Estimations du nombre de familles de recensement au 1er juillet, Canada, provinces et territoires

Information détaillée pour 1er juillet 2019

Statut :

Active

Fréquence :

Annuelle

Numéro d'enregistrement :

3606

Ce programme d'estimations fournit des estimations annuelles du nombre de familles de recensement pour le Canada, les provinces et les territoires.

Date de la parution - 6 novembre 2019

Aperçu

Ce programme d'estimations fournit des estimations annuelles du nombre de familles de recensement pour le Canada, les provinces et les territoires. À partir de 2006, une nouvelle méthode est utilisée afin de produire les estimations de familles de recensement.

Ce programme d'estimations sert au calcul des indicateurs démographiques, sociaux et économiques. Ces estimations servent à la planification, l'évaluation des programmes et comme population de base pour plusieurs études.

Période de référence : Du 1er juillet au 30 juin.

Sujets

  • Estimations et projections démographiques
  • Familles, ménages et logement
  • Population et démographie

Sources de données et méthodologie

Population cible

La définition de la famille utilisée pour les estimations correspond, à une exception près, à celle du recensement. Conséquemment, une famille de recensement telle que définie au Recensement de 2016 correspond à l'une des catégories suivantes :

- un couple marié et les enfants, le cas échéant, du couple et/ou de l'un ou l'autre des conjoints;
- un couple en union libre et les enfants, le cas échéant, du couple et/ou de l'un ou l'autre des partenaires;
- un parent seul, peu importe son état matrimonial, habitant avec au moins un enfant dans le même logement et cet ou ces enfants.

Tous les membres d'une famille de recensement particulière habitent le même logement. Les enfants peuvent être des enfants naturels, par le mariage, par l'union libre ou par adoption, peu importe leur âge ou leur état matrimonial, du moment qu'ils habitent dans le logement sans leur propre conjoint marié, partenaire en union libre ou enfant. Les petits-enfants habitant avec leurs grands-parents, alors qu'aucun des parents n'est présent, constituent également une famille de recensement.

L'exception réside dans la façon avec laquelle les partenaires de même sexe sont considérés. Alors qu'ils créent une famille pour le recensement, il n'en est pas de même avec le programme des estimations avant 2006. À partir de 2006, le programme des estimations a la même définition que le recensement.

Élaboration de l'instrument

Cette méthodologie ne s'applique pas.

Échantillonnage

Cette méthodologie ne s'applique pas.

Sources des données

Les données sont tirées de fichiers administratifs et sont dérivées de diverses enquêtes de Statistique Canada et/ou d'autres sources.

Avant 2006, ces estimations sont fondées sur les résultats du recensement, rajustés pour tenir compte du sous-dénombrement net des familles. À partir de 2006, les estimations du nombre de familles de recensement sont dérivées des données du fichier T1 sur la famille (T1FF), du recensement, du sous-dénombrement net du recensement des familles provenant des études de couverture et des estimations de population.

Pour les estimations postcensitaires, les données qui proviennent du recensement et des études de couverture sont dérivées des données de 2016.

Détection des erreurs

Cette méthodologie ne s'applique pas à ce programme statistique.

Imputation

Aucune imputation n'a été effectuée.

Estimation

À partir de 2016, les estimations postcensitaires du nombre de familles de recensement sont produites, suivant une méthodologie comportant trois étapes : (1) Correction des biais du fichier T1FF en utilisant le nombre de chefs de famille du recensement; (2) Ajustement de la date de référence des données du fichier T1FF en utilisant les estimations de population; (3) Ajustement de la couverture du recensement en utilisant les études de couverture du recensement.

De 2006 à 2015, les estimations sont intercensitaires. Elles sont produites avec la même méthode que les estimations postcensitaires. Seuls les paramètres du modèle changent. Les coefficients de correction et l'ajustement pour le sous-dénombrement net du recensement sont interpolés linéairement à partir de deux recensements consécutifs et les estimations de population sont de niveau intercensitaire.

De 1986 à 2006, les estimations intercensitaires sont le résultat d'une interpolation linéaire entre les comptes du recensement rajustés pour le sous-dénombrement net des familles.

Évaluation de la qualité

Pour plus d'informations concernant l'évaluation de la qualité des estimations du nombre de familles de recensement, voir le chapitre 10 de Méthodes d'estimation de la population et des familles à Statistique Canada, Centre de la démographie, Catalogue 91-528-XIF (disponible au menu latéral « Publications »).

Contrôle de la divulgation

La loi interdit à Statistique Canada de divulguer toute information recueillie qui pourrait dévoiler l'identité d'une personne, d'une entreprise ou d'un organisme sans leur permission ou sans en être autorisé par la Loi sur la statistique. Diverses règles de confidentialité s'appliquent aux données diffusées ou publiées afin d'empêcher la publication ou la divulgation de toute information jugée confidentielle. Au besoin, des données sont supprimées pour empêcher la divulgation directe ou par recoupement de données reconnaissables.

Révisions et désaisonnalisation

Les données sont révisées une fois par an. Après chaque recensement, les estimations postcensitaires sont révisées afin de produire les estimations intercensitaires.

Les estimations démographiques sont révisées d'après les statistiques sur les naissances, les décès et la migration interprovinciale et internationale aussitôt que celles-ci sont disponibles. Les révisions peuvent entraîner des changements significatifs pour certaines composantes, notamment la migration interprovinciale.

Les données sur la migration interprovinciale proviennent de deux sources. Les estimations provisoires de la migration sont calculées d'après les changements d'adresse enregistrés par le programme de prestation fiscale pour enfants de l'Agence du revenu du Canada et sont diffusées peu après le mois de référence. Les estimations définitives de la migration interprovinciale sont calculées d'après les adresses inscrites sur les déclarations de revenus des particuliers et sont diffusées un an après l'année de référence.

Exactitude des données

Trois sources d'erreur et de biais contribuent à l'erreur en fin de période : (1) la méthode utilisée; (2) la correction pour le sous-dénombrement net du recensement; (3) les univers couverts.

Documentation

  • Méthodes d'estimation de la population et des familles à Statistique Canada
    Le guide Méthodes d'estimation de la population et des familles offre des descriptions détaillées des sources de données et des méthodes utilisées par Statistique Canada pour produire des estimations de la population. Elles comportent : les estimations postcensitaires et intercensitaires de la population; la population de départ; les naissances et les décès; l'immigration; les émigrations; les résidents non permanents; la migration interprovinciale; les estimations infraprovinciales de la population; les estimations de la population selon l'âge, le sexe et l'état matrimonial et les estimations des familles de recensement.

    Dernière révision : 17 novembre 2015.
Date de modification :