Sondage sur la langue de travail

Information détaillée pour 2008

Statut :

Inactive

Fréquence :

Annuelle

Numéro d'enregistrement :

5134

L'enquête est parrainée par le Commissariat aux langues officielles (COL). Selon son mandat, le commissariat évalue l'utilisation des deux langues officielles dans les organismes fédéraux. L'évaluation est faite pour les employés en situation minoritaire (c.-à-d. l'anglais au Québec et le français au Nouveau-Brunswick et dans les régions bilingues de l'Ontario).

Date de la parution - 7 mai 2009 (Aucun fichier de microdonnées à grande diffusion ne sera produit par Statistique Canada pour cette enquête. Les données ne seront pas disponibles via l'Initiative de démocratisation des données (IDD).)

Aperçu

Le Commissariat aux langues officielles (COL) évalue l'utilisation des deux langues officielles dans les organismes fédéraux. L'information est habituellement obtenue à partir du Sondage auprès des fonctionnaires fédéraux (SAFF, voir numéro d'enregistrement 4438). Cependant, il y a des organisations fédérales qui doivent être évaluées par le COL, mais qui n'ont pas participé au SAFF. Aussi, le SAFF n'est pas mené chaque année. Il est donc nécessaire d'obtenir cette information en menant le Sondage sur la langue de travail.

Sujets

  • Gouvernement
  • Langues
  • Travail

Sources de données et méthodologie

Population cible

Tous les employés des ministères et organismes fédéraux sous évaluation qui sont en situation linguistique minoritaire (c.-à-d. l'anglais au Québec et le français au Nouveau-Brunswick et dans les régions bilingues de l'Ontario), pour lesquels l'information ne peut être obtenue à partir du Sondage auprès des fonctionnaires fédéraux.

Élaboration de l'instrument

Les questions seront les mêmes que les questions reliées à la langue de travail dans le SAFF de 2005. Le questionnaire comportera sept questions, c.-à-d. cinq questions sur la langue et deux questions sur la région de travail et la première langue officielle.

Échantillonnage

Il s'agit d'un recensement avec plan transversal.

En 2008, 11 organismes fédéraux ont été évalués pour le COL. C'est un recensement de tous les employés de ces organismes fédéraux dans les régions sélectionnées et dont la première langue officielle n'est pas la langue de la majorité. Aucun échantillonnage n'est fait.

Sources des données

Collecte des données pour cette période de référence : 2008-09-15 à 2008-12-15

Il s'agit d'une enquête à participation volontaire.

Les données sont obtenues directement auprès des répondants.

Un questionnaire papier était posté à tous les employés en utilisant une liste fournie par chaque organisation.

Voir le(s) Questionnaire(s) et guide(s) de déclaration .

Détection des erreurs

L'enquête étant de sept questions et très simple, aucune vérification complexe n'a été nécessaire.

Imputation

La seule vérification faite a été d'imputer la valeur pour la première langue officielle du répondant. Dans un nombre limité de cas, le répondant n'avait pas spécifié sa première langue officielle. Étant donné que les listes de répondants reçues des ministères étaient réparties selon la première langue officielle, nous avons utilisé cette information pour imputer cette donnée manquante. Aucune autre vérification n'a été nécessaire.

Estimation

Cette méthodologie ne s'applique pas à ce programme statistique.

Évaluation de la qualité

Cette enquête est un recensement, il ne peut donc y avoir d'erreur attribuable à l'échantillonnage. Cependant, cette enquête est assujettie à des erreurs non dues à l'échantillonnage telles que la non-réponse ou d'autres erreurs non dues à l'échantillonnage qui peuvent se produire à presque toutes les étapes des opérations d'une enquête. Les répondants peuvent se tromper en répondant aux questions, les réponses peuvent être saisies de façon incorrecte sur les questionnaires et des erreurs peuvent survenir durant le traitement et la mise en tableaux.

Des méthodes de contrôle et d'assurance de la qualité, conforment aux pratiques courantes de Statistique Canada, ont été mises en application à chaque étape du cycle de collecte et de traitement, afin de vérifier la qualité des données.

Contrôle de la divulgation

La loi interdit à Statistique Canada de divulguer toute information recueillie qui pourrait dévoiler l'identité d'une personne, d'une entreprise ou d'un organisme sans leur permission ou sans en être autorisé par la loi. Diverses règles de confidentialité s'appliquent à toutes les données diffusées ou publiées afin d'empêcher la publication ou la divulgation de toute information jugée confidentielle. Au besoin, des données sont supprimées pour empêcher la divulgation directe ou par recoupement de données reconnaissables.

Aucun fichier de micro-données à grande diffusion ne sera publié par Statistique Canada et aucune donnée ne sera fournie via l'initiative de démocratisation des données (IDD).

Révisions et désaisonnalisation

Cette méthodologie ne s'applique pas à ce programme statistique.

Exactitude des données

Étant donné que c'était un recensement, nous ne pouvons calculer de coefficients de variation. Le taux de réponse pour l'enquête a été de 60 % comparativement à 56,6 % l'an passé pour les 37 organismes enquêtées.

Date de modification :