Superficie récoltée, production et valeur du tabac en feuilles

Information détaillée pour 2004

Statut :

Inactive

Fréquence :

Annuelle

Numéro d'enregistrement :

3405

Cette enquête vise à recueillir des données auprès des producteurs de tabac au Canada.

Date de la parution - 24 juin 2005

Aperçu

Cette enquête vise à recueillir des données auprès des producteurs de tabac au Canada. Les données sont utilisées par les ministères de l'agriculture fédéral et provinciaux et par des associations de producteurs aux fins d'analyse du marché et pour connaître les changements de la superficie cultivée. Les conseillés du domaine de la santé et les médias sont particulièrement intéressés par la mise en oeuvre des programmes de transition prévus.

Les données qui étaient diffusées annuellement dans la parution de juin de la publication intitulée « Production de fruits et légumes » (catalogue en ligne no. 22-003-XIB), sont publiées pour la dernière fois dans la publication de juin 2005.

Sujets

  • Agriculture
  • Cultures et horticulture

Sources de données et méthodologie

Population cible

Les producteurs de tabac jaune et de tabac brun en Ontario et au Québec forment la population cible.

Élaboration de l'instrument

Cette méthodologie ne s'applique pas.

Échantillonnage

Il s'agit d'un recensement avec plan transversal.

Il n'y a pas d'échantillonnage. On recueille des données administratives pour les producteurs de tabac de l'Ontario et du Québec. Les autres provinces ont une production trop faible pour être mesurée et, par conséquent, sont exclues des résultats publiés.

Sources des données

Il s'agit d'une enquête à participation obligatoire.

Les données sont tirées de fichiers administratifs.

Les données sur la superficie, la production et la valeur sont tirées annuellement de dossiers administratifs qui proviennent de commissions de commercialisation, de transformateurs et d'autres sources d'information. Chaque printemps, la Division de l'agriculture de Statistique Canada obtient les données par téléphone, par télécopieur et par la poste afin de suivre le plus précisément possible les tendances et variations de l'industrie.

Détection des erreurs

Les données administratives provisoires de l'année en cours sont recueillies, vérifiées et publiées. Dans le cadre du processus de confirmation, afin de faire en sorte que les estimations publiées soient à jour, exactes et fiables, les données de l'année précédente sont recueillies de nouveau puis révisées, au besoin.

Imputation

Cette méthodologie ne s'applique pas à ce programme statistique.

Estimation

Cette méthodologie ne s'applique pas à ce programme statistique.

Évaluation de la qualité

Afin de minimiser la possibilité d'erreurs de déclaration, la Division de l'agriculture mène des consultations provinciales avec le Québec et la Commission ontarienne de commercialisation du tabac jaune avant publication des données. Les deux provinces fournissent des données administratives qui sont jugées de très bonne qualité, même dans les circonstances où des ajustements ont été apportés.

Contrôle de la divulgation

La loi interdit à Statistique Canada de divulguer toute information recueillie qui pourrait dévoiler l'identité d'une personne, d'une entreprise ou d'un organisme sans leur permission ou sans en être autorisé par la loi. Diverses règles de confidentialité s'appliquent à toutes les données diffusées ou publiées afin d'empêcher la publication ou la divulgation de toute information jugée confidentielle. Au besoin, des données sont supprimées pour empêcher la divulgation directe ou par recoupement de données reconnaissables.

Révisions et désaisonnalisation

Les données de l'année précédente sont recueillies de nouveau puis révisées, au besoin.

Exactitude des données

On met tout en oeuvre pour veiller à ce que les données administratives puissent s'adapter à des fins statistiques. Les utilisateurs doivent savoir que les données administratives sont généralement établies pour les besoins de l'organisme d'où elles proviennent plutôt que pour des fins d'enquête. Les anomalies ou les incohérences décelées sont vérifiées à la source et, s'il y a lieu, on apporte des rajustements pour rendre les données compatibles avec le cadre conceptuel de notre série. Les organismes administratifs utilisés sont considérés comme les meilleures sources qui soient, et les données qu'ils fournissent sont jugées d'excellente qualité, même dans les cas où il y a eu des rajustements. Une bonne part des données sur les prix vient des services de comptabilité de divers organismes de commercialisation et sont des données vérifiées, si bien que leur qualité est jugée excellente.

Date de modification :