Enquête sociale générale - Sécurité des canadiens (ESG)

Information détaillée pour 2019 (Enquête sociale générale : Sécurité des Canadiens)

Statut :

Active

Fréquence :

Aux 5 ans

Numéro d'enregistrement :

4504

Les deux objectifs principaux de l'Enquête sociale générale sont:
- de recueillir des données sur les tendances sociales afin de surveiller les changements dans les conditions de vie et le bien-être des Canadiens et;
- de fournir des renseignements actualisés sur des questions particulières de politique sociale d'intérêt actuel ou émergent.

Date de la parution - prévue pour hiver 2020/2021 (Premier d'une série de communiqués pour cette période de référence)

Aperçu

L'objectif principal de l'ESG sur la sécurité des Canadiens est de mieux comprendre comment les Canadiens perçoivent le crime et le fonctionnement du système de justice ainsi que de saisir de l'information quant à leurs expériences de victimisation.

Cette enquête est la seule enquête nationale basée sur les déclarations de la victime et elle est menée dans l'ensemble des provinces et territoires. L'enquête permet de produire des estimations sur le nombre et les caractéristiques des victimes et des incidents criminels. Comme certains crimes ne sont jamais déclarés à la police, cette enquête fournit un complément important aux taux de crimes officiellement signalés car elle mesure à la fois les crimes déclarés à la police et ceux qui ne le sont pas. Elle permet également de comprendre les raisons pour lesquelles les personnes choisissent de déclarer ou de ne pas déclarer un acte criminel à la police.

Les résultats de cette enquête seront utilisés par les services de police, tous les paliers de gouvernement, les organismes de services sociaux et d'aide aux victimes, les groupes communautaires ainsi que les chercheurs pour comprendre non seulement la nature et l'étendue de la victimisation au Canada mais également pour étudier les perceptions qu'ont les Canadiens quant à leur sécurité, au niveau de criminalité dans leur voisinage et leur attitude envers le fonctionnement du système de justice pénale.

Activité statistique

Cet enregistrement est une partie du programme de l'Enquête sociale générale (ESG). L'ESG a débuté en 1985. Chaque cycle de l'enquête comporte une thématique principale, une thématique particulière ou des questions exploratoires, ainsi qu'un ensemble type de questions socio démographiques utilisées à des fins de classification. Les cycles plus récents incluent également des questions qualitatives visant à sonder les intentions et les perceptions.

Période de référence : L'année civile

Sujets

  • Crime et justice
  • Société et communauté
  • Victimes et victimisation

Sources de données et méthodologie

Élaboration de l'instrument

Le questionnaire a été élaboré à partir de recherches et de nombreuses consultations avec les utilisateurs des données. L'essai qualitatif a été effectué par le Centre d'information sur la conception de questionnaire de Statistique Canada (CICQ). Des entrevues individuelles en profondeur ont été effectuées avec des répondants sélectionnés selon des critères représentatifs. Ces entrevues nous ont permis d'identifier les questions qui fonctionnaient bien et de cibler celles nécessitant des clarifications ou une restructuration. Les membres de l'équipe du CICQ ont effectué un rapport détaillé de leurs observations et recommandations. À l'issue de cet essai qualitatif, tous les commentaires et rétroactions furent, dans la mesure du possible, pris en considération.

Échantillonnage

Il s'agit d'une enquête transversale par échantillon.

Cette enquête utilise une base de sondage combinant les numéros de téléphone à ligne fixe et cellulaire tirés du recensement et de différents fichiers administratifs avec la nouvelle base de sondage de logement de Statistique Canada. Chaque enregistrement sur la base de sondage est un groupe d'un ou plusieurs numéros de téléphone associés à la même adresse (ou un seul numéro de téléphone pour les cas où l'appariement entre le numéro de téléphone et une adresse n'a pu être établi). Cette base de sondage téléphonique est utilisée pour avoir une meilleure couverture des ménages ayant un numéro de téléphone.

L'échantillon se fonde sur un plan stratifié faisant appel à un échantillonnage probabiliste. La stratification est effectuée à l'échelle de la province/région métropolitaine de recensement (RMR). Un membre du ménage âgé de 15 ans ou plus est ensuite choisi au hasard pour prendre part à l'enquête. Les interviews par procuration ne sont pas permises.


Des régions géographiques particulières ont été ciblées pour le suréchantillonnage des immigrants et des jeunes.

Sources des données

Collecte des données pour cette période de référence : 2019-04-15 à 2020-03-31

Il s'agit d'une enquête à participation volontaire.

Les données sont obtenues directement auprès des répondants.

Dans le carde de l'enquête menée dans les provinces les données sont obtenues directement auprès des répondants soit par une questionnaire électronique soit par ITAO (interviews téléphoniques assistées par ordinateurs). La réponse par personne interposée n'est pas permise. Les répondants peuvent répondre en français ou en anglais. La durée moyenne d'une entrevue est de 44 minutes.

Dans le cadre de l'enquête menée dans les territoires, les répondants sont interviewés par téléphone ou face à face.

Les fichiers dérivés des données fiscales (environnement BSDDC)

En ayant recours au couplage d'enregistrements, on cherche à obtenir des données de meilleure qualité quant aux revenus (personnel et du ménage).

Les questions portant sur le revenu montrent des taux de non-réponse plutôt élevés, les revenus rapportés par les répondants sont habituellement approximatifs. Le couplage permet d'obtenir l'information sans avoir à poser des questions à ce propos.

Les renseignements recueillis lors de l'ESG de 2019 sont couplés aux dossiers fiscaux (T1, T1FF ou T4) du répondant, ainsi qu'à ceux de chacun des membres du ménage. Les variables clés concernant le ménage (adresse, code postal, numéro de téléphone), le répondant (numéro d'assurance sociale, nom, prénom, date de naissance/âge, sexe) et les autres membres du ménages (nom, prénom, âge, sexe et lien au répondant) sont utilisées au fin du couplage.

Les répondants sont prévenus du couplage avant et lors de l'interview. Pour ceux qui s'y opposent, leur refus est retenu et aucun couplage à leurs données fiscales n'est effectué.

Voir le(s) Questionnaire(s) et guide(s) de déclaration .

Détection des erreurs

Sans objet à cette étape de l'enquête

Imputation

Sans objet à cette étape de l'enquête

Estimation

Sans objet à cette étape de l'enquête

Évaluation de la qualité

Sans objet à cette étape de l'enquête

Contrôle de la divulgation

La loi interdit à Statistique Canada de divulguer toute information recueillie qui pourrait dévoiler l'identité d'une personne, d'une entreprise ou d'un organisme sans leur permission ou sans en être autorisé par la Loi sur la statistique. Diverses règles de confidentialité s'appliquent à toutes les données diffusées ou publiées afin d'empêcher la publication ou la divulgation de toute information jugée confidentielle. Au besoin, des données sont supprimées pour empêcher la divulgation directe ou par recoupement de données reconnaissables.

Révisions et désaisonnalisation

Cette méthodologie ne s'applique pas à ce programme statistique.

Exactitude des données

Sans objet à cette étape de l'enquête

Documentation

Date de modification :