Enquête sur les prix des produits agricoles (EPPA)

Information détaillée pour juin 2018

Statut :

Active

Fréquence :

Mensuelle

Numéro d'enregistrement :

3436

La présente enquête a pour but de recueillir des renseignements précis et récents sur les prix des produits agricoles.

Date de la parution - 7 août 2018

Aperçu

L'enquête produit des données provinciales sur les prix moyens reçus par les agriculteurs pour les produits agricoles qu'ils produisent et qu'ils vendent. Son objectif principal est d'établir la composante de prix de la série des Recettes monétaires agricoles (numéro d'enregistrement 3437), qui évalue la contribution des secteurs de l'agriculture à l'économie canadienne. Les prix sont également utilisés pour le calcul de la série de l'Indice des prix des produits agricoles (numéro d'enregistrement 5040). Agriculture et Agroalimentaire Canada et d'autres ministères utilisent les données pour élaborer, administrer et évaluer les politiques et les programmes agricoles. Les ministères et organismes provinciaux utilisent les prix à des fins d'analyse de la production et des prix, à l'appui des programmes de stabilisation provinciaux. Enfin, des groupes variés et des particuliers utilisent les données pour la réalisation d'études économiques.

Période de référence : mensuelle

Période de collecte : Le mois suivant le mois de référence.

Sujets

  • Agriculture
  • Indices des prix de l'agriculture
  • Prix et indices des prix
  • Statistiques financières des exploitations agricoles

Sources de données et méthodologie

Population cible

L'univers comprend toutes les exploitations agricoles canadiennes, telles que définies par le Recensement de l'agriculture ainsi que tous les offices de commercialisation, les agences, les commissions et les ministères fédéraux et provinciaux qui recueillent des données sur les prix des producteurs ou des données à partir desquelles un prix peut être calculé.

Élaboration de l'instrument

Les données administratives sont utilisées pour la plupart des données relatives aux prix des produits; toutefois, il y a trois questionnaires qui sont utilisés pour la collecte de certaines données sur les prix des produits pout la série sur les prix.

Échantillonnage

Il s'agit d'une enquête transversale par échantillon.

L'échantillon de l'Enquête sur les prix du foin cultivé et de la paille en Ontario, est sélectionné du Registre des entreprises.

L'échantillon de l'Enquête sur les prix des grains et des cultures spéciales, est sélectionné du Registre des entreprises - les compagnies qui achètent ces récoltes.

Les provinces et les produits qui sont actuellement visés par l'enquête sont :

L'Ontario - L'Enquête sur les prix du foin cultivé et de la paille (taille de l'échantillon : 125) recueille des données semestrielles sur les prix du foin cultivé et de la paille.

La Nouvelle-Écosse, le Nouveau-Brunswick, l'Île-du-Prince-Édouard, le Manitoba, la Saskatchewan, l' Alberta - L'Enquête sur les prix des grains et des cultures spéciales (taille de l'échantillon : 51 par mois) recueille des données mensuelles auprès des entreprises qui achètent ces cultures.

Sources des données

Il s'agit d'une enquête à participation obligatoire.

Les données sont obtenues directement auprès des répondants et sont tirées de fichiers administratifs. Lorsque cela est possible, des sources de données administratives sont utilisées afin de réduire le fardeau de réponse. Les données administratives proviennent de diverses sources, notamment la Grain Farmers of Ontario, Agriculture et Agroalimentaire Canada, Canfax, la Commission canadienne du lait, l'Office canadien de commercialisation des oeufs ainsi que de nombreux marchés aux enchères.

Les données sur les prix du foin cultivé et de la paille de l'Ontario sont recueillies par interview téléphonique.

Les données de l'Enquête sur les prix des grains et des cultures spéciales sont recueillies par un questionnaire électronique. Les prix sont calculés sur une base mensuelle.

Voir le(s) Questionnaire(s) et guide(s) de déclaration.

Détection des erreurs

Pendant les opérations quotidiennes de relevé et de traitement des prix, on met beaucoup l'accent sur l'examen et l'évaluation des prix. Des agents spécialisés surveillent l'évolution du marché et examinent les variations de prix afin de les valider directement et de veiller à ce qu'elles soient représentatives de l'ensemble des fluctuations des prix des produits. On doit à la fois employer des techniques de détection des valeurs aberrantes et utiliser son jugement pour détecter les erreurs. Dans les cas où les variations inhabituelles ne sont pas expliquées, les recherches nécessaires sont effectuées.

Imputation

Lorsque les données sur les prix du mois en cours ne sont pas disponibles, on se sert des données du mois précédent ou on calcule les données selon les tendances des prix observées pour le même produit dans les autres provinces.

Estimation

Dans la plupart des cas, les données sont recueillies pour calculer un prix mensuel moyen pondéré, c'est-à-dire que l'on recueille des données sur les quantités vendues et sur les paiements - les prix reflètent les qualités vendues. Les répondants à l'Enquête sur les prix des grains et des cultures spéciales fournissent des données sur les quantités achetées, ce qui rend possible le calcul de prix moyens pondérés. On calcule des moyennes simples des prix déclarés pour l'Enquête sur les prix du foin cultivé et de la paille en Ontario.

Le prix des produits est établi à la première transaction, et les frais qui sont déduits avant qu'un producteur ne soit payé sont exclus (p. ex. l'entreposage, le transport et les frais administratifs). Par contre, les primes qui peuvent être attribuées à certains produits sont comprises. Les paiements en vertu de programmes qui visent uniquement un produit ne sont pas compris dans les prix.

Évaluation de la qualité

La qualité des estimations des prix agricoles est évaluée en vérifiant la cohérence de ces données par rapport à d'autres sources ou à des occasions antérieures. Nous procédons également à une analyse interprétative des données. La plupart des données utilisées pour calculer des prix agricoles proviennent de programmes administratifs. La majeure partie des données a fait l'objet de vérifications menées par l'organisme source. Les données sont analysées au titre de l'uniformité de la série chronologique, des liens aux événements économiques actuels, des enjeux découlant des données source et de la cohérence avec d'autres sources.

Contrôle de la divulgation

La loi interdit à Statistique Canada de divulguer toute information recueillie qui pourrait dévoiler l'identité d'une personne, d'une entreprise ou d'un organisme sans leur permission ou sans en être autorisé par la Loi sur la statistique. Diverses règles de confidentialité s'appliquent à toutes les données diffusées ou publiées afin d'empêcher la publication ou la divulgation de toute information jugée confidentielle. Au besoin, des données sont supprimées pour empêcher la divulgation directe ou par recoupement de données reconnaissables.

Révisions et désaisonnalisation

En général, les prix peuvent être révisés pour l'année civile en cours. En mai et en novembre, les deux années civiles précédentes peuvent être révisées.
Chaque cinq ans, lorsque les révisions intercensitaires sont apportées, la série des prix fait l'objet d'autres révisions qui s'imposent pour corriger les incohérences et les différences conceptuelles.

Exactitude des données

Il est impossible de calculer une mesure directe de la marge d'erreur dans les estimations. La qualité des estimations peut être jugée à partir de l'analyse des révisions apportées et au moyen d'une évaluation subjective des sources de données et de la méthodologie employée dans la préparation des estimations.

On met tout en oeuvre pour veiller à ce que les données administratives puissent s'adapter à des fins statistiques. Les utilisateurs doivent savoir que les données administratives sont généralement établies pour les besoins de l'organisme d'où elles proviennent plutôt que pour des fins d'enquête. Les anomalies ou les incohérences décelées sont vérifiées à la source et, s'il y a lieu, on apporte des rajustements pour rendre les données compatibles avec le cadre conceptuel de notre série. Les organismes administratifs utilisés sont considérés comme les meilleures sources qui soient, et les données qu'ils fournissent sont jugées d'excellente qualité, même dans les cas où il y a eu des rajustements.

Date de modification :