Enquête sur l'utilisation industrielle des grains (EUIG)

Information détaillée pour 31 juillet 2017

Statut :

Active

Fréquence :

Trois fois par année

Numéro d'enregistrement :

5153

Cette enquête permet de recueillir des données auprès des usines de l'Ouest canadien qui utilisent du grain, principalement pour produire de l'éthanol ou du biodiésel.

Date de la parution - Les données sont diffusées à l'intérieur de Statistique Canada seulement, afin que d'autres enquêtes s'en servent comme sources des données.

Aperçu

Les résultats tirés de cette enquête fournissent les données nécessaires à Statistique Canada pour calculer les données relatives aux livraisons, ainsi qu'à l'offre et à l'utilisation des grains. Les renseignements recueillis au moyen des enquêtes agricoles sont utilisés par Agriculture et Agroalimentaire Canada et d'autres ministères fédéraux et provinciaux à des fins de recherche économique et pour élaborer et administrer les politiques agricoles.

Votre information pourrait aussi être utilisée par Statistique Canada à d'autres fins statistiques et de recherche.

Période de collecte : L'enquête est menée trois fois par année et coïncide avec les calculs des stocks à la ferme au 31 décembre, au 31 mars et au 31 juillet.

Sujets

  • Agriculture
  • Cultures et horticulture

Sources de données et méthodologie

Population cible

La population cible consiste des usines utilisant les grains principalement pour produire de l'éthanol ou du biodiésel dans l'Ouest canadien. Les usines utilisant des grains pour d'autres fins industrielles pourraient également être visées par cette enquête.

Élaboration de l'instrument

Le questionnaire a été conçu en consultation avec des spécialistes internes et externes, ainsi qu'avec quelques répondants, avant le début de l'enquête en 2008.

Échantillonnage

Il s'agit d'un recensement avec plan transversal.

Aucun échantillonnage n'est fait, les données étant recueillies pour toutes les unités de la population cible.

Sources des données

Collecte des données pour cette période de référence : 2017-07-14 à 2017-08-18

Il s'agit d'une enquête à participation obligatoire.

Les données sont obtenues directement auprès des répondants et sont tirées de fichiers administratifs.

La collecte est effectuée par la poste, et un suivi est mené par courrier/télécopieur et téléphone.

Le questionnaire demande, pour la campagne agricole en cours, la quantité de grain utilisé, surtout le blé et le maïs, ainsi que les stocks de grains à l'usine.

Voir le(s) Questionnaire(s) et guide(s) de déclaration .

Détection des erreurs

Les données sont comparées aux déclarations précédentes pour garantir que celles-ci sont au moins égales aux données de la campagne agricole en cours déclarées précédemment.

Les données déclarées sont également comparées aux déclarations précédentes pour garantir que les produits déclarés sont les mêmes.

Le bien-fondé de tous les changements est examiné en fonction du prix des grains et de la capacité de l'usine.

Imputation

Les données rapportées l'année précédente sur l'utilisation sont utilisées pour imputer les données sur l'utilisation de cette année.

Estimation

Cette méthodologie ne s'applique pas à ce programme statistique.

Évaluation de la qualité

Il s'agit d'un recensement et la qualité des données est assurée grâce à l'application de techniques de vérification uniformisée strictes. Les données aberrantes sont soumises à l'attention de spécialistes ou on communique avec l'entreprise visée. Les tendances d'approvisionnement et de disposition, employées par gouvernement et industrie, aident à confirmer les résultats de l'aperçu.

Contrôle de la divulgation

La loi interdit à Statistique Canada de divulguer toute information recueillie qui pourrait dévoiler l'identité d'une personne, d'une entreprise ou d'un organisme sans leur permission ou sans en être autorisé par la loi. Diverses règles de confidentialité s'appliquent à toutes les données diffusées ou publiées afin d'empêcher la publication ou la divulgation de toute information jugée confidentielle. Au besoin, des données sont supprimées pour empêcher la divulgation directe ou par recoupement de données reconnaissables.

Utilisation de G-Confid

Révisions et désaisonnalisation

Les données sont examinées pour déterminer les non-déclarations ou les déclarations inexactes lorsque les révisions sont reçues. Les données d'enquête ne sont pas étalonnées.

Exactitude des données

Comme il ne s'agit pas d'une enquête par échantillonnage, il n'y a pas d'erreur d'échantillonnage.

Bien que des efforts considérables soient déployés pour que toutes les opérations de collecte et de traitement obéissent à des normes élevées, les estimations obtenues sont inévitablement entachées, jusqu'à un certain point, d'erreurs non dues à l'échantillonnage. Les erreurs non dues à l'échantillonnage comprennent les erreurs de couverture, les erreurs dues à la réponse, les erreurs dues à la non-réponse et les erreurs liées au traitement des données. La principale source des erreurs non dues à l'échantillonnage pour cette enquête est réputée être des erreurs dues à la non-réponse.

Les erreurs de couverture peuvent provenir de l'énumération incomplète et de la couverture insuffisante de la population d'usines d'éthanol ou de biodiésel.

Les erreurs de réponse peuvent être causées par la conception du questionnaire, par les caractéristiques d'une question, par l'incapacité ou la réticence du répondant à fournir la bonne information, par la mauvaise interprétation des questions ou par des problèmes de définition. Ces erreurs sont maîtrisées grâce à une conception soignée du questionnaire et à l'utilisation de concepts simples et de vérifications de la cohérence. Cependant, cette enquête est relativement nouvelle et certains répondants ne sont pas bien au fait des concepts d'enquête, ce qui introduit quelques erreurs non dues à l'échantillonnage.

Les erreurs de non-réponse sont causées par les répondants qui refusent de répondre, qui sont incapables de répondre ou qui produisent leur déclaration trop tardivement. Dans ces cas, les données ne sont généralement pas imputées. On essaie donc d'obtenir le taux de réponse le plus élevé possible. Le taux de réponse définitif pour cette enquête est d'environ 90%.

Les erreurs de traitement peuvent survenir à différentes étapes du traitement telles que la saisie, la vérification et la mise en tableau des données. Des mesures ont été prises pour réduire au minimum ces erreurs. Quelques membres formés du personnel travaillent sur cette enquête et examinent les estimations. La mise en tableau est automatisée afin d'éliminer l'erreur humaine.

Date de modification :