Enquête canadienne sur le tabac, l'alcool et les drogues (ECTAD)

Information détaillée pour 2015

Statut :

Active

Fréquence :

Aux 2 ans

Numéro d'enregistrement :

4440

L'objectif principal de cette enquête est de fournir des données continues et fiables sur l'usage de tabac, de l'alcool et des drogues, ainsi que sur des questions connexes, en ciblant plus particulièrement les personnes âgées de 15 à 24 ans.

Date de la parution - 9 novembre 2016

Aperçu

Les principaux objectifs de l'Enquête canadienne sur le tabac, l'alcool et les drogues (ECTAD) sont les suivants : mesurer la fréquence de l'usage du tabac ainsi que la quantité de cigarettes fumées, mieux comprendre les comportements à l'égard de l'usage du tabac, mesurer la prévalence et la fréquence de la consommation d'alcool, et mesurer la prévalence et les méfaits de la consommation de drogues.

Période de référence : variable

Période de collecte : février à décembre de l'année de référence

Sujets

  • Facteurs environnementaux
  • Mode de vie et conditions sociales
  • Santé

Sources de données et méthodologie

Population cible

La population cible de l'ECTAD était composée de toutes les personnes âgées de 15 ans et plus vivant au Canada, à l'exception des personnes suivantes :

1) les résidents du Yukon, des Territoires du Nord-Ouest et du Nunavut;
2) les résidents à temps plein d'un établissement institutionnel.

Comme l'enquête a été menée à partir d'un échantillon de numéros de téléphone, nous n'avons pas été en mesure de joindre les ménages (et par conséquent les personnes qui en font partie) si tous les numéros de téléphone d'un ménage étaient absents de la base de sondage, ou si le ménage n'avait pas de numéro de téléphone y étant associé. Cela signifie que les membres de ces ménages n'ayant pas de service téléphonique par ligne terrestre ou de téléphone cellulaire n'ont pas été considérés et ont été exclus de la population de l'enquête. Toutefois, les estimations de l'enquête ont été pondérées afin d'inclure les personnes vivant dans des ménages n'ayant pas de téléphone cellulaire ou de service téléphonique par ligne terrestre.

Élaboration de l'instrument

Le questionnaire de l'ECTAD de 2015 se fonde fortement sur celui de 2013 et des versions précédentes (ECSUT).

L'ensemble du contenu lié à la consommation d'alcool et de drogues provient de l'Enquête de surveillance canadienne de la consommation d'alcool et de drogues qui a été menée par Santé Canada de 2008 à 2012.

Le questionnaire de l'ECTAD 2015 a été développé en collaboration avec le commanditaire de l'Enquête, Santé Canada.

Un test qualitatif a été effectué afin de mettre à l'essai le nouveau contenu et le contenu révisé. Un total de 15 entrevues cognitives ont été menées où le questionnaire a été administré aux participants en personne afin de déterminer si le contenu du questionnaire était pertinent et bien compris.

Échantillonnage

Il s'agit d'une enquête transversale par échantillon.

Le plan de sondage est un échantillon spécial aléatoire stratifié à deux phases de numéros de téléphone. Un plan de sondage à deux phases est utilisé afin d'accroître la représentation des personnes appartenant aux groupes d'âge de 15 à 19 ans et de 20 à 24 ans dans l'échantillon.

Durant la première phase, les ménages sont sélectionnés de façon aléatoire, et durant la deuxième phase, une ou deux personnes (ou aucune) sont sélectionnées d'après la composition du ménage.

Afin de s'assurer que des personnes de partout au Canada étaient représentées dans l'échantillon, chacune des 10 provinces a été divisée en strates ou aires géographiques. En général, à l'intérieur de chaque province, une strate d'une région métropolitaine de recensement (RMR) et une strate d'une région autre qu'une RMR étaient déterminées. Pour l'Île du Prince Édouard, il y avait seulement une strate. En Ontario, il y avait une troisième strate pour Toronto; au Québec, il y avait une troisième strate pour Montréal; en Colombie-Britannique, il y avait une troisième strate pour Vancouver. Les RMR sont des régions définies aux fins du recensement et correspondent approximativement à des villes de 100 000 habitants ou plus.

L'échantillon de l'ECTAD a été créé à l'aide de la base de sondage pour les enquêtes auprès des ménages. Cette base de sondage permet d'avoir jusqu'à trois numéros de téléphone pour prendre contact avec un ménage. Elle inclut aussi les numéros de téléphone cellulaire. Un échantillonnage aléatoire de ménages à l'échelle des provinces et des strates a été produit. Un processus de présélection de l'échantillon visant à éliminer les numéros de téléphone qui n'étaient pas en service ou inconnus (p. ex. numéro de téléphone d'une entreprise) a été exécuté avant d'envoyer l'échantillon à l'équipe responsable de mener les interviews téléphoniques assistées par ordinateur (ITAO).

Chaque numéro de téléphone de l'échantillon d'ITAO a été composé pour vérifier s'il correspondait ou non à un ménage. Dans l'affirmative, on demandait à la personne de fournir des renseignements sur les membres du ménage. L'âge des membres du ménage a été utilisé pour déterminer qui, dans le ménage, serait sélectionné pour répondre à la partie du questionnaire de l'enquête visant à recueillir des renseignements sur les personnes. Les interviews par procuration n'étaient pas acceptées.

Pour s'assurer de joindre un nombre suffisant de personnes appartenant aux groupes d'âge les plus jeunes, la sélection aléatoire a été structurée pour qu'au moins une personne âgée de 15 à 19 ans ou de 20 à 24 ans soit sélectionnée au sein d'un ménage, s'il en existait une, car environ 78 % de tous les ménages au Canada comprennent seulement des personnes âgées de 25 ans et plus. Si tous les âges étaient sélectionnés et retenus avec la même probabilité, le groupe des 25 ans et plus serait surreprésenté compte tenu des objectifs de l'enquête. Donc, pour économiser les coûts associés à des interviews supplémentaires, certaines personnes sélectionnées dans le groupe d'âge des 25 ans et plus ont été rejetées et n'ont eu à répondre à la partie du questionnaire de l'enquête visant à recueillir des renseignements sur les personnes. Lorsque plus d'un des groupes d'âge de 15 à 19 ans, de 20 à 24 ans ou de 25 ans et plus était représenté dans le ménage, deux personnes étaient sélectionnées. Lorsque deux personnes étaient sélectionnées dans un même ménage, elles appartenaient toujours à des groupes d'âge différents. Cela garantissait qu'aucune incidence négative sur la précision des estimations selon le groupe d'âge ne serait causée par une corrélation à l'intérieur du ménage.

La sélection des personnes s'est faite selon la logique détaillée suivante :

1) Si tous les membres du ménage ont entre 15 et 19 ans, une personne est sélectionnée au hasard.

2) Si tous les membres du ménage ont entre 20 et 24 ans, une personne est sélectionnée au hasard.

3) Si tous les membres du ménage ont 25 ans et plus, une personne est sélectionnée au hasard. Toutefois, cette personne est seulement retenue dans une proportion des cas.

4) Si des membres du ménage ont entre 15 et 19 ans et que les autres ont entre 20 et 24 ans, deux personnes sont sélectionnées au hasard, une dans chaque groupe d'âge.

5) Si des membres du ménage ont entre 15 et 19 ans et que les autres ont 25 ans et plus, deux personnes sont sélectionnées au hasard, une dans chaque groupe d'âge. Toutefois, la personne sélectionnée dans le groupe d'âge des 25 ans et plus est seulement retenue dans une proportion des cas.

6) Si des membres du ménage ont entre 20 et 24 ans et que les autres ont 25 ans et plus, deux personnes sont sélectionnées au hasard, une dans chaque groupe d'âge. Toutefois, la personne sélectionnée dans le groupe d'âge des 25 ans et plus est seulement retenue dans une proportion des cas.

7) Si les trois groupes d'âge sont représentés dans le ménage, une vérification est effectuée pour savoir si le groupe d'âge des 25 ans et plus sera retenu. Si tel est le cas, deux groupes d'âge sont sélectionnés au hasard. Sinon, les groupes d'âge des 15 à 19 ans et des 20 à 24 ans sont sélectionnés.

Sources des données

Collecte des données pour cette période de référence : 2015-02-01 à 2015-12-31

Il s'agit d'une enquête à participation volontaire.

Les données sont obtenues directement auprès des répondants.

Les données ont été recueillies à l'aide des techniques de l'interview téléphonique assistée par ordinateur (ITAO). Un module frontal contient un ensemble de codes de réponse standards, qui s'appliquent à toutes les issues possibles des appels, ainsi que les scénarios correspondants qui sont lus par les intervieweurs.

Voir le(s) Questionnaire(s) et guide(s) de déclaration .

Détection des erreurs

Le traitement des données d'enquête a pour but d'adapter les données recueillies à un format qui convient à l'analyse et à la totalisation.

Pour l'Enquête canadienne sur le tabac, l'alcool et les drogues (ECTAD), la collecte a été réalisée au moyen d'une interview téléphonique assistée par ordinateur (ITAO), qui permet l'intégration de certains contrôles dans l'application. Par exemple, les contrôles de la validité permettent de s'assurer que les réponses correspondent à l'intervalle autorisé. Ils permettent également de s'assurer que seules des valeurs de type caractère ont été entrées dans les champs de caractères ou que seules des valeurs numériques ont été entrées dans les champs numériques.

Après la collecte, les fichiers de données brutes individuels ont été regroupés et ont subi une série d'étapes de traitement standard pour épurer les données et en assurer l'uniformité, augmentant de ce fait leur utilité. Les contrôles des données ont été faits aux niveaux micro et macro.

Les vérifications de cheminement reproduisent le cheminement des questions utilisé dans l'application et ont accordé la valeur « saut valide » aux questions qui ne s'appliquaient pas. La valeur « non déclaré » a été accordée aux non-réponses. Il s'agit des questions qui s'appliquaient au répondant, mais auxquelles le répondant n'a pas répondu. Dans une application ITAO, ces valeurs sont habituellement accordées quand la réponse appartient à la catégorie « refus » ou « ne sais pas ».

De plus, divers types de contrôles ont été faits afin de détecter l'information manquante ou incohérente. Par exemple, des contrôles ont été faits afin de vérifier les liens logiques entre les réponses.

De nouvelles variables ont été calculées à l'aide des variables recueillies. Une variable dérivée peut être fondée sur une variable en procédant au regroupement des catégories ou être fondée sur différentes variables, qui sont combinées afin de définir un nouveau concept.

Imputation

Aucune méthode d'imputation n'a été utilisée dans le cadre de l'ECTAD 2015.

Estimation

Le principal produit de l'Enquête canadienne sur le tabac, l'alcool et les drogues (ECTAD) est deux fichiers de microdonnées, le premier contenant des renseignements sur les ménages et le deuxième renfermant de l'information sur les personnes.

Dans les fichiers de microdonnées, les poids statistiques attribués à chaque enregistrement représentent le nombre de personnes sélectionnées que contient chacun des enregistrements. Un poids a été calculé pour chaque ménage, et un poids distinct a été calculé pour chaque personne et fourni dans un fichier différent.

La pondération pour le fichier de l'ECTAD comprend plusieurs étapes : calcul des poids de base, suivi de plusieurs ajustements tels que l'ajustement de la non-réponse, des numéros de téléphone non résolus et des ménages ayant plusieurs lignes téléphoniques. Des ajustements supplémentaires ont été effectués pour tenir compte du nombre de personnes sélectionnées (0, 1 ou 2) dans le ménage et du suréchantillonnage du groupe d'âge des 15 à 24 ans. La dernière étape de la pondération consiste à ajuster le poids des personnes pour s'assurer que les estimations de la population sont cohérentes avec les totaux externes de population pour les personnes de 15 ans et plus (étalonnage). Les totaux externes suivants ont été utilisés :

1) totaux mensuels de population pour chaque province;

2) totaux de population selon la province, le sexe et les groupes d'âge suivants : 15 à 19 ans, 20 à 24 ans, 25 à 29 ans, 30 à 34 ans, 35 à 39 ans, 40 à 44 ans, 45 à 49 ans, 50 à 54 ans, 55 à 59 ans, 60 à 64 ans, 65 à 69 ans, et 70 ans et plus. La moyenne de ces totaux a été calculée pour la période d'enquête.

L'estimation obtenue par la méthode appelée régression généralisée a été utilisée pour modifier les poids afin de s'assurer que les estimations de l'enquête concordaient avec les totaux externes simultanément pour les deux dimensions.

Afin de fournir des coefficients de variation (c.v.) qui seraient appliqués à une multitude d'estimations catégorielles produites à partir de ces fichiers de microdonnées, et auxquels l'utilisateur pourrait accéder facilement, un ensemble de tables de variabilité d'échantillonnage approximative a été produit. Ces tables de c.v. permettent à l'utilisateur d'obtenir un c.v. approximatif fondé sur la taille de l'estimation calculée à partir des données de l'enquête.

Les c.v. dans ces tableaux sont calculés à l'aide de la formule de la variance pour un échantillonnage aléatoire simple et en y incorporant un facteur qui reflète la nature du plan d'échantillonnage, qui est à plusieurs degrés et qui prévoit la formation de grappes. Ce facteur, appelé l'effet du plan de sondage, a été déterminé en calculant d'abord les effets du plan de sondage pour une grande variété de caractéristiques, puis en choisissant parmi celles ci une valeur modérée à utiliser à l'intérieur des tables de c.v. qui s'appliqueraient ensuite à toutes les caractéristiques.
Afin d'estimer la variance directement, des poids bootstrap ont été créés et sont accessibles.

Évaluation de la qualité

Bien que des mécanismes rigoureux d'assurance de la qualité sont appliqués à toutes les étapes du processus statistique, la validation et l'examen détaillé des données par des statisticiens représentent la vérification ultime de la qualité avant la diffusion. Un grand nombre de mesures de validation ont été mises en oeuvre, à savoir :

a. Analyse des variations au fil du temps;
b. Vérification des estimations par les tableaux croisés;
c. Confrontation avec d'autres sources de données similaires;
d. Analyse de la cohérence fondée sur des indicateurs de qualité.

Contrôle de la divulgation

La loi interdit à Statistique Canada de divulguer toute information recueillie qui pourrait dévoiler l'identité d'une personne, d'une entreprise ou d'un organisme sans leur permission ou sans être autorisé par la loi. Diverses règles de confidentialité s'appliquent à toutes les donnée diffusées ou publiées afin d'empêcher la publication de toute information jugée confidentielle. Au besoin, des données sont supprimées pour empêcher la divulgation directe ou par recoupement de données reconnaissables.

Pour l'ECTAD, un fichier de microdonnées à grande diffusion (FMGD) est disponible. Il convient de souligner que les fichiers de microdonnées à grande diffusion peuvent différer des fichiers « maîtres » de l'enquête que conservent Statistique Canada. Ces différences sont habituellement le résultat de mesures prises pour protéger l'anonymat des répondants à une enquête. Les mesures les plus courantes sont la suppression de variables du fichier, le regroupement de valeurs en des catégories plus étendues et le codage de valeurs spécifiques à la catégorie « non déclaré ». Les utilisateurs ayant besoin d'avoir accès à de l'information exclue des fichiers de microdonnées peuvent acheter des totalisations personnalisées. Les estimations produites seront communiquées à l'utilisateur, sous réserve du respect des lignes directrices pour l'analyse et la diffusion.

Fichier des ménages et fichier des personnes

Identificateurs géographiques :
Les fichiers maîtres des données de l'enquête incluent des identificateurs géographiques explicites pour la province et la strate (région métropolitaine de recensement [RMR], région autre qu'une RMR, Toronto, Vancouver ou Montréal). Les fichiers de microdonnées à grande diffusion de l'enquête comprennent seulement un identificateur pour la province.

Composition du ménage selon l'âge :
On peut obtenir la composition du ménage selon l'âge, c'est à-dire le nombre de membres du ménage (limité à deux) dans les groupes d'âge suivants : 0 à 14 ans, 15 à 24 ans, 25 à 44 ans et 45 ans et plus.

Autres modifications apportées au fichier des ménages et au fichier des personnes :

Afin d'éviter l'identification potentielle des répondants résultant d'une combinaison inhabituelle de caractéristiques, la variable démographique a dû être recodée pour 63 enregistrements du fichier des ménages et des personnes.

De plus, lorsque le total des membres du ménage obtenu à partir de l'information portant sur leur groupe d'âge dépassait cinq, soit la valeur maximale de la variable de taille du ménage (HHSIZE), les variables de groupe d'âge (15 à 24 ans, 25 à 44 ans et 45 ans et plus) ont été modifiées. Dans ces enregistrements, tous les groupes d'âge présents dans le ménage ont été retenus, mais pour certains la valeur « deux ou plus » a été remplacée par « un ».

Fichier des personnes seulement

Identificateurs géographiques :
Depuis le 1er cycle de 2002, le fichier maître de données comprend les trois premiers chiffres du code postal du répondant. Depuis le 2e cycle de 2003, le fichier maître et les fichiers de microdonnées à grande diffusion contiennent une variable urbaine/rurale (DVURBAN). Cette variable est fondée sur l'appartenance de la population urbaine/rurale au secteur de dénombrement (défini par Statistique Canada) dans lequel se trouve la majorité des codes postaux. Les régions urbaines ont une population minimale de 1 000 habitants et une densité de population d'au moins 400 habitants par kilomètre carré, et sont fondées sur les chiffres de population du Recensement de 2011. Tous les territoires situés à l'extérieur des régions urbaines sont considérés comme faisant partie d'une région rurale.

État matrimonial :
La variable détaillée sur l'état matrimonial (six catégories) est accessible uniquement dans le fichier maître, tandis que dans le fichier de microdonnées à grande diffusion, cette variable a été regroupée en trois catégories.

Âge :
Les cas identifiés où la variable dérivée pour l'âge du répondant (DVAGE), en conjonction avec le nombre d'années depuis lesquelles il fume (DVYRSSMK) et l'âge qu'il avait lorsqu'il a fumé une cigarette pour la première fois (PS_Q30), dépassait 85 (l'âge dérivé maximal). Le nombre d'années depuis lesquelles le répondant fume a été réduit, de manière à ce que l'addition du nombre d'années d'usage du tabac avec l'âge du répondant lorsqu'il a fumé une cigarette pour la première fois ne dépasse pas 85.

Révisions et désaisonnalisation

Cette méthodologie ne s'applique pas à cette enquête.

Exactitude des données

Les « fumeurs actuels » désignent les personnes qui fument actuellement tous les jours ou à l'occasion. Puisque cette question est posée à tous les répondants de l'ECTAD, elle permet de fournir une estimation exacte, lorsque ramenée à la population cible. Comme il a été décrit de façon détaillée dans le présent document, des mesures ont été mises en place en vue d'éviter ou d'atténuer l'impact des sources d'erreur.

Les pourcentages estimés de fumeurs actuels, ainsi leur intervalle de confiance de 95 %, sont indiqués ci-dessous pour le Canada et les provinces, à la fois pour la plus récente ECTAD (2015) et celle menée antérieurement (2013).

PROV %CURSMK IC2015 %CURSMK IC2013
TOUTES 13,0 [11,9, 14,0] 14,6 [13,4, 15,7]
T.-N.-L. 18,4 [15,7, 21,1] 19,5 [17,0, 22,0]
I.-P.-É. 12,7 [10,6, 14,7] 17,3 [14,7, 19,8]
N.-É. 17,8 [14,9, 20,8] 19,3 [17,0, 21,7]
N.-B. 14,2 [11,4, 16,9] 19,6 [16,7, 22,4]
Qc 14,2 [11,9, 16,4] 17,0 [14,3, 19,6]
Ont. 11,3 [9,2, 13,5] 12,5 [10,3, 14,8]
Man. 14,8 [12,4, 17,1] 17,4 [15,0, 19,8]
Sask. 16,9 [14,4, 19,5] 17,5 [15,0, 20,1]
Alb. 15,5 [13,4, 17,6] 16,0 [13,0, 19,0]
C.-B. 10,2 [8,5, 11,9] 11,4 [9,1, 13,8]

%CURSMK est le pourcentage estimé de fumeurs actuels dans la population. Le sigle IC représente l'intervalle de confiance de 95 %.

Pour l'ECTAD de 2015, le taux de réponse des ménages s'établissait à 61,2 % et celui des personnes, à 79,0 %.

Les erreurs non dues à l'échantillonnage peuvent être définies comme les erreurs survenant pendant toutes les activités du sondage, sauf l'échantillonnage. Elles sont présentes dans les enquêtes par sondage comme dans les recensements (alors que l'erreur due à l'échantillonnage est présente seulement pour les enquêtes par sondage). Les erreurs non dues à l'échantillonnage surviennent principalement des sources suivantes: la non-réponse, la couverture, la mesure et le traitement.

Le taux de non-réponse est plus élevé en 2015 qu'il l'était en 2013. Il est donc possible que le biais de non-réponse soit plus important qu'il l'était la dernière fois. Cependant, les ajustements de non-réponse apportés lors du traitement devraient aider à minimiser l'impact de ce biais.

La nouvelle base pour l'ECTAD a été créée à partir de plusieurs sources appariées comme le Recensement, des données administratives, et des fichiers de facturation.

Il peut y avoir une sous-couverture, mais il y a beaucoup moins de sur-couverture si on compare aux stratégies de composition aléatoire de numéros qui était utilisée dans le passé.

Avant le début de la période de collecte, Statistique Canada envoie les numéros de téléphone qui ne sont pas déjà associés à un ménage à un service de précomposition pour validation.

Le traitement des données de l'ECTAD a été faite avec un nouveau système, l'Environnement pour le traitement des enquêtes sociales (ETES). Il s'agit d'un système généralisé et structuré pour établir des pratiques exemplaires.

Des tests qualitatifs et des entrevues cognitives ont été menées pour déterminer si le contenu du questionnaire, en particulier pour les sections nouvelles et révisées, était pertinent et bien compris.

Date de modification :