Enquête sur l'industrie de messageries et des services locaux de messagers

Information détaillée pour 2008

Statut :

Inactive

Fréquence :

Annuelle

Numéro d'enregistrement :

4703

Cette enquête sert à recueillir des données financières et d'exploitation/production nécessaires à l'élaboration de politiques et de programmes économiques nationaux et régionaux.

Date de la parution - 4 février 2010 (L'année de référence 2008 est la dernière diffusion de l'Enquête sur l'industrie des messageries et des services locaux de messagers puisque celle-ci a été abandonnée.)

Aperçu

Les résultats de l'enquête représentent les estimations, sur la base de l'année fiscale, pour les statistiques financières et d'exploitation de l'industrie canadienne des messageries et des services locaux de livraison.

Classée sous le code 492 du Système de classification des industries de l'Amérique du Nord (SCIAN), cette industrie comprend les établissements dont l'activité principale consiste à fournir des services de messageries ou des services de messagers et de livraison de petits colis à l'intérieur d'une zone urbaine donnée. Le type et la taille des colis transportés, les délais de livraison et les services de classe supérieure, comme la livraison garantie et le service de repérage, constituent les caractéristiques principales de leurs activités.

Les résultats de cette enquête fournissent des informations sur les principales catégories de revenus et de dépenses de même que sur le volume d'affaires, l'origine et la destination des livraisons et le nombre de véhicules en service.

Ces résultats sont utilisés pour produire des estimations de la production économique au niveau national et provincial / territorial. Ils sont également utilisés par les entreprises du secteur privé pour mesurer la performance de l'industrie et pour développer de nouveaux marchés.

Activité statistique

L'enquête est menée dans le cadre du programme de l'Enquête unifiée auprès des entreprises (EUE). Le programme de l'EUE a été conçu pour intégrer, au fil du temps, les quelques 200 enquêtes auprès des entreprises dans un même programme d'enquête principal. L'EUE vise à recueillir des données plus détaillées qu'auparavant sur les industries et les produits au niveau provincial, tout en évitant les chevauchements entre différents questionnaires. La restructuration des questionnaires d'enquête sur les entreprises a permis plus d'harmonie en ce qui a trait à la présentation, à la structure et au contenu, ce qui donne dans l'ensemble des statistiques économiques plus cohérentes et précises. L'approche unifiée rend la déclaration plus facile pour les entreprises ayant des activités dans différentes industries puisqu'elles peuvent ainsi fournir des renseignements similaires pour chaque succursale. Elles n'ont donc pas à remplir des questionnaires, dont la présentation, la formulation et même les concepts changent d'une industrie à l'autre.

Cette activité statistique fait partie d'un ensemble d'enquêtes qui permettent de mesurer divers aspects des activités liées au mouvement des gens et des marchandises. Cet ensemble d'enquêtes se compose des groupes suivants :

Transport aérien, y compris les enregistrements portant sur le mouvement des aéronefs, des passagers et des marchandises par voie aérienne des transporteurs aériens canadiens et étrangers, ainsi que les caractéristiques opérationnelles et financières des transporteurs aériens canadiens. Ces données proviennent du Centre des statistiques de l'aviation.

Transport ferroviaire, y compris les enregistrements portant sur le transport ferroviaire au Canada, et entre les États-Unis et le Canada.

Transport routier, y compris les enregistrements portant sur tout le transport routier au Canada. Outre les programmes d'enquête auprès des transporteurs et des propriétaires de véhicules immatriculés, certains programmes ont besoin de données administratives provinciales et territoriales regroupées.

Période de référence : année financière

Sujets

  • Transport
  • Transport routier

Sources de données et méthodologie

Population cible

Tous les transporteurs et les chauffeurs-exploitants classifiés sous l'industrie des messageries et des services locaux de livraison.

Élaboration de l'instrument

La conception du questionnaire a été réalisée pour la première fois lors de l'enquête de 1997 et revue en profondeur lors de l'enquête de 1999. Les principaux utilisateurs et les principaux répondants furent consultés. Le questionnaire satisfait aux exigences statistiques des comptes nationaux en information financière et aux exigences statistiques des ministères des transports, des entreprises et associations en information financière et d'exploitation.

Échantillonnage

Il s'agit d'une enquête transversale par échantillon.

L'unité d'échantillonnage utilisée pour l'enquête probabiliste est constituée des établissements d'une entreprise qui ont des activités dans la même branche d'activité et dans la même province. L'unité d'échantillonnage peut également être appelée «grappe d'établissements».

Deux sources de données ont servi à calculer les estimations:

. Une enquête sur échantillon probabiliste des établissements de messageries et de services locaux de livraison dont le revenu annuel brut d'entreprise est supérieur aux seuils d'enquête;

. Des données fiscales permettant d'établir des estimations pour les entreprises dont le revenu annuel d'entreprise est inférieur au seuil d'enquête.

Parmi les 2 244 établissements au-dessus des seuils d'enquête, 672 établissements furent sélectionnés pour faire partie de l'échantillon de 2008. Le taux d'échantillonnage global s'établit ainsi à 30 %.

Sources des données

Collecte des données pour cette période de référence : 2009-02-15 à 2009-09-15

Il s'agit d'une enquête à participation obligatoire.

Les données sont obtenues directement auprès des répondants et sont tirées de fichiers administratifs.

Les questionnaires furent envoyés par la poste aux établissements sélectionnés pour faire partie de l'échantillon et identifiés comme employeurs sur le Registre des entreprises. Des données fiscales furent utilisées pour les établissements sélectionnés pour faire partie de l'échantillon et identifiés comme non-employeurs (principalement des chauffeurs exploitants à leur propre compte).

En plus d'avoir recours à l'envoi de questionnaires par la poste, on a aussi procédé à des interviews téléphoniques assistées par ordinateur (ITAO) pour la collecte, la saisie, la vérification et le suivi des données.

Voir le(s) Questionnaire(s) et guide(s) de déclaration .

Détection des erreurs

Au moment de la collecte, les données rapportées sont examinées afin de déterminer si elles sont complètes et cohérentes, grâce à des vérifications automatisées et à un examen analytique.

Imputation

Un système automatisé de vérification et d'imputation est utilisé pour imputer des données dans les cas de refus, de non-réponse et de non-contact. Le processus d'imputation est aussi couplé à un examen analytique manuel.

Estimation

Le système généralisé d'estimation est utilisé pour produire des estimations pour l'ensemble de la population observée.

De plus, les poids d'échantillonnage tirés du plan de sondage sont modifiés et améliorés à partir de données plus à jour. On a pu procéder ainsi parce que, depuis le tirage de l'échantillon, le Registre des entreprises a été mis à jour et comporte des renseignements plus complets. L'ensemble final de poids rend compte de la façon la plus juste possible de l'évolution des caractéristiques de la population de cette industrie.

Les estimations finales sont calculées en combinant les estimations d'enquête et les estimations de données fiscales.

Évaluation de la qualité

Avant d'être diffusés, les résultats combinés de l'enquête sont analysés pour fins de comparabilité; en général, cette opération consiste à examiner en détail les réponses individuelles (surtout celles des grandes sociétés), à revoir la conjoncture générale et les tendances historiques et enfin à comparer ces résultats à d'autres sources de données.

Contrôle de la divulgation

La Loi interdit à Statistique Canada de rendre publique toute donnée susceptible de révéler de l'information obtenue en vertu de la Loi sur la statistique et se rapportant à toute personne, entreprise ou organisation reconnaissable sans que cette personne, entreprise ou organisation le sache ou y consente par écrit. Diverses règles de confidentialité s'appliquent à toutes les données diffusées ou publiées afin d'empêcher la publication ou la divulgation de toute information jugée confidentielle. Au besoin, des données sont supprimées pour empêcher la divulgation directe ou par recoupement de données reconnaissables.

Les règles de base sur la confidentialité sont appliquées à toutes les données apparaissant dans les tableaux publiés et sur CANSIM. Les données jugées confidentielles sont marquées d'un « X » et d'autres données sont supprimées pour éviter de dévoiler les données confidentielles de façon résiduelle.

Révisions et désaisonnalisation

Les estimations annuelles sont fournies pour l'année de référence. Les données de l'année de référence précédente sont révisées, au besoin. Comme il s'agit d'une enquête annuelle, la désaisonnalisation des données n'est pas pertinente.

Exactitude des données

Toutes les enquêtes risquent de comporter des erreurs d'échantillonnage et des erreurs non dues à l'échantillonnage. Statistique Canada a recours à toute une gamme de méthodes pour minimiser tous les types d'erreur. Tous les efforts furent déployés pour réduire les erreurs non dues à l'échantillonnage, lesquelles découlent des omissions, du dédoublement, de la déclaration et du traitement.

À l'échelle nationale, le taux de réponse global pondéré, qui combine les données de l'enquête aux données fiscales, s'est établi à 88 % pour les estimations du revenu total au niveau de l'industrie (SCIAN 492). Pour les messageries (SCIAN 4921), ce taux était de 90 %, alors qu'il était de 88 % pour les services locaux de messagers (SCIAN 4922).

La qualité des estimations calculées est mesurée par un indicateur de la qualité globale qui tient à la fois compte des taux de réponse et des coefficients de variation (c.v.). Voir le tableau de l'Indicateur de la qualité globale, ci-dessous.

En se basant sur cet indicateur, les estimations du revenu total pour l'ensemble de l'industrie (SCIAN 492) furent jugées excellentes au niveau national, provincial et territorial pour 2008. Pour les messageries (SCIAN 4921), la qualité des estimations a aussi été jugée excellente au niveau national, provincial et territorial. Pour les services locaux de messagers (SCIAN 4922), la qualité des estimations a été jugée excellente au niveau national et d'excellente à bonne au niveau provincial et territorial.

Dans l'ensemble, les estimations de 2008 sont perçues comme présentant un portrait juste et fiable de l'industrie des messageries et des services locaux de messagers au Canada. Les indicateurs de qualité globale sont disponibles sur demande.

Date de modification :