Enquête canadienne sur les capacités financières (ECCF)

Statut :
Active
Fréquence :
Occasionnelle
Numéro d'enregistrement :
5159

Le but visé par l'enquête est de recueillir des données qui montreront le degré de connaissances des Canadiens en matière de décisions financières.

Information détaillée pour 2013

Date de la parution - prévue en novembre 2014

Aperçu

L'Enquête canadienne sur les capacités financières (ECCF) jettera de la lumière sur les connaissances, les capacités et les comportements des Canadiens en ce qui a trait à la prise de décisions financières; autrement dit, la façon dont les Canadiens comprennent leur situation financière, les services financiers qui sont mis à leur disposition et leurs plans pour l'avenir. L'enquête est conçue pour recueillir des données concernant les approches des répondants en ce qui a trait à la gestion de l'argent au quotidien et à l'établissement d'un budget, à la gestion de l'argent à plus long terme et à la planification financière en général.

Sujets

  • Actif, endettement et richesse des ménages
  • Dépenses et épargne des ménages
  • Revenu, pensions, dépenses et richesse

Sources de données et méthodologie

Population cible

La population cible de l'ECCF était constituée de toutes les personnes de 18 ans et plus vivant au Canada. Les pensionnaires à plein temps des établissements et les résidents du Yukon, des Territoires du Nord-Ouest et du Nunavut ne sont pas visées par l'enquête. Les numéros de téléphone pouvant correspondre à ces régions ont été exclus de l'échantillon.

Élaboration de l'instrument

Élaboration de l'instrument : Dès la conception de l'ECCF en 2009, il avait été proposé que la collecte des données se fasse par interview téléphonique, une approche qui a obtenu du succès dans d'autres pays où ont été menées des enquêtes dans un domaine similaire. Au printemps 2007, une première ronde d'essais cognitifs, incluant des interviews personnelles et des discussions de groupe, a confirmé qu'il s'agissait bien de la meilleure façon de procéder.

Avec l'ajout du ministère des Finances Canada et de la Banque du Canada comme partenaires actifs, le contenu a été modifié pour tenir compte des besoins en données de chacun des partenaires. Une deuxième ronde d'essais cognitifs a été menée dans quelques villes sélectionnées, au printemps 2008. L'application d'interview téléphonique assistée par ordinateur (ITAO) a été développée et mise à l'essai au cours de l'été et de l'automne 2008.

Afin d'assurer la comparabilité des données, le contenu de l'ECCF est resté intact entre les cycles de 2009 et de 2014. Seules quelques mises à jour mineures ont été effectuées, au besoin. De plus, on a ajouté la possibilité de joindre les ménages ayant uniquement un téléphone cellulaire, ce qui n'était pas possible en 2009. Une nouvelle application a été développée pour l'ECCF de 2014, puis mise à l'essai au cours des premiers mois de 2014.

Échantillonnage

Il s'agit d'une enquête transversale par échantillon.

Cette enquête sur échantillon est fondée sur le plan transversal actuel de l'Enquête auprès de la population active (EPA, numéro d'enregistrement 3701), un plan d'échantillonnage probabiliste complexe à plusieurs degrés. Chaque province est divisée en grandes strates géographiques : le premier degré d'échantillonnage consiste à sélectionner des régions géographiques plus petites, appelées grappes, dans chacune des strates; le deuxième degré d'échantillonnage consiste à choisir des logements à l'intérieur de chacune des grappes sélectionnées. L'échantillon de l'EPA est représentatif de la population canadienne civile non institutionnalisée âgée de 15 ans et plus.

L'EPA utilise un plan de sondage avec renouvellement de panel, suivant lequel les logements sélectionnés restent dans l'échantillon de l'EPA pendant six mois consécutifs. Chaque mois, environ un sixième des logements sélectionnés dans le cadre de l'EPA en sont à leur premier mois d'enquête, un autre sixième des logements en sont à leur deuxième mois d'enquête, et ainsi de suite. L'une des caractéristiques du plan de sondage de l'EPA est que chacun des six groupes de renouvellement peut être utilisé comme un échantillon représentatif indépendamment des autres. Afin de s'assurer que la population de toutes les régions des 10 provinces est représentée dans l'ECCF, on a pris deux groupes de renouvellement et sélectionné à partir de ceux-ci un échantillon systématique en se fondant sur une répartition avec puissance (un équilibre entre une répartition proportionnelle et une répartition égale des provinces). Ainsi, des estimations à l'échelle nationale peuvent être diffusées.

Sources des données

Collecte des données pour cette période de référence : 2014-05-12 à 2014-06-21

Il s'agit d'une enquête à participation volontaire.

Les données sont obtenues directement auprès des répondants.

Les interviews par personne interposée ne sont pas autorisées.

Les données sont recueillies à l'aide des techniques de l'interview téléphonique assistée par ordinateur (ITAO). Un module frontal contient un ensemble de codes de réponse standards, qui s'appliquent à toutes les issues possibles des appels, ainsi que les scénarios correspondants qui sont lus par les intervieweurs. Une approche normalisée est utilisée pour présenter l'organisme, le nom et le but de l'enquête, les clients de l'enquête, l'utilisation qui sera faite des résultats et la durée de l'interview.

L'application ITAO garantit l'entrée des seules réponses valides et le bon enchaînement des questions. Des contrôles intégrés à l'application garantissent la cohérence des réponses, repérent et corrigent les valeurs aberrantes et déterminent à qui est posées les différentes questions. Ainsi, à la fin du processus de collecte, les données sont déjà passablement « épurées ».

Contrôle de la divulgation

La loi interdit à Statistique Canada de divulguer toute information recueillie qui pourrait dévoiler l'identité d'une personne, d'une entreprise ou d'un organisme sans leur permission ou sans en être autorisé par la Loi sur la statistique. Diverses règles de confidentialité s'appliquent à toutes les données diffusées ou publiées afin d'empêcher la publication ou la divulgation de toute information jugée confidentielle. Au besoin, des données sont supprimées pour empêcher la divulgation directe ou par recoupement de données reconnaissables.