Statistiques relatives aux mouvements des aéronefs

Information détaillée pour septembre 2019

Statut :

Active

Fréquence :

Mensuelle

Numéro d'enregistrement :

2715

Cette enquête recueille des données sur le mouvement des aéronefs au Canada.

Date de la parution - 28 novembre 2019 (Premier d'une série de communiqués pour cette période de référence.)

Aperçu

Cette enquête fournit des estimations sur le mouvement des aéronefs au Canada. Transports Canada et NAV CANADA utilisent cette information pour évaluer la charge de travail des contrôleurs de la circulation aérienne, l'activité des aéronefs et l'utilisation des pistes d'atterrissage. Cette information est aussi utilisée pour les améliorations et la planification des aéroports.

Activité statistique

Cette activité statistique fait partie d'un ensemble d'enquêtes qui mesurent divers aspects des activités liées au mouvement des gens et des marchandises. L'ensemble se compose des groupes suivants :

Transport aérien inclut les enregistrements portant sur le mouvement des aéronefs, des passagers et des marchandises par voie aérienne, pour les transporteurs aériens canadiens et étrangers, ainsi que les caractéristiques opérationnelles et financières des transporteurs aériens canadiens. Ces données proviennent du Centre des statistiques de l'aviation.

Transport ferroviaire inclut les enregistrements portant sur le transport ferroviaire au Canada et entre les États-Unis et le Canada.

Transport routier comprend les enregistrements concernant tout le transport routier au Canada. Outre les programmes d'enquête auprès des transporteurs et des propriétaires de véhicules immatriculés, certains programmes ont besoin de données administratives provinciales et territoriales regroupées.

Sujets

  • Transport
  • Transport aérien

Sources de données et méthodologie

Population cible

Les statistiques relatives aux mouvements des aéronefs couvrent les mouvements d'aéronefs locaux et itinérants déclarés respectivement par les unités de contrôle de la circulation aérienne aux tours de contrôle de NAV CANADA, aux stations d'information de vols de NAV CANADA et par le personnel affecté aux aéroports, le personnel des transporteurs, les membres des clubs aéronautiques et des employés des divers paliers de gouvernement aux aéroports sans tours de contrôle ou de stations d'information de vol à travers le Canada.

Élaboration de l'instrument

Cette méthodologie ne s'applique pas.

Échantillonnage

Il s'agit d'un recensement avec plan transversal.

Les données sont recueillies pour toutes les unités de la population cible, ainsi aucun échantillonnage n'est fait.

Univers de l'enquête

Cette enquête couvre tous les mouvements des aéronefs dans les aéroports canadiens avec ou sans tour de contrôle ou station d'information de vol de NAV CANADA.

Il y a approximativement 6 000 aérodromes au Canada ayant des facilités sur terre (pistes et/ou héliports) et sur l'eau. De ceux-ci, approximativement 1 900 sont des aéroports certifiés et enregistrés par Transports Canada.

Sources des données

Les données sont obtenues directement auprès des répondants et sont tirées de fichiers administratifs.

Aéroports avec tour de contrôle ou station d'information de vol de NAV CANADA :

Il s'agit d'une enquête à participation obligatoire pour les aéroports dotés d'une tour de contrôle pour la circulation aérienne ou d'une station d'information de vol de NAV CANADA.

Les méthodes pour rapporter les mouvements des aéronefs à NAV CANADA sont décrites dans le manuel intitulé « Indicatifs de la circulation aérienne » (MANOPS ATC).

Aéroports sans tour de contrôle ou station d'information de vol de NAV CANADA :

Il s'agit d'une enquête à participation volontaire pour les aéroports canadiens sans tour de contrôle pour la circulation aérienne ou station d'information de vol de NAV CANADA.

Les rapports quotidiens sur la circulation aérienne sont utilisés pour faire la cueillette de l'information sur chaque arrivée et/ou chaque départ d'aéronef et ils sont retournés par la poste ou par moyens électroniques au Centre des statistiques de l'aviation de Statistique Canada.

Les données pour quelques aéroports du Manitoba sont soumises par le Ministère de l'infrastructure et des transports du gouvernement du Manitoba.

Les données pour quelques aéroports du Québec sont soumises par l'Administration régionale Kativik au Québec et le ministère des Transports du Québec.

Les rapports quotidiens sur la circulation aérienne sont conçus pour le captage de trois ensembles de données se rattachant à chaque arrivée et/ou chaque départ d'aéronef pour les vols itinérants et de deux ensembles pour les vols locaux.

La partie A du rapport qui traite des mouvements itinérants procure les renseignements suivants à l'endroit de chaque mouvement, soit :

(a) la marque d'immatriculation de l'aéronef ou le code du transporteur aérien et le numéro de vol;
(b) le genre ou type d'aéronef;
(c) l'origine du dernier aéroport précédant l'atterrissage à l'aéroport déclarant ou la destination de vol après le décollage.

La partie B du rapport a trait au nombre de mouvements des vols locaux, soit civils ou militaires pour chaque journée.

Voir le(s) Questionnaire(s) et guide(s) de déclaration .

Détection des erreurs

Aéroports avec tour de contrôle ou station d'information de vol de NAV CANADA :

Les cycles de vérification font partie des programmes du traitement des données sur l'ordinateur et servent à identifier les erreurs commises lors de l'échange des données ou de la saisie des données. Les erreurs identifiées sont corrigées manuellement par les préposés à la vérification au Centre des statistiques de l'aviation.

Des erreurs peuvent survenir si le type d'aéronef est rapporté ou capté en erreur pour une envolée. Par exemple, le rapport ou le captage pour une envolée d'un B727 au lieu d'un B737 pourrait ne pas être détecté durant l'étape de vérification. L'information sur les types d'aéronef est enregistrée par des contrôleurs très spécialisés dans la circulation aérienne, utilisant des codes officiels d'un manuel commun, ce qui minimise ce problème.

De même, les données étant séparées par endroit géographique en utilisant des codes d'identification, ceux-ci peuvent donner lieu à des erreurs. Pour les petites localités, des codes composés de lettres-chiffres sont souvent utilisés et ceux-ci déterminent les emplacements géographiques auxquels sont attribuées les données. Dans certains cas, quand une erreur de séquence est introduite dans le système soit par l'unité rapportant ou durant le captage, un mouvement intérieur pourrait être classifié comme transfrontalier ou vice versa. L'utilisation des manuels pour des codes d'identification d'emplacements aide à minimiser cette anomalie.

Aéroports sans tour de contrôle ou station d'information de vol de NAV CANADA :

La validité des données rapportées est assurée et contrôlée au moyen d'un ensemble de programmes de vérification sur l'ordinateur. Les erreurs identifiées qui apparaissent dans les documents de référence ou lors de l'échange des données sont corrigées manuellement par les préposés à la vérification au Centre des statistiques de l'aviation.

Imputation

Cette méthodologie ne s'applique pas à cette enquête.

Estimation

Cette méthodologie ne s'applique pas à ce programme statistique.

Évaluation de la qualité

Les données reçues sont totalisées, et sont sujettes à plusieurs analyses de validation comportant des relations de travail très étroites avec le fournisseur de données afin d'assurer que les données correspondent à des séries alternatives, ainsi que l'analyse d'articles de journaux et revues spécialisées concernant l'industrie afin d'assurer que les données suivent les tendances.

Contrôle de la divulgation

La loi interdit à Statistique Canada de divulguer toute information recueillie qui pourrait dévoiler l'identité d'une personne, d'une entreprise ou d'un organisme sans leur permission ou sans en être autorisé par la loi. Diverses règles de confidentialité s'appliquent à toutes les données diffusées ou publiées afin d'empêcher la publication ou la divulgation de toute information jugée confidentielle.

Au besoin, des données sont supprimées pour empêcher la divulgation directe ou par recoupement de données reconnaissables. Les données pour une industrie ou une variable en particulier peuvent être supprimées (avec les données d'une autre industrie ou variable) si le nombre d'entreprises dans la population est trop petit.

Révisions et désaisonnalisation

Les estimations mensuelles sont fournies pour le mois de référence. Les données des mois précédents sont révisées si nécessaire. Les révisions sont prises en compte dans les tableaux mensuels et annuels de CANSIM.

On ne fait pas d'ajustements saisonniers.

Exactitude des données

Le Centre des statistiques de l'aviation maintient une base de données avec un fichier des paramètres sur toutes les marques d'immatriculation des aéronefs. L'emmagasinage de ces renseignements permet d'alléger le fardeau des répondants appelés à fournir les données et de plus contribue à minimiser les erreurs inhérentes à la préparation des documents de référence.

D'autres informations du fichier des paramètres fournissent des renseignements comme les marques d'immatriculation d'aéronefs assorties avec les genres correspondants d'aéronefs, le poids maximum au décollage des appareils, le type du groupe motopropulseur (à piston, à réaction ou turbo) et selon que l'aéronef est à voilure fixe, un hélicoptère ou un planeur. Cette information sert également à identifier le genre de vols effectués par des appareils commerciaux, privés ou gouvernementaux et la région géographique des vols.

Le fichier des paramètres renferme en outre l'information sur l'environnement de l'aéroport, ce qui permet de vérifier sa catégorie. La piste déclarée est donc homologuée et la différence entre l'UTC et l'heure locale est assignée.

Aéroports avec tour de contrôle ou station d'information de vol de NAV CANADA :

Pour les statistiques sur les mouvements des aéronefs provenant des aéroports avec tour de contrôle ou station d'information de vol, les données sont jugées comme étant de haute qualité, étant donné que le personnel de ces unités est hautement formé et possède une expertise dans la surveillance des opérations et la manière de remplir les déclarations.

Aéroports sans tour de contrôle ou station d'information de vol de NAV CANADA :

Les rapports quotidiens sur les mouvements d'aéronefs sont finalisés tous les jours et retournés par la poste ou par moyens électroniques au Centre des statistiques de l'aviation où ils sont enregistrés et vérifiés manuellement afin d'en assurer la clarté et la fiabilité. Dans les cas de non-réponse, les répondants sont contactés par téléphone afin de faire un suivi.

Pour les aéroports non desservis par une tour de contrôle ou une station d'information de vol, les répondants à l'enquête ne connaissent pas toujours tous les mouvements des aéronefs de leur aéroport vu leurs multiples obligations dans d'autres sphères. Par exemple, le gérant de petits aéroports est souvent responsable de l'administration et du maintien des installations et services de l'établissement aéroportuaire. De plus, les rapports quotidiens de la circulation aérienne pour certains aéroports sont parfois remplis par les gérants d'aéro-clubs qui ne connaissent pas entièrement les activités qui se déroulent dans les autres centres de l'aéroport.

Il est parfois difficile, pour les opérations des écoles de pilotage, d'enregistrer chaque mouvement local d'un aéronef. Dans ces cas, le Centre des statistiques de l'aviation avise le gestionnaire ou gérant d'aéroport de rapporter les mouvements locaux de manière à ce qu'ils reflètent le nombre d'heures effectuées dans les opérations des vols à l'entraînement. Les observations montrent qu'en moyenne six circuits peuvent être effectués durant chaque heure d'entraînement au vol. C'est donc dire qu'on devrait compter 12 mouvements locaux pour chaque heure d'entraînement au vol. Pour les aéroports dont les circuits exigent une différente norme, le déclarant se doit de faire les corrections en conséquence.

Documentation

Date de modification :