Enquête sur les personnes ayant une maladie chronique au Canada (EPMCC)

Information détaillée pour 2014 (troubles de l'humeur et d'anxiété)

Statut :

Inactive

Fréquence :

Aux 2 ans

Numéro d'enregistrement :

5160

L'Enquête sur les personnes ayant une maladie chronique au Canada (EPMCC) a pour but de recueillir des renseignements sur l'impact d'une maladie chronique sur les individus, ainsi que sur la façon dont ils gèrent leur état de santé.

Date de la parution - 30 octobre 2014

Aperçu

L'EPMCC est une enquête transversale menée pour le compte de l'Agence de la santé publique du Canada qui permet de recueillir des renseignements sur l'expérience des Canadiens qui ont des problèmes de santé chroniques. L'EPMCC est produite tous les deux ans et couvre deux maladies chroniques par cycle d'enquête.

L'EPMCC porte sur divers enjeux liés aux problèmes de santé chronique, dont le diagnostic d'un tel problème, les soins reçus d'un professionnel de la santé, les médicaments utilisés et l'autogestion. L'Enquête vise à :

- Déterminer l'impact des conditions de santé chroniques sur la qualité de vie;
- Fournir plus d'information pour savoir comment les gens gèrent leurs conditions de santé chroniques;
- Identifier les comportements liés à la santé influençant les effets de la maladie;
- Identifier les barrières à l'autogestion des conditions de santé chroniques.

Les données de l'EPMCC seront utilisées par les administrations publiques afin de mieux planifier et fournir des services de santé aux personnes ayant des problèmes de santé chroniques et afin d'élaborer des campagnes de sensibilisation du public pour la promotion de la santé et la prévention des maladies. Les chercheurs disposeront de données leur permettant d'observer, d'analyser et de mesurer les facteurs influents sur les conditions chroniques et d'en faire état.

Période de référence : Varie selon la question (par exemple : « actuellement » ou « durant le dernier mois », etc.).

Sujets

  • Maladies et état de santé
  • Santé
  • Santé mentale et bien-être

Sources de données et méthodologie

Population cible

L'EPMCC vise la population vivant dans les dix provinces et ayant reçu un diagnostic par un professionnel de la santé pour au moins un des problèmes suivants : un trouble de l'humeur ou d'anxiété (personnes âgées de 18 ans et plus). Sont exclus du champ de l'enquête les personnes vivant dans les réserves et autres peuplements autochtones, les membres à temps plein des Forces canadiennes, la population vivant en établissement et les personnes vivant dans certaines régions éloignées (Région du Nunavik et Région des Terres-Cries-de-la-Baie-James au Québec). En tout, ces exclusions représentent moins de 3% de l'ensemble de la population cible.

Élaboration de l'instrument

Le questionnaire a été élaboré par Statistique Canada en collaboration avec l'Agence de la santé publique du Canada ainsi que leur groupe d'experts : le Comité aviseur sur la surveillance de la santé mentale et des maladies mentales. Le questionnaire a été mis à l'essai en mars 2013 par le Centre d'information sur la conception de questionnaires de Statistique Canada au moyen d'interviews sur place.

Les questions sont conçues aux fins d'interview assistée par ordinateur (IAO), c'est-à-dire que l'enchaînement logique des questions a été programmé au fur et à mesure de leur élaboration. À cette fin, on a précisé le type de réponse requis, les valeurs minimale et maximale, les vérifications en ligne associées à la question et la façon de procéder en cas de non réponse à une question.

Échantillonnage

Il s'agit d'une enquête transversale par échantillon.

L'échantillon pour cette enquête a été tiré à partir des répondants de l'Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes (ESCC) de 2013 (voir numéro d'enregistrement 3226). Afin de produire des estimations fiables par groupe d'âge et sexe, il a été établi que chaque personne ayant déclarée avoir l'une ou l'autre des deux maladies (trouble de l'humeur ou d'anxiété) serait sélectionnée. La taille brute de l'échantillon comprenait 5 875 personnes.

Sources des données

Collecte des données pour cette période de référence : 2013-10-23 à 2014-03-31

Il s'agit d'une enquête à participation volontaire.

Les données sont obtenues directement auprès des répondants.

Les réponses par personnes interposée ne sont pas autorisées. La collecte des données est effectuée au moyen d'interviews téléphoniques assistées par ordinateur (ITAO).

Voir le(s) Questionnaire(s) et guide(s) de déclaration .

Détection des erreurs

La vérification des données a été principalement effectuée au moment de l'interview, grâce à l'application d'interview assistée par ordinateur (IAO). Les intervieweurs ne pouvaient pas entrer de valeurs non valides et les erreurs d'enchaînement ont fait l'objet d'un contrôle grâce à des instructions programmées. Par exemple, l'application d'IAO a fait en sorte que les questions qui ne s'appliquaient pas au répondant n'ont pas été posées. On a également fourni des catégories de réponses précodées pour toutes les variables appropriées. Les intervieweurs ont reçu une formation durant laquelle ils ont appris à classer les réponses recueillies dans la catégorie appropriée.

En réponse à certaines données incompatibles ou inhabituelles, des messages d'avertissement avaient été inclus dans l'application, mais sans prendre de mesures correctrices au moment de l'interview. On a plutôt mis au point, le cas échéant, des versions révisées à appliquer après la collecte des données au bureau central. Les incohérences ont été le plus souvent corrigées en attribuant à l'une ou aux deux variables en question la valeur « Non déclaré ». Une vérification des erreurs critiques provoquant le rejet d'enregistrements de répondants (par exemple, dans les cas de population hors cible) a été faite. Les enchaînements incorrects entre les questions ont aussi été ajustés au cours du traitement des données et un programme de détection et de correction des incohérences entre les données a été appliqué.

Imputation

Il n'y a pas d'imputation dans l'EPMCC.

Estimation

Le poids est le nombre de personnes qu'un répondant représente dans la population cible, incluant lui-même. La somme des poids de toutes les personnes de l'échantillon devrait être égale à la taille de la population cible. Le principe de l'estimation consiste à évaluer l'importance d'une caractéristique en utilisant les poids afin de bien représenter la population cible. Par exemple pour estimer le nombre de femmes âgées de 18 à 34 ans ayant un trouble d'anxiété, il faut additionner le poids de toutes les femmes de l'échantillon ayant ces caractéristiques. Ou encore, si on veut estimer la proportion d'hommes parmi les personnes ayant un trouble d'anxiété, il suffit de diviser la somme de tous les poids des hommes ayant un trouble d'anxiété par la somme de tous les poids des personnes ayant un trouble d'anxiété (hommes et femmes). Comme l'EPMCC est une enquête de suivi des répondants de l'ESCC, le poids initial de l'EPMCC a été obtenu à partir du poids final de l'ESCC.

Il arrive que des personnes sélectionnées ne répondent pas à l'enquête pour toutes sortes de raisons (refus, incapacité, impossible de contacter la personne sélectionnée...). Suite à l'information plus à jour obtenue lors de l'EPMCC, il arrive aussi que des personnes sélectionnées ne fassent plus partie de la population cible. Afin de s'assurer que les répondants de l'EPMCC représentent la population cible, le poids initial a été ajusté pour redistribuer le poids des non répondants aux répondants. Les personnes sélectionnées qui ne faisaient plus partie de la population cible ont été enlevées du fichier.

Pour mesurer la précision des estimations produites, la variance doit être calculée. Dû à la complexité du plan d'échantillonnage, il est très difficile d'obtenir une expression de la variance. Cette dernière a donc été estimée en utilisant la méthode des répliques nommée bootstrap. Cette méthode consiste à tirer B sous échantillons (B=500 en général dans le cas de l'EPMCC) avec remise à partir de l'échantillon principal. À partir de chaque sous-échantillon tiré appelé réplique, la caractéristique d'intérêt (par exemple la proportion d'hommes avec un trouble d'anxiété) a été estimée. La variance observée avec les B estimations sera l'estimation de la variance pour la caractéristique d'intérêt.

Dans le cadre de l'EPMCC, les répliques bootstrap utilisées ont été les B sous-échantillons de l'ESCC tirés pour estimer la variance de l'ESCC. À partir de chaque réplique bootstrap de l'ESCC, l'ajustement des poids a été effectué de la même façon que durant le plan d'échantillonnage. Les répliques résultantes avec les poids ajustés ont été considérées comme étant les répliques bootstrap de l'EPMCC à partir desquelles les estimations de la variance étaient calculées.

Statistique Canada a élaboré un programme nommé bootvar qui peut utiliser les échantillons bootstrap pour produire la variance ainsi que des mesures de précision correspondantes.

Évaluation de la qualité

Tout au long du processus de collecte et de traitement, des mesures de contrôle et de suivi ont été mises en place et des mesures correctives ont été apportées afin de minimiser les erreurs non dues à l'échantillonnage, par exemple l'évaluation des taux de réponse, l'évaluation des données rapportées et non-rapportées, l'observation d'entrevues sur le terrain et des suivis auprès des répondants.
Une fois les étapes de traitement terminées, d'autres étapes de validation des données ont été entreprises. D'abord, un programme de validation a été exécuté afin de comparer les estimations certains indicateurs de l'EPMCC de 2014, l'ESCC annuelle et les cycles précédents de l'EPMCC. Cette validation a été effectuée par groupe d'âge et par sexe. Les différences significatives ont été examinées pour déceler toutes anomalies dans les données. De plus, une étape de validation externe a également fait partie du processus de validation. Les fichiers ont été envoyés avant la diffusion à l'Agence de la santé publique du Canada pour un examen de deux semaines. Ces derniers ont ainsi pu examiner attentivement les données et informer Statistique Canada de toutes les préoccupations ou anomalies liées à la qualité des données.

Contrôle de la divulgation

La loi interdit à Statistique Canada de divulguer toute information recueillie qui pourrait dévoiler l'identité d'une personne, d'une entreprise ou d'un organisme sans leur permission ou sans en être autorisé par la loi. Diverses règles de confidentialité s'appliquent à toutes les données diffusées ou publiées afin d'empêcher la publication ou la divulgation de toute information jugée confidentielle. Au besoin, des données sont supprimées pour empêcher la divulgation directe ou par recoupement de données reconnaissables.

Révisions et désaisonnalisation

Cette méthodologie ne s'applique pas à ce programme statistique.

Exactitude des données

Le taux de réponse pour l'EPMCC de 2014 était de 69%.
Pour davantage de détails sur les mesures d'exactitude des données et les taux de réponse, veuillez consulter le Guide de l'utilisateur. Pour obtenir un exemplaire de ce document, veuillez communiquer avec les Services à la clientèle au (613-951-1746; télécopieur : 613-951-0792 ou hd-ds@statcan.gc.ca).

Date de modification :