prix courants, numéro d'enregistrement 1401).

Indices
Deux ensembles d'indices de prix sont produits. Le premier ensemble d'indices est produit par marchandises et classifié selon la CPES de 2009. Le deuxième ensemble d'indices est produit par industrie et classifié selon la CESDF de 2009. Pour chaque catégorie, les indices de prix sont produits pour le total, la composante intérieure et la composante importée.

Séries historiques
L'IPMM (2010=100) a adopté la CPES et la CESDF de 2009 incorporées aux tableaux d'entrée-sortie courants du SCNC pour la catégorie Machines et matériel. À la suite de la révision historique de 2012 du SCNC, les classifications intégrées aux tableaux d'entrées-sorties publiés par Statistique Canada ont été mises à jour. Pour obtenir plus de renseignements sur les changements apportés aux tableaux d'entrées-sorties, consultez le document intitulé Modernisation des tableaux d'entrées-sorties sous Documentation complémentaire (voir le lien ci-dessous).

La mise à jour des classifications découle de la nécessité de saisir la structure en évolution de l'économie canadienne et d'harmoniser les classifications avec les systèmes de classification internationaux mis à jour (tels que le Système de classification des industries de l'Amérique du Nord et le Système de classification des produits de l'Amérique du Nord). Par conséquent, certaines séries historiques ne peuvent plus être calculées.

Les séries historiques se composent de toutes les données correspondant aux trimestres précédant le premier trimestre de 2010. En raison des modifications apportées dans la CPES et la CESDF, lorsque c'est possible, les séries historiques sont publiées et celles-ci sont constituées de toutes les données pour les trimestres antérieurs au premier trimestre de 2010. Les séries historiques ont été obtenues par l'appariement d'indices des séries de l'IPMM fondées sur 2010 et des séries de l'IPMM fondées sur 1997 correspondantes. En outre, ces séries historiques ont été obtenues en rajustant les séries de l'IPMM fondées sur 1997 en utilisant comme facteur de rajustement le ratio de 100 à l'indice moyen annuel de 2010.

Évaluation de la qualité

Une évaluation approfondie est menée avant la diffusion des estimations. Cette évaluation est basée sur deux composantes clés de la qualité, l'exactitude et la cohérence), comme définies dans les lignes directrices de Statistique Canada pour la validation des produits statistiques.

La collecte des données d'enquête est conçue de manière que les taux de réponse ciblés soient atteints à chaque cycle. Les analystes sont particulièrement attentifs à ces mesures et prennent les mesures appropriées afin d'assurer que la couverture par l'enquête est complète. Une attention particulière est également prêtée aux produits ou services sélectionnés afin de s'assurer qu'ils sont représentatifs de ce qui se passe sur le marché. Ces deux activités, essentielles à la qualité globale des estimations, sont effectuées sur une base constante.

Les analystes entreprennent également des activités de validations complémentaires lors chaque cycle, de manière à assurer la cohérence des estimations d'enquête. Ces activités incluent l'analyse des variations de prix d'une période à l'autre et l'analyse des tendances au niveau de l'entreprise ou de la compagnie, de l'industrie, des sous-secteurs et des secteurs, la confirmation des principaux contributeurs aux variations de prix, ainsi que la confrontation avec des sources de données comparables. L'analyse contextuelle des résultats de l'enquête est également réalisée la lumière des conditions économiques qui prévalent.

Les consultations avec les intervenants appropriés sont aussi entreprises sur une base périodique. Des forums impliquant d'autres analystes de Statistique Canada, des intervenants de l'industrie et les partenaires d'autres agences statistiques nationales et internationales fournissent d'intéressantes indications sur les priorités d'élaboration ou de recherche du programme.

Contrôle de la divulgation

La loi interdit à Statistique Canada de divulguer toute information recueillie qui pourrait dévoiler l'identité d'une personne, d'une entreprise ou d'un organisation sans leur permission ou sans en être autorisé par la Loi sur la statistique. Diverses transformations sont appliquées aux données de prix collectées de telle manière qu'il n'est pas possible d'identifier les données de prix brutes obtenues des participants aux enquêtes. Les règles de confidentialité s'appliquent aussi à tous les indices de prix qui sont diffusées ou publiées afin d'empêcher la publication ou la divulgation de toute information jugée confidentielle. Au besoin, des données sont supprimées pour empêcher la divulgation directe ou par recoupement de données reconnaissables.

Révisions et désaisonnalisation

À chaque diffusion, les données des deux trimestres précédents pourraient avoir été révisées. L'indice n'est pas désaisonnalisé.

Exactitude des données

L'IPMM utilise les données dérivées d'autres enquêtes de Statistique Canada et d'autres sources basés sur une méthodologie d'enquête ayant pour objectif de contrôler les erreurs et de réduire leurs effets éventuels sur les estimations. Des procédures de traitement pour la vérification et l'imputation des données sont en place pour assurer la qualité des données. Par conséquent, les indices agrégés à tous les niveaux sont considérés comme statistiquement fiables.

Documentation

  • Tableau de concordance entre les anciens et les nouveaux vecteurs de CANSIM
    Lors de la diffusion des données du troisième trimestre de 2014, Statistique Canada a converti les séries de l'IPMM à une année de base de 2010=100

    Le présent tableau contient une concordance entre les vecteurs des paniers de 1997 et de 2010, selon la disponibilité des données. Étant donné que le système de classification pour les deux paniers est différent, un indicateur a été assigné à chacun des vecteurs liés afin d'indiquer leur niveau de compatibilité.
Date de modification :