Enquête mensuelle sur l'aviation civile

Information détaillée pour juillet 2017

Statut :

Active

Fréquence :

Mensuelle

Numéro d'enregistrement :

5026

Cette enquête recueille les principales données financières et opérationnelles auprès des transporteurs aériens canadiens de niveau I.

Date de la parution - 26 septembre 2017

Aperçu

Cette enquête recueille les principales données financières et opérationnelles auprès des transporteurs aériens canadiens de niveau I. Transports Canada et l'Office national des transports utilisent cette information pour mesurer la croissance et la performance de l'industrie du transport aérien. Cette information est aussi utilisée par Statistique Canada comme entrées dans le Système canadien de comptabilité nationale et par les transporteurs individuels pour évaluer la performance de leur entreprise par rapport à leurs compétiteurs. Les renseignements pourraient aussi être utilisés à d'autres fins statistiques et de recherche.

Activité statistique

L'enquête est menée dans le cadre du Programme intégré de la statistique des entreprises (PISE). Le PISE a été conçu pour intégrer les quelques 200 enquêtes auprès des entreprises dans un même programme d'enquête principal. Le PISE vise à recueillir des données sur les industries et les produits à l'échelle provinciale, tout en évitant les chevauchements entre les différents questionnaires d'enquête. Les questionnaires d'enquête sur les entreprises ainsi restructurés ont une présentation, une structure et un contenu harmonisé.

L'approche intégrée rend la déclaration plus facile pour les entreprises ayant des activités dans différentes industries, puisqu'elles peuvent ainsi fournir des renseignements similaires pour chaque succursale. Elles n'ont ainsi pas à remplir des questionnaires dont la présentation, la formulation et même les concepts changent d'une industrie à l'autre. Les résultats combinés donnent des statistiques économiques plus cohérentes et précises.

Cette activité statistique fait partie d'un ensemble d'enquêtes qui mesurent divers aspects des activités liées au mouvement des gens et des marchandises. L'ensemble se compose des groupes suivants :

Transport aérien inclut les enregistrements portant sur le mouvement des aéronefs, des passagers et des marchandises par voie aérienne, pour les transporteurs aériens canadiens et étrangers, ainsi que les caractéristiques opérationnelles et financières des transporteurs aériens canadiens. Ces données proviennent du Centre des statistiques de l'aviation.

Transport ferroviaire inclut les enregistrements portant sur le transport ferroviaire au Canada et entre les États-Unis et le Canada.

Transport routier comprend les enregistrements concernant tout le transport routier au Canada. Outre les programmes d'enquête auprès des transporteurs et des propriétaires de véhicules immatriculés, certains programmes ont besoin de données administratives provinciales et territoriales regroupées.

Période de référence : Mois

Période de collecte : Au cours du mois qui suit le mois de reference.

Sujets

  • États financiers et rendement
  • Transport
  • Transport aérien
  • Voyages et tourisme

Sources de données et méthodologie

Population cible

L'univers de l'enquête mensuelle sur l'aviation civile comprend les transporteurs canadiens qui détiennent une licence de niveau I. Ce niveau désigne tout transporteur aérien canadien qui, au cours de l'année civile qui précède l'année durant laquelle les renseignements sont fournis, a transporté au moins 2 millions de passagers payants ou au moins 400 000 tonnes de fret.

Élaboration de l'instrument

Le questionnaire recueille des informations sur les principales statistiques d'exploitation (passagers embarqués, passagers-kilomètres, sièges- kilomètres disponibles, tonnes-kilomètres de marchandises) et financières (total des recettes d'exploitation) par type de service (services réguliers et d'affrètement) et par secteur (intérieur, transfrontalier et autre international). Un questionnaire électronique a remplacé le questionnaire papier à compter du mois de référence janvier 2017. Le contenu de l'enquête mensuelle a été réduit avec l'introduction du questionnaire électronique. En 2015, les changements proposés ont été revus par des intervenants externes (c'est-à-dire, Transports Canada et l'Office des transports du Canada) et internes (c'est-à-dire, le Système de comptabilité nationale, la Division de l'organisation et des finances de l'industrie). En 2016, Statistique Canada a effectué un test sur le terrain auprès des répondants.

Échantillonnage

Il s'agit d'un recensement avec plan transversal.

Les données sont recueillies pour toutes les unités de la population cible, donc aucun échantillonnage n'est fait. Le niveau du transporteur et son activité aérienne principale sont maintenus sur le Registre des entreprises pour toutes les compagnies aériennes canadiennes détenant une licence. Ces champs spécifiques sont utilisés pour sélectionner les transporteurs faisant partie de chacune des enquêtes et pour les regrouper par cellule homogène. Étant donné que l'enquête est un recensement, aucun échantillonnage n'est fait. Ainsi, toutes les unités sont sélectionnées avec certitude. La taille finale d'échantillon est de moins de 10 compagnies.

Entreprises en tant que grappes de compagnies. Par conséquent, la compagnie est l'unité statistique, et l'entreprise (comme grappe de compagnies) est l'unité d'échantillonnage.

Les strates d'échantillonnage sont créées à partir du code d'activité (code SCIAN à 6 chiffres) et à partir du niveau du transporteur aérien.

Sources des données

Il s'agit d'une enquête à participation obligatoire.

Les données sont obtenues directement auprès des répondants.

Les données sont recueillies directement du répondant en utilisant un questionnaire électronique. Advenant le contraire, le Centre des statistiques de l'aviation entre en communication avec le transporteur, soit par téléphone ou par correspondance en vue d'obtenir les chiffres en souffrance ou d'apporter les corrections qui s'imposent.

Voir le(s) Questionnaire(s) et guide(s) de déclaration .

Détection des erreurs

Plusieurs règles ont été intégrées au questionnaire électronique afin de s'assurer que les données transmises soient cohérentes. Les incohérences seront corrigées a l'étape de la vérification et de l'imputation. D'autres données incohérentes peuvent être identifiées et corrigées manuellement, après avoir contacté le répondant par exemple.

Imputation

On utilise différentes méthodes d'imputation manuelle telles l'imputation par donneur, l'analyse de quotient et l'analyse de tendances.

Estimation

Le Système généralisé d'estimation (G-Est) conçu à Statistique Canada est utilisé pour le calcul des estimations et de leurs coefficients de variation (c.v.). Ce système est une application développée à partir du logiciel SAS pour produire des estimations pour des domaines d'une population à partir d'un échantillon et de renseignements auxiliaires. Les estimations sont calculées à plusieurs niveaux d'intérêt, en se fondant sur les renseignements de classification les plus récents pour l'entité statistique et la période de référence de l'enquête.

Des totaux basés sur la population et des ratios de totaux basés sur la population sont calculés.

Évaluation de la qualité

Le Centre des statistiques de l'aviation de Statistique Canada examine les données, vérifie les résultats, fait des analyses de cohérence, étudie les changements entre les cycles, et compare les résultats avec ceux d'autres sources ou enquêtes.

Contrôle de la divulgation

La loi interdit à Statistique Canada de divulguer toute information recueillie qui pourrait dévoiler l'identité d'une personne, d'une entreprise ou d'un organisme sans leur permission ou sans en être autorisé par la loi. Diverses règles de confidentialité s'appliquent à toutes les données diffusées ou publiées afin d'empêcher la publication ou la divulgation de toute information jugée confidentielle. Au besoin, des données sont supprimées pour empêcher la divulgation directe ou par recoupement de données reconnaissables.

Les données pour une industrie spécifique ou une variable peuvent être supprimées (avec une autre industrie ou variable) si le nombre d'entreprises dans la population est trop petit.

Révisions et désaisonnalisation

Les estimations sont fournies pour le mois de référence et les 12 mois précédents sont révisées si nécessaire. Les données sont non désaisonnalisées.

Exactitude des données

Malgré les efforts déployés pour que les opérations de collecte et le dépouillement se déroulent en fonction de normes rigoureuses, les estimations qui en résultent comportent inévitablement des erreurs. Celles-ci sont classées en deux grandes catégories: les erreurs d'échantillonnage et les erreurs non dues à l'échantillonnage. Puisque l'enquête constitue un recensement de la population cible, seules des erreurs non dues à l'échantillonnage peuvent se produire.

Les erreurs non dues à l'échantillonnage ne sont pas liées à l'échantillonnage et peuvent survenir pour de nombreuses raisons. Par exemple, la non-réponse est une source importante d'erreurs non due à l'échantillonnage. La couverture de la population, les écarts dans l'interprétation des questions, les mauvaises réponses des répondants et les erreurs de consignation, de codage et de traitement des données représentent d'autres exemples d'erreurs non liées à l'échantillonnage.

Les erreurs non liées à l'échantillonnage sont contrôlées par la conception minutieuse du questionnaire, par l'utilisation d'un nombre minime de concepts simples et par des vérifications de la cohérence. Les erreurs de couverture ont été réduites au minimum par la mise à jour de la base de sondage à partir de sources multiples. Des mesures telles que les taux de réponse sont utilisées comme indicateurs de l'étendue potentielle des erreurs non dues à l'échantillonnage.

Le taux de réponse pour cette enquête est 100 %.

Date de modification :