Indice des prix des logements neufs (IPLN)

Information détaillée pour octobre 2017

Statut :

Active

Fréquence :

Mensuelle

Numéro d'enregistrement :

2310

L'Indice des prix des logements neufs (IPLN) est une série mensuelle qui mesure les variations au fil du temps des prix de vente des maisons résidentielles neuves établis par les entrepreneurs lorsque les spécifications détaillées de chaque maison demeurent les mêmes pendant deux périodes consécutives.

Date de la parution - 14 décembre 2017

Aperçu

L'Indice des prix des logements neufs (IPLN) est une série mensuelle qui mesure les variations au fil du temps des prix de vente des maisons résidentielles neuves établis par les entrepreneurs lorsque les spécifications détaillées de chaque maison demeurent les mêmes pendant deux mois consécutifs. L'enquête porte sur les types de logements suivants : les maisons individuelles, les maisons jumelées et les maisons en rangée. L'enquête permet également de recueillir les estimations, par les entrepreneurs, de la valeur actuelle (évaluée au prix du marché) des terrains. Ces estimations font l'objet d'une mise en indice indépendante, laquelle permet d'obtenir la série publiée pour le terrain. La valeur actuelle du bâtiment fait aussi l'objet d'une mise en indice indépendante et est présentée comme la série pour la maison.

Des économistes, des universitaires et le grand public utilisent l'IPLN pour suivre les tendances de cette composante importante du secteur de la construction. Au sein de Statistique Canada, les composantes de ces séries servent à calculer certains éléments de l'Indice des prix à la consommation. De plus, dans le cadre du Système canadien des comptes macroéconomiques, les séries servent à la déflation de la valeur du parc immobilier national. Compte tenu de leur niveau de détail géographique et de leur sensibilité aux variations de l'offre et de la demande, les séries de l'IPLN revêtent un intérêt particulier pour le secteur de l'immobilier à des fins de comparaison avec le marché de la revente. L'IPLN est aussi utile aux entrepreneurs en construction, aux analystes de marché qui s'intéressent à la politique en matière de logement, aux fournisseurs et aux fabricants de produits de construction, aux sociétés d'assurance, aux organismes fédéraux comme la Société canadienne d'hypothèques et de logement, et aux organismes de logement provinciaux et municipaux chargés de la politique en matière de logement.

Période de référence : La période de temps pour laquelle la valeur de 100 est attribuée à l'IPLN; en ce moment, celle-ci est décembre 2016.

Période de collecte : Le processus de collecte s'étend sur une période de 10 jours commençant le 16e jour du mois de référence ou le prochain jour ouvrable si le 16 n'est pas un jour ouvrable.

Sujets

  • Construction
  • Construction résidentielle
  • Indices des prix à la construction
  • Prix et indices des prix

Sources de données et méthodologie

Population cible

La population cible de l'IPLN consiste en l'ensemble des modèles de logements individuels, de maisons jumelées et de maisons en rangées neufs construits et mis en vente ou vendus au Canada.

L'IPLN vise à mesurer les variations des prix des modèles de maisons qui peuvent être recueillis de façon répétitive et dont les spécifications détaillées demeurent les mêmes au fil du temps. Par conséquent, la population observée pour le calcul de l'IPLN exclut les maisons construites sur mesure. En outre, la population observée se limite aux maisons construites dans 27 régions métropolitaines. Ces régions métropolitaines représentent l'ensemble des provinces canadiennes. De plus, ces régions ont été évaluées de sorte à s'assurer que l'activité de construction et de vente de maisons neuves non construites sur mesure qui y a cours est suffisante pour appuyer l'établissement mensuel de prix de modèles de maisons comparables au fil du temps. Cette évaluation fut fondée sur des mesures telles que la croissance démographique, le nombre de logements, le nombre de permis de bâtir délivrés et le nombre de mises en chantier.

Élaboration de l'instrument

Le Rapport sur le prix des logements neufs est un questionnaire électronique qui permet de recueillir des données sur les caractéristiques des maisons individuelles, des maisons jumelées et des maisons en rangée neuves et sur leurs prix de vente établis par les entrepreneurs. Le questionnaire a été conçu par la Division des prix à la production, de concert avec le Centre de ressources en conception de questionnaires, l'Association canadienne des constructeurs d'habitations ainsi que des entrepreneurs en construction résidentielle. Il a fait l'objet d'essais sur le terrain auprès de répondants potentiels et leurs commentaires sur la conception et le contenu ont été pris en compte.

Des modèles de maisons représentatifs sont sélectionnés pour l'établissement des prix mensuels en fonction de discussions tenues avec les entrepreneurs. On commence par demander aux entrepreneurs de déterminer les trois modèles de maisons considérés meilleurs vendeurs. Lorsque ces modèles ne sont plus vendus, on demande aux entrepreneurs de sélectionner d'autres modèles qui sont représentatifs de leur portefeuille actuel de construction.

Des données distinctes sont recueillies afin de relever le prix de vente total de la maison ainsi que les valeurs respectives du terrain et du bâtiment. Les prix des maisons comprennent les taxes provinciales sur la valeur ajoutée des matériaux lorsque celles-ci sont applicables. Cependant, les taxes sur la valeur ajoutée telles que la taxe fédérale sur les produits et services, la taxe de vente du Québec et la taxe de vente harmonisée ne sont pas incluses.

En plus des données sur les prix et les facteurs de variation des prix, des renseignements détaillés sont recueillis afin de décrire les caractéristiques de chaque modèle de maison sélectionné (p. ex. la superficie habitable et les caractéristiques du terrain). Ces renseignements servent à déterminer la valeur en dollars des changements relatifs aux caractéristiques ou à la « qualité » du modèle pour lequel les prix ont été recueillis. Les prix déclarés pour chaque modèle sont ajustés afin de tenir compte des variations de la qualité, de sorte que l'IPLN mesure la variation « pure » des prix au fil du temps.

Échantillonnage

Il s'agit d'une enquête par échantillon avec un volet transversal et un volet longitudinal.

L'IPLN comporte un plan d'échantillonnage à plusieurs degrés. Les approches d'échantillonnage défini par un seuil d'inclusion et d'échantillonnage non statistique sont utilisées pour sélectionner les unités représentatives qui seront incluses dans l'échantillon.

Base de sondage:
Bien que la sélection de l'échantillon de l'IPLN compte plusieurs étapes, on a recours à une base de sondage qu'à la première étape afin de sélectionner les constructeurs de logements résidentiels. La base de sondage est une liste d'entrepreneurs canadiens à qui l'on a délivré des permis de construction de logements individuels, de maisons jumelées et de maisons en rangées, conformément aux données déclarées dans le cadre de l'Enquête sur les permis de bâtir (EPB) de Statistique Canada. La base de sondage contient des renseignements tels que le nom et l'adresse de l'entrepreneur ainsi que le nombre et la valeur des permis de construction résidentielle déclarés par les entrepreneurs pour les 12 mois les plus récents de l'EPB.

Unité d'échantillonnage:
Des unités d'échantillonnage uniques sont associées à chaque étape de sélection de l'échantillon de l'IPLN. Ces unités sont les constructeurs de logements résidentiels, les projets domiciliaires et les modèles de maisons.

Méthode de stratification:
Avant la sélection de l'échantillon, la base de constructeurs de logements résidentiels est stratifiée par région métropolitaine.

Échantillonnage et sous-échantillonnage:
À la première étape de l'échantillonnage, les entrepreneurs de chaque région métropolitaine qui figurent dans la base de sondage sont classés par ordre décroissant selon leur importance, laquelle est déterminée en fonction de la valeur de leurs permis de construction résidentielle. Un échantillon d'entrepreneurs défini par un seuil d'inclusion qui représente au moins la tranche supérieure de 15 % de la valeur totale des permis de construction résidentielle est établi pour chaque région métropolitaine. On utilise cette méthode de sélection d'échantillon afin de s'assurer que les entrepreneurs qui aménagent des lotissements au complet, habituellement sur de vastes parcelles de terrains, seront inclus dans l'échantillon. Les entrepreneurs produisant un nombre plus restreint de logements peuvent aussi être inclus, dans la mesure où ils construisent des modèles de maisons comparables dont le prix peut être relevé au cours d'une période donnée. Le nombre moyen d'entrepreneurs inclus dans l'échantillon pour 2015 était de 221. On communique avec les entrepreneurs échantillonnés avant le début de la collecte des données afin de confirmer qu'ils sont inclus dans le champ d'observation de l'enquête et de recueillir leurs coordonnées. Les étapes restantes de la sélection de l'échantillon de l'IPLN se produisent à partir du moment où l'on communique avec les entrepreneurs afin de recueillir les données pour la première fois. Lors de la collecte initiale, on demande aux entrepreneurs de sélectionner le projet domiciliaire et les modèles de maisons précis dont ils déclareront les prix mensuels. Plus précisément, on leur demande de choisir un seul projet domiciliaire dans la région métropolitaine pour lequel ils déclareront des renseignements. Ce projet domiciliaire devrait être celui pour lequel ils ont le plus de maisons à vendre. En ce qui concerne la sélection des modèles de maisons, on demande aux entrepreneurs d'indiquer au plus les trois modèles de logements résidentiels considérés meilleurs vendeurs pour lesquels ils déclareront des prix. La variation des prix observée pour ces modèles échantillonnés représentera la variation des prix pour l'ensemble des ventes des maisons faisant partie du champ d'observation pour un entrepreneur donné. Au fil du temps, des entrepreneurs arrivent sur le marché de la construction, tandis que d'autres le quittent. De plus, de nouveaux projets domiciliaires sont construits à mesure que les projets existants sont vendus, et la gamme de modèles de maisons offertes sur le marché évolue. Afin de s'assurer que l'IPLN continue de mesurer une variation représentative des prix des logements neufs, les échantillons d'entrepreneurs, ainsi que leur projet domiciliaire et leurs modèles de maisons, doivent faire l'objet d'un suivi et d'une mise à jour. Par conséquent, les spécialistes en la matière de Statistique Canada examinent l'échantillon de l'IPLN de façon continue afin de déterminer le moment auquel des unités échantillonnées doivent être ajoutées ou supprimées.

Sources des données

Il s'agit d'une enquête à participation obligatoire.

Les données sont obtenues directement auprès des répondants et sont dérivées d'autres enquêtes de Statistique Canada.

Tous les nouveaux constructeurs faisant partie de l'échantillon sont contactés afin de confirmer s'ils font partie du champ de l'enquête, de déterminer le répondant approprié, de recueillir les coordonnées du répondant et d'obtenir la permission d'inclure certains renseignements au préalable dans leur questionnaire électronique. Ce contact est établi au moyen d'une entrevue téléphonique assistée par ordinateur.

Les entrevues téléphoniques assistées par ordinateur servent aussi à recueillir les données auprès des nouveaux répondants lors du premier mois de collecte. Au cours de cette entrevue initiale, on demande aux répondants d'indiquer un projet domiciliaire et les modèles de maisons pour lesquels ils soumettront des données. Ces renseignements sont intégrés dans les questionnaires électroniques envoyés aux répondants pour toutes les collectes mensuelles subséquentes afin qu'ils puissent les remplir eux-mêmes.

Les répondants reçoivent un questionnaire électronique comprenant des renseignements intégrés afin qu'ils puissent le remplir eux-mêmes. Un suivi téléphonique est effectué auprès des entreprises pour les questionnaires rejeté au contrôle et pour les cas de non-réponse.

Voir le(s) Questionnaire(s) et guide(s) de déclaration .

Détection des erreurs

La détection des erreurs fait partie intégrante des activités de collecte et de traitement des données. Des vérifications automatisées sont appliquées aux enregistrements de données pendant la collecte afin de repérer les données manquantes, ainsi que les erreurs de saisie et de déclaration.

Pendant le traitement des données, les spécialistes du domaine passent en revue les données recueillies afin de trouver et de corriger les erreurs, les incohérences et les valeurs aberrantes. Cet examen est axé sur le comportement des variations de prix déclarées, tant pour les valider directement que pour s'assurer qu'elles sont représentatives des nouvelles variations de prix en général.

De plus, les prix déclarés pour les modèles sont ajustés en fonction des changements dans la qualité du bâtiment et du terrain. Ces ajustements permettent de veiller à ce que l'IPLN fournisse une mesure de la variation « pure » des prix en fonction des comparaisons de prix pour des modèles de maisons identiques pour des périodes consécutives.

Imputation

L'imputation est utilisée pour déterminer des valeurs plausibles pour les données manquantes. Deux méthodes sont utilisées pour imputer des prix manquants pour l'IPLN. Lorsque les prix sont manquants en raison d'une déclaration en retard, le prix déclaré le mois précédent est imputé ou reporté afin qu'il soit utilisé au cours de la période courante.

Une deuxième méthode est utilisée pour imputer des prix du mois précédent lorsque le prix des modèles de maisons neuves est établi pour la première fois. Seuls les modèles de maisons dont le prix a été établi pour deux périodes consécutives sont utilisés pour calculer les indices qui mesurent la variation de prix au fil du temps. Cette imputation permet d'utiliser plus tôt les modèles de maisons neuves lors du calcul de l'indice.

Pour imputer un prix à un nouveau modèle pour le mois précédent, le nouveau modèle est jumelé à un modèle discontinué dont les caractéristiques sont aussi semblables que possible. Idéalement, le même constructeur a déclaré ces deux modèles. Le prix final déclaré pour le modèle discontinué est ajusté en fonction des différences qui restent en ce qui concerne les caractéristiques ou la qualité entre ce modèle et le nouveau modèle à l'aide de méthodes statistiques (hédoniques). De cette façon, il est possible de comparer les prix du nouveau modèle et du modèle discontinué pour mesurer la variation de prix.

Estimation

On attribue aux données sur les prix, déclarées pour tous les modèles tirés de l'échantillon des constructeurs, un poids égal dans le calcul de l'indice des prix de vente établis par les entrepreneurs pour chacune des régions métropolitaines.

Les données sur l'achèvement des constructions fournissent les pondérations servant à agréger les indices pour les régions métropolitaines à l'échelon régional, provincial et national. Des pondérations distinctes sont estimées chaque année pour la composante maison, la composante terrain et le total de chacune des régions métropolitaines. Un ratio entre le prix de la composante maison et le prix total et entre le prix de la composante terrain et le prix total sont calculés pour chaque région métropolitaine en fonction des données tirées de l'IPLN. Ces ratios sont utilisés pour estimer les parts de la valeur d'achèvement des constructions qui correspondent aux composantes maison et terrain pour chaque région métropolitaine. Des moyennes mobiles sur trois ans des valeurs des maisons et des terrains ainsi obtenues, ajustée aux prix, sont utilisées pour déterminer la pondération des indices des prix des maisons et des terrains, respectivement. Le poids total (maison et terrain) est ensuite calculé au moyen de tous ces renseignements.

SOURCE DES DONNÉES DE PONDÉRATION
Les pondérations utilisées pour agréger les indices établis pour chaque région métropolitaine de même que pour les indices régionaux, provinciaux et nationaux sont fondées sur des estimations annuelles de la valeur d'achèvement des constructions des logements neufs (à l'exception des appartements) calculées par la Division de l'investissement, des sciences et de la technologie de Statistique Canada.

ANNÉE DE RÉFÉRENCE DES POIDS
Les pondérations utilisées dans le calcul de l'IPLN de 2017 sont fondées sur les valeurs d'achèvement des constructions pour les années de référence 2014, 2015 et 2016.

FRÉQUENCE DE MISE À JOUR DES POIDS
Les pondérations de l'IPLN sont mises à jour annuellement et sont intégrées dans la diffusion des indices mensuels du mois de référence de janvier.

L'IPLN comporte des indices élémentaires et agrégés. Les indices élémentaires sont calculés à l'aide de la formule de Jevons (moyenne géométrique équipondérée) qui combine les prix des modèles de maisons relevés auprès des constructeurs dans chacune des RMR. Les indices agrégés sont calculés au moyen de la formule Lowe (à pondération fixe de type Laspeyres), en combinant les indices des villes pondérés aux totaux des régions, des provinces et du pays pour chaque composante (maison, terrain et total) des séries de l'indice des prix de vente.

ENCHAÎNEMENT D'INDICES
Avec l'introduction d'un nouveau panier, les estimations historiques sont enchaînées au nouveau panier afin de préserver les variations historiques d'une période à l'autre. Cela est réalisé en calculant un coefficient d'enchaînement pour chacune des séries d'indices; ce coefficient représente le ratio entre la nouvelle série d'indices (décembre 2016=100) durant la période de chevauchement (ou de recouvrement) et l'ancienne série d'indices (2007=100). Ce coefficient d'enchaînement est appliqué ensuite aux séries de données historiques afin de les faire monter ou baisser au niveau du nouvel indice.

La période de chevauchement pour l'IPLN est actuellement décembre 2016.

Évaluation de la qualité

Avant la publication, l'IPLN fait l'objet d'analyses de comparabilité avec les tendances historiques, ainsi que de cohérence avec les résultats d'indicateurs économiques connexes, des événements courants connus et des renseignements provenant d'autres sources externes d'indice des prix.

Contrôle de la divulgation

La loi interdit à Statistique Canada de divulguer toute information recueillie qui pourrait dévoiler l'identité d'une personne, d'une entreprise ou d'une organisation sans leur permission ou sans en être autorisé par la Loi sur la statistique. Diverses règles de confidentialité s'appliquent à toutes les données diffusées ou publiées afin d'empêcher la publication ou la divulgation de toute information jugée confidentielle. Au besoin, les données sont supprimées pour empêcher la divulgation directe ou par recoupement de données reconnaissables.

Les données recueillies sont converties en indice de prix et sont publiées sous cette forme. Il n'est donc pas possible de reconnaître les entreprises ayant fourni les renseignements d'origine sur les prix.

Révisions et désaisonnalisation

L'IPLN n'est pas révisé et n'est pas désaisonnalisé.

Exactitude des données

L'exactitude statistique de cet indice dépend des données sur le prix et sur la valeur. Les données sur le prix sont tirées d'une enquête sur échantillon. L'exactitude des données sur la valeur dépend de la qualité des données sur l'achèvement des constructions, recueillies dans le cadre de la Division de l'investissement, des sciences et de la technologie de Statistique Canada. Ces deux sources de données sont sujettes à leurs propres erreurs.

Bien que l'IPLN utilise une méthodologie d'enquête sur échantillon pour obtenir les renseignements nécessaires, les intervalles de confiance ne sont pas actuellement estimés en raison de la nature longitudinale des séries d'indices des prix.

Des indices pour tous les niveaux d'agrégation sont considérés comme étant fiables d'un point de vue statistique.

Taux de réponse:
Le taux de réponse mensuel moyen des constructeurs à l'enquête menée en 2016 était de 87 %.

Erreur non due à l'èchantillonnage:
Lorsque les spécifications détaillées d'un modèle de maison changent entre deux périodes consécutives, Statistique Canada utilise les valeurs fournies par l'entrepreneur de sorte à assurer la comparabilité des prix de ce modèle de maison au fil du temps. Lorsque des incohérences se produisent dans ces valeurs en dollars et qu'elles ne sont pas relevées, elles peuvent donner lieu à des erreurs non dues à l'échantillonnage.

Biais de non-réponse:
Pour ce qui est des données sur les prix, il est reconnu depuis la création des séries des sous-ensembles maisons et terrains de l'IPLN que la répartition maison-terrain puisse contenir un certain biais dans les réponses. Ce résultat découle de la très grande difficulté à séparer la valeur totale d'une maison neuve entre le terrain et le bâtiment. L'attribution d'une valeur dans de telles circonstances peut être facile à fournir pour un entrepreneur et difficile à déterminer sur le plan conceptuel pour un autre. Toutefois, nous déployons tous les efforts possibles pour obtenir, vérifier et corriger ces renseignements de concert avec les constructeurs.

Erreur de couverture:
Cette méthodologie ne s'applique pas.

Autres erreurs non dues à l'èchantillonnage:
Cette méthodologie ne s'applique pas.

Date de modification :