Enquête sur les coûts de main-d'oeuvre

Information détaillée pour 2001

Statut :

Inactive

Fréquence :

Une fois

Numéro d'enregistrement :

2601

L'enquête sur les coûts de la main-d'oeuvre ayant pour objet de recueillir des informations sur les salaires et les coûts des avantages sociaux qui sont nécessaires à l'établissement d'un indice du coût de la main-d'oeuvre.

Date de la parution - C'était une enquête pilote. Aucune donnée n'était diffusée.

Aperçu

L'Enquête sur les coûts de la main-d'oeuvre ayant pour objet de recueillir des renseignements sur les salariés, la rémunération et les heures de travail et les composantes de la rémunération des salariés, le pourcentage de salariés "visés" pour chaque genre de dépense effectuée par l'employeur et la syndicalisation. Ces renseignements sont nécessaires à l'établissement d'un indice du coût de la main-d'oeuvre. Un tel indice est utilisé pour mesurer le changement dans le coût moyen (salarial et non salarial) d'une heure de travail pour un panier fixe de professions. Il peut aider les employés et les employeurs lors de négociation de conventions collectives et peut être utilisé par les entreprises dans les clauses d'indexation de contrats.

Sujets

  • Salaires, traitements et autres gains
  • Travail

Sources de données et méthodologie

Échantillonnage

Il s'agit d'une enquête transversale par échantillon.

Le plan de sondage prévoit un recensement de toutes les grandes entreprises (celles de plus de 2500 salariés) dont le nom figure dans le Registre d'entreprises, ainsi qu'un échantillon stratifié des entreprises comptant moins de 2500 salariés. L'échantillon est stratifié en fonction des grands groupes d'activité économique de la province et de la taille de l'unité déclarante (telle qu'utiliseé dans les enquêtes ES-1).

Sources des données

Il s'agit d'une enquête à participation volontaire.

Les données sont obtenues directement auprès des répondants.

Des avis postaux sont envoyés environ trois mois avant les questionnaires. Les questionnaires sont postés au cours de la dernière semaine de janvier et de la première semaine de février qui suivent la fin de l'année civile à l'étude. Environ six semaines sont accordées pour retourner le questionnaire rempli, après quoi l'on procède à une relance postale à laquelle on envoit un second questionnaire. A partir de ce moment, les répondants ont 2 semaines pour renvoyer leur déclaration. à la mi-avril, les bureaux régionaux de la division des opérations régionales sont chargés de recueillir les déclarations des non-respondants.

Voir le(s) Questionnaire(s) et guide(s) de déclaration .

Estimation

Les donneés obtenues sont gonflées en fonction de coefficients de pondération établis au départ, on utilise d'autres coefficients de pondération afin de compenser la non-response.

Contrôle de la divulgation

La loi interdit à Statistique Canada de divulguer toute information recueillie qui pourrait dévoiler l'identité d'une personne, d'une entreprise ou d'un organisme sans leur permission ou sans en être autorisé par la Loi sur la statistique. Diverses règles de confidentialité s'appliquent à toutes les données diffusées ou publiées afin d'empêcher la publication ou la divulgation de toute information jugée confidentielle. Au besoin, des données sont supprimées pour empêcher la divulgation directe ou par recoupement de données reconnaissables.

Révisions et désaisonnalisation

Cette méthodologie ne s'applique pas à ce programme statistique.

Exactitude des données

L'objectif est d'obtenir des données qui soient fiables au niveau des codes à 2 chiffres de la CAE pour le Canada et les régions économiques et au niveau des codes à un chiffre de la CAE pour chaque province et territoire.

Date de modification :