Enquête sur les travailleurs âgés

Information détaillée pour 2008

Statut :

Inactive

Fréquence :

Une fois

Numéro d'enregistrement :

5158

L'enquête a été conçue de façon à évaluer les intentions des Canadiens plus âgés à l'égard du marché du travail et des transitions liées à celui-ci.

Date de la parution - 2 décembre 2009

Aperçu

L'Enquête sur les travailleurs âgés (ETA) est parrainée par la Direction de la politique du marché du travail de Ressources humaines et Développement des compétences Canada (RHDCC). On vise plus particulièrement à cerner les « facteurs » qui influent sur la décision de se retirer ou non du travail. Dans ce contexte, la pension, la situation financière globale, le rôle des dépendants, la nature du travail et l'état de santé, notamment, seront examinés plus particulièrement afin de mieux comprendre les intentions et les motivations des travailleurs.

Ces données appuient les initiatives liées à la politique du travail au gouvernement fédéral. Elles orientent l'élaboration des politiques et peuvent aider à la prise de décisions futures. Les données d'enquête serviront à fournir :
- des estimations nationales et provinciales des ménages comptant des travailleurs âgés de 50 ans ou plus et des estimations à savoir si ces travailleurs ont connu des épisodes de chômage après l'âge de 50 ans;
- des renseignements de niveau national sur les causes d'un épisode de chômage et ce qui peut suivre un épisode de chômage;
- des estimations nationales du nombre d'années de travail auprès du dernier employeur;
- des estimations nationales des types de considérations qui pourraient encourager de nouveaux retraités à réintégrer la population active;
- des estimations nationales de la principale source d'information sur la planification de la retraite;
- des estimations nationales des projets de travail ou de départ à la retraite selon la branche d'activité et la profession;
- des estimations nationales des projets de travail ou de départ à la retraite selon le type de régime de pension;
- des estimations nationales des obstacles recensés à l'épargne retraite.

Sujets

  • Transitions de travail et stades de la vie
  • Travail

Sources de données et méthodologie

Population cible

Comme l'enquête a été menée auprès d'un sous-échantillon des logements de l'échantillon de l'Enquête sur la population active (EPA, numéro d'enregistrement 3701), le plan de son échantillon est étroitement lié à celui de l'EPA.

L'EPA est une enquête-ménage mensuelle dont l'échantillon est représentatif de la population civile, âgée de 15 ans ou plus, ne vivant pas dans un établissement et résidant dans les dix provinces du Canada. Sont spécifiquement exclus du champ de l'enquête les résidents du Yukon, des Territoires du Nord-Ouest et du Nunavut, les personnes vivant sur les réserves indiennes, les membres à plein temps des Forces armées canadiennes et les pensionnaires d'institutions. Ces groupes représentent en tout environ 2 % de la population âgée de 15 ans et plus.

Pour les besoins de l'ETA, on a modifié la couverture de l'EPA afin d'y inclure tous les membres d'un ménage âgés de 50 à 75 ans qui soit travaillaient toujours ou qui ont pris la retraite dans les derniers 24 mois.

Élaboration de l'instrument

On a consulté le Centre d'information sur la conception des questionnaires (CICQ) de Statistique Canada. Trois séances de tests individuels et une discussion en groupe ont été tenues aux fins de l'élaboration de l'enquête. En outre, le questionnaire a été présenté au Comité de révision des questionnaires et approuvé par lui.

Échantillonnage

Il s'agit d'une enquête transversale par échantillon.

Comme l'Enquête sur les travailleurs âgés a été menée d'octobre à décembre 2008 auprès d'un sous-échantillon des logements inclus dans l'échantillon de l'Enquête sur la population active (EPA, numéro d'enregistrement 3701), son plan de sondage est donc étroitement lié à celui de l'EPA.

On a utilisé pour l'ETA cinq des six groupes de renouvellement inclus dans l'échantillon de l'EPA. Les groupes de renouvellement 2, 5 et 6 en octobre et 1 et 3 en novembre ont sélectionné. Pour les besoins de l'ETA, on a modifié la couverture de l'EPA afin d'y inclure tous les membres d'un ménage âgés de 50 à 75 ans qui soit travaillaient toujours ou qui ont pris la retraite dans les derniers 24 mois.

Sources des données

Collecte des données pour cette période de référence : 2008-10-19 à 2008-12-01

Il s'agit d'une enquête à participation volontaire.

Les données sont obtenues directement auprès des répondants.

Les données ont été recueillies au moyen d'interviews téléphoniques assistées par ordinateur (ITAO). L'enquête était une enquête autonome sans réponse par personne interposée menée comme supplément de l'EPA; ainsi, des rappels ont été faits (au besoin) pour achever l'enquête une fois l'EPA terminée. On a fait remplir le questionnaire de l'ETA par une personne par ménage sélectionnée au hasard. La sélection au hasard a été effectuée au moment de l'interview.

À la fin de l'interview menée pour l'Enquête sur la population active, l'intervieweur demandait à parler à la personne sélectionnée pour l'ETA. Si la personne sélectionnée n'était pas disponible, l'intervieweur fixait un moment opportun pour rappeler. Comme les « réponses par procuration » n'étaient pas permises à moins que c'était pour aider à la communication avec la personne sélectionnée (c.à.d. traduction, incapacité physique ou mentale, etc.) et que la personne sélectionnée était présente. On a prolongé d'une semaine la période de collecte des données afin de laisser aux intervieweurs le temps de communiquer avec les gens présélectionnés.

Voir le(s) Questionnaire(s) et guide(s) de déclaration .

Détection des erreurs

Des outils de détection des erreurs ont été intégrés à l'application ITAO (Blaise). Ces outils comprenaient, le cas échéant, la vérification de la cohérence en vue de résoudre les désaccords entre les données, la vérification du cheminement des questions pour s'assurer d'obtenir un nombre de réponses prévisible à certaines questions et la vérification de l'étendue dans le cas des valeurs dépassant les limites prévues.

On ne s'est heurté à aucun problème important durant le traitement. Toutefois, il est utile de mentionner que 2 023 enregistrements de l'ETA ont été supprimés à l'étape de l'épuration. Il s'est avéré que ces enregistrements soit ne comprenaient pas suffisamment de renseignements pour être conservés, soit étaient ceux de répondants à l'EPA qui avaient refusé de répondre à l'ETA.

En raison du nombre important d'opérations de vérification intégrées à l'application d'ITAO, l'ensemble de données de l'ETA n'a requis que deux corrections. Aucune autre donnée élémentaire n'a été imputée, que ce soit de façon déterministe ou autrement.

Imputation

Cette méthodologie ne s'applique pas à ce programme statistique.

Estimation

Les principes qui sous-tendent le calcul des poids pour l'ETA sont identiques à ceux établis aux fins de l'EPA. Toutefois, d'autres ajustements sont apportés aux sous-poids de l'EPA afin de calculer un poids final pour les différents enregistrements inclus dans le fichier de microdonnées de l'ETA.

1. Ajustement pour l'interview sur place assistée par ordinateur (IPAO) et la non-réponse à l'EPA
On a attribué un poids d'enquête à toutes les unités d'échantillonnage de l'EPA figurant dans le fichier maître de l'EPA (fichier TABS). Toutefois, les échantillons figurant sur le fichier TABS n'étaient pas tous des répondants pendant le mois où les données ont été recueillies. Dans certains cas, lorsqu'une réponse ne pouvait être obtenue (quelle que soit la raison), des données étaient saisies pour le mois, souvent en reportant les données d'un mois précédent. Étant donné qu'il s'agissait en fait de cas de non-réponse à l'EPA et puisque l'ETA devait être sélectionnée auprès des répondants à l'EPA, un ajustement distinct pour la non-réponse a été effectué afin de prendre en compte ces cas avant la pondération de l'ETA. Les groupes d'ajustement pour la non-réponse à l'EPA ont été utilisés pour cette étape de repondération.

De plus, les répondants de l'EPA pour lesquels des données ont été recueillies au moyen d'une interview sur place ont été exclus de l'échantillon de l'ETA. Ces unités d'échantillonnage ont été regroupées avec les non-répondants de l'EPA et incluses dans l'ajustement pour la non-réponse susmentionné.

2. Ajustement pour les groupes de renouvellement
L'échantillon de l'EPA comprend six groupes de renouvellement tandis que l'échantillon de l'ETA n'en utilise que cinq. Un ajustement de 1,2 est donc appliqué au poids de l'ETA afin de compenser le groupe de renouvellement manquant.

3. Ajustement pour le sous-échantillonnage
Lors de la sélection de l'échantillon pour l'ETA, on a communiqué avec tous les ménages de l'EPA dans les cinq groupes de renouvellement de l'ETA comprenant au moins une personne dans la population cible de l'ETA. Si plus d'une personne au sein du ménage appartenait à la population cible, alors une des personnes était sélectionnée au hasard pour l'échantillon de l'ETA. Afin de justifier le sous-échantillonnage, le poids de l'ETA est multiplié par le nombre de membres du ménage appartenant à la population cible.

4. Ajustement pour la non-réponse
Afin de procéder à un ajustement pour la non-réponse à l'ETA, la régression logistique a été utilisée pour estimer la probabilité prévue de réponse pour chaque unité d'échantillonnage. La modélisation a été effectuée au sein de la province. Afin de former des groupes de réponse pour l'ajustement, le fichier de l'échantillon a été classé par probabilité de réponse puis divisé en déciles donnant dix groupes d'ajustement de réponse pour chacune des provinces. Au sein des groupes d'ajustement, le facteur de correction du poids a été calculé comme étant le rapport entre la somme des poids pour toutes les unités d'échantillonnage et la somme des poids pour l'ensemble des répondants.

5. Ajustement pour le calage des chiffres de population prévus
Un calage des poids ajustés pour la non-réponse est alors effectué. Les poids de l'ETA ajustés pour la non-réponse pour les répondants de l'ETA sont combinés aux sous-poids de l'EPA pour les répondants de l'EPA âgés de 50 à 75 ans et ne faisant pas partie de la population cible de l'ETA. Un calage est alors effectué en ajustant les poids afin qu'ils équivaillent aux estimations démographiques connues pour la tranche d'âge de 50 à 75 ans. Le calage devait être effectué en incluant l'échantillon de l'EPA non lié à l'ETA, étant donné que les estimations démographiques étaient uniquement disponibles pour l'ensemble de la population âgée de 50 à 75 ans et non pour la population cible de l'ETA.

Évaluation de la qualité

Énormément de temps et d'efforts ont été consacrés à réduire les erreurs non dues à l'échantillonnage dans l'enquête. Des mesures d'assurance de la qualité ont été prises à chacune des étapes du cycle de collecte et de traitement des données afin de contrôler la qualité des données. Ces mesures comprennent la formation poussée des intervieweurs concernant les procédures de l'enquête et de l'application de l'interview téléphonique assistée par ordinateur (ITAO), l'observation des intervieweurs en vue de cerner les problèmes liés à la conception du questionnaire ou à une mauvaise compréhension des instructions, et l'évaluation de l'application ITAO pour s'assurer que les contrôles des limites, les vérifications et le déroulement des questions étaient tous programmés correctement.

Contrôle de la divulgation

La loi interdit à Statistique Canada de divulguer toute information recueillie qui pourrait dévoiler l'identité d'une personne, d'une entreprise ou d'un organisme sans leur permission ou sans en être autorisé par la loi. Diverses règles de confidentialité s'appliquent à toutes les données diffusées ou publiées afin d'empêcher la publication ou la divulgation de toute information jugée confidentielle. Au besoin, des données sont supprimées pour empêcher la divulgation directe ou par recoupement de données reconnaissables.

Voici un résumé de l'évaluation du risque qui a été effectuée et des mesures correctrices qui ont été prises pour assurer la confidentialité du fichier.

Examen du contenu :
Le fichier comprend très peu de variables sensibles. Toutes les variables continues (sauf les poids d'enquête) ont été recodées en variables catégoriques.

Variable dont la valeur est plafonnée :
La variable taille de la famille économique a été plafonnée à trois.

Regroupement de variables :
On a procédé à un important regroupement des variables d'identification. On croit que le niveau de détail restant dans les variables d'identification présente peu de risque d'identification spontanée d'une personne dans le fichier de microdonnées à grande diffusion (FMGD).

Analyse de tableau à triple entrée :
À la suite d'une analyse des tableaux à triple entrée, des données de variables ont été supprimées dans le 1 % des enregistrements ayant les multiplicités les plus élevées.

Analyse du facteur de risque :
On a procédé à une analyse des facteurs de risque afin de cibler les enregistrements présentant la combinaison la plus rare de valeurs des variables contenues dans les identificateurs indirects. On a jugé que les enregistrements concernés ne présentaient pas un risque de divulgation grave.

Évaluation du risque du couplage au FMGD de l'EPA :
La possibilité de couplage au FMGD de l'EPA était une source de préoccupation. Le taux auquel des enregistrements pouvaient être appariés de façon unique à l'EPA a dicté quelles variables de l'EPA ont été incluses ultérieurement dans le FMGD de l'ETA. Parmi les enregistrements pouvant être appariés de façon unique au FMGD de l'EPA, un pourcentage élevé étaient des appariements corrects. Toutefois, on a décidé en fin de compte qu'étant donné le très petit nombre de renseignements permettant d'identifier les répondants provenant de l'ETA, le risque de divulgation par couplage n'était pas élevé.

Examen des poids :
Un examen des poids de l'ETA a indiqué qu'il était peu probable qu'un tel examen permette de deviner des détails géographiques au niveau infraprovincial. En outre, étant donné qu'on a procédé à de nombreux rajustements des poids initiaux, qui provenaient de l'EPA, pour calculer les poids finals, on a jugé qu'il était peu probable que les poids puissent être utilisés pour relier les unités de l'ETA à leur strate originale du plan de sondage de l'EPA.

Révisions et désaisonnalisation

Cette méthodologie ne s'applique pas à ce programme statistique.

Exactitude des données

Malgré les efforts déployés pour que les opérations de collecte et le dépouillement se déroulent en fonction de normes rigoureuses, les estimations qui en résultent comportent inévitablement des erreurs. Celles-ci sont classées en deux grandes catégories: les erreurs d'échantillonnage et les erreurs non dues à l'échantillonnage.

La non-réponse est une source importante d'erreurs non due à l'échantillonnage.

Le taux de réponse à cette enquête était de 79,5 %.

Étant donné le taux de réponse élevé à l'enquête, les coefficients de variation (CV) pour les variables clés sont très faibles et s'inscrivent la plupart du temps dans les fourchettes utilisables prédéterminées de Statistique Canada. Des critères d'admissibilité plus détaillés ont été appliqués aux répondants à la section Travailleurs déplacés (DW) dans l'application, de sorte que cette section comprend moins de répondants que les sections précédentes du questionnaire, ce qui donne des CV plus élevés une partie du temps.

Documentation

Date de modification :