Enquête sur la sensibilisation aux opioïdes (ESO)

Information détaillée pour novembre 2017

Statut :

Active

Fréquence :

Occasionnelle

Numéro d'enregistrement :

5253

L'Enquête sur la sensibilisation aux opioïdes a pour objectif principal de permettre une meilleure compréhension du niveau de connaissances actuel qu'a la population canadienne en général au sujet des opioïdes. Dans le cadre de cette enquête, on recueillera aussi des renseignements sur la volonté et la capacité des Canadiens à agir en cas de surdose d'opioïdes.

Date de la parution - 9 janvier 2018

Aperçu

Il a été déterminé que la nécessité d'obtenir des données actuelles et pertinentes sur les opioïdes afin de permettre une réponse coordonnée à la crise des opioïdes constituait une priorité pour tous les ordres de gouvernement.

Statistique Canada travaille étroitement avec les ministères fédéraux ainsi que les gouvernements provinciaux et les administrations municipales afin de déterminer les lacunes statistiques existantes et les possibilités d'élaborer des méthodes novatrices et opportunes pour la production de données à l'appui des activités liées aux politiques et aux programmes.

Les résultats de l'enquête pourraient être utilisés par les représentants gouvernementaux, les services sociaux, les organismes communautaires et les services de police afin d'adapter les campagnes de sensibilisation futures dans le but de réduire les risques.

Sujets

  • Santé
  • Santé et bien-être

Sources de données et méthodologie

Population cible

La population visée pour l'enquête comprend toute personne âgée de 18 ans et plus, qui réside dans les 10 provinces et ne vivant pas en institution.

Élaboration de l'instrument

Le contenu du questionnaire électronique de l'Enquête sur la sensibilisation aux opioïdes a été rédigé en consultation avec plusieurs autres ministères et organismes fédéraux, tels que Santé Canada, l'Agence de la santé publique du Canada et Sécurité publique Canada.

Le questionnaire a fait l'objet d'un essai cognitif sous forme d'interviews approfondies menées dans les deux langues officielles du Canada par le Centre de ressources en conception de questionnaires de Statistique Canada. L'objectif de l'étude qualitative était de mettre à l'essai le contenu de l'enquête.

Échantillonnage

Il s'agit d'une enquête transversale par échantillon.

La base de sondage est le Fichier de l'univers des logements (FUL). Les logements du Yukon, des Territoires du Nord-Ouest et du Nunavut ont été exclus, ainsi que tous les établissements, logements collectifs et logements dans les réserves autochtones.

Le plan d'échantillonnage choisi est l'échantillonnage stratifié à deux degrés : un adulte a été choisi au hasard dans chacun des logements choisis.

L'échantillon de l'Enquête sur la sensibilisation aux opioïdes comprend un plan à deux degrés : l'unité d'échantillonnage pour le premier degré est le logement et celle pour le deuxième degré est la personne.

La base de sondage de l'Enquête sur la sensibilisation aux opioïdes a été stratifiée par province, et un échantillon aléatoire simple a été choisi de façon indépendante dans chaque province.

Un échantillon suffisant a été attribué pour chacune des provinces afin que l'enquête puisse produire des estimations à l'échelle des provinces, à l'exception des quatre provinces de l'Est. Terre-Neuve-et-Labrador, l'Île-du-Prince-Édouard, la Nouvelle-Écosse et le Nouveau-Brunswick ont été regroupés en une région, et un échantillon suffisant a été attribué à la région afin de produire des estimations à l'échelle de cette dernière. Un échantillon initial de 10 000 logements a été choisi et envoyé à la collecte.

Sources des données

Collecte des données pour cette période de référence : 10 novembre 2017 à 07 décembre 2017

Il s'agit d'une enquête à participation volontaire.

Les données sont obtenues directement auprès des répondants.

Les données sont obtenues directement auprès des répondants soit par une questionnaire électronique soit par ITAO (interviews téléphoniques assistées par ordinateurs).

Voir le(s) Questionnaire(s) et guide(s) de déclaration .

Détection des erreurs

Les fichiers électroniques contenant les enregistrements des réponses des répondants transmis quotidiennement ont été combinés afin de créer le fichier de sondage « brut ». Avant tout autre traitement, une vérification a été effectuée pour relever et éliminer les enregistrements en double et pour éliminer les enregistrements de non-réponse et ceux hors champ.

Un certain nombre de répondants hors champ ont été relevés à l'étape du traitement des données. Tous les enregistrements de répondants qui ont été jugés hors champ et ceux qui ne contenaient aucune donnée ont été retirés du fichier de données.

Après l'étape de la vérification, un contrôle a été effectué afin de détecter les erreurs et de modifier les données touchées au niveau des variables individuelles. La première étape du contrôle était de détecter les erreurs et de déterminer les éléments des résultats du sondage qui devaient être conservés dans le fichier maître du sondage. Ensuite, les caractères invalides ont été supprimés et les éléments de données restantes ont fait l'objet du formatage pertinent.

Le premier type d'erreurs traitées était des erreurs d'enchaînement. Pour les sauts effectués en fonction des réponses aux questions, toutes les questions sautées ont été codées « Saut valide » (6, 96, 996, etc.). Pour les sauts basés sur les réponses « Ne sait pas » et « Refus », toutes les questions sautées ont été codées « Non déclaré » (9, 99, 999, etc.). Une valeur numérique a été attribuée aux éléments vides restants (9, 99, 999, etc., selon la longueur de la variable). Ces codes sont réservés aux fins de traitement et signifient que l'élément était « non déclaré ».

Imputation

Cette méthodologie ne s'applique pas à ce programme statistique.

Estimation

L'estimation des caractéristiques de la population est fondée sur la prémisse que chaque personne représente un certain nombre d'autres personnes en plus d'elles-mêmes. Ce nombre est désigné sous le nom de poids de sondage. Le processus de calcul du poids de sondage pour chaque répondant à l'enquête compte plusieurs étapes.

1) On donne à chaque logement un poids initial égal à l'inverse de sa probabilité de sélection par rapport à la base de sondage (FUL). Les logements non compris dans la portée de l'enquête qui sont déterminés pendant la collecte sont exclus de l'échantillon.

2) Le poids des ménages répondants a été corrigé de manière à représenter les ménages non répondants. Les facteurs de correction sont calculés séparément par province et type de logement (maison individuelle non attenante, autre).

3) Le poids des ménages est calibré afin que la somme des poids corresponde à la taille des ménages à l'échelle des provinces selon les comptes démographiques.

4) Le poids des personnes est calculé en multipliant le poids des ménages par l'inverse de la probabilité de sélection de la personne dans le ménage.

5) Le poids des personnes est calibré afin que la somme des poids corresponde aux chiffres de population dans la région par groupe d'âge et par sexe. Le poids est également calibré selon les comptes démographiques pour les grandes régions métropolitaines de recensement (RMR).

L'estimation de la variance est basée sur une méthode de rééchantillonnage appelée la méthode bootstrap.

Le Système généralisé d'estimation (G-Est) a été utilisé afin de calculer le poids de sondage et le poids bootstrap.

Évaluation de la qualité

Bien que des mécanismes rigoureux d'assurance de la qualité soient appliqués à toutes les étapes du processus statistique, la validation et l'examen détaillé des données par des statisticiens représentent la vérification ultime de la qualité avant la diffusion. Un grand nombre de mesures de validation ont été mises en oeuvre, à savoir:

a. Vérification des estimations par le biais de tableaux croisés;
b. Consultations auprès d'intervenants à Statistique Canada;
c. Consultations auprès d'intervenants de l'extérieur de Statistique Canada.

Contrôle de la divulgation

La loi interdit à Statistique Canada de divulguer toute information recueillie qui pourrait dévoiler l'identité d'une personne, d'une entreprise ou d'un organisme sans leur permission ou sans en être autorisé par la Loi sur la statistique. Diverses règles de confidentialité s'appliquent à toutes les données diffusées ou publiées afin d'empêcher la publication ou la divulgation de toute information jugée confidentielle. Au besoin, des données sont supprimées pour empêcher la divulgation directe ou par recoupement de données reconnaissables.

Révisions et désaisonnalisation

Cette méthodologie ne s'applique pas à ce programme statistique.

Exactitude des données

Les erreurs d'enquête peuvent provenir de différentes sources. Une dimension de l'erreur d'enquête est l'erreur d'échantillonnage. Ce type d'erreur survient lorsqu'une estimation est fondée sur un échantillon de la population, plutôt que sur la population entière. L'erreur d'échantillonnage peut être exprimée par l'intervalle de confiance (IC) ou le coefficient de variation (c.v.).

Voici des estimations approximatives d'erreur d'échantillonnage pour des estimations au niveau du Canada. Elles sont fondées sur des résultats moyens ¿ il ne s'agit pas de résultats pour une variable particulière.

- Longueur approximative des intervalles de confiance de 95 % pour une proportion de 50 % (niveau du Canada) : 4,0 %
- Longueur approximative des intervalles de confiance de 95 % pour une proportion de 10 % (niveau du Canada) : 2,5 %
- Coefficients de variation approximatifs pour une proportion de 10 % (niveau du Canada) : 6 %

Le taux de réponse à l'Enquête sur la sensibilisation aux opioïdes s'est élevé à 54 %.

Les estimations de l'enquête sont ajustées afin de rendre compte des cas de non-réponse par l'intermédiaire du poids de sondage. Dans la mesure où les ménages et les personnes qui ne répondent pas diffèrent du reste de l'échantillon, les résultats peuvent être biaisés.

Les erreurs de couverture se produisent lorsqu'il y a des différences entre la population cible et la population observée. La population observée comprend les personnes vivant dans des logements de la base de sondage ayant une adresse postale. Environ 95 % des logements de la base de sondage avaient une adresse postale. Dans la mesure où la population exclue diffère du reste de la population cible, les résultats peuvent être biaisés.

Date de modification :