Enquête sur les statistiques financières des écoles privées primaires et secondaires (EFEPS)

Information détaillée pour 2004-2005

Statut :

Inactive

Fréquence :

Annuelle

Numéro d'enregistrement :

3120

L'objectif de cette enquête est de recueillir des renseignements financiers sur les écoles privées. Ces données représentent également des intrants pour la détermination des recettes et des dépenses totales consolidées des écoles primaires et secondaires.

Date de la parution - 16 décembre 2009 (Indicateurs de l'éducation au Canada : rapport du programme d'indicateurs pancanadiens de l'éducation, 81-582-XWF)

Aperçu

L'objectif de cette enquête est de recueillir des renseignements financiers sur les écoles privées. Ces données représentent également des intrants pour la détermination des recettes et des dépenses totales consolidées des écoles primaires et secondaires.

Ces données sont requises par de nombreuses organisations et comprennent de nombreux intervenants de Statistique Canada et de l'extérieur du Bureau. Les renseignements recueillis dans cette enquête, ainsi que dans d'autres enquêtes financières, permettent au gouvernement et à différentes associations du domaine de l'éducation d'obtenir de l'information qui les aide dans l'établissement des politiques en matière d'éducation. Les utilisateurs externes de ces données comprennent les ministères du gouvernement fédéral qui, bien entendu, sont également des fournisseurs de données.

D'autres divisions de Statistique Canada utilisent également ces données de façon « indirecte » en tant qu'intrants dans leurs programmes statistiques, par exemple, des données repères annuelles sont produites pour les enquêtes infrannuelles sur le revenu du travail et pour alimenter le Système de comptabilité nationale et la Division des institutions publiques. Les données de cette enquête sont également utilisées pour transmettre des renseignements à des organisations internationales telle que l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). De plus, ces données sont également utilisées comme intrants pour le Programme d'indicateurs pancanadiens de l'éducation, ainsi que pour la publication Tendances sociales canadiennes.

Période de référence : Année financière de l'établissement

Période de collecte : 1er février à 31 juillet

Sujets

  • Éducation, formation et apprentissage
  • Finances de l'éducation

Sources de données et méthodologie

Population cible

L'enquête porte sur tous les établissements d'enseignement privées primaires et secondaires de toutes les provinces et territoires au Canada.

Élaboration de l'instrument

Le questionnaire financier pour les écoles privées a été élaboré il y a de nombreuses années par Statistique Canada. Il était fondé sur d'autres enquêtes financières du Centre de la statistique de l'éducation. Comme le concept original date de nombreuses années, il n'y a pas de renseignements sur la conception du questionnaire ni sur les groupes de discussion. Des essais n'ont probablement pas été requis puisque les questions sont accompagnées de directives précises. Comme une enquête n'est menée qu'aux trois ans, la population cible est revue à ce moment par le personnel chargé de l'éducation à Statistique Canada et révisée selon les observations.

Les « directives » qui accompagnent le questionnaire ont été mises à jour la dernière fois pour l'année de référence 2000-2001. Ces révisions consistaient en des clarifications des définitions des éléments des recettes et des dépenses. De plus, des exemples ont été ajoutés.

Différentes cellules ont été ajoutées au questionnaire pour l'année de référence 2003-2004. Par exemple, des champs ont été ajoutés pour les adresses de courrier électronique et les numéros de télécopieur. De plus, des champs ont été ajoutés pour le nombre d'inscriptions par niveau, comme la maternelle, l'école primaire et l'école secondaire.

Échantillonnage

Il s'agit d'un recensement avec plan transversal.

Aucun échantillonnage n'est fait, les données étant recueillies pour toutes les unités de la population cible.

Sources des données

Il s'agit d'une enquête à participation volontaire.

Les données sont obtenues directement auprès des répondants, sont tirées de fichiers administratifs et sont dérivées de diverses enquêtes de Statistique Canada et/ou d'autres sources.

Il n'y avait pas d'enquête directe cette année. Les années où il n'y a pas d'enquête, les données sont estimées à partir des résultats des enquêtes des autres années, des données sur les effectifs des écoles privées, de l'évolution des dépenses pour l'éducation au primaire et au secondaire dans le réseau d'enseignement public et des résultats d'autres enquêtes liées aux dépenses provinciales et fédérales au titre de l'éducation.

Détection des erreurs

Des programmes de vérification sont mis en oeuvre pendant et après la saisie des données. À l'étape de la saisie des données, l'échec d'une règle de vérification entraîne ou suggère une nouvelle communication avec le répondant. Cependant, la plupart des règles de vérification sont mises en oeuvre après la saisie des données afin de marquer la non-réponse à l'enquête et les données manquantes ou invalides.

Imputation

Trois stratégies d'imputation sont mises en oeuvre afin de faire des ajustements pour la non-réponse à l'enquête et pour les données manquantes ou invalides. Ces stratégies sont, en ordre de mise en oeuvre :

-imputation historique à partir des données des enquêtes antérieures;
-imputation par enregistrement donneur avec les données de l'enquête courante (pour une réponse partielle ou l'absence de réponse);
-repondération, par province/territoire, lorsqu'une observation ne peut être réimputée avec l'une des deux méthodes ci dessus.

Estimation

Cette méthodologie ne s'applique pas à ce programme statistique.

Évaluation de la qualité

Avant d'achever ou de diffuser les données chaque année, celles ci sont comparées aux données de l'année antérieure par le gestionnaire de l'enquête à l'aide d'augmentations et de diminutions du pourcentage des montants en dollars. Les augmentations ou diminutions relativement importantes, par programme, sont examinées et il peut y avoir des rappels aux établissements, le cas échéant. Les données de cette enquête peuvent être vérifiées avec d'autres sources publiées. Par exemple, si un ministère de l'Éducation d'une province/territoire en particulier montre ou annonce, dans ses comptes publics, des augmentations générales des contributions aux écoles privées pendant l'année et que l'enquête de Statistique Canada montre plutôt une diminution, un examen ou une recherche plus poussé sera effectué.

Contrôle de la divulgation

La loi interdit à Statistique Canada de divulguer toute information recueillie qui pourrait dévoiler l'identité d'une personne, d'une entreprise ou d'un organisme sans leur permission ou sans en être autorisé par la Loi sur la statistique. Diverses règles de confidentialité s'appliquent aux données diffusées ou publiées afin d'empêcher la publication ou la divulgation de toute information jugée confidentielle. Au besoin, des données sont supprimées pour empêcher la divulgation directe ou par recoupement de données reconnaissables.

Révisions et désaisonnalisation

Cette méthodologie ne s'applique pas à ce programme statistique.

Exactitude des données

La qualité des estimations dépend de la qualité des données des sources sous-jacentes, ainsi que de la façon dont ces sources sont combinées. Statistique Canada déploie tous les efforts pour s'assurer que les données administratives et les données d'enquête sont correctes au niveau conceptuel, en fonction de leurs utilisations.

Date de modification :