Enquête trimestrielle des télécommunications (ETT)

Information détaillée pour troisième trimestre de 2017

Statut :

Active

Fréquence :

Trimestrielle

Numéro d'enregistrement :

2721

Cette enquête vise à réunir les données trimestrielles financières et d'exploitation nécessaires à la mesure et à l'analyse statistiques du sous-secteur des télécommunications. Ces données seront regroupées pour produire des estimations nationales de l'activité économique par industrie.

Date de la parution - La diffusion des données est suspendue jusqu'à nouvel ordre.

Aperçu

Les données recueillies dans le cadre de l'Enquête trimestrielle des télécommunications visent deux grands objectifs. Premièrement, elle mesure le rendement financier et la contribution économique du sous-secteur des services de télécommunications. Pour atteindre cet objectif, l'enquête collecte des renseignements sur les revenus par type de service. Le deuxième grand objectif est de mesurer l'étendue et l'utilisation de l'infrastructure des télécommunications. Pour atteindre cet objectif, l'enquête collecte des renseignements sur le nombre d'accès fixes et d'accès sans fil par type et sur le trafic de télécommunications.

Les données de cette enquête sont utilisées par :

- Statistique Canada pour la production des comptes nationaux mensuels et trimestriels du Canada;
- le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) pour évaluer la concurrence sur les marchés des télécommunications, déterminer les tendances qui se dégagent, appuyer ses décisions et élaborer des politiques de réglementation .

L'Enquête trimestrielle des télécommunications existe depuis 1999 pour complémenter l'enquête annuelle en produisant plus rapidement quelques indicateurs clés. Pour 2007, cette enquête a été remaniée afin de rendre compte de la révision de la définition de l'industrie dans le Système de classification des industries de l'Amérique du Nord (SCIAN), de manière à ce que ses concepts concordent avec ceux de l'enquête annuelle équivalente menée en partenariat avec le CRTC , et de manière à réduire le fardeau de réponse.

À compter de 2012, l'Enquête trimestrielle des télécommunications est menée en partenariat avec le CRTC de la même façon que l'Enquête annuelle des télécommunications (numéro d'enregistrement 2722). Ce partenariat vise à diminuer le fardeau de réponse et à accroître la qualité des données, grâce en particulier à une meilleure cohérence des données recueillies au niveau gouvernemental (Statistique Canada et CRTC) sur le sous-secteur des télécommunications.

La plupart du contenu de l'enquête trimestrielle se retrouve dans les enquêtes trimestrielles menées les années précédentes par Statistique Canada tandis que le reste du contenu se retrouve dans l'Enquête annuelle des télécommunications, laquelle s'adresse aux mêmes répondants.

Période de collecte : Au cours d'un mois, commençant vers le troisième jour du mois qui suit le trimestre de référence.

Sujets

  • États financiers et rendement
  • Industries des télécommunications
  • Rendement des entreprises et appartenance
  • Services aux entreprises, aux consommateurs et liés à la propriété
  • Technologie de l'information et des communications

Sources de données et méthodologie

Population cible

La population cible de l'enquête est constituée des plus larges fournisseurs de services de télécommunications faisant partie du sous-secteur 517, Télécommunications, de la version de 2012 du Système de classification des industries de l'Amérique du Nord (SCIAN). Le sous-secteur des services de télécommunications comprend les établissements dont l'activité principale consiste à fournir des services de télécommunications et/ou des services vidéo de divertissement par voie de réseaux qu'ils possèdent ou qu'ils louent, en vue de leur revente, ou de connexions Internet à haut débit fournies par le client.

Élaboration de l'instrument

L'enquête trimestrielle se compose de questions de l'Enquête annuelle des télécommunications menée en partenariat avec le CRTC.

Les questions ont été mises à l'essai au moyen d'une collecte annuelle de données effectuée par le CRTC. On a demandé à un échantillon de répondants éventuels de déterminer si les données demandées étaient facilement disponibles sur une base trimestrielle dans leurs systèmes d'information, si on pouvait les estimer sans imposer un fardeau de réponse indu ou si elles ne pouvaient être fournies. On a tenu compte des résultats de ce test lors de l'élaboration de la version définitive du questionnaire.

Échantillonnage

Il s'agit d'une enquête transversale par échantillon.

La liste des établissements (la base de sondage) visés par l'enquête est élaborée et tenue à jour par le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC).

Sources des données

Collecte des données pour cette période de référence : 2017-10-03 à 2017-11-03

Il s'agit d'une enquête à participation obligatoire.

Les données sont obtenues directement auprès des répondants.

L'enquête est menée par voie électronique auprès des plus larges fournisseurs de services de télécommunications au moyen d'un système de collecte de données géré par le CRTC. Les fournisseurs de services sont avisés par courriel au début du processus de collecte des données de la date limite à laquelle ils doivent avoir rempli le questionnaire d'enquête ainsi que les renseignements nécessaires leur permettant d'accéder au système de collecte des données (DCS).

Le répondant dispose de 30 jours après l'avis par courriel pour remplir et retourner le questionnaire en ligne au CRTC. Les non déclarants reçoivent un rappel par courriel 30 jours après la fin du trimestre et sont rejoints par téléphone pour discuter des problèmes qui se posent et prendre des arrangements spéciaux.

Voir le(s) Questionnaire(s) et guide(s) de déclaration .

Détection des erreurs

Pour identifier, minimiser et corriger les erreurs, les processus suivants de contrôle de la qualité sont appliqués aux données :

1) Une vérification manuelle est effectuée pour s'assurer que la couverture du questionnaire est telle que prévue et que la réponse est complète.
2) Durant le processus de saisie, les données sont soumises à des vérifications informatisées. Ces vérifications ont pour but d'assurer l'exactitude et la cohérence des données rapportées.
3) Lorsque cela est possible, les données sont comparées avec les informations financières disponibles publiquement et les divergences majeures sont examinées.
4) Une comparaison entre les trimestres est effectuée pour identifier tous changements extrêmes ou inexpliqués dans la structure des entrées-sorties.

Les faits inusités sont identifiés pour confirmation et clarification auprès des répondants.

Évaluation de la qualité

Pour la dernière étape de contrôle de la qualité, l'analyste responsable de l'enquête entreprend une évaluation critique des principaux faits représentés par les résultats d'ensemble. Cette évaluation inclut une analyse systématique des tendances historiques, une vérification de cohérence fondée sur des ratios analytiques et une comparaison à d'autres données (ex : État financier, Enquête annuelle des télécommunications).

Contrôle de la divulgation

La loi interdit à Statistique Canada de divulguer toute information recueillie qui pourrait dévoiler l'identité d'une personne, d'une entreprise ou d'un organisme sans leur permission ou sans en être autorisé par la loi. Diverses règles de confidentialité s'appliquent à toutes les données diffusées ou publiées afin d'empêcher la publication ou la divulgation de toute information jugée confidentielle. Au besoin, des données sont supprimées pour empêcher la divulgation directe ou par recoupement de données reconnaissables.

Les données pour une industrie spécifique ou une variable peuvent être supprimées (avec une autre industrie ou variable) si le nombre d'entreprises dans la population est trop petit.

Exactitude des données

Taux de réponse - 100%

L'erreur de réponse peut avoir plusieurs causes, comme une mauvaise conception du questionnaire, une interprétation fautive des questions de la part du répondant ou un mauvais rapport du répondant. Des changements fréquents au sein du personnel de la compagnie peuvent aussi mener à des erreurs de réponse. Les réponses sont comparées d'une année à l'autre et tout écart significatif est examiné par les analystes pour vérifier leur exactitude. Cependant, même avec ces vérifications, la qualité des données dépend avant tout de la volonté des répondants de vérifier leurs propres dossiers.

L'erreur de non-réponse se produit lorsque les répondants ne coopèrent pas pleinement. Il ne s'agit pas là d'une source de préoccupation grave en ce qui concerne cette enquête. Les grands fournisseurs de services participent généralement pleinement à l'enquête. Il y a des circonstances ou un répondant est incapable de participer pleinement. Pour atténuer l'impact sur l'enquête, nous demandons habituellement aux répondants de fournir quelques variables clés et des estimations sont faites pour les autres. L'information publique disponible est aussi utilisée pour les besoins de l'enquête.

Date de modification :