Enquête sur les caractéristiques du personnel scolaire des écoles primaires et secondaires (ECEPS)

Information détaillée pour 1999-2000

Statut :

Inactive

Fréquence :

Annuelle

Numéro d'enregistrement :

3127

Le but de l'Enquête sur les caractéristiques du personnel scolaire des écoles primaires et secondaires est de fournir les principales caractéristiques du personnel scolaire (p. ex. âge, sexe, situation d'emploi et type de poste) dans les écoles primaires et secondaires. Ces écoles comprennent les écoles publiques, les écoles privées, les écoles fédérales et les écoles pour les élèves qui ont des besoins spéciaux ou qui souffrent de déficience visuelle ou auditive au Canada.

Date de la parution - 18 septembre 2003

Aperçu

Cette enquête a été terminée après l'année de référence 1999-2000. La collecte de ces données est maintenant faite par le Projet statistique sur l'enseignement primaire et secondaire (voir le lien sous la section «Documentation»).

Le but de l'Enquête sur les caractéristiques du personnel scolaire des écoles primaires et secondaires est de fournir certaines caractéristiques de base du personnel scolaire. Les données recueillies comprennent des variables telles que l'âge, le sexe, la situation d'emploi et le type de poste.

Les données au sujet du personnel scolaire sont généralement utilisées par les ministères de l'éducation des provinces ou des territoires, les associations nationales et provinciales d'enseignants, les conseils scolaires, les membres des médias et les chercheurs, de même que par l'OCDE et l'UNESCO.

Période de référence : Année scolaire (septembre à juin)

Sujets

  • Éducation, formation et apprentissage
  • Enseignants et éducateurs

Sources de données et méthodologie

Population cible

La population de l'Enquête sur les caractéristiques du personnel scolaire des écoles primaires et secondaires comprend tout le personnel scolaire à temps plein et à temps partiel des écoles primaires et secondaires du Canada.

Le personnel scolaire est défini comme l'ensemble du personnel enseignant et non enseignant. Il comprend les titulaires de classes et le personnel enseignant régulier, le personnel enseignant comme les suppléants ou les enseignants ressources, les aides-enseignants et les assistants à l'enseignement ou à la recherche, le personnel de soutien pédagogique et scolaire comme les conseillers d'orientation professionnelle et les bibliothécaires, le personnel de soutien social et en matière de santé comme les psychologues et les infirmières, les directeurs d'école et les directeurs adjoints, le personnel de supervision, le personnel de direction au niveau du conseil scolaire ou à un niveau supérieur et le personnel administratif au niveau du conseil scolaire ou à un niveau supérieur.

Le personnel administratif au niveau de l'école (p. ex. adjoints administratifs, réceptionnistes, commis) est exclu.

Le personnel en congé pour toute l'année scolaire est exclu.

Élaboration de l'instrument

Il s'agit d'un questionnaire papier, élaboré en 1972, qui est envoyé par la poste au directeur de l'école. Ce dernier remplit le questionnaire et le retourne par la poste.

Échantillonnage

Il s'agit d'un recensement avec plan transversal.

Aucun échantillonnage n'est fait, les données étant recueillies pour toutes les unités de la population cible.

Sources des données

Collecte des données pour cette période de référence : 1999-12-01 à 2000-03-31

Il s'agit d'une enquête à participation obligatoire.

Les données sont obtenues directement auprès des répondants et sont tirées de fichiers administratifs.

Il y a différentes sources et formes de données utilisées pour la création de la base de données de l'enquête. Statistique Canada obtient les données des ministères de l'éducation provinciaux et territoriaux ou directement des écoles. Selon la source, les données se présentent sous diverses formes allant d'un questionnaire papier avec des comptes agrégés à des enregistrements électroniques détaillés transmis à Statistique Canada. Les données sur le personnel scolaire des écoles publiques sont tirées des dossiers administratifs des provinces et des territoires. Les données sur le personnel scolaire des écoles privées, des écoles fédérales et des écoles pour les élèves qui ont des besoins spéciaux ou qui souffrent de déficience visuelle ou auditive sont recueillies à l'aide de questionnaires envoyés aux directeurs des écoles. Les deux sources de données sont combinées pour créer une vaste base de données.

La demande des fichiers électroniques de données administratives est envoyée par la poste en décembre de chaque année aux écoles et aux ministères de l'éducation. On leur demande les données portant sur l'ensemble de l'année scolaire précédente. On fait ensuite le suivi par la poste ou par téléphone auprès des personnes-ressources des provinces et des territoires.

Le questionnaire papier est envoyé par la poste en octobre de chaque année aux directeurs des écoles, qui doivent fournir les données dont ils disposent en date du 30 septembre de l'année scolaire en cours. La collecte, la saisie, la vérification préliminaire des données et le suivi auprès des directeurs non répondants sont effectués par la Division des opérations et de l'intégration de Statistique Canada à Ottawa, en Ontario. La saisie et la vérification préliminaire des données sont effectuées simultanément pour assurer la validité des données.

Voir le(s) Questionnaire(s) et guide(s) de déclaration .

Détection des erreurs

Le processus de vérification des données porte sur la cohérence interne, la compatibilité et l'intégralité de chaque élément d'information. Des rapports d'erreurs sont produits et examinés, et les corrections sont faites au niveau des microdonnées.

Des tableaux de données sont produits au niveau provincial et territorial et sont comparés aux résultats des années précédentes et aux rapports des ministères de l'éducation des provinces et des territoires.

Imputation

L'imputation des données s'effectue au niveau des microdonnées à l'aide des données du même enregistrement des années précédentes. La variable de l'âge est imputée à partir de la variable « nombre d'années d'expérience ». Pour certaines provinces, ce type d'imputation est automatisé. Les données manquantes peuvent aussi être estimées à l'aide des dossiers des autres ministères de l'éducation des provinces et des territoires sur les établissements et les inscriptions.

Estimation

Cette méthodologie ne s'applique pas à ce programme statistique.

Évaluation de la qualité

On effectue une série de contrôles de la qualité, notamment :
1) on produit des tableaux de base pour s'assurer que les données de Statistique Canada correspondent aux données publiées par les ministères de l'éducation des provinces et des territoires;
2) on vérifie la cohérence interne des données, notamment en faisant le compte de fréquences de certains éléments d'information; et
3) on compare les données de l'année la plus récente à celles des années antérieures pour déceler tout changement anormal ou imprévu. Après l'approbation du fichier définitif, une diffusion publique est annoncée dans Le Quotidien.

Contrôle de la divulgation

La Loi interdit à Statistique Canada de rendre publique toute donnée susceptible de révéler de l'information obtenue en vertu de la Loi sur la statistique et se rapportant à toute personne, entreprise ou organisation reconnaissable sans que cette personne, entreprise ou organisation le sache ou y consente par écrit. Diverses règles de confidentialité s'appliquent à toutes les données diffusées ou publiées afin d'empêcher la publication ou la divulgation de toute information jugée confidentielle. Au besoin, des données sont supprimées pour empêcher la divulgation directe ou par recoupement de données reconnaissables.

Les données sont agrégées par province et par territoire. Les tableaux sont évalués conformément aux règles de Statistique Canada sur la confidentialité.

En ce qui concerne les demandes de données recoupées de la part des clients, Statistique Canada ne fournit pas de tableaux qui pourraient permettre d'identifier une personne ou un établissement. La règle est la suivante : une case ayant une fréquence de moins de 3 est supprimée, et pour éviter toute divulgation par recoupement, d'autres cases sont également choisies pour être supprimées.

Révisions et désaisonnalisation

Cette méthodologie ne s'applique pas à ce programme statistique.

Exactitude des données

La méthodologie de cette enquête a été conçue pour contrôler les erreurs et pour en réduire les effets possibles. Cependant, les résultats de l'enquête peuvent néanmoins être entachés d'erreurs (p. ex. erreurs de couverture, de réponse et de traitement et erreurs dues à la non-réponse).

Couverture :
Dans le cas des écoles publiques, la couverture de l'enquête est considérée comme étant de 100 % du personnel scolaire au Canada.

Dans le cas des écoles privées, des écoles fédérales et des écoles pour les élèves qui ont des besoins spéciaux ou qui souffrent d'une déficience visuelle ou auditive, la couverture est considérée comme étant de 70 %.

Erreur de couverture :
La base de sondage est mise à jour chaque année et comprend idéalement toutes les écoles pour les élèves citoyens canadiens qui sont publiques, privées, fédérales et pour les élèves qui ont des besoins spéciaux ou qui souffrent d'une déficience visuelle ou auditive. Chaque année, de nouvelles écoles sont ouvertes et d'autres sont fermées. Bien qu'on dispose d'un système pour la mise à jour de la base de sondage, il est possible que certains de ces changements ne soient pas pris en compte d'une année à l'autre. Il est possible que l'information n'ait pas été mise à jour ou ne soit pas disponible au moment de la création des fichiers sources des ministères de l'éducation des provinces et des territoires.

Erreurs de traitement :
Dans les dix provinces et les trois territoires, il y a des différences entre les fichiers de données administratives. Les codes utilisés par les provinces et les territoires diffèrent, de même que certaines définitions, comme celles des types de postes. En convertissant les fichiers des provinces et des territoires en format uniformisé, il peut se produire des erreurs lors de l'attribution du type de poste aux membres du personnel.

Coefficients de variation : Ils ne sont pas calculés étant donné que cette enquête est un recensement.

Taux de réponse :
Les taux de réponse varient selon les territoires et les provinces. Ils se situent généralement entre 60 % et 100 %.

Documentation

Date de modification :