Essence et autres combustibles de pétrole vendus

Information détaillée pour 2016

Statut :

Active

Fréquence :

Annuelle

Numéro d'enregistrement :

2746

Cette enquête collecte des données provenant des ministères provinciaux et territoriaux des Finances sur les ventes d'essence, de carburant diesel et de gaz de pétrole liquéfié (GPL) sur lesquels des taxes routières ont été acquittées.

Date de la parution - 11 août 2017

Aperçu

Cette enquête a pour but de recueillir des données sur les ventes d'essence et autres combustibles de pétrole au Canada. Ces données sont utilisées par le ministère des Finances pour le calcul des paiements de péréquation versés aux provinces conformément à la Loi sur les arrangements fiscaux entre le gouvernement fédéral et les provinces et le financement des territoires. Ces données servent à divers paliers gouvernementaux pour planifier et élaborer l'infrastructure des transports et à des groupes d'intérêts spéciaux pour déterminer des stratégies de commercialisation. Votre information pourrait être utilisée par Statistique Canada pour d'autres fins statistiques et de recherche.

Activité statistique

Cette activité statistique fait partie d'un ensemble d'enquêtes qui mesurent divers aspects des activités liées au mouvement des gens et des marchandises. L'ensemble se compose des groupes suivants :

Transport aérien inclut les enregistrements portant sur le mouvement des aéronefs, pour les passagers et des marchandises par voie aérienne, les activités des transporteurs aériens canadiens et étrangers, ainsi que les caractéristiques opérationnelles et financières des transporteurs aériens canadiens. Ces données proviennent du Centre des statistiques de l'aviation.

Transport ferroviaire inclut les enregistrements portant sur le transport ferroviaire au Canada et entre les États-Unis et le Canada.

Transport routier comprend les enregistrements concernant tout le transport routier au Canada. Outre les programmes d'enquête auprès des transporteurs et les propriétaires de véhicules immatriculés, certains programmes ont besoin de données administratives provinciales et territoriales regroupées.

Période de référence : Année civile

Sujets

  • Comptes économiques
  • Finances publiques
  • Transport
  • Transport routier

Sources de données et méthodologie

Population cible

Toutes les provinces et les territories du Canada.

Élaboration de l'instrument

Le questionnaire utilisé pour cette enquête a très peu changé au cours des années. En réaction aux commentaires, à la fois des répondants et des utilisateurs, certains changements au format et à la terminologie ont été apportés afin de maintenir la pertinence de son contenu.

Échantillonnage

Il s'agit d'un recensement avec plan transversal.

Aucun échantillonnage n'est fait, les données étant recueillies pour toutes les unités de la population cible.

Sources des données

Collecte des données pour cette période de référence : 2016-04-01 à 2017-07-31

Il s'agit d'une enquête à participation obligatoire.

Les données sont obtenues directement auprès des répondants.

Les données sont recueillies à l'aide d'une formule qui est envoyée tous les mois à chaque province et territoire. Le suivi par téléphone, courriels et télécopieur sert à régler les problèmes liés aux questionnaires et à recueillir les données de répondants qui n'ont pas retourné le questionnaire.

Voir le(s) Questionnaire(s) et guide(s) de déclaration .

Détection des erreurs

Au niveau micro, plusieurs vérifications sont effectuées à l'égard des données, en vue de vérifier leur uniformité et de déterminer les valeurs extrêmes. Au niveau macro, les données font l'objet d'un processus détaillé d'examen de la qualité, y compris une analyse comparative en fonction de l'année précédente. Les erreurs importantes sont par conséquent décelées et corrigées.

Imputation

Cette méthodologie ne s'applique pas à ce programme statistique.

Estimation

Cette méthodologie ne s'applique pas à ce programme statistique.

Évaluation de la qualité

Les résultats d'enquête combinés sont analysés avant la diffusion. En général, cela comprend un examen détaillé des données, un examen de la situation économique générale et des tendances historiques, ainsi que des comparaisons avec d'autres sources.

Contrôle de la divulgation

La loi interdit à Statistique Canada de divulguer toute information recueillie qui pourrait dévoiler l'identité d'une personne, d'une entreprise ou d'un organisme sans leur permission ou sans en être autorisé par la loi. Diverses règles de confidentialité s'appliquent à toutes les données diffusées ou publiées afin d'empêcher la publication ou la divulgation de toute information jugée confidentielle.

Au besoin, des données sont supprimées pour empêcher la divulgation directe ou par recoupement de données reconnaissables. Les données pour une industrie spécifique ou une variable peuvent être supprimées (avec une autre industrie ou variable) si le nombre d'entreprises dans la population est trop petit.

Révisions et désaisonnalisation

Les estimés mensuels sont fournis pour le mois de référence. Les données du mois précédent sont révisées si nécessaire. On ne fait pas d'ajustements saisonniers.

Exactitude des données

La méthodologie de cette enquête a été développée de façon à exercer un contrôle sur les erreurs et à en réduire les effets possibles. Cependant, les résultats de l'enquête demeure susceptibles de comporter un certain nombre d'erreurs non dues à l'échantillonnage, tels que des erreurs de couverture, des erreurs de réponse, des erreurs de non-réponse et des erreurs de traitement. Une description de ces types d'erreurs suit, de même que les étapes prisent pour les corriger.

Les erreurs de couverture peuvent découler d'une liste incomplète et d'un sous-dénombrement des provinces et territoires. Toutefois, puisque la population de cette enquête est composée des dix provinces et des trois territoires, il est peu probable que des erreurs de ce type se produisent.

Les erreurs de réponse peuvent être causées par la conception du questionnaire, par les caractéristiques d'une question, par l'incapacité ou la réticence du répondant à fournir la bonne information, par la mauvaise interprétation des questions ou par des problèmes de définition. Ces erreurs sont contrôlées grâce au soin apporté à la conception du questionnaire, à l'utilisation de concepts simples et aux vérifications de la cohérence.

Les erreurs de non-réponse sont causées par les répondants qui refusent de répondre, qui sont incapables de répondre ou qui produisent leur déclaration trop tardivement. Cependant, le taux de réponse a toujours été très élevé pour cette enquête, étant de 100 % pour la plupart des variables sur le questionnaire. De plus, le personnel demeure en contact étroit avec les répondants tout au long de l'année pour éviter des retards dans la soumission des données.

Les erreurs de traitement peuvent se produire à différentes étapes du traitement comme au cours de l'entrée, de la vérification et de la totalisation des données. Des mesures ont été prises afin de réduire au minimum ces erreurs. L'entrée et la vérification des données sont faites en même temps en raison de la conception du chiffrier qui permet de déceler rapidement les erreurs. Les ratios historiques contribuent aussi à éliminer les valeurs aberrantes créées par l'entrée de données. La totalisation est automatisée afin d'éliminer l'erreur humaine.

Documentation

Date de modification :