Enquête sur le niveau d'instruction (Alberta)

Information détaillée pour 1985

Statut :

Inactive

Fréquence :

Une fois

Numéro d'enregistrement :

3852

Les données sur les études qui se dégageront de la présente enquête seront très utile à l'administration de l'Alberta aux fins de la planification de la main-d'oeuvre et de la prévision de la demande future dans les universités et collèges communautaires de cette province. En d'autres termes, l'administration provinciale a besoin de renseignements qui lui permettront de déterminer les compétences de la main-d'oeuvre pour être en mesure d'évaluer l'éventuelle clientèle des universités et collèges communautaires.

Date de la parution - 6 juillet 1995 (Guide de l'utilisateur des micro-données)

Aperçu

Les données sur les études qui se dégageront de la présente enquête seront très utile à l'administration de l'Alberta aux fins de la planification de la main-d'oeuvre et de la prévision de la demande future dans les universités et collèges communautaires de cette province. En d'autres termes, l'administration provinciale a besoin de renseignements qui lui permettront de déterminer les compétences de la main-d'oeuvre pour être en mesure d'évaluer l'éventuelle clientèle des universités et collèges communautaires.

Sujets

  • Éducation, formation et apprentissage
  • Formation professionnelle et niveau de scolarité
  • Niveau de scolarité
  • Travail

Sources de données et méthodologie

Échantillonnage

Il s'agit d'une enquête transversale par échantillon.

Détection des erreurs

Erreur d'échantillonnage: Les estimations sont fondées sur un échantillon national légèrement intérieur à 1% de la population. Les erreurs d'échantillonnage, qui peuvent être évaluées, varient selon un certain nombre de facteurs dont le plus important est la taille de l'estimation. Les indicateurs de variance aléatoire sont présentés dans le bulletin mensuel "La population active". Erreurs non dues à l'échantillonnage: Des erreurs qui n'ont rien a voir l'échantillonnage peuvent se produire à presque toutes les étapes d'une enquête. Il peut s'agir d'un répondant qui ne comprend pas une question ou d'erreurs qui sont commises au cours du traitement des données.

Estimation

Les questionnaires de l'EPA sont pondérés selon une méthode à trois étapes. La première étape consiste à attribuer à chaque questionnaire la valeur inverse de la fraction de sondage applicable à la région géographique où demeure le répondant du questionnaire. A la deuxième étape, il s'agit de rajuster le coefficient de pondération établi à la première étape. Notamment en fonction de la répartition de la population dans les régions urbaines et rurales et du taux de non-réponse (dans le cas des régions infraprovinciales relativement petites), ainsi qu'en fonction de la croissance démographique non prévue dans certaines petites régions échantillonnées (grappes) et en fonction du fait que la taille de l'échantillon est fixe (55,000 ménages), ce qui se traduit par un lent fléchissement de la fraction de sondage au fur et à mesure que la population croût. A la troisième étape, la somme des coefficients de pondération attribués au questionnaire aux deux premières étapes est comparée aux chiffres de population obtenus auprès d'autres sources que l'EPA. Ces comparaisons sont établies par province pour 38 groupes d'âge selon le sexe. Les coefficients de pondération de tous les questionnaires appartenant à chaque groupe d'âge selon le sexe dans une province sont ensuite rajustés de façon que leur somme concorde avec les chiffres de population correspondants, obtenus auprès de sources indépendantes. Les chiffres de population d'autres sources sont obtenus à titre de projections à partir des estimations démographiques annuelles postcensitaires, établies par la Division de la démographie et rajusteés afin de prendre en compte les exceptions décrites au paragraphe Conception et Procedures de l'Enquête sur la population active (ID=3701). Le poid de base du plan de sondage de l'EPA est ajusté afin de tenir compte du sous échantillonnage des groupes de rotation et de la différence entre les taux de non-réponse de l'EPA et de l'enquête supplémentaire.

Contrôle de la divulgation

La loi interdit à Statistique Canada de divulguer toute information recueillie qui pourrait dévoiler l'identité d'une personne, d'une entreprise ou d'un organisme sans leur permission ou sans en être autorisé par la Loi sur la statistique. Diverses règles de confidentialité s'appliquent aux données diffusées ou publiées afin d'empêcher la publication ou la divulgation de toute information jugée confidentielle. Au besoin, des données sont supprimées pour empêcher la divulgation directe ou par recoupement de données reconnaissables.

Date de modification :