Enseignement dans la langue de la minorité et dans la langue seconde - Écoles primaires et secondaires indépendantes

Information détaillée pour 2004-2005

Statut :

Inactive

Fréquence :

Occasionnelle

Numéro d'enregistrement :

3129

Cette enquête est conçue pour collecter de l'information sur les programmes d'enseignement de langues officielles offerts dans les écoles primaires et secondaires indépendantes. Les données seront utilisées par le ministère du Patrimoine canadien afin d'établir le montant des contributions fédérales versées aux écoles indépendantes dans le cadre du Programme des langues officielles dans l'enseignement.

Date de la parution - Aucun fichier de microdonnées à grande diffusion n'a été produit par Statistique Canada pour cette enquête.

Aperçu

Cette enquête est conçue pour recueillir l'information sur les programmes d'enseignement de langues officielles offerts dans les écoles primaires et secondaires indépendantes.

On fournit au ministère du Patrimoine canadien des données relatives au financement des programmes de langues, de même qu'une adresse complète de toutes les écoles indépendantes à des fins de financement.

Période de référence : Année scolaire

Période de collecte : Octobre à février

Sujets

  • Éducation, formation et apprentissage
  • Langues

Sources de données et méthodologie

Population cible

Toutes les écoles primaires et secondaires indépendantes en Ontario, Nouvelle-Écosse, et Manitoba qui ont des programmes d'enseignement de langues officielles.

Élaboration de l'instrument

Il s'agit d'un questionnaire papier, élaboré en 1972, qui est envoyé par la poste au directeur de l'école. Ce dernier remplit le questionnaire et le retourne par la poste.

Échantillonnage

Il s'agit d'un recensement avec plan transversal.

Aucun échantillonnage n'est fait, les données étant recueillies pour toutes les unités de la population cible.

Sources des données

Il s'agit d'une enquête à participation obligatoire.

Les données sont obtenues directement auprès des répondants.

Les données sont recueillies à l'aide de questionnaires envoyés aux directeurs des écoles.

Le questionnaire papier est envoyé par la poste en octobre aux directeurs des écoles, qui doivent fournir les données dont ils disposent en date du 30 septembre de l'année scolaire en cours. La collecte, la saisie, la vérification préliminaire des données et le suivi auprès des directeurs non répondants sont effectués par la Division des opérations et de l'intégration de Statistique Canada à Ottawa, en Ontario. La saisie et la vérification préliminaire des données sont effectuées simultanément pour assurer la validité des données.

Voir le(s) Questionnaire(s) et guide(s) de déclaration .

Détection des erreurs

Des règles de vérification ont été établies pour vérifier les incohérences logiques de même que les valeurs invalides et manquantes des données d'enquête. Ce processus de détection des erreurs a été exécuté durant la saisie des données avec Blaise. Deux sources d'erreur étaient possibles : un directeur d'école qui commet une erreur en répondant au questionnaire ou une erreur de saisie des données.

Des valeurs manquantes ont été décelées. Des incohérences dans les questions numériques ont été repérées grâce à différents types de vérifications. Des vérifications d'égalité ont permis de confirmer que certaines sommes s'additionnaient (p. ex. des pourcentages qui s'additionnent pour donner 100 %, des cases qui totalisent un total fourni précédemment). Des vérifications d'inégalité ont permis de confirmer que les valeurs de certaines cases étaient supérieures à celles d'autres cases auxquelles elles étaient liées (p. ex. le nombre d'élèves inscrits au programme des langues officielles n'est pas plus grand que le total des effectifs). Les vérifications de proportion ont permis de confirmer que les valeurs de deux cases liées étaient comprises dans certaines limites d'une relation prédéterminée (p. ex. le pourcentage de la semaine scolaire pour les élèves qui étudient la langue seconde doit être moins de 25%). Des contrôles de la cohérence ont permis de confirmer que, dans le cas où un concept ou un renseignement apparaissait dans plusieurs questions, les réponses fournies à chaque question de l'ensemble étaient en fait cohérentes.

Le code «Aucune réponse» a été assigné chaque fois que les répondants n'avaient pas répondu aux questions qui auraient dû recevoir une réponse.

Imputation

Cette méthodologie ne s'applique pas à ce programme statistique.

Estimation

Cette méthodologie ne s'applique pas à ce programme statistique.

Évaluation de la qualité

On effectue une série de contrôles de la qualité, notamment :
1) on vérifie la cohérence interne des données, notamment en faisant le compte de fréquences de certains éléments d'information; et
2) on compare les données de l'année la plus récente à celles des années antérieures pour déceler tout changement anormal ou imprévu.

Contrôle de la divulgation

La loi interdit à Statistique Canada de divulguer toute information recueillie qui pourrait dévoiler l'identité d'une personne, d'une entreprise ou d'un organisme sans leur permission ou sans en être autorisé par la loi. Diverses règles de confidentialité s'appliquent à toutes les données diffusées ou publiées afin d'empêcher la publication ou la divulgation de toute information jugée confidentielle. Au besoin, des données sont supprimées pour empêcher la divulgation directe ou par recoupement de données reconnaissables.

Aucun fichier de micro-données à grande diffusion ne sera publié par Statistique Canada et aucune donnée ne sera fournie via l'initiative de démocratisation des données (IDD).

Révisions et désaisonnalisation

Cette méthodologie ne s'applique pas à ce programme statistique.

Exactitude des données

La méthodologie de cette enquête a été conçue pour contrôler les erreurs et pour en réduire les effets possibles. Cependant, les résultats de l'enquête peuvent néanmoins être entachés d'erreurs (p. ex. erreurs de couverture, de réponse et de traitement et erreurs dues à la non-réponse).

Couverture :
Dans le cas des écoles privées de la Nouvelle-Écosse, de l'Ontario et du Manitoba, la couverture de l'enquête est considérée comme étant de 98 % à 100 %.

Erreur de couverture :
La base de sondage est mise à jour chaque année et comprend idéalement toutes les écoles privées de la Nouvelle-Écosse, de l'Ontario et du Manitoba pour les élèves citoyens canadiens. Chaque année, de nouvelles écoles sont ouvertes et d'autres sont fermées. Bien qu'on dispose d'un système pour la mise à jour de la base de sondage, il est possible que certains de ces changements ne soient pas pris en compte d'une année à l'autre. Il est possible que l'information n'ait pas été mise à jour ou ne soit pas disponible antérieurement à la collecte des données.

Coefficients de variation : Ils ne sont pas calculés étant donné que cette enquête est un recensement.

Taux de réponse :
Les taux de réponse varient selon les provinces. Ils se situent généralement entre 79 % et 97 %.

Date de modification :