Rapport sur les prix des exportations et des importations

Information détaillée pour avril 2017

Statut :

Active

Fréquence :

Mensuelle

Numéro d'enregistrement :

5142

La présente enquête vise à recenser les prix de marchandises représentatives à l'exportation et à l'importation, et ce, directement auprès des exportateurs et importateurs canadiens.

Date de la parution - Les données ne sont pas accessibles au public.

Aperçu

La nouvelle dynamique du commerce de marchandises canadien (tant en ce qui concerne la variété des produits que leur origine/destination), l'importance qu'il revêt de plus en plus pour l'économie, et l'instabilité grandissante du taux de change ont incité Statistique Canada à améliorer la méthode qu'il utilise pour mesurer les prix à l'exportation et à l'importation. Dans le passé, Statistique Canada s'est basé sur les indices des valeurs unitaires et d'autres données substitutives pour estimer les fluctuations des prix des marchandises à l'exportation et à l'importation au Canada. Cet indice collecte des données fiables sur les prix des produits représentatifs à l'exportation et à l'importation, directement auprès des exportateurs et importateurs canadiens dans le cadre d'un programme d'enquête.

Les données recueillis sont utilisées dans les indices de prix à l'exportation et à l'importation préparés par Statistique Canada, et complètent ou, dans certains cas, remplacent les prix actuellement employés pour construire ces indices.

Période de référence : La période de base de l'indice des prix des exportations et importations est décembre 2016.

Période de collecte : Au cours du mois de référence.

Sujets

  • Indices des prix du commerce international de marchandises
  • Prix et indices des prix

Sources de données et méthodologie

Population cible

Le groupe ciblé par cette enquête est composé d'entreprises établies au Canada qui exportent ou importent des marchandises représentatives sélectionnées.

Élaboration de l'instrument

En octobre 2015, la méthode de collecte de cet indice a changé d'un questionnaire papier à un questionnaire électronique (QE). Le questionnaire a été basé sur le questionnaire de l'Indice des prix des produits industriels (IPPI). Le questionnaire contient les descriptions et les spécifications techniques de produits. De plus, le questionnaire énonce les conditions de vente applicables aux relevés de prix (unité de vente, devise de la transaction, pays d'origine ou de destination, base de prix, méthode d'établissement du prix, mode de transport). Le questionnaire a été testé à l'aide des groupes de discussion.

Échantillonnage

Il s'agit d'une enquête longitudinale par échantillon.

La base d'échantillonnage se fonde sur les données dans les Bases de données pour le registre des exportateurs et des importateurs (numéro d'enregistrement 5124), gérés par la Division du commerce et comptes internationaux.

L'unité d'enquête la plus courante est « l'entreprise », qui renvoie, à Statistique Canada, à l'unité organisationnelle d'une entreprise qui dirige et contrôle l'attribution des ressources liées à ses activités intérieures.

Les entreprises sont stratifiées par des marchandises du Système harmonisé (SH) précises et représentatives. Un échantillon d'entreprises exportant des produits du Canada ou important des produits au Canada est ensuite sélectionné dans chaque strate.

L'échantillonnage se fait à partir d'une combinaison de trois méthodes : recensement, échantillonnage avec seuil d'exclusion et probabilités séquentielles. Les grands exportateurs et importateurs sont des répondants à tirage obligatoire. On procède à une sélection aléatoire parmi les entreprises plus petites. Ces échantillons sont tirés régulièrement de nouveau, selon les fluctuations du marché. Un indice élémentaire provenant directement d'une enquête est généralement appuyé par 10 à 30 observations.

Le plan d'échantillonnage tient compte des contraintes de coûts et du fardeau du répondant. Les contraintes budgétaires déterminent le nombre maximal d'entreprises choisies dans un échantillon, et le fardeau du répondant restreint le nombre de produits du SH tarifés par chacune des entreprises.

Sources des données

Collecte des données pour cette période de référence : 2017-04-12 à 2017-05-04

Il s'agit d'une enquête à participation obligatoire.

Les données sont obtenues directement auprès des répondants.

Les prix de la plupart des produits faisant l'objet de l'enquête aux fins du Rapport sur les prix des importations et des exportations sont recueillis mensuellement, généralement sur une période de trois semaines. Afin de limiter le plus possible le fardeau imposé au répondant, les données sont recueillies moins fréquemment lorsque les prix changent à d'autres intervalles (par exemple chaque trimestre).

Les données de prix recueillies portent sur les transactions effectuées au cours du mois en question. Idéalement, les prix des transactions sont déclarés au 15 du mois ou à la date le plus prêt du 15e jour du mois pour les transactions comparables. Les spécialistes des produits obtiennent, auprès de chacun des répondants de l'échantillon, les prix observés pour tous les produits identifiés comme étant des produits exportés ou importés provenant d'une catégorie du SH précise. À cette fin, ils discutent avec chacun des répondants des différentes variétés de produits vendus et des différentes conditions de vente. Les conditions de vente applicables doivent être indiquées pour chaque prix observé (unité de mesure, devise de la transaction, pays d'origine ou de destination, base de prix, méthode d'établissement du prix, mode de transport, etc.). Dans la plupart des cas, le prix observé choisi concerne la vente d'un produit représentatif à un client important.

Au cours de ce premier contact avec les répondants, les spécialistes des produits soulignent l'importance d'obtenir les prix de transactions réelles. Si une entreprise affiche des prix sur lesquels elle accorde généralement des remises, les prix recueillis devraient en tenir compte, que les remises soient différentes d'une vente à l'autre ou qu'elles soient appliquées à des taux standard, selon la catégorie de clients, la taille de la commande, etc. Au moment de la validation des prix observés, l'une des plus importantes préoccupations consiste à s'assurer que les prix sont effectivement ceux qui se pratiquent sur le marché. C'est pour cette raison que les spécialistes des produits s'efforcent de trouver dans chaque entreprise une personne-ressource bien placée pour leur fournir ce type de renseignement.

Les prix à l'exportation et à l'importation doivent être relevés aux locaux du vendeur. Ce prix exclut les coûts liés à la livraison, tels que les frais de port et de manutention et les frais d'assurance. Cela exclut également les autres frais de transaction, comme les taxes et les droits de douane. Si le prix aux locaux du vendeur n'est pas disponible, les répondants doivent déclarer la valeur FAB (franco à bord) au lieu de sortie du Canada dans le cas des exportations, et la valeur FAB au lieu d'expédition directe au Canada dans le cas des importations.

Les produits sont codés et décrits conformément au Système harmonisé (SH) de classification. Les répondants connaissent bien la classification du SH, car elle est utilisée à l'échelle mondiale pour la déclaration des opérations d'importation et d'exportation aux autorités douanières.

Une fois qu'il y a entente sur les données de prix à fournir, les prix sont recueillis au moyen d'un questionnaire électronique. Celui-ci est envoyé à chaque répondant, qui y inscrit le prix en vigueur au 15e jour de chaque mois ou à la date le plus prêt du 15e jour du mois.

Voir le(s) Questionnaire(s) et guide(s) de déclaration .

Détection des erreurs

La détection des erreurs se fait lors de la collecte des données ainsi qu'à l'étape de traitement après la collecte, grâce à un ensemble de procédures systématisées de détection des erreurs visant à cibler les valeurs aberrantes et les anomalies de traitement possibles. Les enregistrements qui échouent à ces vérifications sont examinés pour révision ou correction au besoin. Un échec lors de la vérification peut entraîner un suivi auprès du répondant.

Imputation

La non-réponse ou les prix manquants seront imputés à l'aide des moyennes des cellules désignées des mêmes strates.

Estimation

Les estimations sont produites par le calcul d'une moyenne pondérée des prix relatifs selon la nomenclature canadienne des exportations et importations qui sont enchaînés pour former une série d'indices. L'Indice des prix à la production pour les exportations et importations utilise la valeur des exportations ou importations par code HS pour une entreprises comme facteur de pondération.

Poids
Les poids sont dérivés à partir de la valeur des exportations et des importations durant l'année de référence par code SH.

Le Registre des exportateurs et des importateurs est la source à partir de laquelle les poids sont tirés.

Dépendamment du SH, les poids tirés proviennent de 2009, 2011, 2013 ou 2014.

Les poids sont mis à jour au cours d'un mis à jour d'échantillon/de panier effectué habituellement tous les cinq ans. L'indice mensuel repose sur une estimation unique qui résume le prix du 15 du mois de référence ou le jour ouvrable suivant le plus proche en utilisant le méthode d'indice de Laspeyres.

Couplage
Avec l'introduction d'un nouveau panier, les estimations historiques ne sont pas enchaînées au nouveau indice. Le nouvel indice débute plutôt à la période de référence égal à 100.

Évaluation de la qualité

La méthode d'enquête a été conçue pour contrôler les erreurs et réduire leurs effets éventuels sur les estimations. Toutes les variables clés et la plupart des données non essentielles sont validées aux étapes de la collecte et du traitement. On effectue également une analyse de l'indice à différentes étapes de l'agrégation.

Contrôle de la divulgation

La loi interdit à Statistique Canada de divulguer toute information recueillie qui pourrait dévoiler l'identité d'une personne, d'une entreprise ou d'un organisme sans leur permission ou sans en être autorisé par la Loi sur la statistique. Diverses règles de confidentialité s'appliquent aux données diffusées ou publiées afin d'empêcher la publication ou la divulgation de toute information jugée confidentielle. Au besoin, des données sont supprimées pour empêcher la divulgation directe ou par recoupement de données reconnaissables.

Révisions et désaisonnalisation

Les données pour le mois le plus récent sont provisoires. Les six mois précédent des séries pourraient faire l'objet d'une révision. Les indices ne sont pas désaisonnalisés.

Exactitude des données

La précision statistique de cet indice dépend des données sur les prix et les données sur les poids.

Les données sur les prix sont tirées d'une enquête par sondage. Il y a deux sources d'erreur pour ce type de données : erreurs d'échantillonnage et erreurs de collecte et de contrôle des prix. Ce dernier est particulièrement le cas lorsque des changements de qualité se produisent dans l'échantillon au regard de l'estimation de la variation pure des prix. Pour estimer la variation pure des prix dans le temps, les prix soumis à des comparaisons directes devraient correspondre à des produits identiques vendus par des établissements identiques selon des modalités de vente identiques. Lorsque cela est impossible, il faut rajuster les prix pour tenir compte des différences de qualité, ce qui peut s'avérer difficile. Parmi les prix qui sont comparés tous les mois à ceux du mois précédent, un certain nombre ne satisfait pas pleinement à ces exigences.

Les poids sont dérivés à partir de la valeur des exportations et des importations durant l'année de référence par code SH. Bien que ces données soient considérées comme étant de hautes qualités, des erreurs de codage peuvent se produire. Ce type d'erreur, par contre, devrait avoir peu d'influence sur l'indice.

Bien que l'IPEI soit une enquête par échantillonnage afin d'obtenir l'information pertinente, des intervalles de confiance ne sont pas présentement calculés en raison de la nature longitudinale des séries d'indices de prix.

Date de modification :