Enquête mensuelle sur les ventes de véhicules automobiles neufs (EVVAN)

Information détaillée pour août 2017

Statut :

Active

Fréquence :

Mensuelle

Numéro d'enregistrement :

2402

Cette enquête recueille des chiffres sur les ventes du commerce de détail mensuelles (en dollars et en unités) de véhicules automobiles neufs vendus au Canada.

Date de la parution - 17 octobre 2017

Aperçu

Cette enquête recueille des chiffres sur les ventes du commerce de détail mensuelles (en dollars et en unités) de véhicules automobiles neufs vendus au Canada.

L'intérêt et la nécessité de recueillir des données statistiques détaillées sur l'industrie de l'automobile s'est manifesté alors que ce grand secteur d'activité commençait à occuper une place prédominante au sein de l'économie canadienne. En effet, depuis plus de 50 ans déjà, Statistique Canada collecte et diffuse des informations de nature statistique sur la vente au détail de véhicules automobiles neufs. Ces statistiques ont non seulement été nécessaires à l'estimation des dépenses des consommateurs canadiens lors de l'établissement des comptes nationaux et au calcul du produit intérieur brut, mais elles ont également constitué et sont toujours d'ailleurs, l'un des indicateurs de la vitalité de l'économie canadienne des plus importants et des plus sollicités.

L'estimation du volume total des ventes au détail de véhicules automobiles neufs n'aura toutefois pas suffit à satisfaire entièrement la demande incessante de renseignements. Les préoccupations se sont faites de plus en plus croissantes afin de mieux connaître les caractéristiques du stock de véhicules neufs vendus au détail, soit pour mieux saisir la structure de préférence des consommateurs canadiens ou soit pour évaluer le taux de pénétration des grands constructeurs étrangers sur le marché canadien. Au début des années 1970, les statistiques sur les ventes de véhicules automobiles neufs élargissaient son champ d'action pour mieux cibler les ventes des véhicules d'origine japonaise.

Activité statistique

L'enquête est menée dans le cadre du Programme intégré de la statistique des entreprises (PISE). Le PISE a été conçu pour intégrer les quelques 200 enquêtes auprès des entreprises dans un même programme d'enquête principal. Le PISE vise à recueillir des données sur les industries et les produits à l'échelle provinciale, tout en évitant les chevauchements entre les différents questionnaires d'enquête. Les questionnaires d'enquête sur les entreprises ainsi restructurés ont une présentation, une structure et un contenu harmonisé.

L'approche intégrée rend la déclaration plus facile pour les entreprises ayant des activités dans différentes industries, puisqu'elles peuvent ainsi fournir des renseignements similaires pour chaque succursale. Elles n'ont ainsi pas à remplir des questionnaires dont la présentation, la formulation et même les concepts changent d'une industrie à l'autre. Les résultats combinés donnent des statistiques économiques plus cohérentes et précises.

Période de référence : mois

Période de collecte : Pendant le mois suivant le mois de référence.

Sujets

  • Commerce de détail et de gros
  • Transport
  • Transport routier
  • Ventes au détail selon le type de magasin
  • Ventes au détail selon le type de produit

Sources de données et méthodologie

Population cible

Il s'agit d'une enquête exhaustive auprès de tout l'ensemble connu des constructeurs d'automobiles ainsi que des importateurs de véhicules automobiles neufs exerçant leurs activités sur le territoire canadien.

Élaboration de l'instrument

Le questionnaire recueille auprès des fabricants de véhicules automobiles les totaux consolidés des ventes de véhicules automobiles neufs qu'ils ont calculés à partir des rapports mensuels de leurs concessionnaires. Les variables recueillies par le questionnaire sont inchangées depuis plusieurs années. Toutefois, des questions plus détaillées ont été ajoutées pour fournir davantage de renseignements sur les camions vendus au Canada. Le questionnaire a été élaboré en consultation avec des répondants éventuels, des utilisateurs de données et des spécialistes de la conception de questionnaires.

Échantillonnage

Il s'agit d'un recensement avec plan transversal.

L'unité d'échantillonnage est l'établissement, telle qu'elle est définie dans le Registre des entreprises.

Le Registre des entreprises est une base de données sur la population des entreprises canadiennes. Statistique Canada l'a créé principalement pour établir les bases de sondage de ses enquêtes économiques. Il a été conçu de manière à faciliter la coordination de la couverture des enquêtes auprès des entreprises ainsi qu'à uniformiser la classification des unités déclarantes. Le registre permet également de rassembler des données sur les entreprises (caractéristiques, durée de vie, etc.). Les nouvelles données recueillies dans le cadre du programme d'enquêtes de Statistique Canada ainsi que les fichiers du numéro d'entreprise de l'Agence de revenu du Canada (ARC) sont les principales sources d'information du Registre des entreprises. Grâce aux données administratives de l'ARC, on peut créer l'univers de toutes les entités commerciales. Le Registre des entreprises couvre toutes les entreprises* canadiennes rencontrant au moins un des trois critères suivants : (1) disposent d'une main-d'oeuvre pour laquelle des retenues sur la paie sont remises à l'ARC; (2) réalisent un minimum de 30 000$ de chiffre d'affaires; (3) sont constituées en société en vertu d'une loi fédérale ou provinciale et ont rempli un formulaire fédéral de déclaration de revenus des sociétés au cours des trois dernières années. Les données fournies dans nos produits font état du nombre d'emplacements statistiques selon l'activité (Système de classification des industries de l'Amérique du Nord), les codes de classification géographique et les tranches d'effectif.

Il y a environ 3 600 concessionnaires d'automobiles au Canada. Voilà pourquoi la collecte des données de chaque concessionnaire au pays coûterait trop cher et demanderait trop de temps. Il vaut mieux que ce soit les fabricants d'automobiles canadiens (pour les véhicules fabriqués en Amérique du nord) et les importateurs de véhicules fabriqués à l'étranger qui participent à cette enquête. Les répondants donnent les totaux consolidés des rapports mensuels de leurs concessionnaires sur les ventes de véhicules automobiles neufs. Ces chiffres ne comprennent pas les véhicules neufs et « presque neufs » importés par des personnes pendant des séjours aux États-Unis et par des courtiers et des concessionnaires de véhicules canadiens pour la revente au Canada. En 2009, Statistique Canada a estimé, à partir de sources administratives, que le nombre de véhicules neufs et presque neufs importés par des personnes, des courtiers et des concessionnaires se chiffrait à environ 1 % des ventes totales de véhicules automobiles neufs au Canada.

Sources des données

Il s'agit d'une enquête à participation obligatoire.

Les données sont obtenues directement auprès des répondants.

Cette enquête utilise deux méthodes de collecte : le questionnaire électronique et la poste. Un premier contact est établi par courriel, puis un suivi téléphonique est réalisé au besoin. Le Portail de collecte des données auprès des entreprises a été utilisé comme méthode de saisie. L'enquête est offerte en français et en anglais.

Voir le(s) Questionnaire(s) et guide(s) de déclaration .

Détection des erreurs

Les vérifications sont faites à un niveau agrégé (p. ex., par province ou par comparaison avec les données publiées par POLK Canada) pour repérer les enregistrements qui s'écartent de la normale, soit parce qu'ils affichent une variation importante d'un mois à l'autre, soit parce qu'ils sont très différents de ceux des autres entreprises. Toutes les données rejetées à ces vérifications font l'objet d'une inspection manuelle et éventuellement de mesures correctives.

Imputation

Le taux de réponse est habituellement de 100 %. L'imputation, si nécessaire, des valeurs ou des enregistrements manquants s'appuie habituellement sur les données chronologiques ou sur les données de l'association manufacturière de véhicule automobile.

Estimation

Cette méthodologie ne s'applique pas à ce programme statistique.

Évaluation de la qualité

La comparabilité des résultats d'enquête combinés est analysée avant la diffusion cela comprend, en général, un examen détaillé des réponses individuelles, de la situation économique dans son ensemble et des tendances historiques.

Contrôle de la divulgation

La loi interdit à Statistique Canada de divulguer toute information recueillie qui pourrait dévoiler l'identité d'une personne, d'une entreprise ou d'un organisme sans leur permission ou sans en être autorisé par la loi. Diverses règles de confidentialité s'appliquent à toutes les données diffusées ou publiées afin d'empêcher la publication ou la divulgation de toute information jugée confidentielle. Au besoin, des données sont supprimées pour empêcher la divulgation directe ou par recoupement de données reconnaissables.

L'analyse de la confidentialité porte sur la détection d'une divulgation directe possible, laquelle se produit lorsque la valeur dans une cellule de totalisation se compose de peu de déclarants ou lorsque la cellule est dominée par quelques entreprises.

Révisions et désaisonnalisation

Les données brutes sont révisées, sur une base mensuelle, pour le mois précédant immédiatement le mois de référence en cours qui fait l'objet de la publication. C'est donc dire que lorsque les données pour décembre sont publiées pour la première fois, on procédera aussi à des révisions, au besoin, à l'égard des données brutes pour novembre. En outre, des révisions sont effectuées une fois par année, au moment de la première publication des données de février, pour tous les mois de l'année précédente. On vise ainsi à corriger tout problème important que l'on a décelé, qui s'applique pour une période prolongée. La période de révision proprement dite dépend de la nature du problème décelé, mais elle dépasse rarement trois ans.

Exactitude des données

Tout a été mis en oeuvre afin de minimiser ce genre d'erreurs. Ainsi, les questionnaires ont été conçus avec soin afin de réduire au minimum le nombre d'interprétations éventuelles ; des essais d'acceptation ont été effectués pour les diverses étapes de vérification et de traitement.

Le taux de réponse est généralement de 100 % pour cette enquête. Les résultats souffrent peu du biais qu'entraîneraient des cas de non-réponse.

Documentation

Date de modification :