Statistiques des affrètements aériens

Information détaillée pour 2011

Statut :

Inactive

Fréquence :

Annuelle

Numéro d'enregistrement :

2705

Cette enquête recueille des données sur l'origine et la destination des passagers et des marchandises pour les services d'affrètement offerts par les transporteurs aériens commerciaux qui fournissent de tels services.

Date de la parution - 24 septembre 2012 : Pour l'année de référence 2012, cette enquête a été fusionnée avec l'enquête sur l'activité aéroportuaire (numéro d'enregistrement 2701).

Aperçu

Cette enquête recueille des données sur l'origine et la destination des passagers et des marchandises pour les services d'affrètement offerts par les transporteurs aériens commerciaux qui fournissent de tels services. Les données recueillies seront utilisées pour suivre l'évolution de l'industrie aérienne, pour réglementer les services aériens internationaux, pour assurer la sécurité, pour planifier et maintenir le système de transport aérien, et pour fournir des entrées dans le Système de comptabilité nationale et pour l'Office des transports du Canada. De temps en temps, les principaux transporteurs et les principales agences de voyages utiliseront également cette information pour leurs analyses.

Activité statistique

Cette activité statistique fait partie d'un ensemble d'enquêtes qui permettent de mesurer divers aspects des activités liées au mouvement des gens et des marchandises. Cet ensemble d'enquêtes se compose des groupes suivants :

Transport aérien, y compris les enregistrements portant sur le mouvement des aéronefs, des passagers et des marchandises par voie aérienne des transporteurs aériens canadiens et étrangers, ainsi que les caractéristiques opérationnelles et financières des transporteurs aériens canadiens. Ces données proviennent du Centre des statistiques de l'aviation.

Transport ferroviaire, y compris les enregistrements portant sur le transport ferroviaire au Canada, et entre les États-Unis et le Canada.

Transport routier, y compris les enregistrements portant sur tout le transport routier au Canada. Outre les programmes d'enquête auprès des transporteurs et des propriétaires de véhicules immatriculés, certains programmes ont besoin de données administratives provinciales et territoriales regroupées.

Période de collecte : mensuellement

Sujets

  • Transport
  • Transport aérien

Sources de données et méthodologie

Population cible

L'enquête sur les affrètements aériens couvre les transporteurs aériens canadiens et étrangers qui offrent des services commerciaux d'affrètement intérieurs ou internationaux au moyen d'aéronefs d'une masse maximale au décollage supérieure à 15 900 kg. Cette enquête couvre également les transporteurs aériens canadiens et étrangers qui assurent des services commerciaux d'affrètement entre le Canada et les États-Unis au moyen d'aéronefs ayant une masse maximale au décollage supérieure à 8 200 kg.

Élaboration de l'instrument

Le questionnaire sur la déclaration de l'origine et la destination des vols affrétés (État 2) recueille des informations détaillées sur les affrètements telles que le nombre de passagers selon l'origine et la destination, le volume de fret selon l'origine et la destination, les numéros de vol, le type d'aéronef, les sièges disponibles et le genre d'affrètement.

Échantillonnage

Il s'agit d'un recensement avec plan transversal.

Aucun échantillonnage n'est fait, les données étant recueillies pour toutes les unités de la population cible.

Sources des données

Il s'agit d'une enquête à participation obligatoire.

Les données sont obtenues directement auprès des répondants.

Les transporteurs aériens doivent remplir, 30 jours suivant la fin du mois observé, un état 2 (I,II,III,IV,F) (Déclaration de l'origine et de la destination de vols affrétés) pour tous les affrètements aériens internationaux pouvant être déclarés. Dans la plupart des cas, les données sont rassemblées et les déclarations sont remplies au siège social de l'entreprise. Les formules (état 2) sont ensuite envoyées au Centre des Statistiques de l'aviation où des commis se chargent du contrôle et du traitement.

La collecte des données est sur une base mensuelle; toutefois, les données sont diffusées annuellement.

Voir le(s) Questionnaire(s) et guide(s) de déclaration .

Détection des erreurs

Sur réception des rapports complétés, les données sont validées. Cette vérification permet d'évaluer la qualité et l'exactitude de l'information sur les affrètements. Les transporteurs aériens doivent déclarer leurs données conformément aux procédures de déclaration élaborées par le Centre des statistiques de l'aviation.

Imputation

Les imputations sont faites en tenant compte de chacun des transporteurs et sont basées sur leur rendement observé dans des conditions d'exploitation similaires.

Estimation

Cette méthodologie ne s'applique pas à ce programme statistique.

Évaluation de la qualité

L'évaluation de la qualité des statistiques relative aux affrètements comprend la comparaison avec les résultats de d'autres enquêtes menées au Centre des statistiques de l'aviation. Ainsi, le nombre de passagers et le volume de fret transporté est comparé aux statistiques sur les mouvements d'aéronefs de Nav Canada et aux données d'exploitation collectées par l'Enquête trimestrielle de l'aviation civile. L'évaluation de la qualité des données inclut également des vérifications systématiques, notamment avec le « Official Airlines Guide » et aux fichiers paramétriques mis à jour au Centre des statistiques de l'aviation. Ces vérifications permettent de maintenir à un haut niveau de qualité les informations sur les numéros de vol, les aéroports de même que sur les types et la capacité des aéronefs.

Contrôle de la divulgation

La loi interdit à Statistique Canada de divulguer toute information recueillie qui pourrait dévoiler l'identité d'une personne, d'une entreprise ou d'un organisme sans leur permission ou sans en être autorisé par la loi. Diverses règles de confidentialité s'appliquent à toutes les données diffusées ou publiées afin d'empêcher la publication ou la divulgation de toute information jugée confidentielle. Au besoin, des données sont supprimées pour empêcher la divulgation directe ou par recoupement de données reconnaissables.

Les données pour une industrie spécifique ou une variable peuvent être supprimées (avec une autre industrie ou variable) si le nombre d'entreprises dans la population est trop petit.

Révisions et désaisonnalisation

Les estimations annuelles sont fournies pour l'année de référence. Les données de l'année de référence précédente sont révisées, au besoin. Comme il s'agit d'une enquête annuelle, la désaisonnalisation des données n'est pas pertinente.

Exactitude des données

Malgré les efforts déployés pour que les opérations de collecte et le dépouillement se déroulent en fonction de normes rigoureuses, les estimations qui en résultent comportent inévitablement des erreurs. Celles-ci sont classées en deux grandes catégories: les erreurs d'échantillonnage et les erreurs non dues à l'échantillonnage. Puisque l'enquête constitue un recensement de la population cible, seules des erreurs non dues à l'échantillonnage peuvent se produire.

Les erreurs non dues à l'échantillonnage ne sont pas liées à l'échantillonnage et peuvent survenir pour de nombreuses raisons. Par exemple, la non-réponse est une source importante d'erreurs non due à l'échantillonnage. La couverture de la population, les écarts dans l'interprétation des questions, les mauvaises réponses des répondants et les erreurs de consignation, de codage et de traitement des données représentent d'autres exemples d'erreurs non liées à l'échantillonnage.

Les erreurs non liées à l'échantillonnage sont contrôlées par la conception minutieuse du questionnaire, par l'utilisation d'un nombre minime de concepts simples et par des vérifications de la cohérence. Les erreurs de couverture ont été réduites au minimum par la mise à jour de la base de sondage à partir de sources multiples. Des mesures telles que les taux de réponse sont utilisées comme indicateurs de l'étendue potentielle des erreurs non dues à l'échantillonnage. Le taux de réponse en 2007 était de 99 %.

La présente enquête renferme des données provenant d'un large éventail de sources: directement des transporteurs et de divers ministères fédéraux et provinciaux. On considère les données de très bonne qualité.

Date de modification :